AccueilPortailGalerieFAQS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 La Fiancée du Tigre t'ouvre ses bras !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Fiancée du Tigre t'ouvre ses bras !   Lun 21 Déc - 0:27

Et en effet, je ne risquais pas de me tromper d'établissement, le vendeur avait vu juste. Par mesure de précaution, j'avais repris la main de Letty. Le Will o Wisp grouillait de monde, et était aussi lumineux qu'un dieu ayant décidé de se la jouer illumination du monde.
Des femmes de petite vertu se trémoussaient aux bras de clients, et ça sortait et entrait. Une activité bourdonnante, qui devait faire la joie du propriétaire.
Pourtant, je fus agréablement surpris en rentrant, l'ambiance n'avait rien de graveleuse, et ressemblait à une salle commune d'une auberge normale, peut être même en plus propre. Les serveuses n'étaient pas à moitié dénudées, c'était surprenant. Le vendeur de sacs ne m'avait pas entubé. Je me dirigeai donc vers le comptoir, avec Letty.
Je m'accoudai, regardant les chambres et tarifs proposés. Heureusement qu'Uranach avait été généreux, je devais prendre cher si je voulais être tranquille, et si je voulais éviter des problèmes avec Letty, qui semblait avoir son fanclub dans la salle.


Dernière édition par Sephiroth le Lun 21 Déc - 10:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Skye
Aubergiste
avatar

Peuple : Lios
Second(s) Métier(s) : Chanteuse et musicienne, ancienne prostituée.
Nombre de messages : 32
Localisation : Hitokage, généralement dans la grande salle de son auberge
Date d'inscription : 09/02/2007

MessageSujet: Re: La Fiancée du Tigre t'ouvre ses bras !   Lun 21 Déc - 0:40

Skye n'avait pas une minute à elle, à croire que tout Hitokage avait décidé de venir chez elle ce soir.
Elle allait et venait entre la cuisine et la salle, les tables et le bar. Une danse virevoltante qui allait la laisser sur les rotules. Elle avait hâte que ça se calme, et qu'elle puisse fermer en toute tranquillité, avant d'aller se coucher, ou même de s'assoir pour reposer ses jambes fatiguées.
Elle avait troqué ses talons contre des ballerines pour éviter d'avoir trop mal. De retour au bar, la lios avisa un homme aux cheveux d'argent, qui tenait un adolescent avec des ailes dans le dos, qui attendait patiemment qu'on s'occupe de lui.
Le tableau était étrange, mais son moto était de ne pas poser de questions gênantes. Elle repéra Geneus qui surveillait la salle, adossé contre un mur, et se débarrassa de son plateau.
-Bonsoir messire, que désirez-vous ?
L'aubergiste avait choisit de s'adresser à l'homme, qui semblait mener les opérations, plutôt qu'au jeune garçon qui l'accompagnait.
-Une chambre ? Bien sûr, et deux repas, ils vous seront montés dans quelques minutes. Voila la clef, deuxième étage, chambre 6b.

La lios encaissa les quelques pièces posées sur le bar, et les regarda monter.
Elle soupira, il devait rester encore deux heures avant qu'elle puisse fermer, et aller dormir blottie dans les bras de Geneus, pas d'heures supplémentaires ce soir, elle n'en aurait pas la force.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Skye
Aubergiste
avatar

Peuple : Lios
Second(s) Métier(s) : Chanteuse et musicienne, ancienne prostituée.
Nombre de messages : 32
Localisation : Hitokage, généralement dans la grande salle de son auberge
Date d'inscription : 09/02/2007

MessageSujet: Re: La Fiancée du Tigre t'ouvre ses bras !   Dim 7 Fév - 21:29

La fin de la soirée avait été mouvementée, il avait fallu que Geneus sorte quelques personnes en les tenant par la ceinture, et en suite, elle et le reste du personnel de la soirée avaient dû tout nettoyer. Cette activité leurs prit une bonne heure supplémentaire. Rincés, ils avaient tous rejoint leurs chambres respectives. Skye s'était déshabillée, laissant ses vêtements sur le sol, avant d'aller se nettoyer un peu, et de passer une large tunique pour dormir. Elle s'était glissée entre les draps, et s'était blottie contre Geneus une fois celui-ci dans le lit.
Elle s'était endormie bercée par les battements de cœur et la respiration de son homme à tout faire. La lios avait sombré dans un sommeil sans rêves, et réparateur.
Elle s'était levée avec l'ambianceur qui s'était allumé, diffusant de la musique pour le réveil. Aveugle, la tête tournée du mauvais coté, elle chercha à tâtons le bouton pour l'éteindre, et réussit à le faire au bout de quelques secondes. Son bras retomba inerte, elle même clignait des yeux pour essayer de se réveiller. Elle entendit Geneus rire légèrement, mais suffisamment pour qu'elle soit secouée. Elle se releva, s'appuya sur son avant-bras, pour lui jeter un regard de reproche, avant de l'embrasser, et de se dérober pour gagner la salle de bain. Elle avait attaché ses cheveux, et les avait remontés sur le haut de son crâne pour éviter de les mouiller. Sa toilette finie, elle se vêtit d'une jupe de cheminante violette et rouge, ornée de perles et de petites pièces couleur bronze, et elle passa un bustier blanc brodée de petites fleurs parme, avant d'enfiler un boléro noir, et des ballerines brunes. L'aubergiste dénoua ses cheveux, et sortit de la chambre, envoyant un baiser à Geneus qui enfilait un pantalon.
En bas, elle trouva une des filles embauchées pour la soirée, en train de s'activer. Elle reconnu la jeune prostituée du début de la semaine. Elle la salua joyeusement, et l'invita à prendre un petit déjeuné.


Skye regarda le môme descendre les marches, et trotter jusqu'au comptoir, serrant entre ses doigts, une feuille soigneusement pliée. Elle touilla son chocolat, et bu une gorgée pour faire passer le morceau de pain beurré qu'elle venait de manger. Le sourire aux lèvres, elle prit le papier plié, et lu attentivement les quelques lignes.
Elle cligna des yeux, et le tendit à Geneus.
-On dirait qu'on va t'avoir un bout de temps parmi nous, Letty. Moi c'est Skye, et lui c'est Geneus, bienvenu au Will-o-Wisp. On dirait que le monsieur qui était avec toi, est déjà parti malheureusement. Tu veux manger quelque chose ? Il y a des petits pains frais au menu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Letty
Anamchara
avatar

Nombre de messages : 77
Date d'inscription : 01/05/2007

MessageSujet: Re: La Fiancée du Tigre t'ouvre ses bras !   Sam 13 Fév - 15:37

La jeune femme avait prit la lettre avec un sourire, l'avait lu, et l'avait passé à un homme avec de drôles de... Peintures sur le visage, et une longue tresse noire, qui lui n'affichait qu'une expression pleine de neutralité.
Quand elle prit la parole, Letty fit un peu la moue en l'entendant parler un peu comme à un enfant de 8 ans... Avant de se rappeler qu'il en avait tout à fait l'air d'un gamin de huit ans. Alors il laissa tomber, de toute manière, il faudrait qu'il s'y habitue, vu que ce serait très certainement la réaction normale qu'auront les gens en lui parlant. Sauf s'il poussait d'un coup dans la nuit, et qu'il prenait du muscle de manière impressionnante, sans parler d'avoir une voix grave a la place de celle d'enfant qu'il avait. Un rêve certainement tout aussi impossible que celui de voler un jour.

Skye -puisque tel était son nom-, se présenta ainsi que Geneus, l'homme à la tresse noire. Lui n'avait pas besoin de se présenter, si elle l'appelait par son prénom, c'est qu'il était écrit sur le papier.
-Je veux bien oui, avec du beurre dessus, du chocolat froid, et des fruits si vous avez, peu importe quels fruits, je les aime tous. S'il vous plait, merci.
Letty regarda Geneus... Et lui fit un petit sourire, pour voir si il pouvait réagir, ou y répondre, ce qui ne fut pas le cas...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Geneus
Mercenaire
avatar

Nombre de messages : 16
Date d'inscription : 29/12/2008

MessageSujet: Re: La Fiancée du Tigre t'ouvre ses bras !   Sam 13 Fév - 16:30

Hier soir avait été très chargé. Un mariage avait choisit de faire sa récéption ici, remplissant l'auberge d'encore plus de monde qu'à l'habitude. Quelques jeunes filles avaient été embauchées au pied levé, et lui même avait un peu aidé pour le service, ce qui n'était absolument pas son point fort pourtant.
Qui dit beaucoup de monde, dit aussi plus de problèmes, et ça n'avait pas manqué. Plusieurs personnes avaient fait plus ampleconnaissance avec le pavé devant l'auberge. Et il s'était encore attiré beaucoup de regards féminins ébahit et rêveurs. Surtout celui, encore, de la jeune fille brune au jus de fruits qu'il avait "héroiquement" sauvé la dernière fois. Elle s'était apparament remise de sa désilusion, et lui jetait quelques regards de temps à autre, et quand il la surprenait, elle devenait rouge et regardait ailleurs. Quand l'heure de la fermeture était arrivé, il mit dehors quelques personnes ne voulant pas comprendre que c'était finit, et rangea les chaises.

Aller se coucher fut un vrai délice, d'autant qu'il se fatiguait de plus en plus à cause de son expérience menée sur lui même. ça faisait une semaine qu'il ne prenait plus d'énergie, ni de Skye, ni des pierres. Pour l'instant, il tenait bon, et ne voyait pas trop de changement, hormis sa fatigue. Une fois sa bouillotte naturelle collée à lui, il avait attendu qu'elle dorme pour fermer les yeux.
Le réveil avait été amusant. Encore ensommeillée, Skye avait cherché de manière presque désespérée le bonton pour éteindre l'ambianceur, le s yeux fermés, et la tête dans la direction opposée à son objectif. Un rire intérieur le secoua légèrement, qui fut salué par un regard outré de la part de sa chère tête blonde, qui l'embrassa. Il voulu la prendre contre lui, mais cette chipie glissa de ses bras pour aller à la salle de bain. Laissé en plan, Geneus se leva, et entreprit alors de déméler ses cheveux, afin de les tresser, comme d'habitude. Il sortit un pantalon blanc, un tee-shirt de la même couler et un gilet long, aux manches longues et évasées, lui arrivant aux genoux. Ca faisait comme ses toges, sauf que ça n'allait pas très bas, ça changerait un peu donc.

Il se glissa dans la salle de bain pour se laver un peu lui aussi, et il attrapa au vol, le baiser lancé par Skye alors qu'il commençait à s'habiller.
Une fois en bas il salua la jeune fille au jus de fruit, et alla chercher son café du matin. Le gamin d'hier descendit, et donna à Skye un morceau de papier qu'il lu après elle.
Ainsi, après Demi-steak-choupinou, ils devraient s'occuper d'un gamin. Bof, au moins celui-ci saurait ouvrir les portes tout seul, et n'aurait pas besoin d'aide pour descendre d'un plan de travail. La disparition soudaine du chaton, et les pièces près de son bol d'eau l'avait d'ailleurs rendu perplexe. Soit il s'était trouvé un propriétaire qui les avait remercié, ou il était partit en leur donnant de l'argent, au quel cas le chaton n'en était pas vraiment un.

Le gamin blond passa commande, et pendant que Skye allait la lui chercher, il lui sourit. Geneus resta de marbre, et les oreilles noires du prénommé Letty s'abaissèrent un peu.
Il se glissa en cuisine, et posa ses mains sur les hanches de Skye, qui était de dos. Pour mieux pouvoirs glisser un baiser dans le creux de son cou.
-Nous voila à présent une garderie, en plus d'être une auberge. Il ne nous reste plus qu'à garder une personne âgée, et on pourra s'afficher en temps qu'endroit à tout garder.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Skye
Aubergiste
avatar

Peuple : Lios
Second(s) Métier(s) : Chanteuse et musicienne, ancienne prostituée.
Nombre de messages : 32
Localisation : Hitokage, généralement dans la grande salle de son auberge
Date d'inscription : 09/02/2007

MessageSujet: Re: La Fiancée du Tigre t'ouvre ses bras !   Ven 9 Avr - 0:09

Skye hocha la tête, souriante.
-Je t'apporte ça.
Elle quitta le bar pour les cuisines. Il n y avait rien de trop compliqué à faire, le lait était conservé au chaud, il n'y avait qu'à le verser sur la poudre de cacao. Elle préparait l'assiette de petits pains, avec la coupelle de beurre, pendant que le lait refroidissait. C'était plus facile de mélanger le cacao quand le lait était chaud. Geneus posa ses mains sur ses hanches. Skye pencha la tête pour lui faciliter la tâche quand il déposa un baiser dans son cou. Elle se laissa aller dans les bras de son videur préféré. Elle n'avait même pas eut le temps d'être très gentille hier soir avec lui, tellement la nuit avait été fatigante. Elle s'était endormie comme une masse, sans avoir pu se détendre avec lui. Elle eut un sourire.
-On dirait que sa te contrarie ? Je trouve ça bien qu'on nous fasse assez confiance pour laisser un gamin ici.

Elle déposa un ramequin de sucre sur le bord de la grande assiette aux petits pains. Elle y ajouta une cuiller et un couteau, ainsi que quelques framboises, une petite pomme, et un grand verre de jus d'orange et de pamplemousse. Elle vérifia que le lait était froid. Il était tiède. Elle posa sa main sur la tasse pour la refroidir, à l'aide d'un petit sortilège.
-Mais je te rassure, je ne compte pas garder de personne âgée, c'est trop de travail. Et j'en ai déjà bien assez.
Elle pivota pour embrasser Geneus à pleine bouche, ses bras allant se placer autour de son cou.
-Et puis, on finirait par ne plus pouvoir faire ce qu'on veut... Je détesterais ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Geneus
Mercenaire
avatar

Nombre de messages : 16
Date d'inscription : 29/12/2008

MessageSujet: Re: La Fiancée du Tigre t'ouvre ses bras !   Ven 9 Avr - 22:15

Son aubergiste s'affairait, tout en lui parlant, lui avait retiré ses mains, sans non plus s'éloigner trop d'elle. Il n'avait rien eu hier soir, il comprenait parfaitement que Skye n'ai pas trouvée la force pour surtout quand au bout d'à peine cinq minutes, elle avait sombrée, mais il avait l'impression qu'il lui manquait quelque chose depuis. Comme un accro au café qui n'aurait pas eu sa tasse au réveil.
Geneus laissa un sourire rapide s'épanouir sur ses lèvres, tandis que ses mains carressaient la chute de rein de Skye qui venait de l'embrasser de manière délicieuse.
-Moi aussi, déjà que je n'aime pas vraiment les p'tits vieux, si en plus je devais en garder et ne rien pouvoir faire avec toi, ça jamais.

Geneus se demandait s'il vieillirait un jour, après tout, même si ce n'était pas son corps d'origine, et qu'il n'avait jamais vu de changement se produire depuisqu'il était dedans, il était humain, et finirait bien par s'abimer à un moment où à un autre. Rien qu'à cette idée de finir ridé, édenté et plein d'arthrose, le videur frissonna.
Il jeta un coup oeil rapide vers la salle, où le gamin blond attendait assit au comptoir, sans trop savoir quoi faire visiblement, et regarda de nouveau Skye, mais plus sérieusement.
-C'est vrai que ça prouve qu'on nous fais confiance, mais je ne peux pas m'empêcher de penser que si on ne revient pas le chercher je vois mal ce qu'on en ferait de ce gamin.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Skye
Aubergiste
avatar

Peuple : Lios
Second(s) Métier(s) : Chanteuse et musicienne, ancienne prostituée.
Nombre de messages : 32
Localisation : Hitokage, généralement dans la grande salle de son auberge
Date d'inscription : 09/02/2007

MessageSujet: Re: La Fiancée du Tigre t'ouvre ses bras !   Ven 23 Avr - 22:49

Skye pencha la tête sur le coté. Ses mains jouant avec la tresse de Geneus, les bras toujours sur ses épaules. Elle fit la moue.
-Hm... moui... Et puis je n'ai même pas pu te donner un extra hier soir, pour ta participation au service.
Ce faisant, elle noya le poisson, en embrassant le videur encore une fois. La lios se faisait l'effet d'un papillon attiré par les flammes quand elle était près de Geneus. Elle se sentait comme aimantée, toujours, dès qu'elle passait près de lui. Elle se détacha lentement, pour terminer de mélanger le chocolat.
-Tu sais, même si personne ne vient le chercher... Ce n'est pas très grave. Il y a assez de place ici. Mais l'homme d'hier soir n'avait pas l'air d'être du genre à laisser trainer ses affaires. Au pire, on l'embauchera comme garçon de cuisine, une paire de mains en plus ne fait jamais de mal.

Elle prit le plateau, une fois certaine de ne rien avoir oublié, et sortit de la cuisine, porter son petit déjeuné, à Letty qui devait se demander ce qu'ils fabriquaient pour être aussi longs.
-Chocolat froid, tartines, et fruits, énonça Skye en posant le tout devant le jeune homme, bon appétit !


***
La matinée avança doucement, et Skye ne vit pas descendre Conor, ni la jeune damoiselle qui l'accompagnaient. Elle ne s'en formalisait pas, le dunpeal dormait la journée, s'accordant avec sa nature de dunpeal. Skye confia la salle à Geneus le temps de préparer les plats pour ce midi. Fourneaux allumés, il faisait chaud dans la cuisine. Skye gouta à tout ce qu'elle prépara, pour faire taire son estomac gargouillant. Le poisson surtout, elle aimait la texture du poisson, cuit comme il fallait. Avec un peu de crème. Elle prépara deux assiettes pour elle et Geneus, avant que le monde afflue pour manger.
Deux poissons en papillotes avec des petits légumes coupés en fines lanières, crème, poivre et sel. Comme à leur habitude, elle posa le temps sur le bar.
La matinée avait été plutôt calme. Elle avait reçu quelques voyageurs arrivés ce matin, qui avaient voyagé de nuit, par aéronef. Fourbus, ils avaient pris une collation, et avaient décidé d'occuper leurs chambres rapidement. Ils ne seraient pas dérangés. Skye s'en était assurée. Les sorts de silence étaient simple à lancer.
Elle avait aussi fait un peu de lessive, et étendu du linge dans la petite cour derrière l'auberge.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Letty
Anamchara
avatar

Nombre de messages : 77
Date d'inscription : 01/05/2007

MessageSujet: Re: La Fiancée du Tigre t'ouvre ses bras !   Mar 18 Mai - 18:54

Après avoir mangé son petit-déjeuner, qui avait mit longtemps à arriver, mais ce n'était pas comme s'il avait du faire des choses importantes après, Letty était resté près du bar, àregarder les gens venir, partir, parler et manger. Mais surtout les expressions très peu changeantes du videur. Il n'avait vraiment qu'une expression quand on regardait, mais en fixant bien il remarqua de léger mouvements de bouche, sourcil, selon la situation. Une jeune femme le collait trop, les sourcils se baissaient un peu et le regard allait brièvement vers le haut, un gars collait un peu trop l'aubergiste, les sourcils se fronçaient un peu, et les coins de la bouche se redressaient un peu, comme s'il voulait grogner. Mais si l'aubergiste passait à porté, il bougeait la main pour lui toucher le dos, les cheveux, ou bien plus bas, et un petit sourire fugace passait.
Quand il n'y avait plus personne qui venait, ou une personne toutes les demi-heures, Geneus lui avait donné un livre sans qu'il ne demande rien. Il le remercia, et dissimula un petit sourire quand il se demanda si c'était pour qu'il arrête de le fixer tout le temps.

La lecture, fut périlleuse, pleine de mots qu'il n'arrivait pas à lire, et d'autres qu'il ne comprenait pas. Le titre aurait pourtant du lui en dire long. Traité de Médicomagie avancé...
Il pu voir de sa place, que l'aubergiste et son videur mangeaient. Il se leva, l'ouvrage en main, et entra dans la cuisine. Râclant un peu sa gorge, il attendit que l'attention des deux soit sur lui avant de parler.
-Merci pour le livre, mais je ne comprend rien, ou pas tout... skye, est-ce que je peux vous aider ? Je n'ai rien à faire, et Sephiroth m'a interdit de sortir, il veut me retrouver en entier a-t'il dit....


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Skye
Aubergiste
avatar

Peuple : Lios
Second(s) Métier(s) : Chanteuse et musicienne, ancienne prostituée.
Nombre de messages : 32
Localisation : Hitokage, généralement dans la grande salle de son auberge
Date d'inscription : 09/02/2007

MessageSujet: Re: La Fiancée du Tigre t'ouvre ses bras !   Dim 6 Juin - 14:28

Skye leva le nez de son assiette. Elle avait relevé ses cheveux longs, un chignon d'où s'échappait des mèches folles. Ses yeux regardèrent le visage de Geneus. Elle n'allait pas lui demander de l'emmener faire un tour. Il refuserait de la laisser seule. Elle avala le poisson qu'elle avait dans la bouche, et essuya les coins de celle-ci, avec son pouce.

-Tu t'ennuies on dirait, fit-elle avec un petit sourire, je vais bien te trouver quelque chose faire. Ici, il y a toujours de quoi s'occuper. Viens manger avec nous, je t'embauche pour les jours à venir.

Elle s'était levée, et était allée chercher du poisson pour Letty. Il n'aurait pas le temps de manger si elle le mettait au travail juste après. Ranger le linge après l'avoir plié, quand il ne fallait pas changer ceux des chambres. Éplucher les légumes, remuer ce qu'il y aurait dans ses casseroles, servir les assiettes pour lui permettre d'aller plus vite en salle.
Skye déposa une assiette débordante de riz et de poisson à la crème.
-On mangera le dessert quand je l'aurai fait. Tu saurais éplucher des légumes, ou changer des draps ? demanda-t-elle, enfin, qu'est ce que tu sais faire, que je te donne pas quelque chose de trop difficile; Que tu restes entier...

Skye poussa le sel et le poivre à coté de l'assiette de Letty. Elle fit signe à Geneus de lui passer un verre. Elle le remplit d'eau framboisée.
-Mange, parce que dans quelques minutes, ça sera la folie ici.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Letty
Anamchara
avatar

Nombre de messages : 77
Date d'inscription : 01/05/2007

MessageSujet: Re: La Fiancée du Tigre t'ouvre ses bras !   Dim 6 Juin - 23:28

L'adolescent attendit, les bras ballants sur le coté, sans trop savoir si elle allait dire oui ou non. En téhorie, elle n'avait rien à perdre en disant oui, mais certaines personnes préféraient travailler seules. Ce fut oui, il sourit, en agitant les oreilles et en battant aussi des ailes.
Même si il était heureux d'être partit de là-bas il devait avouer que le mouvement et le travil lui manquait. Lui qui pendant des années avait travaillé toute la journée, parfois de nuit même, quand il avait peur des cauchemards qu'il avait, était habitué désormais à ce mode de vie.
En plus, il l'aiderait jusqu'à ce que Sephiroth ne revienne le chercher. Il s'assit, à coté de Geneus, et regarda son assiette -très généreuse- arriver. La nourriture de là bas ne lui manquerait pas par contre.

Parce qu'en plus de ne pas être très bonne -pour les employés seulement et bien entendu-, elle n'était pas en grande quantité, et ça lui avait cruellement manqué. Il prit avec entrain sa fourchette, et commença à manger quand l'assiette eu finit d'être posée sur la table. C'était bon.
Il du mâcher vite et avaler la grosse bouchée qu'il avait prise, pour pouvoir répondre à la question de Skye.
-Un peu de tout. Je sais éplucher les fruits et les légumes, les découper aussi, laver la vaisselle, l'essuyer et la ranger, faire la lessive, faire le ménage, ranger, changer les draps, cirer les meubles, les sols et les chaussures, coudre aussi, mais je suis pas trop doué, et euh... Raviver le feu également. Et c'est, à peu près tout...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Skye
Aubergiste
avatar

Peuple : Lios
Second(s) Métier(s) : Chanteuse et musicienne, ancienne prostituée.
Nombre de messages : 32
Localisation : Hitokage, généralement dans la grande salle de son auberge
Date d'inscription : 09/02/2007

MessageSujet: Re: La Fiancée du Tigre t'ouvre ses bras !   Dim 6 Juin - 23:57

-A peu près tout hein ?
Skye regarda Geneus, et puis finalement, posa ses yeux bienveillants sur Letty. Un large sourire s'étala sur son visage. Elle lui donna une tape dans le dos.
-Je crois que je vais pas regretter de d'avoir embaucher. C'est ce qui nous manquait. Geneus est nul en cuisine, et il plie le linge comme un Earthaë danserait la gigue.

Elle eut un rire malicieux en entendant le grognement d'indignation. Elle savait que ça paierait plus tard, et d'une délicieuse façon. Skye en frissonna presque d'excitation. Continuant de sourire, la lios regarda le jeune homme en face d'elle.
-Bon, Geneus est meilleur que moi pour mettre les gens dehors. Et pour ranger la salle. Mais jusque là, à part le page qui m'aide de temps en temps, je n'ai pas vraiment eu d'aide. Avec ton curriculum, tu es vraiment une aubaine. Je me limiterai à te demander un coup de main en cuisine, et pour les chambres, au moins pour le linge. La salle, c'est un peu trop risqué, surtout que ton charmant euh... compagnon a bien précisé qu'il voulait te retrouver en un seul morceau. Faudra me le dire si ce que je demande c'est trop pour toi.

L'aubergiste regarda avec un plaisir non dissimulé, Letty prendre d'énormes bouchées de poisson et de riz gorgés de crème. Coté cuisine, les débuts avaient été franchement difficile, maintenant, elle se débrouillait plutôt bien. Et ne faisait plus rien brûler surtout. Chez les Kura Dom elle n'avait jamais eu besoin de cuisiner. Zephur et elle se faisaient servir. Elle eut un léger pincement au cœur, en y repensant. Skye se secoua.
-On dirait que ça te plait le poisson.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Letty
Anamchara
avatar

Nombre de messages : 77
Date d'inscription : 01/05/2007

MessageSujet: Re: La Fiancée du Tigre t'ouvre ses bras !   Jeu 5 Aoû - 23:59

Le jeune adolescent était entrain de faire la vaisselle, plus précisément, il grattait une assiette qui avait eu quelque chose de bien collant dedans qui refusait de partir, le faisant s'acharner.
Ca faisait bien une semaine, voir peut-être un peu plus, que Letty était à La fiancée de Tigre. En fait, s'il ne savait pas trop, c'est parce qu'il n'avait pas du tout compté, ou fait attentention au temps passé là bas. Il s'y sentait bien, heureux presque. Il filait un bon coup de main à Skye en arrière cuisine, pour les lessives aussi, et même si fondamentalement il faisait le même travail que là d'où il venait, là il s'exécutait avec plaisir. Il attendait également des nouvelles de Sephiroth avec impatience.
Après tout, l'homme aux cheveux d'argents lui avait promit de l'aider à retrouver Ian. Et puis, savoir qu'ils étaient tout les deux liés, faisait qu'il avait envie de savoir plus de choses sur lui. Alors il patientait pour ça aussi.

Letty avait enfin réussit à rendre l'assiette propre, il la mit dans le bas à coté avec celles qu'il fallait rincer. Il avait presque terminé plus que trois, il rincerait, puis irait voir si le linge était sec dehors. Même l'extérieur ne lui semblait plus aussi effrayant et opressant.
La petite chauve souris prit une nouvelle assiette, mais se figea.
Il sentait une grande force, quelque chose d'énorme gronder au loin. Ce n'était pas vraiment lui, mais Sephiroth qui ressentait cela. Letty restait immobile, il sentait son énergie à lui se vider un peu. Consiemment ou non, il encourageait la dépense de celui avec qui il était lié, l'aidant dans sa démarche. Mais intérieurement l'enfant se demandait ce qui se passait, pourquoi il fallait qu'il fasse ça, et il paniquait légèrement. Sephiroth était en danger, ça clignotait dans son esprit, comme une grosse lueur rouge. Mais de là où il était il ne pouvait rien faire.
Mais quand l'enfant songea à l'invoquer, il était trop tard...

Letty tomba en arrière, ses jambes ne le portant plus.
La chute paru se faire au ralentit.
L'assiette se brisa en tombant sur le sol. Il hurla, un cri suraigue le caractèrisant. Un de ses bras se serra sur son ventre. Il ne le sentait plus, il n'avait plus rien. Pourtant physiquement, son ventre était intact et bien présent. Ses yeux s'embuèrent de larmes de douleur. Elles se mélaient à du sang sortant de sa bouche. Du sang, il y en avait aussi sortant des mots dans ses mains. Son horreur se fit encore plus grande, et son visage perdit toutes ses couleurs. Sephiroth mourrait, et il avait l'impression qu'il était entrain de faire de même. Ses yeux fixaient le sang dans la paume qu'il voyait.
Puis soudain, plus rien.
Ni douleur, ni ventre absent, plus de sang coulant de sa bouche ou des mots... Juste, une grande sensation de vide, et de ne pas être dans son corps. Et aussi une présence impressionnante...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Skye
Aubergiste
avatar

Peuple : Lios
Second(s) Métier(s) : Chanteuse et musicienne, ancienne prostituée.
Nombre de messages : 32
Localisation : Hitokage, généralement dans la grande salle de son auberge
Date d'inscription : 09/02/2007

MessageSujet: Re: La Fiancée du Tigre t'ouvre ses bras !   Mer 22 Sep - 14:25

Le cri et le fracas venaient de la cuisine. Skye se redressa, le pichet de vin à la main. La femme qu'elle servait la regarda, puis regarda la porte de la cuisine restée entre-ouverte. La salle commune s'était figée. Le silence qui régnait était plus angoissant encore que le cri suraiguë qu'avait poussé Letty.
La lios chercha Geneus des yeux, sa silhouette sombre se déplaçait déjà entre les tables. Skye posa le pichet de vin, un peu maladroitement, son geste trop vif.
D'un pas décidé l'aubergiste fila jusqu'à la cuisine, tentant de rassurer les gens présents en leur faisant un sourire contrit. Quand elle entra la cuisine, elle trouva Letty étendu sur le sol, du sang plein les mains, et une assiette cassée à coté de lui. D'abord elle pensa que le sang venait d'une coupure qu'il se serait fait avec les morceaux d'assiette, mais il y en avait trop, et les morceaux n'étaient pas tachés.

Letty était un jeune garçon qu'elle avait employé, même si l'homme qui l'avait accompagné à l'auberge l'avait grassement payée pour le séjour du garçon aux ailes de chauve-souris. Celui-ci avait insisté pour s'occuper, au lieu de rester enfermé dans sa chambre toute la journée. Cela faisait presque deux semaines qu'il était là, et aucune nouvelles de l'homme à la chevelure d'argent n'étaient parvenues jusqu'à eux. Letty ne disait rien, mais Skye savait que le garçon devait se ronger les sangs. Elle ne comprenait pas vraiment ce qui se passait. Geneus arriva après elle, alors qu'elle s'était agenouillée pour examiner les mains.
Son temps chez les Kura'Dom, lui avait donné de l'expérience dans le domaine du soin, et de la magie. Zephur, son maitre, qui l'avait acheté au bordel qui l'employait alors, lui avait fait apprendre beaucoup d'ouvrages de magies par coeur, afin de se servir de la lios comme Source d'énergies, et aussi d'encyclopédie vivante. Zephur était mort assassiné. Et elle avait bien failli y passer. Les filles du bordel l'avaient sauvées.
Voir Letty étendu, et saignant, lui rappela sa propre souffrance. Skye avait pris un torchon, et tentait de faire un garrot, et d'appuyer avec un autre torchon, pour endiguer le saignement.
La présence de Geneus était rassurante, une ancre dans sa panique. Elle leva les yeux vers lui. Son calme apparent n'était qu'une façade.

-Je ne sais pas ce qu'il a, sa voix se coinça dans sa gorge, il saigne, mais il ne s'est pas fait mal, et ça ne s'arrête pas. Aide le s'il te plait.

Geneus était calme, et elle savait que ça n'était pas une façade. Le svart, il le lui avait dit avant qu'elle couche avec lui, les lios et les svarts n'étant pas sensés frayer ensembles, était aussi érudit que Zephur, peut être plus. Il pratiquait la magie, et elle savait qu'il faisait des recherches, peut être qu'il comprendrait mieux qu'elle. La panique qui faisait rage sous son crâne l'empêchait de réfléchir convenablement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Geneus
Mercenaire
avatar

Nombre de messages : 16
Date d'inscription : 29/12/2008

MessageSujet: Re: La Fiancée du Tigre t'ouvre ses bras !   Sam 2 Oct - 22:37

Geneus avait lui aussi entendu le cri venant de la cuisine, et s'était dépêché d'aller en cuisine. Skye le devença, elle était plus proche. Il rassura quelques clients et clientes au passage. Mais ça ne faisait pas forcément d'effet. Tant pis, le plus important c'était de s'assurer que le gamin aux cheveux blonds aillent bien, et qu'il ne leur fasse juste qu'une grosse frayeur. Il pu rapidement constater que l'enfant n'avait pas crié et lâché une assiette parce qu'il avait vu une araignée sur le sol.

Il y avait beaucoup de sang, une assiette brisée au sol, et pas un morceau suffisament près du gamin pour qu'il ai pu s'ouvrir avec. Et encore, il aurait fallu qu'il s'entaille plus que par accident pour en arriver à ce qu'il avait là. Comme à son habitude il ne paniqua pas, et restait calme à analyser ce qui se passait. Skye tentait déjà d'endiguer le sang qui continuait de couler -presque à flot-, et de garroter les poignets. Mais ça n'avait pas l'air d'avoir de véritable effet sur le garçon qui était assez livide.
Quand elle lui parla d'une voix coincée, il releva ses manches, et s'agenouilla près d'elle. Il lui caressa rapidement le dos, puis prit une des mains du garçon. Il la prit entre les siennes, faisant au mieux malgré le sang qui coulait. Il y avait un mot dans sa paume, Geneus mit rapidement une main sur l'autre et pu sentir qu'un mot différenty était inscrit. Un nom. Ce jeune garçon avait un autre nom, inscrit dans ses mains, il devait faire partit d'une paire de Sacrifice-Combattant. Il devait être le sacrifice même. Le moment n'était pas non plus aux devinettes, il devait faire vite. Letty n'était plus vraiment dans son corps, et si son âme n'était pas en danger, perdre du sang à ce point allait lui être fatal.
Il prit la pierre chargée d'energie qui se trouvait attachée qautour de son cou, et la mit dans sa main. Il se concentra, et entra rapidement en harmonie avec le corps de l'enfant. Le saignement prit doucement fin, puis le sang revint dans le corps qu'il venait de quitter.

Le videur érudit, relâcha un peu sa prise sur l'organisme de Letty, et quand il fut assuré que le sang resterait là où il devait être, il examina plus attentivement les mots des paumes. Less et Dream, Dream Less dans le bon sens, ce devait-être le véritable du gamin inconscient qu'il tenait par les mains. Il était bien un Sacrifice. Cela pouvait dire que sa "moitié" était Sephiroth. Et aussi dire que leur lien n'était plus,. Mais dans ce cas là, Letty aurait du mourir aussi. On ne savait pas grand chose sur les duo Sacrifice-Combattant, mais ce dont on était sur, c'est que lorsque l'un mourait l'autre faisait de même. Il se tourna vers Skye.
-Ca va aller à présent, je m'occuppe de lui. Retourne en salle, je vais l'emmener dans sa chambre et veiller sur lui jusqu'à son réveil.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Skye
Aubergiste
avatar

Peuple : Lios
Second(s) Métier(s) : Chanteuse et musicienne, ancienne prostituée.
Nombre de messages : 32
Localisation : Hitokage, généralement dans la grande salle de son auberge
Date d'inscription : 09/02/2007

MessageSujet: Re: La Fiancée du Tigre t'ouvre ses bras !   Dim 17 Oct - 23:42

Skye regarda, la gorge et l'estomac noués. Geneus semblait avoir la solution au problème. Comme à chaque fois qu'une difficulté s'était présenté à eux, il avait su comment faire pour le résoudre. Elle resta à coté de lui, tout le temps que dura l'opération. La magie lui chatouilla l'épiderme. Une sensation familière, qui lui rappela le temps où elle appartenait à Zephur Kura'Dom. Mais ce n'était pas le visage de son défunt maitre qu'elle avait devant elle. C'était celui de Geneus, concentré sur sa tâche.
Elle regarda le sang refluer, presque incrédule. Si elle n'avait elle même, subit une blessure mortelle, elle aurait cru qu'elle rêvait. Skye s'était faite éventrée sur une place publique, et elle s'en était sortie avec quelques fines cicatrices à peine visibles. Un miracle. Ce que Geneus faisait, relevait sans doute du miracle.
Letty était vivant. Skye fut soulagée. L'homme à la chevelure grise l'aurait certainement tuée, si Letty était mort dans son auberge. Le jeune garçon s'était révélé être très débrouillard, et n'avait jamais rechigné devant les corvées qu'il avait eu à faire. Au contraire, il semblait content de pouvoir faire quelque chose. Sur la nourriture non plus, il n'était pas difficile. Skye avait bien noté sa préférence pour les fruits, et pour certains légumes. Il aimait aussi les histoires, et il était venu l'écouter chanter tous les soirs. Skye s'était attaché à ce petit bout de chauve souris. Même Geneus, malgré son attitude distante, et son manque de communication...

-Tu m'appelles, si tu as besoin de moi, tu n'hésites pas hein ?
Voyant l'expression un peu exaspérée passer le visage de son cher Geneus, Skye sut que Letty ne courait vraiment plus aucun danger. Elle sourit à son compagnon, posa une main sur une de ses joues.
-Je sais, je ne devrais pas dire des choses aussi idiotes. Merci. Je sais que tu sauras t'occuper de lui. Je retourne en salle oui.

L'aubergiste se releva, s'aidant du rebord du bac à vaisselle. Elle jeta un coup d'oeil à la vaisselle justement, et vit que Letty avait vraiment bien avancé. Skye soupira, et déposa un baiser sur l'autre joue de Geneus, avant de sortir. Elle découvrit que deux clients réguliers s'étaient levés, et s'apprêtaient à entrer dans la cuisine.
-Tout va bien, notre apprenti s'est entaillé la main avec une assiette cassée. Et il a horreur de la vue du sang. Geneus est en train de le soigner. Mais, merci de vous être inquiétés.

Joignant le geste à son remerciement, elle gratifia la femme et l'homme d'un baiser sur la joue. Les deux étaient aussi bien clients de l'auberge, que des clients particuliers, qu'elle avait eu depuis qu'elle avait mis les pieds ici. Avant de rencontrer Geneus. Elle remplit leur verre gratuitement, et alla faire un tour de salle.
L'ambiance était retombée. Skye devait y remédier. D'un geste souple, elle grimpa sur son bar, avec un petit tambourin à la main. Elle tira une petite baguette à laquelle était accrochée de boules de fourrures à chaque extrémité. D'un geste souple et vif, elle frappa la peau tendue, attirant l'attention générale. Une fois certaine d'être le centre de cette attention, Skye sourit à la ronde, avant de parler haut et fort :

-J'aimerai chanter une chanson du Nord, d'où je viens. C'est une chanson Maëldanaise, évidemment écrite dans la langue des Clans des Landes. J'espère que vous l'apprécierait, le sens n'est pas important.
La voix de Skye s'éleva doucement, avant d'être plus forte. Une voix mélodieuse, aux accents des terres du Nord, claire et pure.
"A'níon mhín ó
Sin anall na fir shúirí
A mháithair mhín ó
Cuir na roithléan go dtí mé

Góide a thug na tíre thú?
Arsa an dúlamán gaelach
Ag súirí le do níon
Arsa an dúlamán maorach..."

***

Le reste de la journée s'écoula sans autre incident notable. Skye avait chanté en début d'après-midi, et le cri strident de Letty avait été noyé par son chant dans les esprits des gens qui avaient pu l'entendre. Skye avait, comme toujours, remporter un franc succès. Certains voyageurs, qui connaissaient cette chanson, avaient même joints leurs voix à la sienne pour le refrain. Leur performance s'était soldée par des applaudissements chaleureux, et une tournée générale, offerte par la maison. Le malaise avait disparu, et les conversations se firent joyeuses, nombreuses, et le bruit de couverts dans les assiettes était redevenu le fond sonore de l'auberge.
Geneus était redescendu en milieu d'après midi, et l'avait assuré que Letty allait parfaitement bien, peut être un peu secoué, mais qui ne le serait pas à sa place. Skye lui avait dit qu'il ferait mieux de remonter pour s'occuper de Letty, et qu'elle saurait gérer la salle seule, du moins jusqu'à ce soir. Elle avait terminé la vaisselle commencée par Letty, et avait embauché rapidement, Suki, la jeune prostituée que Geneus avait sauvé, qui lui demanda si elle pouvait lui être utile. Skye l'avait donc emmenée en cuisines, et elle lui avait expliqué ce qu'il fallait faire. La jeune fille avait rapidement compris, et avait montré qu'elle savait y faire. Elle eut un pauvre sourire, et avait dit, qu'avant, elle avait eu, elle aussi, une famille. Skye l'avait remerciée, et lui avait dit de ne pas se priver de grignoter.
La lios avait alors pu se consacrer à sa salle, et aux différentes personnes venues demander un sac de provisions. Le système des auberges, permettaient aux voyageurs d'avoir des provisions de routes, s'ils voyageaient d'une auberge à l'autre, sans perdre les sacs imperméables que les aubergistes fournissaient à chaque fois qu'ils vendaient des provisions de routes.

La soirée s'annonçait calme, enfin pas plus que d'habitude. Il y aurait du monde, on mangerait, on s'enivrerait, et certains finiraient la tête collée aux pavés. Mais c'était une petite routine qui ne dérangeait personne ici. Avec l'aide de Suki, Skye put commencer à servir le plat de ce soir, et à remplir les verres et les chopes...



hrp : traductionDulaman la chanson
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aubron de Mandiargues
Assassin
avatar

Peuple : Métis, Lios - Sidhe
Second(s) Métier(s) : Mercenaire, Noble déchu
Nombre de messages : 27
Date d'inscription : 24/08/2007

MessageSujet: Re: La Fiancée du Tigre t'ouvre ses bras !   Lun 25 Avr - 22:36

Sa soif avait été dure à calmer. Dure à maitriser. Dure à réprimer. Conor de Watteau avait dû puiser jusque dans les limites de sa discipline de fer. Il n'aurait jamais dû goûter au sang de Feylariel. Il était un Dunpeal. Et il aurait dû savoir quel effet le sang aurait sur lui. Il avait été suffisamment âgé contrairement à Liselle, pour savoir que les De Watteau avaient jadis été une longue lignée de nobles vampires sanguinaires. Le sang avait pour effet de rendre un De Watteau plus fort, mais également plus susceptible à la violence, à vouloir prendre pleinement conscience de sa nature vampirique et d'en exploiter toutes les possibilités. Voila pourquoi ils avaient été anéantis, massacrés. Il ne restait que lui, et sa tendre Liselle. Liselle ne semblait jamais avoir eu le moindre problème avec sa moitié vampirique, comme si celle-ci n'avait aucune influence sur elle. Elle n'avait jamais rien dit sur la tentation qu'était l'odeur du sang. Elle n'avait jamais parlé d'avoir un jour gouté à ce nectar. Liselle semblait avoir été épargnée. La malédiction des De Watteau s'était chargée d'elle autrement. Des années de servitudes à passer entre diverses mains. Elle avait eu beaucoup de succès. Liselle était belle, attirante, toutes en courbes voluptueuses. Aussi brune qu'il était blond. Il songea avec amertume qu'ils ne se ressemblaient pas vraiment.
Et il se répéta une fois de plus, qu'il n'aurait pas dû saigner Feylariel, et se gaver de sa vie. Il l'avait jetée du haut d'une des cascades artificielles qui parsemaient la citée, donnant naissance à des voies navigables, et à approvisionnement en eau constant pour la citée impériale.
Par la suite, Conor avait dû resté cloîtré, quand à la tombée de la nuit, il avait eu soif. Une soif qu'une seule boisson pouvait apaiser. Une boisson qu'il se refusait à boire. Une boisson à laquelle il avait déjà cédé. Il savait ce qui allait se passer. Et pourtant, il l'avait tuée de cette façon. La seule façon de ne pas colorer de rouge le parquet rutilant de la chambre, de pas imbiber chaque tissus. De ne pas laisser de traces, même olfactives. Conor s'était enfermé, et était resté des jours et des nuits entières à chercher cette paix intérieure qu'il avait alors perdue. Maitriser son corps est un exercice difficile. L'enfermement l'avait empêcher d'aller mordre la première personne venue. D'étancher sa soif. Il était un vrai monstre. Conor avait réussi, à grand peine, à ne pas briser de meubles. Skye lui en aurait voulu. Peu à peu, la soif avait reculée, comme vaincue. Conor avait attendue qu'elle soit définitivement partie, pour oser déverrouiller la porte de sa chambre. Il s'était alors occupé des affaires de Feylariel. Il les avait jetées.

Ses yeux regardaient le liquide aussi transparent que de l'eau dans sa coupe. Le saké que servait Skye était un des meilleurs. Quand on y mettait le prix. Et ce soir, il y avait encore cette sensation de soif. L'alcool brûlait ses entrailles, avant de lui procurer une douce chaleur. Sa peau d'ordinaire si froide se réchauffait alors. Devant lui, un bol de riz qu'il avait entamé, mangé avec des lamelles de viande d'Earthaë légèrement grillées, pour qu'elles soient encore saignantes à l'intérieur. L'assiette qui contenait les asperges sautées au sésames était vide. Il était rassasié. Ses yeux erraient sur la salle. Il était dos au mur, ce qui permettait au mercenaire d'avoir une vue d'ensemble, dégagée, sur toute la salle. Y compris sur les différentes issues. Et sur les allées et venues des serveuses. C'était une soirée animée. Les tables étaient presque toutes prises, et les plats sortaient de la cuisine suivant la cadence des valses des serveuses. Quelques tablées avaient déjà sorties les dés ou bien les cartes. Sur une des estrades, un couple aisé jouaient au Conquérant.
D'autres encore, comme lui, étaient seuls à leurs tables. Pas loin de lui, une des filles proposait, moyennant paiement, un peu de bon temps à ce qui semblait être un mercenaire. Sous l'œil attentif du gros bras de ce soir. Un de ses trolls, le genre baraqué, la peau bleue, défenses sortant de sa bouche. Geneus n'était pas en salle, et c'était là son replaçant. Pas la première fois que Conor le voyait ici, Skye avait des contacts un peu partout dans la citée, après des années passées à gagner sa vie en vendant son corps. Aujourd'hui elle le faisait encore, pour ceux qui avaient les moyens de se payer du bon temps avec elle. Les filles, et les hommes venaient travailler ici, certains qu'ils ne seraient pas maltraités, et profiteraient de chambres propres, sans vermines, avec des draps changés régulièrement. Un vraie luxe.
Conor reprit une gorgée de saké.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Fiancée du Tigre t'ouvre ses bras !   Lun 25 Avr - 22:37

Le problème avec les Samildanach étaient qu'ils avaient cette fâcheuse tendance à tout savoir sur tout. Et quand il s'agissait de Sidwell, Carmine perdait patience. Elle se demanda comment Isil avait pu supporter d'avoir un type pareil pour Maître.
Un mois de ça, elle avait été engagée pour traquer et tuer un Samildanach nommé Sidwell. Elle ignorait alors qui il était, et elle avait passé un mois à lui coller aux basques, sans jamais avoir de véritables confrontations avec lui. Plus retord et pervers, elle ne connaissait pas. Sidwell avait été une véritable anguille, et il l'avait contrée aussi facilement que si elle avait été une gamine de trois ans. Le Samildanach avait même essayé de la peloter, pour ne pas dire plus, lorsqu'elle avait enfin réussi à l'approcher.
Elle ne souvenait plus, si c'était elle, ou lui, qui avait mentionné Isil en premier, mais quand le nom de la jeune Samildanach avait été prononcé, elle avait été piquée de curiosité. Comment un vieux dépravé comme lui pouvait connaitre Isil ? Isil n'avait-elle que des gens louches parmi ses fréquentations ? On ne pouvait pas dire que Rochel était un homme parfaitement sain. Et Sidwell lui rappelait le Nécromancien. Sidwell avait demandé comment Isil avait pu faire du copinage avec une femme aussi emmerdante qu'elle. Avant de déclarer que son élève avait vraiment le chic pour choisir ses fréquentations.
Ce à quoi Carmine n'avait pas répondu, confortée dans l'idée qu'Isil avait vraiment un truc pour attirer les détraqués. Elle se comptait dedans. Fille de Ceallach, Dieu de la Guerre, Carmine avait des tendances belliqueuses. Tendances que Sidwell avait du bien sentir, quand elle lui avait collé son point dans la figure pour avoir eu la main un peu trop baladeuse.
Ils s'étaient séparés quand ils avaient eu une piste, elle, elle allait à Hitokage, et lui, il s'y rendait, mais en faisant une escale à Alatairë, d'où était parti une communication mentale, mentionnant Isil, et sa disparition. Là encore, Carmine émit l'hypothèse qu'Isil avait une fâcheuse tendance à disparaitre trop souvent, et à ne jamais laisser de traces évidentes.
En arrivant à Hitokage, elle et Roz' avaient sauvé une jeune femme d'une mort imminente. Elle l'avait laissé au Temple, où elle était sûre qu'on s'occuperait d'elle. Carmine n'ayant pas vraiment le coeur à jouer les infirmières. Elle avait attendu Sidwell, prenant une chambre dans une auberge du coin, La Fiancée du Tigre. L'auberge était gérée par une Lios du nom de Skye, qui attirait autant sa clientèle avec son physique, qu'avec ses plats. Carmine avait profité de son séjour pour découvrir Hitokage. Elle avait aussi volé autour de la citée sur le dos de Rozurial. Elle n'avait pas recroisé la jeune femme qu'ils avaient sauvée. Et c'était peut être mieux ainsi. Carmine ne tenait pas à avoir une passagère. Elle avait déjà bien assez d'un Samildanach qui ne donnait pas de signes de vie. Elle comprit d'où Isil tenait sa fâcheuse habitude.
Présentement, elle était attablée, près d'un mur, pas loin de la sortie, à la Fiancée du Tigre. Elle n'avait pas dormi deux semaines complète ici, Carmine préférait de loin dormir sur Rozurial, ou à coté de lui, loin de la ville. Après tout, elle connaissait quelques personnes susceptibles de venir l'importuner si elle se montrait trop. Une dragonnière avec un dragon rouge, aussi énorme que Rozurial, cela passait difficilement inaperçu.
Elle appréciait la cuisine de Skye. Elle venait de finir de manger des sushis, et elle s'attaquait maintenant à deux crabes farcis, accompagné d'un bol de riz.
Sidwell avait bien choisi son moment. Carmine n'appréciait pas qu'on la dérange pendant son repas. Un petit coté dragon, du moins le supposait-elle. Le Samildanach était assis en face d'elle, comme par enchantement.
Sidwell disparaissait et apparaissait comme ça, d'un claquement de doigt. Et quand Carmine voulut lui dire qu'elle avait senti son lien avec Isil, elle eut à peine le temps d'ouvrir la bouche, qu'il le lui dit, qu'il avait senti sa disciple, et qu'il savait où chercher.


"Et vous avez su tout ça, rien qu'en vous arrêtant à Alatairë ?"


Dernière édition par Carmine le Ven 4 Nov - 14:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Sidwell
Samildanach
avatar

Peuple : Mi-Taltos mi-Sidhe.
Second(s) Métier(s) : Emmerdeur professionnel.
Nombre de messages : 20
Date d'inscription : 02/10/2006

MessageSujet: Re: La Fiancée du Tigre t'ouvre ses bras !   Lun 25 Avr - 22:40

La Fiancée du Tigre était un établissement charmant. Peut être que cela venait du fait qu'il appréciait le joli corps de l'aubergiste. Skye de son petit nom, qui avait gracieusement accepté de passer une nuit avec lui, lors d'un précédent passage. Sidwell adorait s'offrir du bon temps, surtout avec quelqu'un comme la petite Lios. Il avait été presque déçu de voir qu'elle s'était entichée de ce Geneus. Cela dit, elle s'était améliorée coté cuisine. Elle lui avait dit, avoir eu des débuts difficiles.
Que Carmine ait choisi cette auberge-ci, ne le surprenait guère. Sidwell savait que la Fiancée du Tigre avait bonne réputation, et surtout des prix relativement bas. Et un emplacement idéal quand on voulait être discret. Et des filles tout à fait charmantes venaient travailler, tout comme Skye le faisait.
Retrouver Carmine avait été simple. Elle avait une connexion avec Isil, et lui aussi. Et puis, il lui avait pris une mèche de cheveux. Suivre quelqu'un quand on a avec soi, quelque chose lui appartenant, est un sort des plus simples. Il lui avait suffit d'un cercle à la craie, la mèche au centre, et une petite poussée de volonté dans son incantation. Il n'avait eu qu'à suivre la piste la plus récente.
Le Samildanach avait trouvé la Dragonnière attablée, devant des crabes farcis. Sidwell entra, et s'intalla en face d'elle, avec ce petit tour de passe-passe, qui adorait faire. Il faisait croire à tout le monde qu'il pouvait apparaitre comme par enchantement. Ce qui n'était pas le cas. Il appliquait seulement une vieille technique de déplacement rapide, tombée en désuétude, depuis la destruction de la Marche. A l'époque de sa gloire, chaque soldat était capable de le faire. Enfin, c'était seulement un tour mineur.
Quand Carmine releva la tête de son assiette, elle eut d'abord l'air surpris, avant de prendre cet air ennuyé qu'elle avait toujours, quand elle désapprouvait ce qu'il faisait. Sidwell ne l'avait vu en colère -véritablement- qu'une fois. Il avait alors essayé de mettre la main sur son superbe postérieur. Une véritable tentation dans ce pantalon de cuir. Une grave erreur. Elle n'avait pas assez picolé ce soir là, pour qu'il puisse en profiter. Il l'interrompit avant même qu'elle ouvre la bouche.

-La communication avec notre Isil semble s'être rétablie. Bien que je n'obtienne aucune réponse de sa part. Je sais où elle se trouve. Enfin, il y a deux endroits potentiels.

Sidwell héla une petite serveuse, qui se présenta aussitôt pour prendre sa commande. Une petite nouvelle. Sans doute une nouvelle fille du quartier, qui avait rejoint les rangs des vendeuses de charmes.

-Je prendrai un bol de ces nouilles en soupe, avec ce qu'il y a comme poissons et viandes de disponibles. Avec légumes du coin bien entendu. Et avec ça, une bonne bière, s'il te plaît ma jolie.

Du coin de l'oeil, il la regarda s'éloigner. Il repéra la chevelure blonde de Skye qui discutait avec un type aussi blond qu'elle. La salle était bien remplie. Pas de traces de Geneus. Tiens donc, lui qui ne manquait jamais une occasion de jouer les gros bras. A la place, il y avait un de ses Trolls des plaines de Sables, qui appuyé contre le mur, regardait la salle, l'oeil aux aguets, vigilant. Sidwell eut sa bière en première. Il ne se priva pas, et en prit une gorgée, avant de répondre à Carmine.

-Effectivement j'ai appris tout ça, rien qu'en m'arrêtant à Alatairë, où ma chère disciple s'est manifestée, pour venir en aide au Gardien. C'est aussi là, qu'elle a été enlevée, avec un de ses compagnons, un jeune aveugle aux cheveux blancs. Et il semblerait que se soit Liu Fei Long, le grand manitou du monde de l'envers de cette ville, qui se soit chargé de l'enlèvement, d'après la description fournie par le Gardien. Le crabe est bon ?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Skye
Aubergiste
avatar

Peuple : Lios
Second(s) Métier(s) : Chanteuse et musicienne, ancienne prostituée.
Nombre de messages : 32
Localisation : Hitokage, généralement dans la grande salle de son auberge
Date d'inscription : 09/02/2007

MessageSujet: Re: La Fiancée du Tigre t'ouvre ses bras !   Lun 25 Avr - 23:06

Geneus s'occupant de Letty à l'étage, Skye avait envoyé chercher Adrastos, un Troll originaire de l'Esgaleithel. Il était aussi efficace que Geneus quand il s'agissait de veiller sur une salle bondée, et de botter quelque arrière train. Elle avait embauché des serveuses et serveurs pour la soirée, comme à son habitude. La petite nouvelle chez les filles de joie, celle que Geneus avait sauvé ce matin, s'était portée volontaire, et d'autres filles faisaient ça avec joie. Faire le service permettait de choisir le client, et de se proposer en fin de soirée, juste avant que celui-ci quitte la table.
La soirée avait démarrée en douceur, quelques personnes, dockers du port aériens qui venaient manger en groupe avant d'aller prendre leur service. Ceux-là passeraient la nuit entière sur les passerelles. Un petit couple de jeunots amoureux, qui avaient demandé une chambre. Et puis la salle s'était remplie doucement, voyageurs, mercenaires, cheminants, gars et filles du coins.
Skye et son équipe de ce soir avait pris le rythme, et tout fonctionnait à merveille. Elle eut la surprise de voir réapparaitre De Watteau, celui-ci se terrait dans sa chambre depuis la disparition du gamin avec qui il était venu. Skye ne voulait rien savoir, elle savait ce que De Watteau faisait pour gagner sa vie, et mettre son nez dans les affaires d'un Faiseur de Mort, merci bien, mais non. Elle avait suffisamment morflé comme ça. Elle lui servit son meilleur saké, le beau blond était morose. L'alcool lui remontrait un peu le moral.
Elle envoya une des filles lui servir son repas, elle même étant occupée en cuisine. Heureusement, deux des filles, des anciennes du bordel où elle avait vécu un moment, savaient cuisiner, et étaient une aide précieuse.
La dragonnière, Carmine, s'installa elle aussi à une table. Elle avait dormi une ou deux nuits à l'auberge, et elle apparaissait parfois le soir pour manger. Skye avait eu la surprise de voir qu'elle était plutôt aimable, et qu'elle connaissait plutôt bien les Fardale. Les Soeurs Fardale tenaient une auberge à Armenelos. Mogweed l'ainée, propriétaire de l'auberge avait été la première à la contacter via le réseau des aubergistes, par la cheminée. Et puis après il y avait eu Fin, l'elfe du Nord, qui faisait une liqueur à tomber par terre.
Skye avait eu alors le sentiment d'appartenir à une petite famille, dont les membres seraient éloignés.

Alors qu'elle retournait des tranches de porc pannées, la petite de ce matin, vint la trouver, lui signalant qu'un vieux type, un peu bizarre venait de passer commande, et s'était assis à la table de la dragonnière. Skye fronça les sourcils. S'il y avait du grabuge, Adrastos se ferait un plaisir de le faire sortir. Elle confia la lourde tâche à la gamine de retourner les tranches, pendant qu'elle préparait ce qu'avait commandé le vieux type un peu bizarre. Elle sortit de la cuisine, et repéra une longue chevelure blanche, et une dragonnière à l'air dubitatif. En s'approchant, elle reconnut, et ça, elle l'aurait reconnu entre mille, un certain magicien.

-Évidemment que mon crabe est bon ! Tu devrais le savoir, qu'ici on ne sert pas n'importe quoi, Sidwell.

Skye déposa le grand bol de ramens, et lui fit un large sourire à, elle l'avait connu sans ses grandes robes noires, alors elle pouvait se permettre d'être aussi familière. Il n'avait pas vraiment changé, toujours le même visage anguleux, et ses yeux très bleus, et la crinière blanche qui lui servait de cheveux.

-J'espère que tu n'embêtes pas la Dame, fit-elle sévèrement, je m'en voudrais de demander à ce qu'on te jette dehors.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Fiancée du Tigre t'ouvre ses bras !   Mar 9 Aoû - 17:55

Si le problème commun aux Samildanachs étaient qu'ils savaient toujours tout sur tout, le problème avec Sidwell, c'était qu'il en savait toujours plus et avant tout le monde. Carmine ne se laissa pas impressionner. Elle se méfiait du Samildanach qui s'amusait à passer pour plus faible qu'il ne l'était en réalité. Elle s'était faite avoir elle aussi, et cela aurait pu lui être fatal, si elle n'avait pas découvert qu'il était le mentor d'Isil, et que lui n'avait pas découvert qu'elle avait transporté la jeune femme, enfin c'était Rozurial qui l'avait fait ça. Sidwell était dangereux, il suffisait de regarder ses yeux. Carmine faillit s'étouffer en entendant le nom de Liu Fei Long. Le vieux l'avait-il vraiment envoyé à Hitokage par hasard ? Elle lui jeta un regard dubitatif. Elle adorait sa façon de donner des informations, comme s'il parlait du temps et des derniers ragots du coin, avant de demander si la nourriture était bonne. Carmine ne daigna pas lui répondre sur ce dernier point, occupée à réfléchir.

"Liu Fei Long ? Je n'ai jamais eu affaire à lui, mais on le dit intraitable dans son milieu. Et pourquoi il s'en serait pris à Isil ? Et comment vous savez que c'est bien lui, si le Gardien vous a juste fourni une description ?"

Elle arqua un sourcil, en se disant que vraiment, Sidwell était pire qu'Isil question fréquentations, s'il connaissait Fei Long au point de le reconnaitre à partir d'une description physique. Et que dans ce cas là, le Samildanach n'avait vraiment rien à dire sur sa disciple, puisqu'elle tenait presque tout de lui. Quand elle vit l'air qu'avec le vieux pervers, Carmine sentit venir la grosse bêtise.

"Et si Isil était à Alatairë, pourquoi n'y est-elle plus ? Non, ne répondez pas. Encore un truc de Samildanach ? Et j'imagine que nous allons devoir rendre une petite visite à ce Liu Fei Long ? On va aller frapper à sa porte et : Salut Fei Long, ce serait pour savoir si vous n'auriez pas kidnappé une Samildanach il y a trois mois ? Une petite brune à lunettes ? Hm ? "

La dragonnière n'avait généralement pas de scrupules, de peurs, ou même l'envie de faire preuve de prudence. Carmine était forte et puissante. Une belle Andain, et dragonnière de surcroît. Autant dire que sa force de persuasion suffisait, mais face à quelqu'un comme Fei Long qui dirigeait d'une main de fer le plus gros réseau mafieux d'Hitokage ? Sidwell était sans doute puissant, plus qu'elle, mais ils ne pouvaient pas aller chez le Dragon, et déclencher des hostilités. Pas après que le calme soit revenu à Hitokage après le coup d'état du nouvel Empereur Argental Tar Sùrion. Et Fei Long avait la rancune tenace, il suffisait de savoir écouter. Elle trainait dans les milieux peu fréquentables, et les rumeurs allaient bon train. Par exemple, Rochel Na-Brendel, le nécromant qu'Isil connaissait, et qui lui aussi avait disparu, Fei Long avait mis sa tête à prix. Et selon les derniers ragots, Rochel n'avait plus toute sa tête.
Elle allait continuer quand un bol de nouilles arriva dans son champ de vision. Celle qui venait de déposer le bol, c'était Skye, la belle aubergiste de la Fiancée du Tigre. Et évidemment, elle connaissait Sidwell. Carmin arqua à nouveau un sourcil. Le vieux était vraiment... Enfin le sourire qu'affichait la jolie blonde suffisait.



Dernière édition par Carmine le Ven 4 Nov - 14:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Sidwell
Samildanach
avatar

Peuple : Mi-Taltos mi-Sidhe.
Second(s) Métier(s) : Emmerdeur professionnel.
Nombre de messages : 20
Date d'inscription : 02/10/2006

MessageSujet: Re: La Fiancée du Tigre t'ouvre ses bras !   Mar 30 Aoû - 22:23

Carmine était drôlement remontée. Il n'en fallait pas plus pour qu'il se mette à sourire. Il adorait l'énerver, et c'était tellement facile. Isil avait été plus longue à pousser à bout. Enfin, Carmine n'acceptait pas les attouchements, pas plus qu'Isil. Elles avaient la même réaction, elles lui avaient collé un pain en plein figure. Rien qui ne soit assez fort pour le faire souffrir longtemps. Et avec un peu de magie, le coquard disparaissait rapidement. Ce qui énervait surtout Carmine, et ça il l'avait bien compris, c'était simplement qu'Isil avait disparu sans un mot, et qu'il sache où chercher rien qu'en se rendant à Alatairë. Ou peut être était-ce simplement son sourire suffisant.
Sidwell savoura sa bière, la laissant finir sa diatribe. Avant de lui demander si le crabe était bon. Elle sembla sur le point de lui répondre façon fort élégante, quand il nota qu'il avait moins de lumière. Un bol fumant passa sous son nez, alors qu'il reposait sa chope.  

-Oh Skye ! fit-il en levant le nez vers elle, loin de moi l'idée de discréditer ton établissement. Je disais ça pour faire la conversation avec cette charmante jeune femme qu'est Carmine. Je sais très bien que tes crabes sont bons.

Le Samildanach lui fit un sourire plein de dents, et lui prit la main, déposant un baiser dessus. Rien pour gouter un peu, parce qu'elle avait été si douée la petite Skye, et qu'elle était tellement mignonne. Il lâcha sa main, après une dernière caresse du pouce.

-Je crains d'ailleurs, de t'avoir fait quelques infidélités. Certes pas avec Carmine, j'ai été très mal accueilli quand j'ai tenté une approche. Et pauvre de moi, je ne peux même pas profiter un peu de toi. Une de mes disciples s'est mise dans un sacré pétrin, et bien évidemment, je ne peux pas la laisser là dedans. Mais au moins, j'aurais le plaisir de goûter à ta cuisine. Je ne doute pas que ça sera aussi bon que la dernière fois.

En fait, la dernière fois qu'elle lui avait à manger, fut un vrai désastre. Le plat qu'elle lui avait fait été presque immangeable. Mais le bol de ramens fumant devant lui, sentait bon, et n'avait pas l'air mauvais du tout.

-Je suis content que tu ailles bien, ajouta-t-il plus sérieusement, avec la mort de Chyrrlion, j'aurais pensé que Hitokage serait en proie à une guerre civile, mais s'était sans compté l'efficacité du nouvel Empereur. Et sans doute Chyrrlion n'avait-il plus tellement la côte. Comme c'est dommage...

Sidwell lui décocha un nouveau sourire, avant de jeter un coup d'oeil à Carmine. La dragonnière n'avait pas encore ravalé toute sa frustration. Il poussa alors un profond soupir.

-Crois bien que je suis navré de ne pouvoir profiter de ta personne plus longtemps, mais cette damoiselle et moi même devons nous accorder sur certains points. Nous avons une visite à faire, et je voudrais éviter les mal entendus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Skye
Aubergiste
avatar

Peuple : Lios
Second(s) Métier(s) : Chanteuse et musicienne, ancienne prostituée.
Nombre de messages : 32
Localisation : Hitokage, généralement dans la grande salle de son auberge
Date d'inscription : 09/02/2007

MessageSujet: Re: La Fiancée du Tigre t'ouvre ses bras !   Sam 3 Sep - 18:07

Affichant une moue d'abord dubitative, Skye ne put s'empêcher de rire. Sidwell avait peut être l'air bizarre, mais elle avait apprécié les quelques fois passées avec lui, lorsqu'elle ne possédait pas encore l'auberge. Il avait été gentil, et elle avait vite su qu'il était comme Zephur son ancien maitre. Il pratiquait la magie, et à la différence de Zephur, ou même Geneus, Sidwell n'avait pas eu besoin de beaucoup puiser en elle. Elle savait de quoi il était capable, et ce qu'il était, bien plus que le simple mage. Il lui avait assuré qu'il n'était qu'un humble mage, mais Skye se doutait bien que ça n'était pas vrai. Et puis, l'autre différence avec les autres clients qu'elle avait pu avoir, Sidwell était généreux, très généreux. Elle avait gagné plus avec lui, qu'en trois nuits avec d'autres. Elle avait alors pu se payer à manger pendant plusieurs semaines, et même des nouveaux vêtements.
Et il se comportait toujours comme si elle était une dame de haut parage. Ce qui ne manquait jamais de la faire rire.

-Vil flatteur, la dernière fois que je t'ai fait à manger, ça a été un désastre. Mais j'ai appris depuis. Mais si j'avais su que c'était toi, j'aurai fait en sorte de te rappeler de bons souvenirs.

Skye posa une main sur une des épaules du mage, jouant avec quelques mèches de cheveux. Elle jeta un oeil à Carmine, qui semblait en effet ronger son frein. Sidwell en fit la remarque, et elle put presque sentir l'exaspération de la dragonnière. Elle se pencha pour déposer un baiser sur une joue osseuse.

-C'est gentil de t'en faire pour moi. Mais oui je vais bien. Je vais te laisser à tes affaires, surtout si ça concerne une des disciples. Je suis un peu déçue que tu ne sois pas venu exprès pour moi, mais je t'ai aussi fait quelques infidélités. Et ne l'embête pas trop, fit-elle en montrant Carmine, je sais que tu excelles dans l'art d'exaspérer les gens, mais soit gentil, c'est une dame aussi.

Sur ce Skye fit un grand sourire à Sidwell, qu'elle laissa donc seul avec Carmine. Elle regarda machinalement du coté des escaliers. Geneus n'était pas encore redescendu. Lui et Letty devaient sans doute parler magie, la cause du malaise de Letty. Si la lios était une Source, elle n'était pas très au fait en matière de sortilège, ou de fonctionnement magique. Zephur ne s'était jamais donné la peine de lui expliquer à quoi servait l'énergie qu'elle lui fournissait.
Chassant des souvenirs, qui n'étaient pas tous agréables, Skye retourna en cuisines, où la fille de ce matin, devait attendre depuis un moment. Elle en profita pour servir une tablée en boissons, et remplir les verres de deux mord sith.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Fiancée du Tigre t'ouvre ses bras !   Ven 4 Nov - 14:30

Carmine croisa les bras sous sa poitrine, se balançant légèrement sur sa chaise, attendant que Sidwell ait fini de flirter effrontément avec l'aubergiste. Ici se situait la différence entre Isil la disciple, et Sidwell le maître, Isil ne fricotait avec tout le monde, si le monde entier allait finir dans son lit. Alors que Sidwell semblait certain que c'était ce qui se produirait. Du moins en donnait-il l'impression. Ce qui avait le don de mettre la patience déjà malmenée de Carmine à rude épreuve. Rozurial n'était pas là pour la calmer, aussi dut-elle fait un effort, pour ne pas exploser.
Elle était d'ordinaire plutôt calme, même lorsqu'elle se battait, mais Sidwell avait le don de lui faire perdre patience et calme. Cela dit, il était efficace, il savait où et surtout à qui il fallait poser des questions, en ce qui concernait Isil, après une petite visite au légendaire Gardien d'Alatairë. Son énervement était donc si perceptible, que Skye, l'adorable aubergiste s'en était rendu compte, et qu'elle donna un conseil à Sidwell, que Carmine jugea fort avisé. S'il continuait sur cette voie, elle n'était pas certaine de pouvoir se retenir. Une fois la plantureuse blonde repartie, la dragonnière se redressa, et entreprit de finir son bol, ses baguettes claquant vigoureusement, trahissant son énervement.


"Et non, je ne veux rien savoir de votre rencontre avec Skye. Nous avons mieux à faire. "

Le bol et les crabes nettoyés de toutes traces de nourriture, elle déposa les baguettes sur le bol, presque trop calmement, en comparaison de ses gestes vifs à peine une seconde plus tôt. Elle recroisa les bras, fixant le Samildanach, qui mangeait comme s'ils étaient venu à Hitokage faire du tourisme. Son regard fit le tour de la salle, à la recherche de cette personne qui les regardaient peut être un peu trop, pour que cela ne soit pas suspect. Son regard s'attarda sur le "videur", le troll faisait bien son boulot, et lui rendit un regard aussi noir que celui qu'elle devait avoir. Carmine reporta son attention sur Sidwell.

"Bien, comment fait-on pour nous rendre chez l'illustre Dragon d'Hitokage ? J'imagine que se contenter de frapper à sa porte, parce qu'on veut simplement lui parler, ça ne marchera pas. A moins que lui aussi, fasse partie de vos vastes relations, maitre Sidwell."

Carmine ne se priva pas de lui faire sentir le sarcasme inhérent à cette dernière phrase. Le Samildanach était peut être un des noms les plus connus et célèbres de la magie, cela ne l'empêchait pas d'avoir les même fréquentations que le dernier des voleurs de bas étages, et parfois de se comporter comme tel. Rozurial intervint soudain, coupant le fil de ses pensées vindicatives, lui annonçant qu'il les attendaient du coté de la forêt d'Himrain, dont les arbres centenaires l'abritaient de la pluie qui s'était abattue dehors. Elle n'aurait qu'à l'appeler lorsqu'elle voudrait partir. Carmine se calma aussitôt, et eut une pensée dont la tendresse n'était réservée qu'à son dragon.

Revenir en haut Aller en bas
Sidwell
Samildanach
avatar

Peuple : Mi-Taltos mi-Sidhe.
Second(s) Métier(s) : Emmerdeur professionnel.
Nombre de messages : 20
Date d'inscription : 02/10/2006

MessageSujet: Re: La Fiancée du Tigre t'ouvre ses bras !   Dim 4 Déc - 19:16

-Un désastre ? Oh voyons Skye... Ce n'était pas un si grand désastre. Au moins ai-je pu manger ce jour là. Et je suis sûr que ce que tu m'as préparer est très bon. Cela pourra pas être pire que la dernière fois.

Le mage leva les yeux pour regarder Skye, depuis son siège, il avait une vue imprenable sur le décolletée de la Lios, ce qui lui infiniment plus plaisir que le bol de ramen fumant devant lui. N'eut été la présence de Carmine, et l'affaire qui l'avait fait venir à Hitokage, Sidwell aurait bien passé un peu de bon temps, si la charmante aubergiste avait signifié son accord. Mais, cette fois, il ne devait même pas y penser. Difficile, vu ce qu'il avait sous les yeux. Et quel charmant sourire.

-Une dame vraiment ? Je n'avais pas remarqué, ironisa-t-il avec son habituel sourire tordu, au plaisir de te revoir Skye.

Le Samildanach se retourna pour profiter de la chute de reins de Skye. Et avant que Carmine ait pu râler, il pivota, et s'emparant des baguettes, il les plongeant dans le bol de nouilles, et les retira, et porta à sa bouche une quantité de nourriture invraisemblable. Ses yeux clairs fixèrent la dragonnière pendant qu'elle râlait encore. Sidwell prit son temps pour mâcher, poussant encore un peu plus les limites de la patience de Carmine.

-J'imagine qu'effectivement, cela ne doit pas beaucoup t'intéresser. Même si c'est une histoire plutôt amusante. Du genre qui t’ennuierait en fait. Passons. Et non, Fei Long ne fait pas parti de mes relations. Et oui, nous allons simplement lui demander une audience. A lui, où à son bras droit. Peu importe. Inutile d'essayer de flouer ce genre de personne, ça donne jamais rien de bon.

Sidwell avait entendu parlé de ce qui était arrivé à Rochel Na-Brendel, autre connaissance d'Isil, qui avait eu l'audace - ou bien était-ce une tentative de suicide ?- de tirer trop fort sur la queue du Dragon d'Hitokage, et de kidnapper sa fille par dessus le marché. La tête de Rochel était maintenant séparée de son corps. Il l'avait sur en discutant avec quelqu'un du milieu, ayant de relations avec Muina. Une décapitation dans les règles Bah. La perte de Rochel n'attristerait personne. A part peut être le célèbre Ai-Esu de Zeichen, Narcissus. Là dessus, Sidwell ne se priva pas pour enfourner à nouveau un morceau de viande panée, et des nouilles dans sa bouche. Une gorgée de bière fit passer le tout.

J'oubliais. Notre ami Rochel n'est désormais plus de ce monde. Voila pourquoi, il ne faut pas énerver Fei Long. Mais dis donc, j'en ferais presque des rimes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

La Fiancée du Tigre t'ouvre ses bras !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» De copacabana aux favelas, le Brésil vous ouvre ses bras...
» L'enfer t'ouvre les bras, mon joli - Lilith P. Echkart
» Renom et Wanted du tigre marin !
» [Quartier Uchiha] Domaine du Tigre
» Les gros bras(Sybille et Nathan)
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Inwilis :: Les Royaumes du Sud-Est :: L'Empire de Morna :: Hitokage la Capitale Impériale :: La Fiancée du Tigre-
Sauter vers: