AccueilPortailGalerieFAQS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Fin du voyage

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Fin du voyage   Ven 18 Déc - 17:57

La cité elfique arrivait devant elle, étalant ses arbres majestueux à ses yeux. Mais aussi beau que soit ce spectacle, il ne sautait pas vraiment aux yeux de l’ex reine mazoku. Cécilia regardait simplement devant-elle, même si elle ne faisait pas réellement attention où elle allait. Enveloppée dans sa cape grise tâchée, sur la partie basse, de sang, un sabre tenu par ses mains tremblantes contre son cœur.
Le voyage en compagnie du capitaine Kuchiki avait commencé de manière calme, partis à cheval du fait qu’elle ne pouvait pas courir comme le capitaine le faisait, ils avaient pris quelques chemins hors piste, pour aller plus vite. Dans chaque ville croisée, ils avaient échangé leurs chevaux fatigués par des frais, et s’étaient reposés quelques heures, avant de repartir.
Cécilia avait été des plus enthousiastes au début. Elle n’avait pas vraiment l’habitude de voyager de la sorte, mais s’était habitué rapidement, et comme elle aimait découvrir de nouvelles choses différentes de son quotidien, ce voyage lui plaisait. Surtout qu’il la rapprochait d’un but qu’elle commençait à désespérer d’atteindre. Seulement, ils n’avaient pas prévu que le cheval du capitaine chute en sautant à contre cœur au dessus d’un talus. Le capitaine n’avait pas eu le temps de réagir, et s’était blessé à la tête et cassé le poignet droit, tandis que le cheval boitait, une cheville gonflée.

Il avait fallu renoncer arriver le soir dans une ville proche, et dresser un campement improvisé pour le soir. La reine ayant prévu des vêtements de rechange, avait sacrifiée une veste marron foncée, pour bander le poignet de Kazu, et avait utilisé le reste, pour le cheval. Grace à ses dons d’élémentaliste, un feu fut rapidement allumé alors que le jour commençait tout doucement à décliner. Le capitaine Kazu Kuchiki, devait ne pas revoir le soleil se lever. Dans la nuit, alors qu’il veillait à leur sécurité, le capitaine avait entendu des grognements assez près.
Les chevaux s’étaient agités, réveillant Cécilia. Deux tigres à dents de sabres, les toisaient de loin, en position pour bondir. Kazu fit signe à l’ancienne reine, d’essayer de s’éloigner le plus possible. Le cheval blessé avait fini par s’emballer, semant la confusion chez l’autre animal qui finit également par paniquer. Les tigres chargèrent. Le capitaine s’était lancé à leur rencontre, tenant son sabre d’une seule main. Le premier tigre fut abattu relativement vite, mais il avait blessé le capitaine, le second avait posé plus de problème. D’un coup de patte, il avait envoyé le sabre voler au loin, et s’était acharné sur le capitaine Kuchiki désarmé.
L’ex reine mazoku, qui était aux prises avec les chevaux, avait finalement réussit à les calmer, et donc à ne pas se faire piétiner par eux, et s’était précipitée là où se trouvait le capitaine. Attrapant une branche dans le feu, elle en avait assené un grand coup sur la tête du félin. Puis se saisissant du sabre, elle le lui avait planté dans la gorge. L’état du capitaine, n’était pas au mieux, il saignait de partout, le tigre avait presque commencé à le manger vivant.

Cécilia s’était agenouillée près de lui, cherchant un moyen, quelconque de l’aider. Le capitaine lui avait parlé. Il lui avait expliqué que c’était trop tard, et que ça avait été un honneur de la servir. Il lui avait demandé de payer sa dette à Jyuushiro, elle avait acquiescée, puis le capitaine avait demandé son sabre. Elle le lui avait donné, et il avait mit une main sur la sienne.
-Désolé, ma reine, mais c’est pour que vous gardiez une trace de moi, et que vous puissiez vous défendre, le reste de la route… Je n’ai pas d’autres solutions pour vous protéger… Vous comprendrez, j’espère…

-De quoi vous-
Les yeux de Cécilia s’écarquillèrent. Elle avait portée la main à son ventre, et avait vu la lame du sabre du capitaine Kuchiki qui la transperçait. La reine s’était effondrée, morte.
Mais elle ne l’était pas vraiment, elle s’était vue, allongée sur le sol, gisant près du capitaine Kazu Kuchiki. Elle avait eu aussi un sabre dans les mains, qu’elle n’avait jamais vu avant. Elle était morte, mais se sentait toujours en vie, respirant, son cœur battant toujours. Et elle avait sentie une drôle de force en elle, qu’elle n’avait pas eu le temps d’identifier. Elle avait ouvert de nouveau les yeux, et avait vu le ciel tacheté de nuages à l’aspect rosé et orangé.

Elle était revenue à coté du capitaine Kazu Kuchiki, plus rien ne la perçait, et elle avait toujours le sabre dans les mains. Elle avait décidé de ne pas se poser de questions, de faire comme si il n'y avait rien eu d'autre que la mort de son capitaine, du moins, pas avant d’être arrivée quelque part. Elle brûla les carcasses des prédateurs, et mit le capitaine sous terre, enveloppé dans sa cape. Elle avait posé de grosses pierres tout autour de la terre où se trouvait à présent, et était remontée sur son cheval, pour aller vers la prochaine ville.
Et par un coup du sort, ça s’était avéré être celle qu’ils voulaient atteindre…
Revenir en haut Aller en bas
 

Fin du voyage

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Les gens du voyage
» Voyage de Bougainville
» Voyage dans le foin...
» Haiti en Marche parle du voyage de Preval dans le Centre
» Compagnons de voyage pour lire un livre en Champagne
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Inwilis :: Royaumes du Nord :: Inwerin :: Celebalda Capitale Elfique :: Quartiers Suspendus-
Sauter vers: