AccueilPortailGalerieFAQS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 La Fiancée du Tigre t'ouvre ses bras !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Skye
Aubergiste
avatar

Peuple : Lios
Second(s) Métier(s) : Chanteuse et musicienne, ancienne prostituée.
Nombre de messages : 32
Localisation : Hitokage, généralement dans la grande salle de son auberge
Date d'inscription : 09/02/2007

MessageSujet: La Fiancée du Tigre t'ouvre ses bras !   Mar 13 Jan - 21:10



Si vous allez dans les Rues aux Roches d'Hitokage, et que vous trouvez la Rue du Jade Rouge, vous trouverez l'auberge de la Fiancée du Tigre. Celle-ci ne paye pas de mine, car sa façade simple s'accorde avec l'enfilade de maisons, boutiques, et autres auberges et bordels qui bordent les deux cotés de la rue. Une façace de pierres et de bois, avec une seule et large fenêtre qui illumine la rue dès la nuit tombée, excepté des fenêtres aux étages. La porte est en bois, souvent ouverte, et il faut parfois soulever des nattes de bambous, tombant à mi-hauteur, pour entrer. Durant la belle saison, un auvent est tiré depuis la façace, et permet d'installer des tables et des bancs dehors.
L'établissement en lui même semble étroit et tout en hauteur, ce qui n'est pas vraiment le cas. L'auberge profite d'un jardin intérieur, et ses arrières donnent sur la rue des Marches du Dragon, parallèle à celle de la Rue du Jade Rouge.
L'auberge s'élève sur trois étages, et son toit en tuiles rouges est pourvu de figures de tigres sculptés à chacun de ses angles, devant et derrière donc, puisque l'auberge est flanquée par deux autres bâtiments, une écurie, et une boutique. L'écurie appartient à l'auberge et sert pour les voyageurs montés.
Si l'extérieur semble assez simple, l'intérieur est richement décoré. Les murs ont un soubassement blanc, orné de baguettes de bois peintes en rouges, faisant comme des échelles dont ils manqueraient plusieurs barreaux. La majeur partie des murs en revanche, est décorée de paysages de Morna, peint à la main, délicatement, et protégé par une couche de résigne de verre. Le sol est fait de pierre clair, encore un peu brute.
La salle est divisée en plusieurs partie, au milieu de celle-ci, et vers le fond, le grand bar, en bois rouge. De chaque coté du bar, deux estrades légèrement surélevées, laissant tout de même une impression de large espace ouvert.
Sur les deux estrades, et devant le bar, flopées de tables, chaises et bancs. Les grandes tablées se dressent devant le bar, et les tables plus intimes et confortables sur les estrades.
Le mobilier est aussi fait de ce même bois rouges, les tables sont rondes et les chaises ont l'avantages d'entre rembourrées et tapissées de tissus chamarrés. Des tentures du même tissus que les chaises sont pendues au plafond, au dessus des estrades. Au dessus des grandes tables, les lumières, des lampions suspendus, formant un ciel de lumière. Pour éclairer les estrades, des chandeliers muraux. Et pour chauffer la pièce, deux cheminées situées sur les murs, sur chaque estrades.
Près du bar se trouve l'escalier pour aller à l'étage, celui-ci s'enfonce dans le mur donnant sur les cuisines et les parties privées.
Pour ce qui est de la décoration, quelques plantes sont disposées ça et là, et les lampions sont ornés de fils de perles, ou de tresses de tissus colorés. Sur le coffrage du bar, deux tigres ouvrant leurs gueules sont sculptés de façon à être en relief. Et pour le coffrage au dessus du bar, une fresque peinte elle aussi, contant l'histoire de la Fiancée du Tigre.

Les chambres sont réparties sur trois étages. Les moins chères étant au dernier. Une petite partie du premier est privée, servant au personnel de l'auberge. Le chauffage des chambres et l'acheminement de l'eau chaude sont faits par un système de tuyaux passant dans les murs, comme dans de nombreux bâtiments de la citée Impériale.
Les chambres du premier sont les plus luxueuses, et les plus spacieuses. Elles sont aussi richement pourvues que la salle. Les murs sont recouverts de panneaux de bois peints, et le sol de bois est lustrée et polis, pour être d'une couleur miel. Chaque chambres est dotée d'un lit assez large pour y faire dormir trois personnes surmonté d'un baldaquin, bordé par deux tables de chevets, mais aussi d'une armoire aux portes sculptés, en bois plus foncé, d'une petite table et de trois sièges. Les chambres possèdent toutes une fenêtre munies de volets intérieurs et extérieurs, et un cabinet de toilette personnel composé d'une baignoire, de latrines, et d'un petit lavabo et munie d'un petit meuble où sont rangé savons et serviettes.
Les chambres du deuxième sont moins chères, parce que moins grandes. Les murs sont aussi recouverts de panneaux de bois, et le sol est en bois également. Les lits sont pour deux, et le mobilier est le même, peut être d'une moindre qualité. Là, le cabinet de toilette se compose juste d'un lavabo. Les bains sont communs. Deux salles d'eau se trouvent au bout du couloir.
Les chambres du troisième sont plus petites, et meublées plus simplement, une commode remplace l'armoire, et il n'y a que deux sièges. Le lit est double, mais simple, sans baldaquin. Mais là aussi, les murs sont recouverts de panneaux de bois. Il n'y a pas de cabinet personnel, et ceux qui logent au troisième doivent descendre au deuxième pour faire leurs ablutions ou pour profiter des latrines...
Cependant, chaque client peut profiter des services des vendeurs et vendeuses de charmes qui viennent travailler ici. Les fauteurs de troubles et ceux qui maltraiteront les prostitués seront jetés dehors sans ménagements, et seront priés de ne pas remettre les pieds à la Fiancée du Tigre.






-Donburi : bol de riz recouvert de viande pannée pris dans des œufs mollets.
-Poulet, boeuf, earthaë, porc, anguille, et au tempura (beignets de
crevettes)
-Oshi sushi : sushis pressés.
-Temaki sushi : sushis en cornet.
-Tempura : beignets (crevettes, légumes, viandes)
-Tonkatsu : porc panné.
-Grillades : anguilles, earthaë, truites.
-Motsunabe : boeuf ou porc cuit dans un bouillon avec choux et ciboule.
-Sukiyaki : fondue de boeuf, légumes et algues.
-Tokrisuki : fondue de poulet, avec légumes et tôfu.
-Curry : boeuf, porc, poissons.
-Soupe au miso.
-Butajiru, soupe au miso avec du porc.
-Imoni : soupe de pomme de terre à la viande.
-Zoni : soupe de mochi.
-Tôfu panné aux algues.
-Ramens
-Croquettes de légumes, tôfu.
-Riz ou nouilles sauté.
-Légumes sautés au sésame.
-Omelettes : au riz, poulets, champignons, porc.
-Pain fourré aux haricots rouges.
-Yakibuta : rôti de porc aux poireaux.
-Gyôza : raviolis, légumes et porc.
-Takikomi : riz composé, légumes et poulet.
-Sanshoku-don : bol de riz couvert de porc mijoté sauce soja, oeufs brouillés, et haricots.
-Dango mochi : boules pâte de riz fourré aux haricots rouges, parfumés à la fleur de cerisier, ou riz et patate douce.


-Daifuku : boule de pâte de riz fourré à la crème de haricots rouges.
-Azuki : confiture de haricots rouges.
-Matcha ice : glace au thé vert.
-Gâteaux moelleux aux amandes.
-Mitarashi Dango : boules de pâte de riz sauce shôyu-caramel.
-Bananes au lait de coco.
-Shushis sucrés aux chocolats.
-Brochettes de fruits.




-Thé vert.
-Thé noir.
-Thé blanc.
-Citronnade et Orangeade.
-Vins.
-Saké.
-Shôchû.
-Chuhai (eau gazeuse et sirop parfumé, servi avec une tranche de citron)




~~~


Skye repoussa le bras de Geneus, qui avait passé la nuit avec elle. Elle s'étira avec souplesse. Elle l'avait laissé se recharger, aussi, elle était un peu engourdie en bas. Elle regarda la chevelure noire étalée, et le dos dévoilé se soulever au rythme régulier de sa respiration. Elle savait qu'il s'éveillerait, il avait le chic pour toujours être réveillé quand elle ne dormait pas, et aussi pour savoir ce qu'elle faisait. Ses hanches lui faisaient mal, il n'y était vraiment pas aller de mains mortes. Elle frissonna rien qu'en y repensant.
La respiration régulière s'était arrêtée. Elle termina de s'étirer, et se leva du lit. Elle se dirigea vers sa petite salle de bain, un petit luxe qu'elle s'était permise lors de la rénovation, après la mort de l'ancien propriétaire. Elle tourna les robinets, et se glissa sous l'eau. Un réveil agréable. Elle écarta les jambes, et se nettoya, faire ce genre de chose, s'était tout, sauf propre, et moins ça l'était, plus c'était bon, elle devait l'avouer, avec un teint cramoisi, mais elle se l'avouait quand même. Au départ, savoir qu'elle était de nouveau réduite à se prostituer l'avait anéantie. Et le vide laisser par Zephur avait mis du temps à s'estomper, c'était toujours là, une douleur sourde pulsant, mais elle n'avait pas à se plaindre de sa situation actuelle.
L'auberge marchait bien, et elle pouvait choisir qui la toucherait, si elle en avait envie, et surtout, si le client pouvait s'offrir son corps. Elle était chère, parce que lettrée, et possédant son propre établissement. Une partie d'elle même criait qu'il fallait qu'elle sorte de là, qu'elle ne pouvait pas accepter de se vendre comme ça. Après avoir été laissée pour morte, elle avait cru que s'était fini pour elle...
Elle ne serait sans doutes pas là, sans Geneus, au départ froid, et la traitant comme un objet, il était devenu un client régulier, qui payait bien, et qui savait y faire aussi.
Elle se rinça la bouche, empoignant en suite, sa bouteille de savon liquide pour se frictionner. Le parfum de la vanille monta à ses narines.

Elle s'essora les cheveux, et sortit de la salle de bain pour dénicher ses vêtements, avant de descendre préparer la salle. Il était tôt, mais d'ici une heure ou deux, les premiers clients arriveraient, où descendraient des chambres où ils avaient passé la nuit.




Dernière édition par Skye le Dim 24 Avr - 22:56, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Geneus
Mercenaire
avatar

Nombre de messages : 16
Date d'inscription : 29/12/2008

MessageSujet: Re: La Fiancée du Tigre t'ouvre ses bras !   Ven 16 Jan - 9:57

La réspiration régulière s'était arrêtée. Sentant que Skye était éveillée, Geneus en avait fait instinctivement de même. Il la regarda se diriger, la démarche peu sûre, vers la petite salle de bain de la chambre, et une fois qu'elle fut dedans, il se redressa sur le lit. Les yeux grands ouverts, plus réveillé que jamais, il se sentait en pleine forme. Il était rechargé à bloc.
Au début, quand il avait des états d'âmes et ne prenait pas la force des gens pour la mettre dans des cristaux, il allait voir des filles de joies, comme Skye, mais aucune d'entre elles ne lui avait donné autant d'énergie que la chanteuse. Il était revenu la voir, de plus en plus fréquement, délaissant d'autres qui ne lui servaient plus. Elle était devenue une source d'énergie, rien d'autre, rien de plus qu'une recharge à ses yeux. Un matin où il s'était éveillé avant elle, il avait commencé à lire, et c'est là où ça avait commencé à changé.
Ensemble ils discutèrent de littérature, il lui prêta ses livres, elle baissait ses tarifs, elle devenait de plus en plus naturelle avec lui, ne jouant plus ce jeu que jouent toutes les prostituées pour plaire à leur clients pour qu'ils payent peut-être plus, ou au moins qu'ils reviennent plus souvent possible. Lui aussi commença à se détendre, et à la voir sous un autre jour que celui où il la voyait depuis tout ce temps. Celle qu'il prenait pour une fille de joie, une fille de rien, semblait soudain appartenir au genre humain.

Il lui avait rendu un service immense en la débarrassant de la pourriture qu'elle avait en guise de patron. Mais elle ne savait pas que c'était de son du, et il ne lui dirait pas avant qu'il ne la sente prête. Lévé, vêtu simplement de sa toge mise provisoirement sur ses épaules, il se brossait les cheveux et les rassemblait en une tresse lâche quand Skye, précédée et suivit d'une odeur de vanille très douce, sortie de la salle de bain. Le regarde de Geneus dans le miroir s'arrêtasur des traces de griffures sur son torse. Vestige glorieux de ce qui s'était passé hier, mais qui ne restera pas longtemps, son corps se régénérant seul et rapidement. Il n'avait pas de cicatrices, ou quand il en avait une, elle ne restait pas. Se dirigeant à son tour vers la salle de bain, il frôla du bout des doigts le dos de Skye, le long de sa colonne vertebrale. Une fois à l'intérieur il fit glisser sa toge le long de ses bras et se glissa à son tour sous l'eau.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Skye
Aubergiste
avatar

Peuple : Lios
Second(s) Métier(s) : Chanteuse et musicienne, ancienne prostituée.
Nombre de messages : 32
Localisation : Hitokage, généralement dans la grande salle de son auberge
Date d'inscription : 09/02/2007

MessageSujet: Re: La Fiancée du Tigre t'ouvre ses bras !   Lun 19 Jan - 16:44

Elle frissona, laissant échapper un soupir quand les doigts de Geneus la frôlèrent. Elle tourna la tête, pour seulement voir la porte de la salle de bain se refermer sur des cheveux noirs. Skye se secoua. Elle passa son shorty, et sa brassière, et enfila ses bas, puis ses cuissardes.
Réflèchissant un instant, elle opta pour un courte jupe imitation tartan maëldanais, et un pull à encolure très large, en laine noire. Elle laissa s'échapper une épaule gracieuse, et retira les cuissardes pour prendre des petites bottines plus confortable.
Vu le temps, le Sud ne manquait pas à sa réputation. La grisaille était partout, et les rafales de vent rabattaient violement la pluie contre les carreaux.
-Eh ben...

Elle n'attendit pas qu'il ressorte de la salle de bain, et descendit rapidement les escaliers. Elle ralluma les feux dans les cheminées, la pluie dehors lui donnait l'impression qu'il faisait plus froid que d'habitude. Elle alluma les feux de la cuisine, et s'empara des bouilloires et cafetières pour prendre de l'avance, avant de mettre tout ce qui était pains, et autres denrées du même acabit dans les grands fours.
Elle s'accorda son petit plaisir de tous les matins, un chocolat chaud maison, avec d'énormes tartines de pain grillées. Mordant dedans, elle sentit le goût du beurre à moitié fondu, et celui du chocolat, dans lequel elle avait trempé au préalable sa tartine. Son estomac qui criait famine se sentit apaisé, et elle ravigorée. Geneus avait eu besoin d'une sacrée recharge, et manger lui rendait un peu d'énergie. Skye en aurait besoin. Attablée au bar, elle regarda le premier client descendre. Elle l'accueillit avec un sourire. Elle lui servit un petit déjeuné comme demandé, assez consistant, et continua de manger ses tartines.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Geneus
Mercenaire
avatar

Nombre de messages : 16
Date d'inscription : 29/12/2008

MessageSujet: Re: La Fiancée du Tigre t'ouvre ses bras !   Dim 8 Fév - 22:02

Sous l'eau, Geneus regarda son corps factice. Il avait été tellement désireux de continuer à vivre, qu'il ne s'était pas vraiment préoccupé d'essayer de voir la résistance de ce corps fabriqué. Maintenant qu'il n'avait pas besoin de se soucier de sa survie, il devrait essayer de faire quelques expériences, pour savoir à quel point il pouvait résister à différentes choses. Il sortit de la douche et une fois sec remit encore et toujours cette même toge.

Le temps dehors était complètement pourrit. L'air neutre, il soupira. Le sud était une région assez morne, et rare était les moments de soleil qu'il avait connu lors de son enfance dans le nord. Il jeta un coup d'oeil à son reflet. Toujours ce visage aux yeux violets, aux cheveux noirs, totalement différent de celui du blondinet aux yeux marrons qu'il était avant de mourir. Il avait encore du mal à se faire à son visage, après tant d'années passées avec lui. Geneus attacha ses cheveux encore humides, et descendit.

La salle n'était pas encore très remplie, trois clients étaient réveillés. Il les salua d'un geste de la tête et entra en cuisine prendre un café. Il y vit Skye s'affairer tout en mangeant une tartine. L'épaule découverte était délicieuse, mais ce serait un café et un morceau de brioche en petit déjeuner. Et puis il allait tenter quelque chose, plus de rechargement à partir d'aujourd'hui, il allait voir ce que ça faisait d'aller jusqu'à l'épuisement quasi total, et là il ne se laisserait pas s'éffondrer comme il l'avait fait si pitoyablement la dernière fois. Cette fois ci il se ménagerait.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Skye
Aubergiste
avatar

Peuple : Lios
Second(s) Métier(s) : Chanteuse et musicienne, ancienne prostituée.
Nombre de messages : 32
Localisation : Hitokage, généralement dans la grande salle de son auberge
Date d'inscription : 09/02/2007

MessageSujet: Re: La Fiancée du Tigre t'ouvre ses bras !   Ven 6 Mar - 22:12

La jeune femme bataillait encore une fois avec elle même. Elle s'était habituée à cette vie... Mais une partie d'elle même protestait encore et toujours, en disant qu'elle était devenue impure.
Elle n'avait pas eu le choix. Elle avait le choix entre se vendre, et mourir. Il y avait cette sorte de malaise, de ne pas être à sa place, de ne pas savoir quoi faire, si elle devait continuer, où remonter dans le Nord. Le Nord. Personne n'était venu la chercher, personne ne lui avait écrit quand elle avait séjourné dans le temple. Personne ne s'était inquièté pour elle. Zephur avait été la lumière au bout du tunnel. Une main secourable qui s'était tendue vers elle. Elle ne l'avait jamais lâchée. Skye avait eu l'espace de quelques années, une famille, une maison, un endroit où revenir le soir.
Elle avait en suite fuit la maison des Kura'Dom, le plus souvent possible, Zephur... Elle avait tout perdu.
A chaque fois qu'elle avait refusé ce qui se présentait à elle, ce qu'elle avait eu en suite, lui avait été arraché. Zephur. Elle était pratiquement morte pour lui. Pratiquement. Mais les filles du bordel avaient eu raison, aucun homme ne vallait la mort d'une femme.
Geneus fit son apparition dans la salle.
Aucun homme ? Peut-être pas.
Skye n'était pas dupe. Il avait une certaine façon de la regarder quand il croyait qu'elle ne le voyait pas, une certaine façon de la toucher. Mais elle restait aussi lucide, elle n'était pour l'instant qu'une prostituée qui avait eu beaucoup de chance. Ses collègues prenaient des chambres ici, d'abord pour le prix, en suite pour la qualité de l'établissement. Autant dire, qu'en tant qu'aubergiste, elle se faisait un devoir de chasser la vermine. Et puis, il y avait quelqu'un pour s'occuper des clients un peu trop violents.
Geneus s'acquittait à merveille de son rôle de videur. Et aussi... Et aussi. Elle se sentit rosir un peu, et sourire, le nez dans sa tasse.
Si personne ne remplacerait Zephur, Geneus s'en rapprochait dangereusement. Aucun de ses autres clients réguliers n'avaient cette relation si particulière. C'était comme si... son corps mourait de désir à chaque fois qu'il était trop près.
Elle alla se resservir un chocolat, passant derrière le mercenaire, ne résistant pas à la pulsion de l'embrasser sur la joue, enfin sur la joue... presque sur les lèvres, alors qu'il buvait son café.
-J'espère que le café est bon, lança-t-elle en disparaissant dans la cuisine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Geneus
Mercenaire
avatar

Nombre de messages : 16
Date d'inscription : 29/12/2008

MessageSujet: Re: La Fiancée du Tigre t'ouvre ses bras !   Ven 10 Avr - 16:36

Il termina son café, tranquillement, s'étouffer ou en mettre partout ne servant pas à grand chose. Il sourit très légèrement en regardant en direction, des cuisines. Elle était vraiment embêtante... Irresistiblement embêtante... Ne plus avoir de rechargement serait trop dur accompagné d'abstinence, la voir tous les jours et ne pas pouvoir la toucher serait vraiment trop dur, il devrait trouver un moyen de concilier les deux, ou abandonner. Et vu que la deuxième solution était hors de question, il lui faudrait trouver un moyen de prendre l'energie de Skye sans la prendre pour lui. Il avait lu quelque chose là dessus sur une sorte de... parasite, il faudrait qu'il potasse un peu pour retrouver où.

C'était le matin, donc son travail n'allait pas réellement commencer. Il prit une tranche de brioche, et monta, pour redescendre quelques minutes plus tard avec quelques livres et de quoi écrire. Il regardait du coin de l'oeil les clients descendre, et son aubergiste préférée faire des aller retour pour servir tout ce monde. Il remarqua un des clients qui ne venait pas à l'auberge que pour manger, mais plus pour l'aubergiste qu'autre chose. Il sentit une envie de meurtre monter en lui, mais n'en fit rien, malheureusement ce n'était pas de son ressort, Skye était libre de ses choix. Même si pour ce genre de choses il préfèrerait l'obliger à suivre sa volonté à lui. Le client en question attira l'attention de Skye. Elle allait vers lui à présent, et sur le papier, Geneus fit une tâche d'encre et manqua de casser la pointe de sa plume.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Skye
Aubergiste
avatar

Peuple : Lios
Second(s) Métier(s) : Chanteuse et musicienne, ancienne prostituée.
Nombre de messages : 32
Localisation : Hitokage, généralement dans la grande salle de son auberge
Date d'inscription : 09/02/2007

MessageSujet: Re: La Fiancée du Tigre t'ouvre ses bras !   Mar 14 Avr - 19:26

Elle se pencha pour entendre ce que l'homme avait à lui dire. Elle se redressa, le fixant durement.
-J'ai augmenté mes tarifs, fit-elle le plus aimablement du monde, je suis loin de débuter, et d'avoir si peu de présence d'esprit pour accepter une offre aussi... ridicule.

Skye croisa les bras sous sa généreuse poitrine, lui souriant.
-Je doute que vous puissez vous offrir à nouveau mes services.
Un petit mensonge. Mais, il avait des goûts... particuliers, qui ne lui plaisaient pas beaucoup. Et puis, elle savait aussi, qu'effectivement, il ne pouvait pas se permettre de la payer correctement.
-Et, je crois, que votre épouse, serait mécontente d'apprendre, que vous fricotez avec une prostituée, fusse-t-elle la plus raffinée du monde.
Elle lui adressa un sourire désolé, pointant l'alliance qu'il avait gardé à son doigt. Il eut l'air contrit, et serra et desserra les poings. Skye eut une vague sympathie pour cet homme, qui malgré tout ne l'avait pas traité comme un objet. Elle soupira.
-Je peux, au moins, vous offrir le petit déjeuné.
Le regard à nouveau illuminé, il hocha la tête, et commanda un café noir, avec ce qu'elle choisirait pour lui. Elle s'était brièvement inclinée, et avait regarder Geneus qui avait l'air embêté devant sa feuille de papier, plume à la main. Elle esquissa un sourire.
Skye s'arrêta pour resservir un jus de fruit à une demoiselle et collègue, et passa en cuisine, elle ressortit rapidement, et servit son client. Elle avait songée à s'arrêter. Elle le ferait peut être...
Elle savait parfaitement qu'il détestait qu'elle fasse ça, mais c'était un revenu supplémentaire... Peut être, qu'elle arrêterait progressivement, histoire de voir, si elle pouvait s'en sortir sans ses tarifs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Geneus
Mercenaire
avatar

Nombre de messages : 16
Date d'inscription : 29/12/2008

MessageSujet: Re: La Fiancée du Tigre t'ouvre ses bras !   Lun 20 Avr - 2:13

Geneus, regardait du coin de l'oeil le manège de Skye et de l'homme. D'après ce qu'il pouvait voir, ça se passait mal pour l'homme, Skye refusait. Il soupira un peu soulagé, et vit le carnage sur sa feuille... Ce n'était pas trop grave, il avait enfin mit la main sur le chapitre qui l'interressait le plus. Il existait une sorte de parasite qui absorbait l'énérgie, et plus on en avait, plus il était gourmand, c'était ainsi que beaucoup de gens avaient dépérit sans qu'on puisse faire quoi que ce soit il y a quatre siècles. Depuis l'origine du problème avait été repérée, analysée, étudiée et totalement identifiée. Mais le symbior, comme l'avait appelé les scientifiques de l'époque, était plus difficile à se procurer en élevage, il lui fallait des conditions particulières pour vivre. Il lu toutes ces conditions. Il faudrait qu'il compare tout cela avec les différents types de climats et d'environnement se trouvant en Inwilis, ça risquait fortement d'être long, et un peu casse tête de trouver où ce truc se trouvait, et surtout d'aller le chercher si il se trouvait un peu trop loin.
Un bruit attira son oreille et son attention. Un type, sobre et donc totalement conscient de ce qu'il faisait, venait de saisir le bras d'une jeune fille qu'il savait être une jeune prostituée qui avait débuté il y a peu et qui avait encore assez peur des clients trop brutaux. La gamine lui disait qu'elle ne voulait pas, qu'il lui avait fait beaucoup trop mal la dernière fois, et l'autre insistait et commençait à avoir un langage imagé. Sa main lâcha le bras de la petite brunette quand celle de Geneus l'attrappa comme de serres de vautour et commença à lui broyer le poignet.
-Cette demoiselle vous a dit non, et plus d'une fois il me semble.

Avec une expression très sombre empreinte de neutralité, l'homme artificiel regarda le client qui soufflait comme un buffle mais qui n'osait pas bouger sur que son poignet se briserait s'il tentait quoi que ce soit la main libre de Geneus alla chercher la bourse de l'homme, il sortit de l'argent pour payer ce qu'il avait prit avec un pourboire, et aussi de quoi donner à la jeune fille, en dédommagement. Après avoir mit quelques pièces dans la main de la jeune fille qui le remarcia en rosissant et le reste dans sa poche, il replaça la bourse allégée qu'il venait de prendre dans la poche où il l'avait trouvé et empoigna le col du pull vert moche que l'autre portait et le souleva de sa chaise avec une force inhumaine.
-Je crois qu'un petit tour dehors vous fera un bien fou, vous allez voir.

Il le traîna sans peine vers la porte, q'uil prit soin d'ouvrir doucement avec le pied, histoire d'éviter qu'un honnête client ne se la prenne en pleine figure à cause d'un malencontreux coup depied trop violent, puis il balança nonchalament l'homme par terre.
-Vous pourrez revenir une fois calmé, dans deux ou trois jours. En attendant disparaissez.

L'homme détala, son poignet dans sa main. Geneus le regarda partir et retourna à l'intérieur de l'auberge, pour donner à Skye ce que le type au pull vert moche lui devait, plus le supplément, parce que c'était Skye et qu'elle le méritait.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Skye
Aubergiste
avatar

Peuple : Lios
Second(s) Métier(s) : Chanteuse et musicienne, ancienne prostituée.
Nombre de messages : 32
Localisation : Hitokage, généralement dans la grande salle de son auberge
Date d'inscription : 09/02/2007

MessageSujet: Re: La Fiancée du Tigre t'ouvre ses bras !   Lun 20 Avr - 14:59

Skye avait regardé la jeunette au jus de fruit se faire agresser, Geneus ne mit pas longtemps à réagir.
Elle non plus, elle sortit la petite boîte en fer de sous le bar, et se dirigea avec la gamine éplorée.
Elle commença à appliquer un petit beaume pour éviter qu'il y ait des bleus sur son bras, là où l'homme l'avait attrappée.
-Il est vraiment gentil, et puis, il est vraiment très beau aussi...
L'aubergiste releva la tête pour regarder la petite brune, souriante.
-Geneus est un ange, oui.
La gamine eut un sourire timide.
-Si tu as quelques problèmes avec ta clientèle, viens ici, d'accord ?
La gamine hocha la tête, l'air soulagée. Skye termina de masser la peau pour faire pénètrer l'onguent, et relâcha son bras, pour aller se laver les mains.
La débutant dans le métier l'en empêcha, lui faisant un câlin. Skye se demanda, ce qui avait pu lui arriver, pour qu'elle en vienne à se vendre. Elle lui rendit son étreinte, avec une attitude un peu maternelle. Elle regarda Geneus revenir. La gamine sentant sa présence, se détacha de Skye, et par la même occasion de sa poitrine, où elle avait sa tête.

-Hey Miss l'aubergiste, il vient à pieds mon petit déjeuné ?
La lios se mit à rire, et se retourna pour faire face au client qui la hélait.
-Evidement qu'il arrive à pied, Mister Leborcham, c'est moi qui te l'apporte.
Elle servit un nouveau jus de fruit à la gamine.
-Geneus, tu veux bien ranger ça dans la caisse, demanda-t-elle en poitant l'argent qu'il tenait dans sa main, je vais m'occuper du petit déjeuné de môssieur.
Elle l'embrassa sur le coin des lèvres une deuxième fois, avant de filer chercher trois toasts au beurre, des oeufs brouillés et une tasse de thé. Le menu habituel de Leborcham, un des habitués, un de ceux qui ne demandait pas le service spécial.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Fiancée du Tigre t'ouvre ses bras !   Jeu 30 Avr - 16:06

Quelqu'un sortit de l'auberge, c'était ma chance. Le petit chaton que j'était agita un peu son derrière, près à courir et bondir. Ah, on ne sortait pas réellement, on faisait sortir quelqu'un. Mon estomac grogna. Tant pis, il fallait que je mange quelque chose, ça faisait depuis hier midi que rien n'était allé dans mon estomac. Attendant que le grand à la tresse noire se retourne, je fonçais du plus vite que je pu vers la porte. Sautant pour faire un vol plané au dernier moment, je manquais de me faire coincer la queue par la porte fermée. Regardant rapidement autour de moi, je trouvais une table et se jeta dessous. J'étais entré, et on ne m'avait pas vu. Ouf.
Les oreilles dressées, au agguet, j'avançais tout doucement entre les pieds des gens. Je n'avait pas réellement le temps de m'attarder sur les pieds des clients, mais mon odorat me faisais remarquer que certains d'entre eux devaient ne pas avoir prit de bain depuis un temps, ou marché au mauvais endroit. Je m'approchais pas à pas des cuisines, des odeurs alléchante agrandir le gouffre que j'avais dans le ventre. Les yeux brillants, ma bouche un peu sèche salivant d'envie, j'attendais que l'aubergiste apporte le petit déjeuné de l'homme qui venait de le réclamer pour passer derrière le comptoir.

Je commençais à aller vers la cuisine quand un pied se posa juste devant moi. Mes poils se dressèrent, et je reculais, totalement effrayé. Le grand à la tresse noire mettait de l'argent dans une caisse, moi je me plaquais du mieux que je pouvais contre le bois, espérant qu'il ne me voit pas. Je n'avais été vu qu'une fois, dans une auberge un peu moins bien tenue, et j'avais failli être écrasé par un balai, puis une fois attrappé, le cuisinier avait eu dans l'idée de me transformer en chapelet de saucisse, et sans l'intervention non désirée d'un ivrogne il l'aurait sûrement fait. Mr Tresse noire referma la caisse, et repartit. De mon coté j'osais respirer de nouveau.
Me faufilant dans la cuisine, je grimpais sur le plan de travail, sentant le bois de la planche à découper. Ca sentait le lard, le bacon, et toutes les autres choses qu'on mettait avec les oeufs au petit déjeuné, les brioches chaudes sentaient si bon elles aussi. Museau "au vent" je cherchais l'origine de l'odeur de viande grillée. Elles étaient sur un poèle, à feu doux, et le son de la friture me fit encore plus saliver. J'éttendais la patte, histoire d'en saisir une du bout des griffes lorsque soudain.

-Qui t'as invité toi ?

Deux doigts attrapèrent la peau de mon coup et me soulevèrent en l'air. Par reflexe je repliais mes pattes et ramenais ma queue contre moi. L'origine de la voix neutre qui m'avait parlée était Mr Tresse noire. Affolé, je regardais un peu partout, éspérant une aide venant de n'importe où ou n'importe qui... Je tentais donc une tentative d'attendrissement. Regardant l'homme avec de grands yeux, je pris ma plus petite voix.
-M-miou ?
Revenir en haut Aller en bas
Geneus
Mercenaire
avatar

Nombre de messages : 16
Date d'inscription : 29/12/2008

MessageSujet: Re: La Fiancée du Tigre t'ouvre ses bras !   Jeu 30 Avr - 19:23

Geneus regarda Skye se faire étreindre par la gamine qui venait de se faire agresser, puis il alla vers elles. La gamine se détâcha rapidement de Skye, et cette dernière, après avoir fait remarqué à un client qu'effectivement la nourriture venait à pied. La gamine le regardait, les joues un peu rouges, l'air un peu gênée et impressionnée.
-M-merci...

-C'est mon travail.
Il retourna derrière le comptoir, la jeune fille semblait toujours aussi gênée, mais un peu déçue aussi. Que dire, il préférait l'expérience, et les blondes. Il ouvrit la caisse pour ranger l'argent. Il regarda Leborcham content d'avoir enfin son petit déjeuné, et déposa les pièces là où elles devaient être. Il s'arrêta sur le chemin de son travail et regarda par terre. Il avait vu un truc noir ? Non, pure imagination surement. Il retrouva livres et feuilles... Et constata qu'il n'avait plus de café.
Allant chercher le ravitaillement, il remarqua qu'il n'avait pas aussi imaginé qu'il aurait cru. Un chat noir, enfin un très jeune chaton, était entrain d'essayé de chiper ce qui cuisait dans la poèle.
-Qui t'as invité toi ?

Il l'attrappa par la peau du cou et le porta à hauteur de ses yeux. La boule de poil semblait paniquer, et regardait partout comme si un ange allait arriver le sauver. Puis ce fut un échange de regards, les yeux du petit animal devinrent tout brillants, gros, et d'une toute petite voix il miaula. Totalement mignon et attendrissant.
-Qui espère tu rendre gaga avec tes yeux pleurnichards ? Skyyye, j'ai de quoi faire un demi steak à midi.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Skye
Aubergiste
avatar

Peuple : Lios
Second(s) Métier(s) : Chanteuse et musicienne, ancienne prostituée.
Nombre de messages : 32
Localisation : Hitokage, généralement dans la grande salle de son auberge
Date d'inscription : 09/02/2007

MessageSujet: Re: La Fiancée du Tigre t'ouvre ses bras !   Dim 3 Mai - 23:11

L'aubergiste s'était assise à la table de Leborcham, qui lui parlait d'une nouvelle pièce qu'il avait écrite. Il espérait bien que celle-là, elle aurait droit à un succès digne de son talent d'auteur. La lios l'écoutait attentivement, elle avait déjà joué la comédie pour lui, avant d'avoir été achetée par Zephur. Elle avait aussi bien vu, que la jeune fille que son courageux videur avait sauvé, avait vu ses espoirs brisés.
Geneus l'appelait, lui parlant de steak.

Skye s'excusa auprès de Leborcham, et gagna la cuisine. Elle regarda ce qu'il tenait dans la main. Un chaton, tout noir, avec de grands yeux, qui piaulait de mécontentement.
-Geneus !
Elle regarda en suite l'assiette de bacon et de lard frits, puis le chat, et encore une fois l'assiette.
-Ouh, le vilain chenapan ! C'est pas très gentil de vouloir chiper le repas des autres, et ça n'est pas très poli de rentrer sans permission dans ma cuisine.
Ce faisant, elle avait pris la boule de poils dans ses bras, et lui grattouillait le derrière des oreilles. De sa main libre, elle attrapa du bacon qui n'est pas cuit, qu'elle mis dans une assiette.
Elle déposa le chaton et l'assiette par terre.
-Mange choupinou, ici on trouve toujours quelque chose si on est dans le besoin.
La jeune lios le gratifia d'une autre caresse, avant de se relever. Geneus la regardait.
-Quoi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Fiancée du Tigre t'ouvre ses bras !   Lun 4 Mai - 9:48

J'allais devenir un steack ? Le chaton que j'étais s'agita en miaulant. Je me battais tout les jours pour vivre, survivre même,et enfin trouver une vie meilleure, ce n'était pas pour terminer dans l'assiette d'une client d'auberge. La dénommée Skye arriva et eu un air scandalisée en me voyant, croyant peut-être que monsieur Tresse Noire, qui s'appellait Geneus, m'avait ramené ici uniquement pour me faire manger.
Rapidement elle comprit en voyant la viande, et me disputa d'une manière que je trouvait peu convaiquante. C'était même extrèmement peu convainquant car elle m'avait prit dans ses bras et me grtouillait délicieusement l'oreille. Mon poitrail vibra de plaisir, et moi je bougeais la tête, dirigeant ses doigts aux endroits les plus sensibles. là, derrière l'oreille droite, c'était parfait. Cette aubergiste était adorable.

Puis elle me posa au sol, puis une assiette avec du bacon pas cuit. Franchement, j'aurais préféré du cuit, mais là ce morceau me semblait être le paradis, et puis je n'avais pas envore les moyens de jouer les difficiles. Redressant mon petit postérieur sous la carresse, je miaulait une fois en remerciement puis alla renifler le morceau de viande, pour mordre dedans avec vigueur. Mes pattes me servaient bien, j'agrippais la viande avec, pendant que je machouillait un morceau de bacon qui voulait pas se détacher. Tirant vers l'arrière, le morceau céda enfin, et moi je me retrouvait avec un lambeau de viande dans la gueule, et les quatre fers en l'air.
J'avais vraiment tout du chaton, la taille, l'allure, et la manière pataude de faire parfois. J'avalais mon morceau, et alla m'attaquer au reste d'un apétit féroce. En haut, Tresse Noire avait une drôle de tête.
Revenir en haut Aller en bas
Geneus
Mercenaire
avatar

Nombre de messages : 16
Date d'inscription : 29/12/2008

MessageSujet: Re: La Fiancée du Tigre t'ouvre ses bras !   Lun 4 Mai - 11:27

Skye arriva, et fut scandalisée. Elle croyait peut-être qu'il avait ramené ce chaton juste pour le faire frire, ou qu'il pensait réellement ce qu'il venait de dire. De toute manière, il ne devait pas y avoir suffisament de viande sur ce petit machin pour satisfaire un estomac. L'assiette de bacon atirra l'attention de Skye, et elle comprit au bout de quelques regard. Geneus la laissa prendre le petit chat, qui l'avait fait craquer elle. Elle le "disputait" en le carressant, l'air plutôt... Charmée et gâteuse envers le chaton qui se donnait à coeur joie en ronronnant joyeusement. Comment le demi-steack pouvait-il comprendre que c'était pas bien de piquer dans les cuisines, si c'était dit sur ce ton. Et surtout comment un animal pouvait comprendre tout ce qu'on disait.

Les bras croisés, l'air blasé, il la regardait donner à manger à la boule de poil qui en était toute contente. Il avait eu ce qu'il voulait ce chat, à manger et il avait rendu gaga quelqu'un. Le "choupinou" avait l'air plutôt maladroit, et Geneus se demanda si la viande serait pas trop volumineuse pour le mini chat qui se battait avec pour la manger. Il regarda Skye, qui lui demanda "Quoi ?", et soupira un peu. Skye avait peut-être eu l'air ridicule, mais entre elle et le chaton, c'était elle qui gagnait.
- Non rien. Tu es juste adorable, bien plus que cette boule de poils noire, mais peut-être un peu trop gentille avec non ? Après il va élire domicile ici.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Skye
Aubergiste
avatar

Peuple : Lios
Second(s) Métier(s) : Chanteuse et musicienne, ancienne prostituée.
Nombre de messages : 32
Localisation : Hitokage, généralement dans la grande salle de son auberge
Date d'inscription : 09/02/2007

MessageSujet: Re: La Fiancée du Tigre t'ouvre ses bras !   Mar 5 Mai - 14:41

Elle plissa doucement les yeux, laissant un sourire s'épanouir sur ses lèvres. Laissant totalement le chaton, elle s'approcha, en ondulant un peu des hanches de Geneus, avant de l'enlacer. Elle glissa ses mains jusqu'en bas du dos de celui-ci, se collant avec délice contre son torse. Skye leva la tête pour le regarder. La lios détailla une fois de plus le visage de Geneus.
-Et ça changerait quoi s'il s'installait ici ? Il y a toujours des restes qu'on jette, pourquoi ne pas le lui donner, ça évite le gaspillage, et il aura le ventre plein... Ne me dis pas que tu es jaloux d'un pauvre petit chat ?

Une étincelle de malice passa dans ses yeux. Elle dégagea ses bras, et attrapa le visage de Geneus entre ses mains. Fermant les yeux, elle soupira, et se hissa sur la pointe des pieds, avant de souffler :
-J'espère que ça apaisera ta jalousie...
Comme à chaque fois, qu'il émettait un commentaire sur un client qui lui tournait trop autour, Skye l'embrassa doucement, presque du bout des lèvres, avant de le faire à pleine bouche, jetant tout le poids de son corps sur le siens. Ce qui l'obligeait généralement à la tenir, si non, les deux tomberaient à la renverse.
Elle aimait ses bras autour d'elle, ses mains, parfois couvertes de taffetas à cause des petites brûlures qu'il se faisait pendant ses expériences, la sensation du tissus de ses toges râpant contre sa peau... Ses lèvres quittèrent très lentement celles de Geneus.
-Ah... si je continue, je pense que je ne vais pas pouvoir m'arrêter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Geneus
Mercenaire
avatar

Nombre de messages : 16
Date d'inscription : 29/12/2008

MessageSujet: Re: La Fiancée du Tigre t'ouvre ses bras !   Lun 11 Mai - 12:42

Elle arrivait, la démarche ondulante et alléchante, puis elle passa ses bras autour de lui, et laissa ses main glisser dans son dos. De son coté, il fit glisser ses mains sur les épaules, frôla sa poitrine, avant de mettre ses mains sur ses hanches. Lui, jaloux, et d'un pauvre chaton tout noir qui ne savait pas tenir sur ses pattes pour manger ? Peut-être. Il savait qu'elle avait une manière très spéciale d'apaiser ses jalousies, manière qui donnerait à n'importe qui l'envie de se montrer jaloux du monde entier en sa présence.
Il enlaça plus fermement sa taille, alors qu'elle se jetait délicieusement contre lui, empêchant l'instabilité de les faire tomber à la renverse. Un de ses bras remonta au milieu du dos pour essayer de la faire venir encore plus contre lui, comme s'il voulait qu'elle se fonde en lui. Le baiser s'interrompit très doucement, comme si l'envie de l'arrêter n'y était pas, ce qui était bien le cas.

Il lui sourit, regardant ses yeux couleur mer et tout les autres traits de son visages qui formaient un ensemble doux et beau. Comment ne pouvait-il pas vouloir la gardr pour lui tout seul, non seulement elle était belle, mais aussi avec lui elle pouvait avoir une conversation interressante, et puis, il s'était tellement attaché à elle.
-En d'autres circonstances j'aurais fais exprès de continuer, mais tu as une auberge à tenir. Et puis je pense que Demi-steack-choupinou va avoir soif.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Fiancée du Tigre t'ouvre ses bras !   Mer 13 Mai - 11:01

Je terminais la moitié de la viande, puis posais mon petit postérieur sur le sol. Ma bedaine était toute gonflée, ça m'avais fais du bien, même si je savais que ça ne durerait pas si je reprenait ma vraie forme, mon estomac de chaton n'était pas le même que cela de moi avec des jambes et des bars. Tresse-noire et la gentille aubergiste semblait très proches, vraiment proches même. Je les regardais s'embrasser, assit sur le sol avec les pattes arrières un peu écartées, mon ventre un peu bombé par le repas, les pattes de devant me tenant de manière stable et ma queue remuant avec lenteur derrière moi. Je les enviais, tout les deux, moi la seule étreinte que je connaissais c’était celle de mes clients, qui n’avaient d’envie que pour eux même et qui se fichaient éperdument de savoir si j’aimais autant qu’eux ce qu'ils me faisaient. Mon coté succube me faisait ressentir de la satisfaction, un peu de plaisir même, mais sûrement pas autant que si j’étais serré par des bras aimants. Enfin, c'était mon "métier", je n'avais pas vraiment le choix que de subir.

Mes oreilles se baissaient, se couchant sur les cotés et je regardais sur le sol, las et triste. Je n’avais plus un sous en poche, et je sentais que bientôt le manque se ferait ressentir. Dans les moment comme celui présent, où j’étais suffisamment clean pour être tout à fait lucide, et pas encore assez pour trembler et me sentir vide, je savais que j’avais un peu trop augmenté ma consommation comparé à mes ‘‘revenus’’. Mais quand j’essayais de réduire, je ne supportais pas l’effet que ça me faisait, et au bout de quelques jours, c’était repartit de plus belle, dans ces cas là j’essayais de me convaincre alors que, de toute manière, ça ne pouvait rien me faire de trop méchant et qu’au moins grâce à cela j’avais l’impression d’avoir une vie pas trop mal tout compte fait. Mais même en me mentant je savais que ça ne faisait que masquer pour un temps à mes yeux ma vie… Pourrie jusqu’à la moelle.

Tresse-noire et l’aubergiste s’étaient détachés, même si pas totalement décollés, et Tresse-noire parla de moi. Il m’avait attribué un nom que tout les chats rêveraient d’avoir, ironiquement parlant. Mais dans sa phrase il énonça une vérité, j’avais soif, à cause du goût salé de la viande, et j’étais fatigué aussi, mais il faudrait que je trouve un moyen d’aller vérifier si mon sac était toujours à sa place, et à la limite, aller le cacher dans le jardin de cette auberge, parce que même derrière une benne, il pouvait être trouvé, et mes seuls biens étaient dedans. J’allais me frotter un peu sur la cheville de l’aubergiste, miaulant de cette voix un peu aigue et petite qu’était ma voix de chaton. Puis je me plaçais debout, sur mes pattes arrières et posais mes patounes avant sur la jambe, sans griffer, juste en faisant celui qui jouait avec une ficelle invisible, et cherchant l’attention de la jeune femme.
Je boirais, puis sortirais chercher mon sac, et je reviendrais ici, dormir dans un coin de la cuisine, au chaud.
Revenir en haut Aller en bas
Skye
Aubergiste
avatar

Peuple : Lios
Second(s) Métier(s) : Chanteuse et musicienne, ancienne prostituée.
Nombre de messages : 32
Localisation : Hitokage, généralement dans la grande salle de son auberge
Date d'inscription : 09/02/2007

MessageSujet: Re: La Fiancée du Tigre t'ouvre ses bras !   Jeu 21 Mai - 16:44

-Bouh, le vilain jaloux qui use du prétexte du petit chat pour éviter d'y passer...
Tout ceci n'était pas très sérieux, mais... Skye baissa les yeux pour voir le chaton noir qui tiraillait sur ses collants.
-Et en plus il t'écoute...
Elle éclata de rire, et se baissa pour prendre à nouveau le chaton dans ses bras. Elle le gratouilla sous le menton. L'aubergiste le posa à coté de l'évier, et lui mit un peu d'eau dans une petite coupelle, qui trainait dans le bac, non sans l'avoir lavée avant.
-Voila minou, tu reviens quand tu veux.

Bizarrement, elle avait l'impression que le chat la comprenait parfaitement, parce qu'il lui donna l'impression de hocher la tête. Elle le gratifia de quelques caresses supplémentaires, jusqu'à ce qu'elle entende son nom.
Elle retourna près de Geneus, et lui passa sous le nez, lui caressant le menton avec le doigt.
-Le devoir m'appelle, mais j'aimerai continuer, cette intéressante discussion, plus tard.
Skye gagna à grands pas le comptoir, roulant des hanches pour Geneus, dont elle savait les yeux joyeusement posés sur son postérieur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Geneus
Mercenaire
avatar

Nombre de messages : 16
Date d'inscription : 29/12/2008

MessageSujet: Re: La Fiancée du Tigre t'ouvre ses bras !   Sam 23 Mai - 15:42

-Qu’est-ce que tu crois, il sait qui commande ici.
Geneus regarda le chaton qui… Lui tira la langue ? Il ferma les yeux et re-regarda la boule de poils noire. Il devait avoir rêvé, le chaton miaulait en regardant Skye s’affairer dans le bac à vaisselle. Skye avait finit de laver la coupelle qu’elle mit sous le museau du truc à poil qui se jeta presque dessus.
Son aubergiste préférée continua de caresser le mini chat, jusqu’à ce que ses devoirs d’aubergistes l’appellent. Esquissant un sourire quand elle passa en face de lui non sans avoir une petite attention à son égard il lui répondit.
-Je me ferais un plaisir de continuer de converser avec toi.

Elle agitait les hanches, sachant pertinemment qu’il la regardait, enfin la partie mouvante de son anatomie. Il regarda mini truc qui à présent se tenait sur le rebord du plan de travail en regardant par terre et ayant l’air de calculer. Un sourcil levé le Videur regarda le Demi-Steack-Choupinou qui avançait les fesses, mais pas le reste du corps ce qui donnait l’impression que l’arrière voulait passer en avant mais que l’avant ne voulait pas bouger.
-T’es pas aidé toi.
Il le chopa par la peau du cou et le posa sur le sol.
-Voila. Qu’est-ce que tu veux encore ?
Il grattait à la porte de derrière, miaulant de sa voix aigue. Geneus leva les yeux au ciel et se changea en portier pour mini machin qui renifla l’air de dehors avant d’aller dans le petit jardin.
-Et fais attention si tu te barres du jardin, manquerait plus qu’on te marche dessus.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Fiancée du Tigre t'ouvre ses bras !   Sam 23 Mai - 15:43

Je me faisais transporter près d’un évier, tandis que Tresse-noire parlait. Qui commande ? Je lui tirais la langue avant de me rendre compte de ma bourde et de miauler d’impatience pour faire le chaton très assoiffé, ce que j’étais sans l’être. Parfois même en étant un chaton je gardais mes réflexes humains, et vice versa, mais c’était un peu plus gênant en humain, parce que ce n’est pas tout le monde qui se léchait le dos de la main pour se laver derrière les oreilles. L’eau arrivée, j’hochais la tête pour dire que j’avais compris, deuxième bourde, et lapais le liquide frais avec vigueur. Ce n’était pas tout mais il fallait que je récupère mes affaires…
Un problème de taille se présenta –dans les deux sens du terme- la hauteur du plan de travail. Je m’approchais du bord. Oula, c’était haut, enfin surtout pour ma taille, je n’avais aucune envie de me changer en crêpe. J’avançais l’arrière, puis me ravisait, et ce pendant un bout de temps, avant que Geneus me prenne par la peau du cou et me pose à terre. Il n’était pas si nul en fin de compte. Je couru vers la porte menant à je ne savais où et la grattais en miaulant. Là encore, Tresse-noire fut gentil de me l’ouvrir. Et là il me surpris encore plus quand il me demanda de faire attention.
Il avait donc un petit cœur sensible qui battait derrière cette tête trop neutre ? Je miaulait joyeusement et sauta sur une mouche qui passa trop près de moi. La porte fermée, je regardais partout pour voir s’il n’y avait pas quelqu’un qui me voyait et reprit ma forme normale.
Heureusement que mes vêtements restaient avec moi dans ces moment là, me balader nu n’étais pas ce que j’aimais le plus. J’escaladait facilement le petit muret et allait dans la rue. Main dans les poches je partais chercher mes affaires.
Revenir en haut Aller en bas
Aubron de Mandiargues
Assassin
avatar

Peuple : Métis, Lios - Sidhe
Second(s) Métier(s) : Mercenaire, Noble déchu
Nombre de messages : 27
Date d'inscription : 24/08/2007

MessageSujet: Re: La Fiancée du Tigre t'ouvre ses bras !   Sam 31 Oct - 22:28

C'était une arrivée tardive.
Ils n'avaient fait qu'une courte pause en milieu d'après midi, et avaient mangé en selle. Conor avait atteint son objectif, et même s'il était tard, et que la ville était déjà illuminée par les lanternes, la population était encore dans les rues.
Le marché d'Aoi Shijou était bondé, et difficile à traverser, avec des chevaux. Le mercenaire avait mis à pied à terre, et avait entreprit de guider Tobin à travers la foule et les étales.
Il se revoyait, passant juste avant l'aube, comme une ombre, sa soeur enveloppée de noir, et pendant mollement dans ses bras. Il reconnu l'auberge, alors qu'elle était au bout de la rue.
Le voyage s'étend passé dans le silence, il ne prit pas la peine de parler pour expliquer où ils allaient.
Devant l'auberge lumineuse, et surtout bordées de quelques filles de joie, vendeuses de charmes. Une animation qui contrastait avec le silence naturel de la route.
-On va séjourner ici, l'aubergiste est une connaissance.
Une connaissance, c'était un euphémisme. Skye avait pris soin de Liselle pour Conor, qui n'avait pas pu rester plus de quelques jours avec elle. Elle avait été comme une sorte de soeur ainée. Et il y avait eu... ce type avec une tresse noire, qui avait été souvent là aussi.
Il détacha les sacoches de leurs selles, et les mit sur ses épaules. Un gamin avec un chapeau trop grand sur la tête, arriva pour prendre leur monture. Conor lui mit une pièce d'argent dans la main. Autant éviter de retrouver sa monture vendue au marché, même si Skye surveillait ses employés.
Il poussa la porte, jetant un coup d'oeil à la véranda, la salle avait l'air d'être peuplée pour cette soirée. Faisant passer Tobin devant lui, ils descendirent les marches, et marchèrent droit vers le bar.
La sale du bas était presque pleine, et des filles avaient été momentanément embauchées pour aider au service. Il repéra l'homme à la tresse noire, adossé à un mur. Skye était dans la partie haute, celle de la véranda.
L'ambiance était bon enfant, mais l'attitude de certains jeunes hommes, ou jeunes femmes ne laissaient aucun doute sur les activités pratiquées. Lui même en avait profité, parce qu'elle l'avait invité. Ses yeux verts se posèrent sur son protégé.
-Ce n'est peut être pas ce à quoi vous vous attendiez, mais les chambres sont propres et confortables, et la nourriture est bonne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Skye
Aubergiste
avatar

Peuple : Lios
Second(s) Métier(s) : Chanteuse et musicienne, ancienne prostituée.
Nombre de messages : 32
Localisation : Hitokage, généralement dans la grande salle de son auberge
Date d'inscription : 09/02/2007

MessageSujet: Re: La Fiancée du Tigre t'ouvre ses bras !   Sam 31 Oct - 22:41

Chat-choupinou était parti depuis quelques semaines déjà. Bizarrement, elle avait trouvé des pièces à coté de la gamelle qu'elle laissait pour lui. Skye les avait encaissé, sans trop se poser de question, après que Geneus ait vérifié qu'il n'y avait aucun enchantement attaché au métal.
Elle s'était occupée d'une collègue mal en point pendant quelques jours, et c'était tout ce qui avait remué son quotidien. Excepté une ou deux bagarres parfois le soir.
Geneus semblait parfois un peu fatigué, mais cela n'était qu'une impression, Skye avait passé plusieurs nuits sans pouvoir vraiment dormir, après qu'elle eut accepté un client qui l'avait payé le double de ses tarifs usuels.
Ce soir le Will-o-Wisp était particulièrement animé, on fêtait l'avènement du nouveau Roi, Argental Tar-Sùrion, et la mort de Chyrrlion.
C'était plutôt une excuse pour que les petites gens se réunissent, et boivent. Une fête tout à fait normale. Un groupe d'une vingtaine de personnes fêtaient aussi un mariage. Elle connaissait la mariée, et le marié.
La lios était flattée qu'ils aient choisis son auberge. Elle avait dû embauché rapidement quelques filles pour l'aider à faire le service, ainsi que deux mômes des rues pour servir de pages. S'ils s'en tiraient bien, ils pourraient revenir travailler, ou même manger à demi-tarif. Geneus était attentif, alerte. Elle lui jetait parfois un regard ou deux, entre les différents services.

L'aubergiste remportait des chopes vides, et repassait par le comptoir. Une masse de cheveux blonds -propres- attira son oeil. La silhouette haute, massive, sculpté dans un manteau noir, était familière. Celle plus petite à coté, en revanche, l'était moins.
Elle se débarrassa de ses chopes vides, les confiant à un des deux mômes, qui faisait la plonge. Skye retourna au bar. Son visage s'illumina, un sourire énorme étirant ses lèvres.
-Conor de Watteau ! Ça pour une surprise ! Et accompagné aussi, comme la dernière fois. C'est un peu du déjà vu tout ça. Tu veux sans doute deux chambres, l'une à coté de l'autre, et deux repas ? Ne ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Feylariel
Noble
avatar

Nombre de messages : 31
Date d'inscription : 08/08/2008

MessageSujet: Re: La Fiancée du Tigre t'ouvre ses bras !   Sam 31 Oct - 23:07

L'ambiance de l'auberge, le surpris un peu, il ne s'attendait pas à cela. Déjà que le voyage avait été ennuyeux, et le faisait se sentir pas trop à l'aise. Pendant tout le trajet, il avait bricolé des feuilles, n'ayant pas vraiment d'autres choses à faire.
Son idiot de jumeau fantomatique n'avait pas repointé le bout de son nez, et heureusement, il ne l'aurait pas supporté, surtout qu'il avait le chici pour lui faire subir ses colères de manière impromptue.
Il n'était pas descendu de cheval lorsque Conor l'avait guidé dans le marché. Il avait regardé partout. C'était assez beau, illuminé, il n'avait jamais vu pareil ville.

-D'accord.. De toute manière, je vous fait confiance, vous ne m'emmenneriez pas dans un endroit dangereux, hein.
Tobin tenta un sourire timide, pour, dérider un peu son accompagnateur. Une jeune femme blonde, belle, et assez... assez bien proportionnée, arriva, annonçant le nom de son escorte.
Apparemment oui, il se connaissait, et plutôt bien vu qu'elle le tutoyait. Tobin sourit à l'aubergiste qui semblait, radieuse, et pleine de joie de vivre. Une boule se formait dans son ventre, à présent arrivés, il lui faudrait cette nuit, se... "Changer".



Images par Vryl
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aubron de Mandiargues
Assassin
avatar

Peuple : Métis, Lios - Sidhe
Second(s) Métier(s) : Mercenaire, Noble déchu
Nombre de messages : 27
Date d'inscription : 24/08/2007

MessageSujet: Re: La Fiancée du Tigre t'ouvre ses bras !   Dim 1 Nov - 15:11

Conor continua d'observer la salle. Bien inutilement, puisque personne ne les avait suivi. Meadh s'était juste débarrasser d'une affaire mineure, qui trainait depuis des années.
Le mercenaire se demanda ce qu'il faisait dans cette galère. L'argent ? Il en envoyait à sa soeur, mais il aurait pu choisir une autre mission. Enfin, il avait accepté, il devait voir ce qui arriverait à la fin. Plus intéressant encore, jusqu'où Tobin, jeune noble pourrait aller.
Ses doigts se posèrent sur le comptoir, tapotant le plateau. Il prit son mal en patience, et fut récompensé en voyant la plantureuse Skye arriver dans leur direction.
Elle ne semblait pas l'avoir remarqué. Ses yeux glissèrent sur le postérieur joliment moulé dans une jupe courte. Elle se retourna, et une fois de plus Conor se demanda comment une lios comme elle avait pu finir ici.
Il se détendit, et se permit un sourire, qui atteignit même la dureté de ses yeux d'acier.
-Deux chambres, et deux repas. Hm, deux chambres du deuxième étage, je suis là aux frais de la princesse.
Même s'il était dur de qualifier Meadh de princesse, c'était un peu vrai que le roi démon n'avait pas lésiné sur l'argent. Il glissa la main à l'intérieur de son manteau, et tira une petite bourse. Il déposa quelques pièces d'or.
-J'ignore combien de temps notre séjour va durer, je te paye d'avance.
Il fit un signe de tête en direction de l'homme à la tresse noire.
-On dirait que ma soeur n'a pas été la seule à vouloir rester.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Skye
Aubergiste
avatar

Peuple : Lios
Second(s) Métier(s) : Chanteuse et musicienne, ancienne prostituée.
Nombre de messages : 32
Localisation : Hitokage, généralement dans la grande salle de son auberge
Date d'inscription : 09/02/2007

MessageSujet: Re: La Fiancée du Tigre t'ouvre ses bras !   Dim 1 Nov - 15:21

-Du deuxième ?
Elle lui jeta un regard étonné, avant d'être un peu perturbée par autant d'argent en même temps.
-Tu surestimes un peu mes tarifs Conor, mes chambres, même celle du deuxième ne te coûteraient pas autant... Tu ne sais pas combien de temps tu restes ? Mais dans quoi tu t'es encore fourré de Watteau...
Skye secoua la tête, et sortit son coffre à clef après avoir empoché une partie de l'argent.
-Chambre 3b, et 4b. Je vous fais monter deux plateaux avec le plat du jour.
Elle poussa les deux clefs devant le mercenaire.
-En parlant de ta soeur, elle a l'air d'aller mieux, elle m'écrit de temps en temps. Je contente qu'elle ait pu continuer son chemin. En revanche toi on dirait que tu t'embourbes dans les ennuis.
Elle soupira, un léger pétillement dans les yeux.
-Geneus est un peu plus qu'un client maintenant. Il est resté. Allez, monte donc au deuxième avec ce jeune homme, qui semble un peu perdu.
Pour la première depuis le début de l'échange, Skye se tourna vers le jeune homme, qui faisait tout petit à coté du mercenaire.
-Bienvenue au Will-o-Wisp, si tu as besoin de quoi que se soit, n'hésite pas à venir nous le demander. Je dois vous laisser, j'ai du monde, et deux diners à envoyer à l'étage. Bonne soirée.

La lios retourna rapidement en cuisine pour donner ses instructions à une des filles, et repartit avec dans une main un plateau plein d'assiettes, et dans l'autre quatre chopes de bière mousseuse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

La Fiancée du Tigre t'ouvre ses bras !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» De copacabana aux favelas, le Brésil vous ouvre ses bras...
» L'enfer t'ouvre les bras, mon joli - Lilith P. Echkart
» Renom et Wanted du tigre marin !
» [Quartier Uchiha] Domaine du Tigre
» Les gros bras(Sybille et Nathan)
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Inwilis :: Les Royaumes du Sud-Est :: L'Empire de Morna :: Hitokage la Capitale Impériale :: La Fiancée du Tigre-
Sauter vers: