AccueilPortailGalerieFAQS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Près de son cadeau...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nueonia
Souverain
avatar

Peuple : Dryade
Second(s) Métier(s) : Ancienne cultivatrice
Nombre de messages : 47
Date d'inscription : 01/06/2009

MessageSujet: Près de son cadeau...   Mer 27 Jan - 21:36

Après avoir acceptée sa première -et jeune- suivante, Nueonia avait mangée, en décidant de faire comme si c’était un petit déjeuner normal, avec des voyageurs arrêtés au verger pour se reposer avant de reprendre la route, afin de ne pas se sentir trop stressée et se demander si elle devait faire quelque chose. Et cette tactique porta ses fruits. Elle ne s’était pas prit la tête, et avait été détendue pendant tout le petit déjeuner, et parlant même avec quelques un des nobles présents, notamment le grand-père de sa jeune suivante, qui était un homme assez gentil et qui lui rappelait un peu le vieil homme du verger.
Sûrement à cause de sa voix, et des yeux toujours pétillants qu’il avait. La dryade avait également remarquée que Nimue ne la quittait pas des yeux, que ce soit quand elle étalait de la confiture d’abricot sur sa brioche, quand elle mettait deux sucre dans son café au lait, ou même quand elle avait prit un biscuit par pure gourmandise.
Tout de même, le petit déjeuner prit du temps, non pas à manger, mais à cause des discutions. Norah était là heureusement, pour mettre fin à tout, en lui rappelant qu’elle devait retrouver Gwildor aux écuries, pour recevoir son cadeau de mariage. Caitlin de Ersking avait demandé à se joindre à l’expédition, et Huw de Beathan également. La jeune reine avait acceptée, elle ne voyait pourquoi leur dire non, et ça serait une occasion d’apprendre à mieux les connaître.
Nimue vint bien sur avec elle jusque dans sa chambre, pour qu’elle puisse se changer, et passer la tenue d’équitation offerte par son clan en vu de son mariage. Une fois cela fait, et les bottes allant avec la tenue habillement trouvée par Nimue, la jeune fille l’aida à faire tenir ses cheveux en arrière.
En se faisant aider à se coiffer, la jeune reine demanda à Nimue, si elle voulait aller se changer, pour pouvoir monter à cheval, et sa suivante lui expliqua qu’elle portait un pantalon sous sa robe de prêtresse, et donc qu’elle n’avait pas besoin d’aller mettre une autre tenue.

Habillée, chaussée, et ses cheveux attachés laissant deux mèches tombantes de chaque coté de son visage, Nueonia retrouva Norah qui était partit faire quelque chose –quoi précisément, la jeune femme ne savait pas-, et toutes les trois allèrent donc aux écuries. Sur le chemin, Nueonia émit quelques spéculations, sur son cadeau.
Elle était sûre que les écuries n’étaient qu’un moyen de la mettre sur une fausse piste, alors elle songeait qu’ils allaient aller quelque part, où se trouverait son vrai cadeau. Peut-être encore des robes, ou bien des chaussures, elle n’avait pas arrêté d’en recevoir quand le mariage avait été annoncé. Une fois dehors, elle s’arrêta quelques instants, les yeux fermés, le visage tourné vers le ciel et le soleil. Le fond de l’air était frais, mais ça ne la dérangeait pas.
Elle aurait pu rester là pendant un bon moment, absorbant la chaleur du soleil, et ses bienfaits, pendant que le vent passait dans ses cheveux. Mais Gwildor attendait, et son cadeau aussi.

Il fut rapidement en vu, de même que Caitlin et Huw, et arriva à grand pas vers elle, la devançant. Ca faisait très plaisir, de voir un visage connu, et un ami en plus. Elle lui adressa un large sourire, et l'embrassa sur les deux joues, comme elle l'avait toujours fait.
-Bonjour, ça va ?
Elle se mit sur la pointe des pieds, essayant de regarder derrière son épaule, mais ne regardant pas vraiment.
-Alors, où il est mon cadeau ? Hein, dis ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gwildor

avatar

Nombre de messages : 3
Date d'inscription : 09/09/2009

MessageSujet: Re: Près de son cadeau...   Mer 27 Jan - 22:29

Pour Gwildor, la nuit avait été reposante, surtout après autant de festivités aussi animées et arrosées. Son pauvre père en avait d’ailleurs fait les frais. Il s’était réveillé ce matin avec une gueule de bois doublé d’une migraine bien carabinée, et avait fait la promesse que plus jamais, on ne le reprendrait à se laisser aller autant pendant une fête, peu importe l’occasion, il ne récupérait plus aussi bien que quand il avait 30 ans. Promesse qu’il avait déjà faite lors de l’anniversaire de son frère, et lors du mariage de sa plus jeune nièce.
Puis après les plaintes de son père lors du petit déjeuner, il était tout de suite partit se préparer afin d’aller porter à Helmet Hall, le cadeau de Nueonia.
En voyant la jeune nouvelle reine arriver, Gwildor se dépêcha d’aller au devant d’elle. Sinon, la surprise n’en serait plus une. Il avait mit Caitlin des Ersking, et Huw des Beathan, dans la confidence, vu qu’ils étaient venus avant la jeune reine, et qu’ils avaient donc vu son cadeau. Dame Caitlin l’avait trouvé magnifique. Huw l’avait soigneusement regardé, et avait admit que c’était un très beau cadeau. Heureusement pour Gwildor, c’était lui qui avait été chargé de trouver un cadeau pour le mariage de Nueonia, vu que c’était lui qui la connaissait le mieux de tout le clan. En même temps, elle n’avait eu de cesse d’être avec lui tout le temps, et lui avait trouvé que c’était pas mal d’avoir un peu de compagnie, autre que les gars du clan. Enfin, dans une certaine mesure, parce que cette amitié inconditionnelle qu'elle lui portait n'avait pas eu que des effest bénéfiques.
Elle lui fit la bise, comme toujours, en lui demandant s’il allait bien.
Mais il ne pu pas vraiment répondre, vu qu’elle lui demandait déjà où ce trouvait son fameux cadeau, même s’il savait que c’était pour le taquiner.
-Mais, c’est moi ton cadeau. Oh, mince, je ne te plais pas c’est ça ?

Resté totalement sérieux pendant sa phrase, il se retint de rire à la moue peu convaincue qu’elle faisait. Il soupira brièvement, haussa les épaule, et lui mit une main devant les yeux.
-Pour voir ton cadeau, il faut que tu fermes les yeux, et que tu me fasses confiance, il est tout près. Donne ta main, je te guide.
Il lui prit la main, et la fit tout doucement avancer. Il sentait qu’elle n’avait qu’une envie, ouvrir les yeux, pour mettre fin à cette attente. Au bout de plusieurs pas, il la fit s’arrêter, et tendre le bras, paume ouverte. Et la laissa ainsi. La dryade fut patiente, pendant trente secondes, avant de commencer à demander si elle pouvait ouvrir les yeux. Elle fut interrompue, en sentant un museau, doux et chaud se placer contre la paume de sa main.
-Tu peux les ouvrir oui.
Quand elle les ouvrit, et découvrit le Laurëcaras à la robe argentée et à la crinière cuivrée face à elle, avec un ruban dans la crinière -pour le coté emballage, cadeau, avait dit sa soeur- on pu voir ses yeux bleus devenir brillants, et humides, et sa bouche rester entr’ouverte de surprise.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nimue
Prêtresse
avatar

Peuple : Métisse, humaine et Versipellis.
Second(s) Métier(s) : Chasseur. Apprentie dame de compagnie.
Localisation : Armenelos, Maëldan.
Nombre de messages : 12
Date d'inscription : 23/12/2009

MessageSujet: Re: Près de son cadeau...   Dim 14 Fév - 21:51

Nimue avait aidé sa reine à se changer. Comme elle allait aux écuries, il était logique qu'elle mette une tenue de cavalière. Le pourpoint rouge lui allait parfaitement. Elle l'aida à se coiffer.
Et puis, elles étaient descendues.
La reine Nueonia avait traversé la cour à grandes enjambées. Nimue avait sourit derrière ses mains, prétextant un éternuement. La nouvelle reine avait encore à apprendre coté comportement. Courir comme une gamine jusqu'aux écuries n'était pas très royal. La prêtresse la suivit, un peu en retrait.
Dame Caitlin, et Seigneur Huw étaient déjà arrivés, et ils se tenaient près d'un homme qu'elle identifia comme étant un des cavaliers de la reine. Il l'avait fait danser hier, et avait publiquement saluer le mariage du roi Parthalan et de Nueonia.
Elle trouva ce monsieur imposant, peut être trop. Elle se plaça à coté de Dame Caitlin, et observa le comportement de l'homme. La reine était familière avec lui. Nimue songea qu'en présence d'un publique, elle devrait faire plus attention. Il en fallait de peu pour qu'une rumeur naisse et fasse le tour du château.
Son appréhension ne disparu que momentanément, quand elle regarda sa souveraine découvrir son cadeau. La bête était magnifique, digne des plus grands élevages de Celebalda ou de Dangweth.
Le laurëcaras se frottait contre la paume. Elle trouva le spectacle magnifique. Nueonia serait la plus rapide durant la chevauchée avec une monture pareille.




Dernière édition par Nimue le Ven 16 Avr - 23:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nueonia
Souverain
avatar

Peuple : Dryade
Second(s) Métier(s) : Ancienne cultivatrice
Nombre de messages : 47
Date d'inscription : 01/06/2009

MessageSujet: Re: Près de son cadeau...   Dim 28 Fév - 18:46

La bouche de la souveraine se mit de coté, et un sourcil se leva, quand Gwildor affirma qu'il était son cadeau. Il avait eu un petit sourire, puis un soupire et finalement un haussement d'épaules. Quand il lui dit qu'il faudrait qu'elle ferme les yeux si elle voulait voir son cadeau, elle s'executa rapidement, et lui donna la main. Nueonia marchait de manière un peu hésitante. Après tout, qui peut marcher en aveugle sans apréhension ? A part un aveugle....
Puis, elle fut laissée là, debout toute seule, comme un arbre. Avec une branche en la présence de son bras tendu. Elle avait l'impression de prendre racine -ce qu'elle aurait réellement pu faire-.
-Dis, je peux les ouvrir ? Gwildor ? Tu es là ? Je p-

Quelque chose de doux et chaud se posa contre sa main. C'était aussi un peu humide. Elle eu l'autorisation d'ouvrir les yeux, et le fit. La dryade n'en cru pas ses yeux. Sa bouche s'ouvrit doucement, et ses yeux s'humidifièrent doucement en plongeant dans ceux du Laurëcaras. Sa deuxième main alla caresser entre les deux yeux de l'animal. Nueonia sourit doucement, et alla caresser l'encolure de l'équidé, prenant sa tête dans ses bras.
-Elle s'appelle Lamrei. J'espère, qu'elle te pl-ait !

Plus rapide qu'un Laurëcaras au galop, la jeune reine avait sautée au cou de Gwildor. Ce dernier ne s'y attendant pas le moins du monde, manqua de peu de tomber en arrière, et pour les stabiliser, il du entourer sa taille de ses bras. Nueonia le serra fort, manquant très certainement de l'étouffer, mais elle ne se sentait plus de joie, des larmes filtrants au travers de ses paupières closes.
-Merci, merci, merci. Elle me plait, oh, oui elle me plait beaucoup ! Elle est magnifique !
Libérant le pauvre Gwildor de son étreinte, Nueonia retourna rapidement vers sa Laurëcaras. Elle retira le ruban dans la crinière, et flatta l'encolure de l'animal. Après en avoir fait le tour, et être revenue vers la tête pour déposer un baiser sur le bout du museau de l'équidé, elle retourna vers Gwildor, et l'embrassa sur la joue.
-J'en ai toujours rêvé, encore merci Gwildor ! Je n'ai qu'une hâte, la monter et vous laisser tous derrière moi !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gwildor

avatar

Nombre de messages : 3
Date d'inscription : 09/09/2009

MessageSujet: Re: Près de son cadeau...   Ven 16 Avr - 22:09

Gwildor regarda Nueonia prendre avec précaution la tête de l’animal dans ses bras. Elle avait l’air d’un enfant découvrant le cadeau de ses rêves les plus fous devant ses yeux. Ce qui était le cas, sauf qu’elle était d’âge adulte.
-Elle s’appelle Lamrei. J’espère qu’elle te pl-ait !
Elle lui sauta au cou, coupant momentanément sa respiration, et le déstabilisant. Mais il ne tomba pas, et passa ses bras autour de sa taille, comme pour leur éviter à tout deux la chute. Les bras de la jeune reine cachaient leur force, ses épaules et son cou furent mis à rude épreuve. Et une partie bien plus douce, et tentante l’empêchait de respirer. Heureusement que depuis le temps il avait apprit… Puis la dryade fit le tour, et recommença à refaire le tour de la jument Laurëcaras, ne sachant que dire, et la caressant avec douceur.
Elle avait presque tout d’une enfant. Une attitude joyeuse, des idées complètements naïves par moment, elle était assez folle et impatiente, était une grande maladroite qui savait se faire pardonner en étant mignonne (un peu comme un chiot ou un chaton), et avait une grande tendance à l’insouciance. Quelques fois, il l’avait vu faire preuve de maturité, et de calme. Mais physiquement, seuls ses yeux reflétaient cette nature enfantine. Elle avait bien grandie depuis leur toute première rencontre, où elle ne ressemblait qu’à une vulgaire gamine, les mains couvertes de terre, et les cheveux pleins de feuilles ou de fleurs, selon la saison.

Elle l’embrassa sur la joue, et sautillait presque sur place en parlant de les laisser sur le carreau. Il soupira, comme las, et lui sourit.
-Et bien, si tu es si impatiente, allons chercher les chevaux, et partons donc te regarder de loin sur le champ.
Il fallu attendre un peu. En voyant arriver les deux nobles aux écuries, Gwildor avait demandé de seller trois chevaux en prévoyance, mais la jeune suivante de Nueonia n’avait pas été prévue. Le temps que son cheval et Lamrei soit sellés, Nueonia avait timidement engagée la conversation avec dame Caitlin, en lui demandant si elle aimait les chevaux. Comme c’était le cas, les deux femmes en avaient parlées avec passion le temps de l’étrillage. Puis une fois en selle, la reine avait montrée tout son sérieux, en apprenant doucement à connaître sa jument.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nueonia
Souverain
avatar

Peuple : Dryade
Second(s) Métier(s) : Ancienne cultivatrice
Nombre de messages : 47
Date d'inscription : 01/06/2009

MessageSujet: Re: Près de son cadeau...   Ven 16 Avr - 22:10

Le temps de préparer Lamrei à être monté avait commencé par sembler long à Nueonia. Voyant dame Caitlin dévorer des yeux la jument Laurëcaras, Nueonia s’était timidement approchée d’elle, ne sachant pas trop quoi dire, même si elle savait l’idée qu’elle voulait faire passer. Ce fut quand Caitlin se tourna vers elle qu’elle prit son courage à deux mains, lui posant une question qu’elle pensait fatidique.
-Vous aimez les chevaux ?
-Oh oui, beaucoup ma reine. Depuis mon adolescence, ces animaux me fascinent.
-Je les ai toujours trouvés, si grands, si beaux, et ils ont un regard tellement doux qu’on se demande comment certaines personnes ne peuvent pas les aimer.
Ravie de trouver écho à sa penser, et par la même occasion de pouvoir commencer à faire connaissance avec quelqu’un faisant partit des hauts cercles des clans, Nueonia continua à discuter ainsi de chevaux et d’équitation avec Caitlin de Erskine. Cette dernière ne tarissait pas d’éloge tant sur la jument qui venait d’être offerte à la jeune reine, que sur la cérémonie d’hier, qu’elle avait trouvé bouleversante.
Bizarrement, le temps passa plus vite, et Nueonia pu enfin grimper sur sa jument. Huw des Beathan lui avait offert de l’aider à monter, mais la jeune dryade refusa poliment, et monta sans difficultés du premier coup.

Elle avait beaucoup monté durant son enfance, et quelques fois de grands étalons, alors elle avait l'habitude de grimper sur des animaux bien plus grands qu'elle.
Un fois installée sur la selle, et les rennes en main, elle s’appliqua à aller au pas en premier lieu. Elle n’était pas bête, chercher à faire des cabrioles ou des choses difficiles la première fois qu’on monte un cheval n’était pas recommandé. Néanmoins, Lamrei se laissait faire facilement, et obéissait à chaque ordre donné. La reine laissa alors Lamrei choisir elle même la destination, et ouvrit grand les bras, fermant les yeux, s’exposant le plus possible aux rayons du soleil qui chatouillait agréablement la peau de son visage.
Puis elle reprit les rennes au bout de quelques minutes, se rappelant en entendant Huw et Gwildor discuter, qu’elle n’était pas seule. Elle fit aller Lamrei entre Nimue et Caitlin, et adressa un large sourire à sa suivante.
-Dis-dites moi Nimue, quel âge avez-vous ?


Dernière édition par Nueonia le Sam 17 Avr - 16:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nimue
Prêtresse
avatar

Peuple : Métisse, humaine et Versipellis.
Second(s) Métier(s) : Chasseur. Apprentie dame de compagnie.
Localisation : Armenelos, Maëldan.
Nombre de messages : 12
Date d'inscription : 23/12/2009

MessageSujet: Re: Près de son cadeau...   Ven 16 Avr - 23:41

Nimue resta un peu interloquée devant une telle profusion de sentiments, et tant de spontanéité de la part de la jeune reine. Nueonia ne faisait preuve d'aucune retenue. Heureusement, personne dans la cour ne semblait s'en formaliser, et il semblait que Gwildor et la Reine se connaissent assez pour se permettre se genre de comportement.
Elle regarda Nueonia apprivoiser la Laurëcaras nommée Lamrei. Lamrei était une magnificence qui laissait penser qu'elle venait des meilleurs cheptels d'Inwerin.
Nimue attendit qu'on lui ai attribué une monture. Elle n'avait pas été prévue dans le groupe qui partirait en promenade avec la reine. Un des maîtres d'écurie lui tendit les rennes de sa jument pommelée, Liath. Nimue se hissa en selle rapidement, sans même mettre le pied dans l'étrier, avant avoir câliné Liath.
Son apprentissage avant passer à la prêtrise, avait fait d'elle une cavalière accomplie, capable de monter à cru, et de n'importe quel coté de sa monture. Une prêtresse servant Eartha devait être capable de courir la terre de bien des façons. Et les Huntingtons pouvaient se venter d'être parmi les meilleurs cavaliers des landes.

Elle et ses compagnons de circonstances attendirent patiemment que la reine termine de s'habituer à sa monture, et que sa monture s'habitue à elle. Nimue observa le manège de la reine, qui... ouvrit ses bras au soleil. La prêtresse en elle, eut un sourire pour ce joli hommage à Aelius.
En suite, le petit groupe se mit en route, Nueonia prenant place entre elle et Dame Caitlin.
-J'ai dix-sept ans ma reine, répondit-elle souriante, j'espère ne jamais vous décevoir dans mes fonctions de suivantes. Je suis très heureuse que vous ayez accepté.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nueonia
Souverain
avatar

Peuple : Dryade
Second(s) Métier(s) : Ancienne cultivatrice
Nombre de messages : 47
Date d'inscription : 01/06/2009

MessageSujet: Re: Près de son cadeau...   Sam 17 Avr - 18:30

La dryade, épanouie et complètement dans son élément à l'extérieur, ne pu qu'apprécier le sourire de Nimue. Même si elle ne l'avait vue pour la première fois que ce matin au petit déjeuner, elle l'aimait déjà beaucoup, et se disait qu'elle n'aurait pu rêver meilleure compagnie.
-Nous n'avons que peu de différence d'âge ! Je suis sûre que si nous nous étions rencontrées avant que je devienne reine, nous nous serions bien entendues...
Nueonia eu une moue entre l'étonnement et la réflexion pendant une dizaine de secondes, puis rit un peu avant de reprendre la parole.
-D'ailleurs qu'est-ce que ça fait comme différence je sois reine ou non, je suis certaine que nous allons devenir de grandes amies toutes les deux.

Lamrei secoua la tête, agitant les rennes dans sa main. Nueonia se pencha et caressa son cou.
-Et moi je suis déjà très heureuse de t-vous avoir acceptée. Et puis, je ne vois pas pourquoi vous me décevriez.
La jeune reine se redressa, et fit aller Lamrein au trot, la jument sembla heureuse de ce changement de vitesse, même si elle se retenait un peu pour ne pas trop dépasser les autres chevaux. Puis Gwildor commença à aller un peu plus vite, suivit de Huw, et au final, tous se dépassèrent les uns les autres, jusqu'à ce que Nueonia permette à Lamrei de se lâcher, ce qui lui valu d'être bien loin des autres.

****

Le groupe était retourné au château, tranquillement, les chevaux s'étant bien dépensés durant les quelques heures qu'avaient duré la promenade de ce matin. Entre chaque courses, Nueonia avait parlée avec tout le monde, même avec Huw qu'elle avait eu peine à aborder car elle le trouvait impressionnant. Finallement il était assez gentil. Ils avaient un peu parlés de dame Iseabel, mais la reine ne mentionna pas un instant le fait qu'elle avait l'impression que la jeune femme blonde ne l'appréciait pas beaucoup, car si elle se trompait elle s'en voudrait.
Une fois descendu de sa jument, elle la serra une dernière fois dans ses bras, avant d'en confier les rennes à un des maître d'écurie qui lui promit d'en prendre le plus grand soin. Elle se tourna alors vers Caitlin, Gwildor et Huw.
-J'ai passée un très bon moment avec vous, j'espère que l'on pourra recommencer rapidement. Je vous promet de vous laisser monter Lamrei la prochaine fois, dame Caitlin.

-Ce sera avec plaisir ma reine, merci.

Un léger bruit au niveau de son estomac lui signala qu'elle commençait à avoir faim. L'heure du déjeuner approchait doucement.
Est-ce qu'ell déjeunerait avec son époux ? Elle avait pensé le voir ce matin déjà, mais apparament, il avait eu autre chose à faire que de déjeuner avec elle. Peut-être sa longue veillée l'avait-elle fatiguée, et qu'il dormait toujours quand elle était partie manger. Nueonia n'avait toujours pas abandonné sa résolution d'apprendre au minimum à le connaître, afin de pouvoir s'en faire au moins un ami. Et elle savait que ce n'était pas en ne le croisant jamais et en ne lui parlant pas que ce serait le cas, bien au contraire. Et même s'il n'avait peut-être pas très envie de parler, elle tiendrait bon, après tout, il ne pouvait pas rester muet à jamais.
La jeune reine se tourna vers sa suivante.
-Je propose d'aller me changer, puis de faire un tour aux cuisines, pour savoir ce qu'il y aura de bon ce midi, ou peut-être une petite partie d'echec ? Qu'est-ce qui vous ferait le plus plaisir ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nimue
Prêtresse
avatar

Peuple : Métisse, humaine et Versipellis.
Second(s) Métier(s) : Chasseur. Apprentie dame de compagnie.
Localisation : Armenelos, Maëldan.
Nombre de messages : 12
Date d'inscription : 23/12/2009

MessageSujet: Re: Près de son cadeau...   Dim 18 Avr - 19:30

-Les cuisines ?
Nimue interrogea Nueonia du regard, alors qu'elles marchaient toutes les deux dans les couloirs de Helmet Hall.
La chevauchée matinale avait rosie les joues de la petite prêtresse, en plus de l'avoir décoiffée. Mais elle avait aimé, sortit de la ville, pour laisser libre cours à la puissance de l'animal sur lequel elle était montée. Une liberté qu'elle n'avait pas souvent le luxe de s'offrir. La reine s'en était donnée cœur joie, majestueuse sur sa laurëcaras.
A présent, elle montait jusqu'à la chambre de la reine.
-Les cuisines sont le domaine de Dame Norah, même le seigneur Parthalan n'a pas le droit d'y entrer sans son consentement. Je vous suggère d'attendre le repas en lui même, pour connaitre le menu. Et d'attendre que Dame Norah elle même vous invite dans son humble royaume.

Nimue sourit à la jeune reine, qui, à en juger par son regard, la prenait très au sérieux.
Une fois dans les quartiers de la Reine, Nimue se retira, la laissant se changer seule, puisqu'elle le lui autorisait, pour qu'elle même puisse aller passer une autre tenue. Elle fut prête avant la reine, et la rejoignit à nouveau, alors qu'elle hésitait entre deux robes.
Elle finit par en choisir une, et elle s'en revêtit. Décidément, ses robes étaient toutes somptueuses, et lui allait parfaitement bien. Nimue l'aida à se coiffer, troquant la coiffure stricte de cavalière qu'elle portait, contre une plus féminine, tout en restant simple.

-Nous devrions aller dans le Petit Salon, faire un jeu, comme vous l'avez suggéré. J'imagine que nous allons y manger également. La Grande Salle ne sert que pour les audiences officielles qui nécessitent la présence de tout les lairds des clans, ou bien pour les fêtes, ou un mariage royal. J'imagine que le roi nous rejoindra. Depuis que je suis ici, je l'ai toujours descendre de son bureau pour venir déjeuner, en compagnie de ses proches...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Près de son cadeau...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Je serais toujours près de toi... [Mort de Saveur d'Amande: pv Dauphine, et ceux qui veulent lui rendre hommage]
» Julia de Lamerlay - Garde tes amis près de toi...
» Loin des yeux, près du coeur [Aurore]
» Une cadeau empoisonné.
» Brumy, t'es sadique alors le voilà ton cadeau, car t'es méchante !
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Inwilis :: Royaumes du Nord :: Maëldan :: Armenelos Capitale des Clans :: Fort Le Heaume-
Sauter vers: