AccueilPortailGalerieFAQS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Nuit noire chez les Lucioles.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Nuit noire chez les Lucioles.   Jeu 25 Sep - 20:07

Lorsque la joue de l'elfe entra en contact avec sa peau, Ceris sursauta et repoussa la jeune femme sur son épaule, dégoûtée.
Les deux firent de ce fait un faible écart dans la rue noire, puis se stabilisèrent.
Ses grands yeux de biche se posèrent sur un ivrogne assoupi. Durant la descente de la colline, la nuit avait eu le temps de reprendre ses droits.
L'Auberge illuminée de lanternes n'en paraissait que plus accueillante. Elles entrèrent tant bien que mal, Ceris pinçant le dos de l'elfe afin que celle-ci ne s'appuie pas trop sur elle et se tienne droite, au possible.

Ouvrant une paume magicienne, Ceris libéra quelques pièces dorées pour deux repas et une nuit à l'Auberge des Lanternes. Elle rangea sa main blanche sous la manche violine de sa cape, et raidit le fil de son corps devant le comptoir. Son regard allait et venait, maussade parmi les lueurs, tandis qu'elle évitait délibérément de poser un œil ou un mot sur Delorfiwiel qui se prenait d'affection pour elle.
Ceris soupira, et réprima un sanglot qui venait de nulle part. Habitude. Lorsque tout échappait à son contrôle, et c'était peu souvent le cas.
L'aubergiste serait surpris de la voir accompagnée, elle qui ne passait guère plus que le temps de boire un chocolat l'hiver après ses courses personnelles.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Nuit noire chez les Lucioles.   Ven 3 Oct - 23:42

Delorfiwiel dodelina de la tête puis commença à se décaler de Ceris.

-Je pense pouvoir tenir un peu debout.

Le regard fixé sur le comptoir, perdu dans le vague, l'elfe noire se concentrait d'avantage à rester debout plutôt que de savoir où elle allait aller. Le tabouret était surement encore hors de sa portée, sa tête tournait terriblement, ses yeux étaient humide, comme si elle allait pleurer. Est ce de la honte, ou bien de la fatigue, peut être des deux en fait. Delorfiwiel ne trouvait plus ses repères à cause de l'absorption vitale de Néphélim.

Le tavernier s'était approché et leva un sourcil lorsque la drow essayait de tenir debout. Il jeta un regard interrogateur sur Ceris, n'osant prendre la parole. Cette dame était tellement froide que la froisser par quelque mot que ce soit risquait de geler la taverne tout entière.

Delorfiwiel grelota quand la porte s'ouvrit, quelques personnes venaient de quitter la taverne, jetant un regard noir et rapide sur l'elfe et l'humaine.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Nuit noire chez les Lucioles.   Sam 4 Oct - 23:37

Jetant un bref regard froid tout autour de la salle, Ceris le braqua ensuite sur le tavernier et lui décocha un sourire contrit.
Il était hors de question de laisser une dame dehors, surtout par ces vents monsieur. Pensa-t-elle, relativement piquée par son air abruti.
Et si l'elfe voulait tenir debout toute seule, qu'à cela ne tienne !
Tous ces incapables, ah, et en voilà qui sortaient. Bon débarras, adieu brouhaha.
Mieux vaut écouter grincer une porte nocturne que des jacasseries pour s'endormir. Et les portes de cet acabit se trouvaient être son pain quotidien.
”Une chambre je vous prie, et montez moi un thé, ainsi qu'une bassinoire pour ma dame de compagnie, elle a attrapé froid.” Ordonna-t-elle sur un ton monocorde à l'homme derrière son comptoir.

Elle avait eu beau se résoudre à passer une nuit ici, parmi la basse classe, pour protéger sa vie et, elle ne savait pourquoi, celle de sa captive handicapée par ses soins et le phénomène inexpliqué qui avait envahi sa Maison, un frisson parcourut son dos, lui criant de se retirer ailleurs.
Mais à l'extérieur, le froid régnait.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Nuit noire chez les Lucioles.   Jeu 29 Jan - 15:43

Delorfiwiel chancela mais réussit à se stabiliser sur ses jambes fatiguées. Elle posa sa main sur son front et frotta ses yeux avec l'autre. Ses sens troublés la désorientaient encore, elle savait où elle était mais elle n'arrivait pas à le retenir dans sa tête, comme si toutes ses pensées s'échappaient immédiatement d'un vide béant.

-Pourrais je avoir un verre d'eau s'il vous plaît? J'ai la gorge qui me fait souffrir.

Le tavernier s'exécuta et lui tendit un grand verre d'une eau à la netteté plus qu'approximative. Delorfiwiel s'en empara fébrilement, sa main tremblait, menaçant de faire tomber le verre. Elle approcha ses lèvres desséchées et commença à boire difficilement, de l'eau goûtait de son menton, l'elfe noire n'arrivait plus à boire correctement. Encore une fois, sa fierté était mise à mal, être devenue une telle loque l'affolait. Si sa curiosité n'avait pas été aussi forte, elle serait resté à la bibliothèque. Tout ceci ne serait pas arrivé...

Elle regarda Ceris, le visage de cette horrible femme flou la fixait comme si c'était une curiosité aberrante.

-Pouvons nous monter maintenant? Je dois me reposer rapidement. Demain, je devrais pouvoir partir pour ne plus vous poser de problèmes. Vous pourrez vivre votre petite vie tranquille après...
Revenir en haut Aller en bas
 

Nuit noire chez les Lucioles.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Dans la nuit noire (Pollo)
» Quand nuit noire se fait en plein jour.
» [Combat GS] Sköll & Aukoti VS Perséphone || Prophétie de la Nuit Noire
» Par une Nuit Noire et Sombre.... [Libre !]
» Sans un crie, sans un bruit, dans la nuit noire nous, nous élevons [SAMUEL]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Inwilis :: Les Royaumes du Sud-Est :: L'Empire de Morna :: Hitokage la Capitale Impériale :: La Fiancée du Tigre-
Sauter vers: