AccueilPortailGalerieFAQS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Grande Salle et Salle du Trône.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Noorah
Intendant
avatar

Peuple : Métissée Lios et Taltos
Second(s) Métier(s) : Magicienne
Nombre de messages : 29
Date d'inscription : 01/09/2007

MessageSujet: Grande Salle et Salle du Trône.   Mer 8 Juil - 14:33

Norah était repartie rapidement, en croupe avec Eileen qui guidait avec assurance, sa monture dans les rues d'Armenelos.
Arrivée au palais, elle avait vu la foule amassée devant la cour extérieure, et les premiers attelages de nobles arriver pour le banquet. L'intendante laissa sa compagne gérer les entrées des lairds des autres clans.

La grande salle était occupée par une rangée de piliers de chaque coté, soutenant la grande voûte. Au bout de celle-ci, l'imposant trône du Maëldan, fait de bois sculpté, il était énorme, et doré à la feuille d'or. Il était en haut des sept marches qui formait l'estrade royale. A coté, le trône plus petit pour le consort, et un deuxième siège, trois marches plus bas, pour l'intendant, à savoir elle même. Sur chaque pilier, les armoiries des différents clans qui se partageaient les Landes.
Norah avait pris en main la décoration pour le mariage de son beau frère. Elle s'était renseignée, et avait appris que sa future belle-soeur était une dryade. Aussi, avait-elle demandé à ce qu'on enchante le plafond, pour qu'un ciel ensoleillé y apparaisse. Ciel qui devrait devenir étoilé à mesure que la nuit tomberait. Les piliers avaient eu droit à des guirlandes de fleurs, s'entrecroisant sous le plafond. Les armoiries n'ayant pas l'air déplacées.
Sur les murs de pierres, elle avait fait tendre des voilages, orangées, violets, vert anis, après avoir disposé des guirlandes lumineuses derrières.

Les tables pour le banquet étaient placées en U, la table la plus haute étant celle des mariés, et des chefs de clans. La cheysuli avait opté pour une des nappes bleu ciel. Elle avait fait décoré chaque pieds de verres par un bouquet de fleurs des landes. Des petites fleurs jaunes et violettes. Une place avait été aménagée pour les cheminants et bardes qui avaient été invités. La table de cadeaux de mariages était déjà pleine.
Il restait assez d'espace pour permettre aux serviteurs d'assurer le services. Une table ronde au centre du U des autres tables, permettrait d'y poser plats et boissons, et d'assurer un service rapide et impeccable.
Norah alla jeter un oeil en cuisine, Mijote se débrouillait très bien avec la supervision, et tout semblait aller à merveille.
La belle soeur du roi se frotta les mains.
Les cheminants et deux bardes prirent places, alors que les grandes portes s'ouvraient pour laisser entrer les lairds et leurs épouses, ainsi que le Roi et sa nouvelle et jeune Reine.
La cheysuli sentit son coeur se pincer. Kory son hamster émit un petit cri, lui faisant écho.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Parthalan
Souverain
avatar

Peuple : Lycanthrope, Maëldanais.
Second(s) Métier(s) : Guerrier, chef de meute et de clan des Fearghas.
Nombre de messages : 44
Localisation : Préoccupé, autant par son royaume, que par son épouse
Date d'inscription : 01/09/2007

MessageSujet: Re: Grande Salle et Salle du Trône.   Mer 8 Juil - 15:27

Le reste du trajet lui avait paru long, très long.
Elle ne l'aimait pas, mais au moins, il ne pu qu'apprécier l'effort qu'elle faisait pour lui parler.
Il l'avait aidée à descendre du carrosse, allant jusqu'à passer un bras autour de sa taille, pour éviter un accident de châle se défaisant. Puis, ils avaient traversés la cour. Il lui avait posé le bras sur le sien, et ils avaient fendu la foule.
Une fois à l'intérieur, il l'avait excusée, et elle était montée à ses appartements se changer. Il avait été rejoint par sa soeur, et le chef de clan de Nueonia.
Atteindre la Grande Salle s'avéra périlleux, il lui fallut saluer chaque noble de clan qu'il connaissait, ou ne connaissait pas encore, adresser un mot gentil à leurs épouses et enfants.
Il fit un énorme sourire à Norah, qui attendait, debout près des tables dans la grande salle.
Elle s'était encore donnée à fond pour la décoration, tout en restant simple. Quelques dames firent échos à ses pensées, et une petite fille s'amusait déjà tripoter les fleurs autour d'un des verres.
Eileen expédia les salutations, et mena son frère jusqu'à sa place. Petit à petit, les convives prirent leurs places, et les cheminants entamèrent un air un sourdine.
La foule d'invités se pressait pour gagner les places qui leurs étaient réservées. Nueonia pourrait heureusement l'éviter, et parvenir à son siège sans encombres.



Forme Thérianthrope & Forme Bestiale
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nueonia
Souverain
avatar

Peuple : Dryade
Second(s) Métier(s) : Ancienne cultivatrice
Nombre de messages : 46
Date d'inscription : 01/06/2009

MessageSujet: Re: Grande Salle et Salle du Trône.   Mer 8 Juil - 17:20

Nueonia s'était précipitée dans ses appartements, et quand la dame l'aidant à s'habiller lui avait présentée un corset elle la renvoya gentiment, en disant qu'elle saurait se débrouiller toute seule, et sans corset. Ce qui serait le cas. Elle retira sa robe de mariée, et la posa avec soin sur le lit. Elle était plutôt jolie sa robe, même "raccomodée" à la va vite. Il n'émanait pas d'elle un souvenir merveilleux, mais ce serait plus tard, le souvenir de son mariage elle l'aimerait peut-être autrement que parce que c'était une jolie robe.
Elle ouvrit la porte de sa nouvelle armoire, et trouva ses nouvelles robes, tout ses nouveaux cadeaux pour devenir la future nouvelle reine.
Elle prit sa préférée et l'une des plus belles. Une robe violet clair, à la jupe très longue, et simple, le haut brodé de plein de fleur, une étole violette passant en arrière et traînant sur le devant de la jupe, tenue par deux fleur l'une sur l'épaule gauche, l'autre sur la hanche gauche. Elle mit des sous vêtements conventionnels, et de petites chaussures plates de la même couleur complétèrent le tout, sans oublier son collier d'or blanc, et son alliance.
Tout en descendant les escaliers pour aller dans la grande salle, la dryade étouffa sa peur et son appréhension. Elle n'était pas sûre d'aimer être le centre de l'attention, elle qui avait eu une vie paisible et discrète jusque lors se retrouvait depuis quelques semaines au centre des regards, et aujourd'hui plus qu'aucun autre jour. Si on lui avait dit qu'un jour elle deviendrait reine, elle aurait rit. Maintenant elle n'avait plus forcément envie de rire.
Une fois en bas, elle salua quelques personnes qu'elle ne connaissait pas, d'autres qui lui semblaient vaguement familières, puis elle traversa la salle, rejoignant son époux à leur table. Table peut-être un peu trop voyante à son goût. Comme elle s'y attendait, tout le monde avait les yeux braqués sur elle. Nueonia sourit avec douceur aux petites filles qui avaient la bouche ouvertes en la voyant, certaines chuchottant avec des yeux brillant, rêvant sûrement elles aussi d'être un jour des princesses.
Avant de s'asseoir, elle s'inclina légèrement, pour saluer tous ceux assit à sa table, et ce ne fut qu'une fois assise, qu'elle nota la décoration, et fut soufflée, dans un sens tout à fait positif. Le ciel magique était aussi beau que si elle était au dehors, il semblait si réel, la dryade avait l'impression d'être au beau milieu de son verger ses pieds nus dans l'herbe, sans aucun soucis. Les fleurs rajoutait à l'aspect extérieur, et soudain tout lui sembla familier, elle était chez elle et plus rien ne lui faisait peur ni ne l'impressionnait.
Elle eu un grand sourire, regardant encore ce ciel bleu. Et ce sourire ne la quitterait pas de si tôt.




Tribute to Hula
Poi dance...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Parthalan
Souverain
avatar

Peuple : Lycanthrope, Maëldanais.
Second(s) Métier(s) : Guerrier, chef de meute et de clan des Fearghas.
Nombre de messages : 44
Localisation : Préoccupé, autant par son royaume, que par son épouse
Date d'inscription : 01/09/2007

MessageSujet: Re: Grande Salle et Salle du Trône.   Mer 15 Juil - 19:13

Le Roi des clans du Maëldan regarda son épouse fendre la foule. Elle avait opté pour une robe plutôt élégante, tout en restant simple. Il nota aussi que la suivante qui l'avait aidé pour sa robe de mariée, ne la suivait pas. Il remarqua la tête brune de Norah, qui servait d'arrière garde à Nueonia, en chassant les opportuns, qui tentaient déjà d'obtenir les faveurs de la nouvelle reine, en espèrant atteindre le Roi.
Elle prit place à coté de lui, lui offrant, pendant un bref instant, une vue imprenable sur sa gorge. Gwiltan assit à coté d'elle, lui prit une main, et la félicita, lui disant en riant, que le coup d'éclat dans l'église, avait éveillé les plus grandes passions romantiques chez certaines filles de clans.
Parthalan ne pu retenir un sourie, en voyant que son épouse n'écoutait pas vraiment, tout absorbée qu'elle était par le ciel bleu. Il suivit son regard, quand il se posa sur les fleurs qui décoraient la table, et éprouva une certaine fierté pour Norah, quand la jeune dryade se mit à sourire largement.
Il dissimula son amusement en buvant une gorgé de vin. Surtout que Gwiltan continuait de parler des états d'âmes des autres femmes de clans, jusqu'à ce que sa soeur, l'embarque dans une discussion sur les armes. Il se pencha pour mettre sa bouche à la hauteur de son oreille, gagnant ainsi un peu d'intimité.
-Je vois que la décoration de ma belle-soeur, ne vous laisse pas de marbre, chuchota-t-il, vous êtres ravissante quand vous souriez.
Parthalan se redressa, pour répondre à un des lairds des Fearghas qui venait de le héler.

La danse des serveurs venaient de commencer, et déjà les premiers plats commencèrent à arriver, les verres de chacuns étant déjà bien remplis.
Un des hommes du clan de Nueonia se leva, et parla haut et fort.
-Moi, Gwildor, fils de Gwiltan, lève mon verre au mariage de notre belle Nueonia à notre roi Parthalan, puissent-ils avoir une union heureuse, un avenir qui saura tenir ses promesses ! Slàinte !
Les tablées levèrent leurs verres, clamant à leur tour le "santé" des Landes, avant de boire, imitant le fils du chef des Fingal.
Eileen se leva à son tour.
-Moi, Eileen des Fearghas, lève mon verre à mon frère et ma belle-soeur, et ne leur souhaite que du bonheur, puissent les Fearghas et les Fingal être unis à jamais ! Slàinte !
Une deuxième fois, la salle retentit, et tous burent encore une fois.
-Merci à vous deux.
Parthalan salua Gwildor et sa soeur avec son verre, n'ayant même pas besoin d'élever la voix pour se faire entendre.
Il n'ajouta pas qu'il espèrait que leurs voeux soient ce qui l'attendait.



Forme Thérianthrope & Forme Bestiale
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nueonia
Souverain
avatar

Peuple : Dryade
Second(s) Métier(s) : Ancienne cultivatrice
Nombre de messages : 46
Date d'inscription : 01/06/2009

MessageSujet: Re: Grande Salle et Salle du Trône.   Jeu 16 Juil - 9:19

La voix grave de son mari fit hérrisser les petits cheveux de sa nuque, et la dryade eu un petit frisson, tant elle était profonde. Elle était de ce genre de voix vous donnant la chaire de poule quand vous l'entendez, quelqu'en soit le porteur.
Nueonia rosit un peu.
Un compliment était un compliment, même dit par quelqu'un qu'on ne connaissait pas vraiment. Tout compte fait, elle n'avait pas eu de chance au niveau de l'amour et du physique, mais elle avait eu de la chance au niveau du caractère, il était gentil, elle était curieuse de découvrir sous toutes les coutures, qui était son mari à qui elle n'eu pas l'occasion de répondre. Elle irait remercier la belle-soeur de son mari, d'avoir si bien organisé et décoré son mariage. Ca la touchait beaucoup ces petites touches de nature.
Elle regarda tout ces serveurs aller de table en table, apportant les plats, remplissant les verres des invités, et ceci sans montrer d'agacement, de déboussolement, ou d'autres signes montrant qu'ils étaient humains. La jeune reine était soufflée de voir tant de précision, on aurait vraiment pu croire qu'il s'agissait d'une dans tant les déplacement étaient fluides. Quand elle recevait des amis au verger, elle n'avait jamais eu tant à faire, et surtout elle se sentait bien gauche face à eux. Gwildor se leva et porta un toast.
Nueonia ne le lâcha pas des yeux.

Elle avait rencontré le fils de Gwiltan, un jour où il était venu se reposer au verger, le couple de vieille personnes était encore là et elle entrait dans sa douzième année. Lui approchait la vingtaine. Elle revenait d'une ceuillette, un panier rempli de fruit dans les bras, quand elle le vit, un jeune homme aux épaules carrées, à la peau légèrement mate, aux cheveux châtain clair légèrement ondulés lui arrivant à mi-épaule, avec des yeux vert émeraude perçant.
A cet instant, elle avait rêvé qu'il était le prince de ses rêves, même si il n'était pas vraiment prince, et qu'un beau jour, il lui ferait une déclaration enflammé de son amour pour elle, et qu'ils s'enfuiraient ensemble sur son cheval loin des Landes, afin de vivre leur amour. Résultat, ils avaient tout deux une amitié on ne peut plus saine... Mais la flamme de cet espoir était toujours en elle, bien que mourrant à petit feu, jusqu'au jour où elle fut réduite à l'état de cendre, quand son cher Gwildor déclara sa flamme à une autre jeune fille qu'elle, qui refusa.
Une fois le deux discours achevés, elle regarda Gwildor et lui sourit tout en inclinant la tête, et lui répondit un clin d'oeil très léger et un sourire. Elle regarda ensuite sa belle-soeur et lui sourit en lui disant merci.




Tribute to Hula
Poi dance...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Parthalan
Souverain
avatar

Peuple : Lycanthrope, Maëldanais.
Second(s) Métier(s) : Guerrier, chef de meute et de clan des Fearghas.
Nombre de messages : 44
Localisation : Préoccupé, autant par son royaume, que par son épouse
Date d'inscription : 01/09/2007

MessageSujet: Re: Grande Salle et Salle du Trône.   Mer 29 Juil - 22:19

La réaction de Gwildor n'échappa nullement à Parthalan, qui eut un léger froncement de sourcils. Avant de se rappeler que sa jeune épouse avait sans doute toute sorte d'amis parmi son clan, et que pour l'instant, ils ne se connaissaient pas, aussi, ne pouvait-il se permettre d'être jaloux ou soupçonneux. Et puis, il l'avait vu, il lui faisait peur.
Ses pensées furent interrompues par un plateau de viande qu'un serviteur lui mettait le sous le nez.
-Mon roi apprécierait-il un peu d'agneau à la broche ?
Parthalan faillit se mettre à rire, celui qu'il avait pris pour un serviteur n'était autre qu'un de ses cousins.
-Franchement Balthir, il y avait d'autres moyens pour venir me parler mon cher cousin.
Ce qui ne l'empêcha pas de se servir quand même.
-Ah mais, tu seras hors de ma portée d'ici les prochaines heures.
-Fort possible.
-Juste pour te signaler que j'ai déposer les dernières affaires en cours du clan, dans ton bureau, et la plupart sont déjà réglées. Tu n'auras donc pas trop de soucis à te faire, pour les deux ou trois jours à venir.
-Merci bien.
-Mais de rien, ça te ferait quatre caisses de vins du Sud.
-Tu prends cher.
-Oh... si peu.
Ils éclatèrent de rires, et son cousin lui serra l'épaule amicalement, en lui chuchotant un bonne chance, avant de s'éclipser.

Le reste du banquet se déroula sans accroches, avec un service impeccable. Les cuisines s'étaient surpassées. Les plats de venaison étaient variés, porc au caramel, filets de biche délicatement assaisonnés, canards et poules rôties, quartiers de bœuf et d'agneau à la broche... Les accompagnements étaient fait de légumes de saisons, en tourtes, ou bien grillés, ou encore des sauces délicieuses dans lesquelles on pouvait allègrement tremper son pain frai et croustillant, parfois même encore chaud. Le vin était doux et épicé, l'hypocras une merveille, la bière mousseuse et fraîche...
Les conversations allaient bon trains, ponctuées d'éclats de rires, parfois de soupirs, de roulement d'yeux, de sourires, de poignées de mains complices. Les cheminants et bardes jouaient maintenant un peu plus fort, et quelques danseurs précoces occupaient déjà la piste en cadence. Les enfants jouaient avec les fleurs.
Parthalan repéra une de ses plus jeunes nièces, avec ses cheveux blonds et bouclés, jouer le rôle d'une sorte de mariée heureuse, pendant qu'un petit garçon qu'il ne connaissait pas, jouait le rôle du marié. Il ne pu réprimer un sourire.
Il n'eut que peu d'occasions de pouvoir vraiment discuter avec son épouse, seulement pour échanger quelques commentaires sur la nourritures, ou telle ou telle personne. Gwiltan faisait de son mieux pour distraire Nueonia, Parthalan ne sachant trop quoi lui dire une fois de plus. Norah lui adressa des encouragements, en lui servant le dessert, à savoir différents tartelettes, une pomme chaude et caramélisée avec de la crème, et des biscuits. L'eau de vie fit son apparition dans les verres à ce moment là. Et le groupe de danseurs fut plus nombreux.
Quand les assiettes furent vides ou presque, on repoussa les tables pour faire plus de place, et les cheminants entamèrent des gigues endiablées, ou des reels plutôt calmes ou langoureux.
Une des femmes de son clan, une grande blonde plantureuse, vêtue de bleu-vert, l'approcha, demanda à son roi de lui accorder une danse, après que celui-ci eut danser avec sa nouvelle reine.
-Avec joie Iseabel, répondit en souriant Parthalan, se sera un plaisir.
Le roi se tourna vers son épouse.
-Ma Dame, m'accorderiez-vous une danse ?



Forme Thérianthrope & Forme Bestiale


Dernière édition par Parthalan le Mar 1 Sep - 11:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nueonia
Souverain
avatar

Peuple : Dryade
Second(s) Métier(s) : Ancienne cultivatrice
Nombre de messages : 46
Date d'inscription : 01/06/2009

MessageSujet: Re: Grande Salle et Salle du Trône.   Mer 19 Aoû - 23:56

Durant le repas, elle avait plaisanté avec Gwiltan, surtout des élans romantiques des jeunes filles, du verger aussi. Il lui promit qu'elle pourrait bien sur rendre visite à son arbre mère dès qu'elle le voudrait, et qu'il placerait quelqu'un pour s'occuper de la maison. Elle avait aussi parlé très peu avec son nouvel époux, très rapidement pour dire que tel plat était bon, et que telle personne avait l'air un peu différente, mais souvent, ils se regardaient, un peu gênés.
Elle ne but que peu, elle tolérait l'alcool, mais préférait largement les boisson fruitées, et le jus d'orange avec un peu de pulpe dedans.
Nueonia regardait les danseurs et les danseuses sur la piste. Certains faisaient preuve de pas mal de grace, et de coordination, d'autres dansaient un peu plus gauchement, surement à cause d'un peu trop d'alcool. Les danseurs les plus jeunes manquaient d'assurances dans leur mouvements, et dans les plus vieux, on pouvait voir qu'il y avait du vécu mais un peu raide. Elle appréciait autant de regarder les danseur se mouvoirs qu'elle même avait un don certain pour ça.

Elle était "spécialisée dans la dance de Toceleg grâce à une vieille amie cheminante qui lui avait apprit toute petite, quand elle venait faire des escales très régulières au verger. Elle avait maîtrisée facilement cette danse enivrante, constituée surtout de mouvements du bassin, et d'un jeu de jambes complexe.
Elle regarda son mari, qui venait de la sortir de sa contemplation rêveuse, et regarda quelques instant la rousse plantureuse qui se tenait tout près. D'instinct, Nueonia la trouva étrange, elle en avait presque un peu peur...
-Oh, oui, j'adore danser.
Ses yeux s'allumèrent alors qu'elle se dirigeait, accompagné de son royal et imposant mari, vers la piste de danse. Et une fois la danse commencée, la jeune reine, oublia tout ce qui l'avait tracassé aujourd'hui et les autres jours. La jeune femme qui avait voulu fuir le pays il y a encore une semaine, dansait avec un large sourire à son mariage.




Tribute to Hula
Poi dance...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iseabel
Noble
avatar

Nombre de messages : 4
Date d'inscription : 01/09/2007

MessageSujet: Re: Grande Salle et Salle du Trône.   Mar 1 Sep - 12:02

Iseabel avait regardé la jeune reine pendant tout le repas, ses yeux glissant inévitablement sur Parthalan.
Elle était assise à la table des Beathan, un clan allié depuis longtemps aux Fearghal, et qui avait sa place non loin de la table royale. Elle avait choisi une robe vert d'eau, rehaussée d'or. Son décolleté était orné d'une broche faite à l'emblème de son clan. Sa chevelure dorée, bouclait joliment autour de ses épaules, et son teint de porcelaine était mis en valeur par un léger maquillage.
Du haut de ses tout juste vingt ans, Iseabel avait cru qu'elle pourrait réaliser son plus grand désir, et c'était une inconnue qui le lui avait pris. Depuis que son père, laird du clan Beathan, l'avait autorisée à ses seize ans, de pouvoir séjourner à la Cour, elle avait éprouvé une sorte de fascination pour le roi. Certaines femmes le trouvaient effrayant, d'autres un peu trop sauvage, et manquant de tact. Iseabel avait toujours aimé la franchise dont il faisait preuve, et surtout, son charisme et son assurance quand il réglait une affaire. Cette amourette de jeunette ne lui passa jamais, et elle réussit à être assez proche de lui. D'abord parce qu'elle avait été curieuse, et puis pour d'autres raisons. Elle était proche, mais c'était moins que ça, le roi Parthalan ne s'approchait jamais d'aucune femme, exceptés sa soeur et sa belle-soeur, et se méfiait quand même d'elle.
Elle le regarda se pencher sur cette Nueonia. Iseabel sentit le rouge lui monter aux joues. La jeune femme attendit la fin du banquet, pour se lever, et aller demander une danse au marié, à son roi. Elle en profita pour voir de plus près cette brunette qui était assise à sa place. Elle était jolie, mais n'avait pas son visage d'ange, et son teint de poupée.
Son roi accepta, et Iseabel le remercia avec un immense sourire. Et alla danser avec son frère, guettant son tour.
Elle fut surprise. La reine avait une manière de danser... des plus... étranges, rien avoir avec les danses des Landes, même si elle suivait le rythme. Sa façon de bouger était presque, indécente. Iseabel fit la moue, elle aurait son tour, elle aussi.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Parthalan
Souverain
avatar

Peuple : Lycanthrope, Maëldanais.
Second(s) Métier(s) : Guerrier, chef de meute et de clan des Fearghas.
Nombre de messages : 44
Localisation : Préoccupé, autant par son royaume, que par son épouse
Date d'inscription : 01/09/2007

MessageSujet: Re: Grande Salle et Salle du Trône.   Mar 1 Sep - 12:21

Parthalan descendit de l'estrade où leur table se trouvait, Nueonia à son bras. Certaines tables furent repoussées, pour laisser plus de place, aux danseurs.
Le groupe de cheminant ralentit un peu le rythme, donnant une ambiance un peu plus propice aux couples. Nueonia s'adapta rapidement à sa stature, à son pas, prenant même parfois les devant. Son épouse ayant eu l'air si maladroite durant la cérémonie, ne l'était plus, et évoluait avec assurance et grâce.
Et puis, les cheminants reprirent un air plus enjoué, permettant des danses plus endiablées. Des cercles de danseurs se formèrent, pendant que d'autres restaient en couple. Parthalan fut un peu pris au dépourvu en regardant son épouse bouger.
Nueonia avait une conception bien à elle, des danses des Landes. Le lycanthrope prétexta avoir soif, pour pouvoir la regarder de loin. On lui servit un verre d'hydromel, et il eut du mal à détacher ses yeux des hanches ondulantes de la jeune dryade. Il remarqua en suite les mouvements des jambes et de ses chevilles.
Son observation fut interrompue par une main sur son avant-bras. Iseabel venait lui réclamer sa danse.
Il la voyait comme une gamine, qui finalement avait bien poussée. Elle était aimable, et avait une certaine présence. Il s'excusa une nouvelle fois auprès de Nueonia.
Un nouveau morceau commença, et Parthalan fut pris avec Iseabel dans un cercle de danseurs. Hommes et femmes se croisaient, joignant leurs mains, avant de changer de partenaire une fois sur deux, en allant sur la gauche, puis sur la droite.
Quand le morceau suivant fut entamé, Iseabel resta avec lui, profitant d'une danse en couple. Comme beaucoup des femmes du clan Beathan, elle savait danser, et bien, sans un faux pas, et avec le sourire.



Forme Thérianthrope & Forme Bestiale
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gwildor

avatar

Nombre de messages : 3
Date d'inscription : 09/09/2009

MessageSujet: Re: Grande Salle et Salle du Trône.   Mer 9 Sep - 10:24

Durant le repas, le fils de Gwiltan et héritier du clan Fingal, n'avait eu de cesse de regarder Nueonia. Elle avait l'air un peu mal à l'aise, et aussi maladroite, il voyait son père tout faire pour la distraire, et elle rire de manière un peu crispée. Parfois elle regardait vers lui, et il lui souriait, la faisant rosir. Il la connaissait si bien qu'il savait sur quel bouton appuyer pour la faire réagir comme il le voulait. C'était même trop facile.
Gwildor attendit que le roi se fut éloigné de Nueonia, et qu'il soit fort occupé à danser avec une autre jeune femme -assez belle-, pour s'approcher de la nouvelle reine, la prenant un peu de cour. Mais aussi surprise fut-elle, elle ne s'arrêta pas de danser et il se joignit à elle. Elle l'accueillit avec un sourire et il suivit ses mouvements, dansant avec elle.

Au bout de quelques danses, ils leur fallu tout deux s'arrêter, histoire de souffler, et de boire un peu. Nueonia semblait totalement épanouie, il lui apporta un verre d'eau aromatisée à la pêche, lui même avait prit un peu de liqueur de cerise.
-Tu es toujours aussi douée pour la danse, même si tu as toujours cette manière particulière de danser, et ta robe est magnifique. Tu as l'air rayonnante et sure de toi, qui êtes vous ? Qu'avez vous fait à la timide et maladroite Nueonia que je connais ? Le mariage semble t'aller à merveille.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nueonia
Souverain
avatar

Peuple : Dryade
Second(s) Métier(s) : Ancienne cultivatrice
Nombre de messages : 46
Date d'inscription : 01/06/2009

MessageSujet: Re: Grande Salle et Salle du Trône.   Jeu 24 Sep - 13:03

Nueonia excusa par deux fois son mari, l'une parce qu'il avait soif, l'autre parce que la jolie blonde ressemblant à une poupée était venue chercher sa danse. Elle était restée à danser seule alors, mais ça ne la dérangeait pas, elle continuait de danser avec grâce, n'ayant plus trop besoin de se concentrer sur les mouvements qu'elle devait faire. Elle dansa avec Gwiltan, le temps que son mari se désaltère.
Elle du s'adapter à son niveau, il dansait plutot maladroitement, il lui expliqua que c'était là l'un de ses points faibles, la danse, mais chut. La reine s'emêcha de rire, le rose colorant ses joues, comme si elle venait d'apprendre un secret national de grand envergure. Puis le père céda la place au fils, qu'elle accueillit avec un sourire chaleureux. il la suivit sans mal, et au bout de trois danses ils s'arrêtèrent, histoire de souffler un peu, même si Nueonia aurait bien pu continuer à danser encore et encore, jusqu'à l'épuisement total.
Elle rougit vivement quand il lui affirma qu'elle semblait épanouie, et beaucoup moins timide qu'auparavant, comme à chaque fois qu'elle dansait donc. Mais il se trompait sur la raison semblait-il.
-Je... Je ne crois pas que ce soit réellement le mariage qui me fasse ça tu sais, plus le fait de danser. Même si... -elle regarda tout autours d'elle- Ce mariage est magnifique. Mais c'est peut-être un peu trop pour moi...

-Allons, qu'est-ce que tu va chercher, cette fête te ressemble. Nature, simple, mais très belle.

-Merci...
Elle but son verre d'eau à la pêche, prenant de longues gorgées, y allant lentement. Elle se sentait... Transportée qu'il lui parle ainsi, mais aussi un peu gênée, vis à vis de son mari. Car à présent, elle ne pouvait plus vraiment espérer trouver celui fait pour elle, son prince, elle était lié à quelqu'un d'autre. Son air s'assombrit quelque peu, jusqu'à ce qu'un petite fille vienne timidement tirer sur sa robe, pour lui demander de lui montrer comment il fallait faire, pour dans ser comme elle.
La dryade sourit.

-Bien sur. Gwildor, tu m'excuseras, cette-

-Oui oui, j'ai tout à fait entendu, va donc. Je te demande juste d'être demain matin, en milieu de matiné, près des écuries, il faut que je te montre quelque chose.

-Oh , Bon, d'accord, je te revois demain alors, si on ne se revoit pas d'ici là.
Et elle emmena la petite fille un peu à l'écart des danseurs, là où elle était sure qu'on ne les bousculerait pas, et où elles seraient discretes.




Tribute to Hula
Poi dance...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iseabel
Noble
avatar

Nombre de messages : 4
Date d'inscription : 01/09/2007

MessageSujet: Re: Grande Salle et Salle du Trône.   Jeu 24 Sep - 22:02

Iseabel s'inclina gracieusement devant le souverain du Maëldan. Elle se releva, radieuse.
-Sa majesté n'a rien perdu de sa vivacité, j'ai été honorée.
Elle s'inclina encore une fois, brièvement, et prit congé. Elle alla se rafraîchir un peu, s'éventant doucement. Elle prit un peu de vin épicé, pour se requinquer.
La blonde plantureuse repéra la reine qui apprenait à danser à une fillette. Elle fronça le nez.
Qu'est ce que Parthalan avait bien pu lui trouver ? Elle avait l'air à moitié sauvage, malgré sa petitesse. Elle demanda deux verres d'hypocras, et s'approcha doucement de la jeune et nouvelle reine d'Armenelos.
Elle lui tendit la coupe.
-J'aimerai me présenter, j'ai quand même danser avec votre mari, sans vous laisser guère le temps d'en profiter. Je suis Iseabel, du clan des Beathan. Je dois vous avouer, que j'ai été surprise à l'annonce du mariage de Parthalan. Je suis heureuse qu'il ait trouvé une épouse.
Elle n'en pensait pas un mot, mais elle savait se montrer convaincante. Iseabel bu un peu. Regardant les danseurs.
-Notre roi, est un bon danseur. J'ai hâte que les danses réservées aux hommes commencent, c'est toujours un plaisir de le voir gagner. Même si son cousin, Balthir, est souvent en passe de le rattraper. Depuis le jour du tournois, Parthalan semble avoir la préséance sur les autres. Les Dieux l'ont sacré, et fait des dons.
Elle regarda du coin de l'oeil la jeune dryade.
-Vous le saviez n'est ce pas ? demanda-t-elle avant de changer de sujet. Voila les danses qui commencent, regardez bien votre mari à l'oeuvre.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Parthalan
Souverain
avatar

Peuple : Lycanthrope, Maëldanais.
Second(s) Métier(s) : Guerrier, chef de meute et de clan des Fearghas.
Nombre de messages : 44
Localisation : Préoccupé, autant par son royaume, que par son épouse
Date d'inscription : 01/09/2007

MessageSujet: Re: Grande Salle et Salle du Trône.   Jeu 24 Sep - 22:35

Parthalan s'inclina également devant la douce Iseabel. Une des rares femmes de la cour à s'être intéressé à lui. Pas forcément pour les bonnes raisons cependant, aussi avait-elle été écartée de la liste des prétendantes. Elle dansait bien, et ce fut un réel plaisir, d'avoir quelqu'un de sa trempe face à lui.
Il profita d'une accalmie pour aller discuter avec le chef du clan Beathan, et son épouse. Il était bon d'entretenir ses alliances en toutes circonstances. Il se vit servir un peu d'eau de vie, et il grignota quelques scones. Et puis, les danseurs s'écartèrent, et la musique s'arrêta.
Il vit qu'Iseabel discutait avec Nueonia.
Il s'avança, en même temps que d'autres hommes. Des serviteurs posèrent des épées, mises à nu, sur le sol, formant une étoile. Trois cercles d'épées furent installés.
Chaque homme prit sa place dans un cercle de danseurs, se posant entre deux lames. Les cheminants entamèrent un rythme lent, laissant le temps aux danseurs de prendre leurs marques. Chaque homme, poings sur les hanches, se devaient de tourner en rythme avec les autres, tout en évitant de prendre les pieds dans les épées, et de toucher les autres danseurs.
Et puis, le rythme s'accéléra doucement, et la rotation des cercles de danseurs avec. Les pieds ne touchant le sol que pour mieux rebondir, chaque participant devait tenir le plus longtemps possible.
Un jeu d'enfants pour les habitués, qui ne flanchèrent pas. Les débutants se retrouvèrent vite distancés, bien qu'ils furent peu nombreux.
Alors, les musiciens accélérèrent le rythme de la musique, les percussions se faisant plus lourdes, et plus légères, rapides, fortes.
Les pieds sur le sol se firent plus légers, et chaque danseur dû commencer à tourner sur lui même, ou encore, à revenir en arrière, de deux lames, quand la musique les y enjoignaient.
Ceux qui comme Parthalan dansaient de cette manière depuis leur adolescences, n'eurent aucun mal à suivre la musique.
Peu à peu, à mesure que les pas se firent plus complexes, les danseurs diminuèrent, fatigue, et réflexes devenus lents, il ne resta bientôt plus qu'un seul cercle, autour d'une seule étoile d'épées.
C'est là que l'endurance prévalait, ainsi que la concentration. Comme à chaque fête, Balthir se retrouva face à Parthalan, le troisième compère venait juste d'abandonner.
Alors la mélodie se fit celle du vent, rapide, très rapide, et rythmée, un staccato infernal, qu'il fallait suivre. Balthir s'étala, et Parthalan dû le rattraper.
-Eh bien mon cousin, on dirait que tes vieilles jambes ne te portent plus !
-Eh bien mon cousin, on dirait que tes vieilles jambes t'ont encore fait gagné ! Par les Dieux, il faut toujours que tu gagnes ! T'es un sacré chanceux !
Balthir se releva dignement, et si tôt qu'il eut un verre dans sa main, il le leva à la santé du roi.
-Cela dit, l'heure est tardive, continua le cousin un peu échevelé, ta majesté ne devrait-elle pas profiter de son épouse à l'heure qu'il est ?
Parthalan reçu une douche maëldanaise, qui le fit redescendre lourdement sur terre.
La nuit de noces, une nuit qui promettait d'être longue.
-Possible, mon cousin, possible, fit-il sur un ton bourru et jovial, mais j'aime profiter de t'avoir sous la main, pour pouvoir gagner sans être inquiété.



Forme Thérianthrope & Forme Bestiale
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noorah
Intendant
avatar

Peuple : Métissée Lios et Taltos
Second(s) Métier(s) : Magicienne
Nombre de messages : 29
Date d'inscription : 01/09/2007

MessageSujet: Re: Grande Salle et Salle du Trône.   Jeu 24 Sep - 22:59

Norah avait passé la soirée à courir, jusqu'à ce qu'Eileen l'attrape, et la monopolise pendant de longues minutes, dans les ombres d'un alcôve. La cheysuli avait protesté, ça n'était absolument pas correct, surtout le jour du mariage de son beau-frère, mais son épouse avec des arguments, qu'elle ne pouvait réfuter.
Elle sortit de l'alcôve, aussi impeccable qu'elle l'était depuis le début de la journée.
L'intendante avait repris son rôle, comme si de rien n'était, et remarqua qu'elle aurait pu s'absenter plus longtemps, sa présence n'était pas nécessaire au bon fonctionnement de la soirée. Elle regarda avec plaisir les danseurs.
Elle regarda, comme tous ceux qui ne participaient pas, l'épreuve de force des fins de soirées, où les hommes se mesuraient entre eux. Les femmes aussi avaient leur jeu, mais le Roi décidait.
L'issue n'était pas incertaine, Norah l'avait remarqué, Parthalan... gagnait toujours, que se soit une partie de cartes, un pari, un combat, ou une partie de complot. Il semblerait que les dieux lui aient octroyé une chance vertigineuse, en compensation de sa nouvelle apparence. Elle avait vu d'anciens portraits, il avait vraiment été très beau, plus jeune. Elle supposait que de nombreuses filles s'étaient damnés pour essayer de l'avoir.
Elle applaudit à tout rompre, comme le reste des convives, et leva aussi un verre à la santé du roi. Elle entendit parfaitement ce que Balthir suggéra.
Parthalan la chercha du regard, et l'intendant hocha la tête. Kory l'informa que la suite nuptiale était prête. Discrète, elle passa derrière les piliers, et alla chercher Nueonia.
Celle-ci avait Damoiselle Iseabel pour compagnie, et elle semblait mal à l'aise. Rien d'étonnant, la blondinette des Beathan était pire qu'un feu de forêt.
-Dame Iseabel, je dois vous emprunter la jeune mariée, nous vous souhaitons une bonne nuit.
Norah attrapa la dryade par le bras, et partit avec elle, en passant à nouveau derrière les piliers de la Grande Salle.
-Vous allez bien, elle ne vous a rien fait ? Dame Iseabel n'est pas connue pour son tact. Enfin peu importe, je dois vous aider à vous préparez si vous le voulez. Laissez moi vous guider jusqu'à votre chambre.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Grande Salle et Salle du Trône.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» DOSSIER - La Maison des Pièges
» "Si l'on bâtissait la maison du bonheur, la plus grande pièce serait la salle d'attente." Jules Renard [PV]
» Salle de bal 2 (romantique)
» La Salle du Feu
» La salle du trône et le château
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Inwilis :: Royaumes du Nord :: Maëldan :: Armenelos Capitale des Clans :: Helmet Hall-
Sauter vers: