AccueilPortailGalerieFAQS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Sur les quais

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jacob
Mage
avatar

Peuple : Métis elfe-versipellis
Nombre de messages : 138
Localisation : Avec une super patronne.. Héhé
Date d'inscription : 30/04/2007

MessageSujet: Sur les quais   Jeu 24 Jan - 12:09

On avait marché depuis des heures, il commençait à faire bien nuit. J'avais jeté des coups d'oeil rapides à Breich pendant tout le voyage de temps en temps et écarté discretement et magiquement des petits obstacles de son passage, lui évitant un bon nombre de chutes. Elle n'avait rien remarqué, en même temps, la magie, à moins d'avoir une certaine capacitée, est indetectable.
Lauri c'étais amusé à nous tirer un peu les cheveux à tous durant le voyage, mais c'est une forme de jeu pas une provocation ou autre...
On voyais enfin le port de Falassost, le bout du chemin ouiiiii !! Je sentais plus mes pieds.

-On arrive !! Falassost, ou plus précisément, les quais. On se cherche une auberge,n si il y en a une d'ouverte, et dès demain je fais le tour de la ville et je me trouve un médecin... Vous ètes d'accord ?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sur les quais   Jeu 24 Jan - 15:31

Breich, perdu dans ses pensées noires, ne remarqua même pas que Jacob enlever avec magie des obstacles de son passage. De toute façon, maintenant sa vie était perdu, aucune honte ne pouvait plus la toucher, ni la souffrance. Mais plus rien ne la touchait. Elle voyait tout noir (c'est le cas de la dire XD), n'avait plus gout à la vie. Quand ils arrivèrent sur le quai marchand, Breich ne sentit pas la douleur de ces jambes trop mince pour suporter une charge. Pourtant, elle tenait debout. Son alure féline n'avait rien perdu de sa beauté pourtant on pouvait lire dans ses yeux que quelque chose n'allait pas. Plus que la vue, elle avait perdue sa liberté. Maintenant c'était sans but qu'elle trainait, sans aucune peur, elle avait déjà tout perdue. Lorsqu'elle avait perdue des êtres chers, la liberté l'avait toujours réconforté mais là, elle l'avait perdu en même temps.

*Pff...*

Elle marchait sur le bord du quai, en équilibre, quelques petits sentimètres ou un vent trop fort servirait à la faire tomber, et si cela arrivait, elle ne résisterai pas...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sur les quais   Mar 29 Jan - 7:19

je courait parés Lauri sur les quais quand je me suis latté la tronche par terre en me prenant les pieds dans une corde.soudain Jacob parla de son idée d'auberge,me relevant difficilemment je lui répondit
"ouiiiiii ayayaya"
une fois debout je vit Breich et ses acrobaties périeuses
"tu compte devenir equilibriste??"dis je en riant a moitié.apparament elle m'avait pas entendu alors j'avance pour essayer de ratraper Jacob
Revenir en haut Aller en bas
Jacob
Mage
avatar

Peuple : Métis elfe-versipellis
Nombre de messages : 138
Localisation : Avec une super patronne.. Héhé
Date d'inscription : 30/04/2007

MessageSujet: Re: Sur les quais   Ven 1 Fév - 19:52

Je regardais Tragedied en souriant, elle était vraiment tro- Mais qu'est-ce qu'elle fout Breich ??? Elle est malade !! Je courais Bousculant légèrement Trag' au passage. Je me faisais encore plus mal au bras mais ça on s'en fiche. De ma main valide je saisissais doucement et fermement le poignet de l'équilibriste folle et la tirait vers moi. Une fois qu'elle fut proche de moi, par instinct je pris l'arrière de sa tête, et la serra contre mon torse. Je poussais un grand soupire de soulagement. D'une voix mélant inquiétude, peur et colère, mais restant douce quand même, je dis.

-Breich ! Mais tu es folle ! tu aurais pu tomber !! Et ne dis pas que tu ne savais pas, tu le savais, ça ce voyait sur ton visage! Tu crois que si il t'arrives quelque chose Trag' et moi nous nous en ficherions et qu'on continuera à vivre comme si tu n'avais jamais éxistée ? On s'en voudrait à mort et on aurait du mal à s'en remettre ! On forme une famille maintenant non ? Alors je t'en prie, fais attention s'il te plait... Petite soeur...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sur les quais   Ven 1 Fév - 20:35

Je me précipitait vers Jacob et Breich.

"Biensur que non,on s'en moque pas,on resterait inconsolable..."

Meme Lauri avait l'air inquiet.je me met a genoux a coté d'eux et je tend la main a Breich et Jacob pour qu'ils se relevent.

"allez venez la famille,on a encore de la route a faire,ne restons pas sur ses sombres faits"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sur les quais   Sam 2 Fév - 11:10

Sans un mot, je me séparait du cocon familial formé par le petit regroupement de Tragedied et Jacob. Puis j'aquiessait à la dernière phrase de Tragedied, il fallait avancer au plus vite. Breich ne croyait pas aux autres mots que Jacob et Tragedied avaient prononcé, ça ne faisait que quelques jours qu'ils étaient ensemble et elle était déjà indispensable. Lui faire croire ça, ils la pensaient naive ?

"Ecoutez, je ne suis pas tombé, je marchait comme je l'ai toujours fait avant... Avant... Avant..."

Breich prit une respiration.

"Avant de ne plus voir."

Puis, ensuite, pour détendre un peu l'atmosphère très tendue qui s'était installé à cause d'elle, elle marcha bien au milieu du quai.

"Bon alors, c'est moi qui avance et c'est vous qui dites que je suis incapable de bouger, du nerf !"

Breich sourit enfin et attendit que les bruits des pas reprennent pour se mettre en route.


"Par contre il va falloir m'indiquer le chemin, je n'ai jamais était ici... J'espère que quelqu'un connait la route."
Revenir en haut Aller en bas
Jacob
Mage
avatar

Peuple : Métis elfe-versipellis
Nombre de messages : 138
Localisation : Avec une super patronne.. Héhé
Date d'inscription : 30/04/2007

MessageSujet: Re: Sur les quais   Dim 10 Fév - 18:56

- Je suis un spécialiste de la région, j'ai l'impression de tourner en rond depuis quelques semaines... Suis le son mélodieux de ma voix, et nous allons trouver une boutique où il y a un guerrisseur, ensuite nous irons vers l'auberge... A moins que vous vouliez faire un peu de shopping mesdemoiselles ?? Je serais votre guide tout le long de la journée...

J'étais partit devant elles, ma main droite dans ma poche. Je me demandais pourquoi je les considéraient comme ma 'famille'... En fait c'était sûrement parce qu'en dépit du fait qu'on se soit rencontré il n'y a pas longtemps, on a vécu beaucoup de chose, et surtout on s'est entraidé et sauvé tous la vie. On se devait tous la vie oui, et on avait agit ensemble, comme une famille quoi... Et puis être fils unique ne m'avait jamais plu, je voulais des petites soeurs, et là j'en ai deux... Enfin, si elles aussi elle sont ok pour être mes soeurs... De coeur en tout cas. Trag' avait pas l'air contre du tout en tout cas, même si Breich à l'air un peu plus renfrognée à cette idée.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sur les quais   Mar 12 Fév - 13:39

J'etait perdue dans mes pensées lorsque j'entendait Jacob parler du son mélodieux de sa voix.Je sourit.
"et modeste en plus avec sa"
en réalité j'evitait de me poser la question qu'avait soulevée la mine de Breich "Pourquoi se consideraient on comme une famille?"
honnetement jen savait rien du tout,moi que tout le monde avait toujours rejetée,meme mes parents,j'etait heureuse d'avoir trouvée un frere et une soeur de coeur.
Je marchait deriere Jacob,levant le nez,regardant ailleur,puisque on pouvait se fier au "son mélodieux de sa voix".
pensant que je n'etait pas contre le fait d'etre leur soeur a tout les deux...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sur les quais   Sam 16 Fév - 15:34

"Oui, toujours très modeste..."

Breich tira un sourir effémaire puis fixa en haut, là où se trouvait le ciel qu'elle ne pouvait voir.

"Oui, allons au guerriseur et à l'auberge."

Elle attendait que le temps passe, peut-être même était-elle préparée à mourir...
Revenir en haut Aller en bas
Jacob
Mage
avatar

Peuple : Métis elfe-versipellis
Nombre de messages : 138
Localisation : Avec une super patronne.. Héhé
Date d'inscription : 30/04/2007

MessageSujet: Re: Sur les quais   Dim 27 Avr - 15:17

(Vous comprendrez plus loin, mais désolé les filles, vu que vous avez pas l’air décidées à poster et que moi j’ai envie de bouger…
Et merci Isil-chan pour mon kit avatar Banner. Tu es géniale.)

Arpentant les rues, il trouva enfin la boutique du guérisseur local, elle était marquée par une enseigne avec une sorte de fleur. Jacob demanda aux filles d’attendre, il en aurait pour quelques minutes pas plus, elles avaient qu’à faire un peu de shopping en attendant qu’il sorte.
La porte sonna doucement lorsqu’il l’ouvrit et dès l’entré Jacob fut frappé par des odeur de plantes médicinales et autres. S’en était presque étouffant. Le guérisseur arriva bien vite et l’accueillit avec un immense sourire, apparemment, il n’avait pas eu trop de clients ces derniers temps. Sans même qu’il ai à dire quoi que ce soit, Jacob se retrouva assit sur une chaise et son bras fut examiné sous toutes les coutures.

-Et bien, et bien… Vous n’y êtes pas allez de main morte avec votre bras. La blessure est assez profonde, et en plus non désinfectée. Heureusement que vous êtes venu vite, il y a même un début d’infection. Comment vous êtes vous fait ça ?

-Moi et mes compagnes de route avons été attaqués, et j’ai reçu un coup de couteau dans le bras… Et avant je m’étais reçu une lance aussi.

-Et bien, vous n’avez vraiment pas chômé. Heureusement ça n’est pas extrêmement grave. Je devrais pouvoir vous remettre ça d’aplomb, mais pas en deux minutes. Je vais chercher quelques petites choses, je reviens.

Jacob eu tout le loisir de pouvoir regarder enfin cette étrange boutique. Il n’y avait que des plantes, sachet, graines et pierres partout. On aurait pu se croire dans un jardin s’il n’y avait le plafond et quelques petits morceaux de mur apparent. Une boutique assez… Non, très en fouillis. Le guérisseur arrive, un pilon et un mortier dans une main, une petite carafe d’eau dans l’autre. Il posa le tout sur une petite table ronde terreuse et valsa entre les plantes pour cueillir des feuilles, des tiges, et d’autres choses du même genre. Après les avoir placé dans le mortier et broyé quelques uns de ces ingrédients avec de l’eau, il appliqua généreusement la mixture sur la blessure, non sans provoquer une grimace de douleur de la part de l’homme au bout du bras. Après les très désagréables picotements du début, une douleur douce et lancinante, mais supportable, se faisait sentir dans tout le bras. Bras qui avait prit une étrange couleur… Et le pire c’était que l’homme n’avait pas remarqué, trop absorbé par son mortier.

-Monsieur, je ne voudrais pas avoir l’air d’avoir peur mais, cette couleur, c’est normal ?

L’homme leva enfin les yeux de son mortier et de sa mixture pour regarder le bras bleu de Jacob. Au regard et à l’expression qu’il eu, le concerné pu se douter que ce n’était pas normal, pas normal du tout… Voir carrément affolant.

-Par les Valars, mais qu’est-ce que… Vous êtes tout bleu !

-Hein ? Quoi ? Comment ça tout bleu ? Qu’est-ce que vous avez fabriqué ? Qu’est-ce… Que…

Des couleurs psychédéliques tournoyaient devant ses yeux, formant des spirales, des fleurs. Il se sentit aspiré au milieu de tout ça. Ce n’était même pas une impression, il était réellement aspiré dans une magie inconnue.
Dans la boutique du guérisseur, une grande lumière apparut et Jacob disparut.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Sur les quais

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Au hasard des quais... [pv Senn]
» Massacre sur les quais [Comte] [12/10/41]
» Le clan Chien des Quais dans le top 200 !
» Mini-Aventure, Quais du Monde !
» Tout savoir sur la famille « Chien des Quais » !
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Inwilis :: Royaumes du Nord :: Falast :: Fainros Siège de l'Alliance :: Les Quais Aériens-
Sauter vers: