AccueilPortailGalerieFAQS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Attaque

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Thallys
Guérisseur
avatar

Nombre de messages : 66
Date d'inscription : 24/06/2007

MessageSujet: Attaque   Mer 2 Jan - 23:08

Il galopait sur le dos de la jument que Paddy lui avait offerte depuis plusieurs jours. Skysong, la petite jument gris pommelée et courte sur pattes, était très endurante et assidue. C’était bon d’être dehors, il se sentait mieux depuis qu’il avait quitté l’auberge, même si ça apportait son lot d’ennuis avec. Quand il s’arrêtait la nuit, simplement pour donner du répit à la jument, il ne trouvait jamais le sommeil. Il était absolument épuisé, et les cernes sous ses yeux n’avaient pas diminué pour le moins. Mais les tatouages sur ses cuisses l’en empêchait, elles lui brulaient comme du fer chauffé à blanc, et ça ne faisait qu’empirer de jour en jour. Il évitait les rencontres le plus possible, continuait son chemin la capuche rabattue quand il croisait quelqu’un sur la route.
La nuit tombait, il mit pied à terre et mena sa jument par la bride, un peu en retrait de la route derrière quelques arbres. Il la dessella, mettant la selle contre un arbre et posant son filet par-dessus. Puis prépara son petit campement pour la nuit. Il mit du grain dans un sac mangeoire qu’il posa au sol pour la jument. Celle-ci était libre la nuit, pas besoin de licol, elle ne bougerait que pour brouter un peu et dormir.
La jument le nez duveteux dans le sac de grain, il sortit deux couvertures, l’une partit sur le dos de Skysong, l’autre autour de ses épaules. Il s’assit à même le sol, fouilla de nouveau dans son sac.
Partager le grain de la jument n’était pas dans ses gouts. Il sortit une pomme, la coupant en quatre et en balançait un quartier à Skysong quand des naseaux duveteux et inquisiteurs approchèrent. La jument, pour ainsi dire, goba son morceau, reniflant le sol, les oreilles pointées en avant, puis retourna à son grain. Il mangea le reste de la pomme, et remonta la couverture autour de ses épaules.
Il aurait pu allumer un feu très facilement, en laissant ses doigts courir sur la Dame de Lachlan ; mais il avait perdu son goût pour la musique. La harpe, il n’y avait pas touché, sauf pour la transporter, depuis qu’il avait fait ce fameux voyage vers le nord cinq ou six mois auparavant. Il ne se sentait plus digne de la jouer, même s’il était le seul à le pouvoir.
Non, pour lui les nuits serraient froides et ça valait mieux. Il n’avait pas non plus envie de se faire repérer par des bandits des grands chemins. Il s’installa sur le sol, s’emmitoufla dans sa couverture, se préparant à une nuit de plus sans sommeil.

*~*~*

La lune illuminait à peine le ciel quand il entendit une brindille craquer. Il resta allongé, de bougeant pas d’un pouce. Skysong fit du bruit à sa place, faisant craquer les feuilles mortes sous ses sabots et ronflant dans l’air froid. Il se releva, essayant de faire le moins de bruit possible, rejoignant la jument et caressa son museau pour la rassurer. Un arbre craqua à quelques mètres derrière lui et il se retourna brusquement cherchant dans le noir, il ne voyait rien même avec ses yeux de Cheysuli. Skysong s’agitait, lançant des coups d’œil dans tous les sens, comme s’il y avait quelque chose dans l’air. Son cœur à lui battait la chamade, il aurait du monter un cercle de protection avant de s’endormir, mais il avait voté contre, il lui restait si peu de sel à cause des fois précédentes…
Skysong le bouscula un peu et il remit la main sur ses naseaux, aussi peu rassuré qu’elle. Un cri résonna d’entre les feuillages, il se tourna vers le son, et un autre et encor un autre résonna en réponse. Les poils de ses bras se dressèrent et son visage perdit toute couleur. Skysong hennit doucement, comme un yearling. Thallys lança tout au vent, il connaissait ses cris là, du moins il savait à quel genre de chose ils appartenaient.
Il attrapa le filet de la jument, lui mettant rapidement le mord dans la bouche, tant pis pour la selle il pourrait se débrouiller sans. Il poussa les deux couvertures, les abandonnant sur le sol et passa les sacs de voyages sur son encolure. Il grimpa sur le dos de la jument, et avec un coup de talon, s’accrocha à la crinière et se coucha sur l’encolure.
Skysong partit d’un galop fou, et les cris devinrent une cacophonie, ils résonnaient de partout. Il n’essayait pas de guider la jument, seulement de rester dessus. Quelque chose boula d’entre les feuilles devant eux, et la jument se cabra, complètement effrayée. Il s’accrocha à la crinière, regardant avec panique la chose devant lui. A peine discernable, des yeux luisant et fou, des crocs acérés, des habits en lambeaux et une peau grise. Il n’avait jamais rien vu d’aussi horrible et effrayant à la fois. Il fit tourner la jument, reprenant l’autre direction avec un coup de talon, et une autre créature lui sauta, lui bloqua le chemin. Il tourna Skysong sur la gauche, s’il rejoignait la route il pourrait…quelque chose le percuta, et il vola dans les airs, frappant l’arrière de sa tête contre la racine d’un arbre avec un poids énorme enfonçant sa poitrine. Des yeux jaunes avec un étrange reflet rouge flottèrent dans son champ de vision.
Le poids sur lui vola, et des cris résonnèrent, il se releva avec difficulté, se plaquant contre l’arbre. Deux créatures, qu’il savait maintenant être des vampires renégats, jeunes et sans maitre pour les contrôler, se battaient entre eux avec des cris stridents. Il entendait des hennissements paniqués et des cris un peu plus loin, mais ne voyait pas Skysong.
Utilisant l’arbre comme cachète il passa derrière essayant de faire le moins de bruit possible. Il avait peur, pour dire vrai il était terrifié ; ces choses ne répondait plus à l’instinct humain, étaient complètements animal et le mettrait en pièce sans cligner des yeux.
Suivant les hennissements de Skysong et les cris un peu plus loin, il s’y dirigea utilisant l’ombre pour se faire oublier. Il se retourna en marchant accroupi, les deux vampires derrière lui semblait en combat de dominance, il s’en fichait, du moment qu’ils ne faisaient pas attention à lui. Une brindille craqua sous une de ses semelles, le figea, ainsi que les deux derrière lui. Deux paires d’yeux aux reflets malades le fixaient. Il se mit à courir.
Il n’avait pas fait deux pas qu’une des choses le percuta de derrière. Il se débattit en hurlant, donnant des coups de pied là ou il pouvait, mais la chose sur lui semblait guère s’en soucier des coups qu’il pouvait lui mettre. Elle lui crachait dessus, ses crocs juste devant ses yeux, il essaya de frapper, grossière erreur. Les crocs s’agrippèrent à son poignet, s’enfoncèrent dans la fine peau et il hurla, des larmes de douleur montant dans ses yeux.
Une main décharnée agrippa ses cheveux et il sentit d’autres crocs s’enfoncer entre son épaule et son cou, avec un cri rauque il sentit la chose s’agiter sur sa clavicule comme un chien. L’os céda, et il hurla encore plus.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Galadan
Seigneur des Andains
avatar

Nombre de messages : 72
Localisation : Enflamme toi, un incendie du coeur...
Date d'inscription : 02/10/2006

MessageSujet: Re: Attaque   Mer 2 Jan - 23:50

Galadan avait pris sa forme de loup blanc. Il était heureux de la retrouver, l'amertume qu'il éprouvait l'avait quitté. Sentir l'herbe humide sous ses pattes, sentir le vent s'engouffrer dans sa fourure, et laisser la vitesse le griser... de petits plaisirs, mais maintenant, il était en mesure de les apprécier à nouveau.
Il remontait vers le nord, il avait une visite à faire... La novice qui s'occupait de lui au temple avait refusé de le laisser sortir, soi-disant parce qu'il n'était pas remi... Elle l'avait pris un humain ou quoi ? Foutaises avait-il hurlé, en la repoussant sur le lit, et en clamant qu'il allait bien. Galadan avait terrifié la gamine, mais elle l'avait cherché, nan ceci nan cela, il était pressé.
A vrai dire, elle ne lui en voudrait pas. Piri était quelqu'un de très doux, et très courtisée par pas mal d'hommes, elle n'avait d'yeux que pour un seul, son père. C'était sa mère, et il devait bien un minimum de respect à sa mère. Il ne l'avait pas vu depuis qu'il était redescendu dans le sud, rendant visite à Marquise. Mais c'était bientôt l'anniversaire de Piri, alors, il devrait acheter un cadeau sur le chemin, et filer jusqu'à Celebalda, ou à Dangweth, tout déprendrait de l'endroit où elle serait...
Toujours est-il qu'il avait quitté le temple, laissant un mot pour Camus et Naoji, le Seigneur des Andains était sorti en trombes, passant devant certains des siens venus pour renouveler leurs allégeances, il avait agiter la main, et avait grogné en disant que c'était bon.
Couper par les marécages iraient plus vite, hors de question d'aller à Muina, nan, il iriait à Fendassë, et là bas, il passerait par les Pierres Levées... Il gagnerait du temps.

L'odeur de la peur s'engouffra avec celle du sang dans ses narines. Galadan ralentit le pas, des bruits de luttes, et un hurlement strident. Une femme ? La nuit, dans les terres humides de l'Andanorië, du jamais vu, enfin si, Piri, avait fait la même chose, et avait rencontrer Cernunnos, et il était né cinq mois après... Cela dit, tout le monde n'était pas Piri, mais lui il était fils de Cernunnos. Il se glissa silencieusement jusqu'à l'origine du bruit, rapide, alerte, ombre parmis celles des arbres aux racines géantes.
Devant lui, deux paires de jambes battants l'air, et des bras raclant le sol, et une bouche ouverte d'où sortaient les hurlements, et dessus deux créatures puantes. La mort, la charogne, le cadavre, voila l'odeur qu'elles dégageaient. Par les Dieux, c'était répugnant, les vampires jeunes, sans chaperons, voila comment ça finissait.
Ils se battaient entre eux, tout en démolissant l'être qui se débattait vainement en dessous. Cette attitude lui rappelait celle des Forgisés, ces gens qui n'avaient plus mémoire ni indentité, qui n'avait pas de conscience, même les animaux paraissaient plus civilisés qu'eux... Ils avaient tous été exterminés. C'était il y a longtemps, très longtemps, mais les symptômes étaient les même, et Galadan, ne verrait plus jamais quelqu'un mourir à cause de ça.
Il décrivit un arc de cercle, pour avoir les flans de ses adversaires à découvert, puis il se propulsa, masse blanche scintillante à la lumière de la lune, qui filtrait entre les nuages, il percuta violemment les deux vampires, qui s'écrasèrent plus loin, alors qu'il freinait pour se poster devant la jeune femme sur le sol. Galadan avait senti ça à l'odeur, celle d'une femme, pas d'un homme. Elle était jeune, et incroyablement inconsciente pour avoir voyager de la sorte.
Les deux monstres se relevèrent, rageant. Galadan reprit forme humaine, sombre violine. Ce qui les décontenaça, ils s'arrêtèrent dans leur course pour se venger.
Le Seigneur des Andains reproduisit une scène, qu'il avait joué dans une autre forêt, au sud, quand un drow et un sanguin se battaient, et que ça trainait en longueur. Il leva le bras droit, le tendant devant lui. Il replia la main, ne gardant son index pointé vers l'avant. L'énergie déferla le long de son bras, masse électrique dorée, qui s'engouffra dans son index, avant de ressortir.
-Trop lent.
L'éclair les percuta tous les deux, une odeur de viande grillée monta à ses narines, en même temps que des hurlements d'agonie à ses oreilles.
-Trop bruyant.
La masse d'énergie revint, et les percuta de nouveau, cette fois Galadan visait des points précis. L'un des deux se retourva avec un trou à la place de la tête, et l'autre fut réduit en bouillie trop cuite.
-Immonde.
Galadan se détourna, une moue vaguement dégoutée sur le visage. Il se pencha sur la femme. Il tira doucement sur le bras encore valide, pour la sortir de son sang. Avec doigté et douceur, il retira les feuilles mortes prises dans les plaies. En peu de temps, ils avaient réussi à la blesser salement. Du bout des doigts, il carressa une joue pâle.
-Mademoiselle ?
L'andain avait passer un bras derrière le dos de la jeune fille, pour l'assoir sans que ça soit trop douloureux, il s'était agenouillé.
-Est ce que vous m'entendez ? Si oui, dîtes moi vôtre nom, je vais vous aider, mais surtout, ne vous endormez pas. Restez avec moi.
Elle saignait abondament, et l'endroit était mal choisi pour examiner une plaie aussi grave que celle-ci.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thallys
Guérisseur
avatar

Nombre de messages : 66
Date d'inscription : 24/06/2007

MessageSujet: Re: Attaque   Jeu 3 Jan - 23:02

Son épaule étaient complètement endolorie, et il ne sentait plus du tout son poignet. De petits points lumineux dansaient devant lui, il savait qu'il avait perdu beaucoup trop de sang quand il se retrouva basculé en avant, et que tout tourna autour de lui. Sa tête dodelina un peu, en arrière, et il essaya d'avaler sa salive, sa gorge lui brûlait quelques de terrible. Il distinguait à peine la personne devant lui; il était passé au delà du point ou il se souciait de si on le touchait ou non.
Il voulait protester le 'mademoiselle' mais l'ignora, essayant de rester éveillé à la place.
"Ma jument...où est-elle ?"
Parler était difficile, sa respiration sifflait. Si il trouvait Skysong, il trouverait peut-être son sac, et avec, son sac d'herbes. Pas grand chose mais ce serrait déjà bien.
Décidément même dans son piteux état, le ‘mademoiselle’ flottait devant ses yeux comme un gros bourdon.
"Pas mademoiselle...je ne suis pas...une f-fille..."
Il serra les dents, son épaule commençait à le faire souffrir. Il plaqua sa main valide sur la plaie en serrant les dents. C'était l'os qu'il sentait sous ses doigts ?
"J-je m'ap-appelle...Thallys."


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Galadan
Seigneur des Andains
avatar

Nombre de messages : 72
Localisation : Enflamme toi, un incendie du coeur...
Date d'inscription : 02/10/2006

MessageSujet: Re: Attaque   Ven 4 Jan - 11:40

-Bien sûr, pas une fille, fit-il sans grande conviction, puisque son nez ne le trompait jamais.
Galadan retira doucement la main qu'elle avait mise sur la plaie.
-Pas avec vos doigts... c'est le meilleur moyen d'avoir une infection.
Il détacha le foulard en soie pourpre qu'il portait autour du cou, la broche pierre de lune atterrit sur le col de sa veste, et le foulard sur la plaie.
-Avec ça, ça sera mieux...euh... Thallys. Je vais devoir vous porter, hors de question que je vous laisse ici pendant que je pars chercher vôtre jument, si elle n'est pas déjà loin... Normalement nous devrions vite la retrouver. Et il est encore plus hors de question que je vous laisse marcher.
En disant ça, il se fit la reflexion que la novice qui l'avait soigné aurait dit la même chose. Pauvre fille. D'ailleurs, il serait peut être obligé de retourner au temple pour l'épaule de Thallys.

Et ce qu'il venait de dire, était très vrai, l'andain sentirait le cheval avant même de le voir, son odeur flottait dans l'air, et sur les vêtements de Thallys, et en ce qui concernait ce dernier, il restait persuadé que c'était bel et bien une fille, et pas un garçon.
Passant son bras derrière le dos à sous les jambes, Galadan se mit à porter sa nouvelle rencontre, comme une mère l'aurait fait avec un enfant d'un an. Répartissant le poid, en penchant Thallys pour qu'il s'appuye contre sa poitrine, tout en laissant le bras blessé prendre de l'autre coté. Pas bon. L'épaule valide contre son torse, la tête sur son épaule, la position bien assurée, il attrapa de le bras ensanglanté, et le rabattit doucement sur le ventre de Thallys. Il se releva avec souplesse, et douceur, sans... le moindre effort. Par papa, une nouvelle jeunesse songea-t-il.
-C'est bon ? demanda-t-il, elle s'apelle comment vôtre jument ?
Ah oui, les noms ont du pouvoir, ça il ne l'oublierait jamais. Et pouvait commander aux animaux, en ayant le nom de la jument, s'il l'appelait tout en la cherchant, elle reviendrait, ça, c'était certain, et si elle était loin, l'ordre de rappel l'atteindrait quand même, et elle les retrouverait, ça aussi c'était plus que certain.
Le Seigneur des Andains se mis en marche, s'éloignant de la zone sinistrée. Il se dirigea sur les traces de l'odeur, en attendant que Thallys lui réponde.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thallys
Guérisseur
avatar

Nombre de messages : 66
Date d'inscription : 24/06/2007

MessageSujet: Re: Attaque   Ven 4 Jan - 13:45

Son esprit avait du sauter en avant, il ne se souvenait plus d'avoir été soulevé par cet homme.
Il fronça des sourcils avec un regard d'incompréhension enfantine. Sa jument avait un nom ça c'était logique, mais il ne s'en rappelait plus. Pourtant il était sûr de savoir, il était même au bout de sa langue ce nom. Il fouilla son esprit. C'était un nom composé de deux mots, ou trois ? Il bafouilla vaguement, avec une petite mine.
"Je..."
C'était juste là pourtant, au bout de sa langue ! Pourquoi ne se souvenait-il pas ?
Il essaya de repenser à la jument, sa robe principalement. Grise. Pourtant ça n'avait pas de rapport avec son nom. La musique semblait être associée à elle. Gris, comme le ciel certains jours ?
Il cligna lentement ses yeux, reposant son front sur l'épaule de son sauveur ? C'était trop compliqué...
"Sky...Skysong..."
A chaque fois qu'il clignait ses yeux, il avait envie de les garder fermés, mais il se forçait à les rouvrir à chaque fois. S'endormir n'était pas une bonne idée, mais il ne savait plus pourquoi.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Galadan
Seigneur des Andains
avatar

Nombre de messages : 72
Localisation : Enflamme toi, un incendie du coeur...
Date d'inscription : 02/10/2006

MessageSujet: Re: Attaque   Ven 4 Jan - 20:57

-Skysong...
Un premier appel avec peu de répercution.
-On ne dort pas Thallys, ordonna-t-il en utilisant la même methode que pour appeler les animaux à lui, pas maintenant, après.
Il secoua un peu son épaule, histoire de le réveiller un peu. Galadan siffla, et appela Skysong encore deux fois de suite, pendant qu'il avançait, toujours gardant un oeil sur Thallys, et en appuyant sur la plaie avec le foulard, pour empêcher le sang de couler.

L'odeur de la jument se fit plus forte. Il y a quelques jours, ça aurait mis plus de temps pour atteindre sa cible, mais Galadan songea que finalement, le combat avec Atrazine avait agis comme une sorte de mue. D'abord il recouvrait sa forme d'origine, et maintenant, ses pouvoirs retournaient à leurs états d'origines, aussi puissant qu'avant. L'odeur du sang était aussi entêtente, c'était gênant. Skysong arriva en trotinant, heureuse, Galadan faisait cet effet là n'importe quel animal qu'il pouvait dominer sans problème, autrement dit sans avoir besoin de faire une démonstration de force. Curieuse, elle ne s'affola même pas à l'odeur du sang, elle était aussi contente de retrouver Thallys.
Galadan caressa le museau de la jument avec sa main libre. Il avisa les fontes qui étaient encore sur le dos de Skysong.
-Thallys... Y-a-t-il quelque chose dans vos bagages pour vous soigner ?
Le temple serait pourtant la meilleur solution, la fontaine aux plantes faisait des miracles, la preuve, il était fringuant et pimpant. Yeah, Galadan the Pimp... La bonne blague.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thallys
Guérisseur
avatar

Nombre de messages : 66
Date d'inscription : 24/06/2007

MessageSujet: Re: Attaque   Ven 4 Jan - 22:35

Sa tête dodelina un peu sur l'épaule à contre laquelle reposait son front. Il fronça les sourcils comme un enfant contrarié.
"Je n'dors pas..." Il protesta vainement, sa bouche toute pâteuse comme s'il venait de se réveiller.
Il entendit vaguement le bruit de sabots et de feuilles craquantes et un nez duveteux renifla ses cheveux. Il tourna de petits yeux vers sa jument et pointa du menton le sac ou pendait sa harpe.
"Dans mon sac... Il y a une bourse...avec des herbes...mais je n'en ai plus beaucoup..."
Ce qui était bête de sa part, puisqu'il avait la fâcheuse tendance de tomber malade régulièrement. Il avait eu une pneumonie quand il étant plus jeune, et depuis ça le suivait à la trace.
Il ne fallait pas qu'il s'endorme, il ne voulait pas s'endormir, ce serrait une mauvaise idée pour plusieurs raisons. Il enfonça ses ongles dans sa paume valide, les picotements rapides aidaient un peu. Il secoua lentement la tête, pour s'éclaircir les idées. Un peu peine perdue, mais pour le moment ça devrait suffire.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Galadan
Seigneur des Andains
avatar

Nombre de messages : 72
Localisation : Enflamme toi, un incendie du coeur...
Date d'inscription : 02/10/2006

MessageSujet: Re: Attaque   Ven 4 Jan - 23:45

Galadan fouilla dans les sacs, faisant léviter les objets pour aller plus vite, il trouva rapidement le sac d'herbes.
Plus beaucoup ? Le sac qu'il tenait été plutôt bien rempli, enfin, rempli suffisament pour soigner la blessure, avec un petit plus andainien.
-Skysong.
La jument se coucha sur le sol rien qu'à son nom. Le Seigneur des Andains, estima que pour une fois, son titre était mérité, bwarf, c'était juste un chwal. Il dégraffa l'attache de sa cape, et l'étala d'une main sur le sol. Déposant Thallys dessus, contre le flan de sa jument, il s'intalla à coté de lui. Il dégota deux gourdes, l'une à moitié pleine, l'autre entièrement remplie.
-Je vous préviens, ça risque de vous faire mal...
En réalité, Thallys n'allait rien sentir, et n'allait même pas se souvenir d'avoir été soigné. Galadan tendit sa main droite, et attrapa le visage de la jeune fille, qui prétendait être un garçon, au niveau de ses yeux. Le sort de somni était terriblement efficace, elle manqua de s'affaisser sur le coté. Il la retint, la remettant d'aplomd.
Elle ne crierait pas, de toute façon, même si elle le faisait, personne ne viendrait les déranger. Galadan n'autorisait aucune présence, sauf celle des arbres, qui murmuraient... bavardages et commérages.
Délicatement, il retira le tissus autour de la plaie, déjà durci par le sang. Elle aurait vraiment hurler si elle avait été consciente. Oh, sommeil artificiel bénéfique. Il dénuda complètement le bras, et l'épaule. Avant de décider que la tunique était fichue, et de l'enlever complètement, rabattant un pan de sa cape sur la poitrine de Thallys. La peau était blanche et douce sous ses doigts, malgré le sang séché. Avec de l'eau, et un morceau de la tunique en lambeaux, il nettoya la plaie, et tout le sang, rendant ça un peu plus propre. Le sang coulait, mais beaucoup moins.
Il ouvrit le sac d'herbes, elles étaient mélangées. Génial. Et bien tant pis. L'andain en attrapa une poignée, et les mâcha, avant d'ouvrir la gourde, de prendre un peu d'eau, et de recracher l'onguent dans sa main gauche.
Sa salive avait des vertues curatives, et cicatrisantes, comme tout bon andain qui se respect, se changeant en animal.
Il appliqua la pâte visqueuse avec sa main droite, sur la plaie. C'était vert, et c'était phosphorescent. Il en appliqua aussi sur le poignet blessé. Le sang colora le vert de rouge au début, avant de cesser de s'écouler. Avec le reste de la longue tunique, Galadan s'acharna à faire des bandelettes, qu'il enroula autour de la zone blessée. L'os était cassé, mais pour l'instant il ne pouvait... Ah si. La Routine de la Voie de Guérison.
Il posa sa main gauche sur l'os à réparer, et leva la droite, il se mit à murmurer, esquissant des gestes avec ses doigts. Il répèta trois ou quatre fois le rituel, avant d'être sûr que l'os était ressoudé. C'était fragile, Thallys aurait un peu mal s'il forçait, mais c'était mieux.

Le Seigneur des Andains se sentait vidé. Mais, il devait rhabiller cette jeune femme, un peu de pudeur tout de même... Dans le deuxième sac, il trouva un pull à manche longue, avec un col à lacets croisillons. Il le passa à Thallys avec quelques difficultés, mais c'était mieux. Il roula en boule les tissus plein de sang dont son foulard, les jeta en l'air, et levant l'index, il les brûla. Les cendres retombèrent doucement sur le sol.
Bon, maintenant, dodo.
Il ordonna à Skysong de dormir, et de ne pas bouger, avant de se métamorphoser en loup blanc géant. Il se coucha sur les jambes de Thallys, repliant sa queue sur la poitrine de la blessée, servant de couverture en gros. Il ferma les yeux, et se laissa sombrer pour le reste de la nuit.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thallys
Guérisseur
avatar

Nombre de messages : 66
Date d'inscription : 24/06/2007

MessageSujet: Re: Attaque   Sam 5 Jan - 20:53

Voir Skysong s’allonger sur le sol, c'était comme voir au travers d'un voile. Il n'était pas sur d'avoir vu ou entendu correctement, elle n'avait pas obéit à un simple ordre, si ?
Pourtant il se retrouva bien installé contre le flanc de sa jument, une cape entre lui et le sol froid, et un visage tout près du sien.
Il n'eu pas le temps de paniquer, qu’une main couvrait ses yeux et le forçait dans un sommeil profond, sans rêves, sans douleur, rien.

Quelque chose lui chatouillait le nez, quelque chose de touffu. L'odeur musquée, et forestière le fit sourire légèrement. Serri avait l'habitude de lui dormir à moitié dessus, de peur qu'il attrape froid même avec une montagne de couvertures.
Il se gratta le nez, chassant la touffe de poil sous son nez et cherchant la tête de Serri. Il caressa son museau, son front, puis derrière son oreille. Il ne se souvenait pas de la douceur de la fourrure de son Lir, Serri avait le poil plus dru.
Il ouvrit un œil, sursautant un peu, et réveillant celui qu'il avait rit pour sa peluche habituelle. Pas que Serri ne ressemblait à une peluche, vraiment...
Il avait l'habitude des visiteurs nocturnes, c'était peut-être le sang cheysuli ? Sur la route c'était habituel qu'il se retrouve avec des compagnons de sac de couchage à poil ou à plumes. Plus à poil en fait, et dans le modèle grand canidé. Quand Serri était d'humeur. Celui-ci ne ressemblait en rien à Serri, même s'il était beaucoup plus beau que son Lir à l'apparence frisant le rachitique.
Il était un peu désolé d'avoir réveillé la pauvre bête. Il lui caressa le front de nouveau.
"Shansu, je ne voulais pas te déranger, j'étais…surpris...
Son épaule lui faisait un peu mal, il la roula un peu, comme s'il avait une crampe. Et plaqua sa main dessus quand ça lui pinça subitement.
"Aïo..."
Il écarquilla les yeux et lança des coups d'yeux nerveux un peu partout avant de fixer le loup installé sur ses jambes. Il se souvenait de ce qu'il s'était passé, mais c'était un peu comme le souvenir d'un autre. Et il se souvenait du loup devenant un homme. Il retira lentement sa main du front de l'animal, la soulevant assez pour ne pas lui mettre la manche bouffante de son pull dans les y - ses yeux s'écarquillèrent en voyant la manche...de son pull ?! Le tissu grattait un peu sa peau, ça voulait dire que... ?! Il n'avait pas de chemise en dessous, il n'était pas si bête pour savoir ce qui avait du se passer. Il n'avait absolument aucune raison de le faire, mais le rouge lui monta immédiatement aux joues. Il baissa les yeux, cachait sa honte avec ses cheveux beaucoup plus longs qu'à la normale.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Galadan
Seigneur des Andains
avatar

Nombre de messages : 72
Localisation : Enflamme toi, un incendie du coeur...
Date d'inscription : 02/10/2006

MessageSujet: Re: Attaque   Sam 5 Jan - 22:06

Galadan sentit des mains le toucher, oh oui derrière l'oreille, encore... Hmmm... doux réveil.
Oh non pourquoi tu t'arr... eh ? Galadan ouvrit un oeil, il bailla en suite, et s'étira légèrement. On aurait dit que Thallys ne se souvenait pas... Ah si.
Il se mit à rire en voyant sa tête, à la manière des loups, la gueule ouverte, sa langue s'agitant comme un mirliton. Il trouvait ça très mignon. Il se leva, s'ébrouant, et déchargea Thallys de son poid, avant de reprendre forme humaine tout en s'asseyant.
La fourure blanche avait laissé place des cheveux longs, et si noirs que les reflets en étaient violines.
-Je vois que vôtre épaule va mieux, fit-il en remettant sa chevelure en place, mais faites attention, j'ai ressoudé l'os, mais c'est encore fragile. Je me suis permis de vous servir de couverture, je n'aurais pas voulu que vous attrapiez froid, en plus de ce qui s'est passé hier.

Il se gratta le menton, l'air un peu absent, puis ses yeux se baissèrent sur Thallys, c'était une femme quoiqu'elle dise, et même si elle l'avait nié, son odorat ne l'avait pas trompé. Il soupira tout en s'étirant de nouveau.
-Où alliez-vous, pour prendre le risque de campez la nuit dans la forêt du fleuve Varilë ? Si, je puis me permettre.
De toute façon, il se permettait toujours tout alors...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thallys
Guérisseur
avatar

Nombre de messages : 66
Date d'inscription : 24/06/2007

MessageSujet: Re: Attaque   Dim 6 Jan - 17:45

Thallys remonta ses genoux contre sa poitrine, les encerclant avec ses bras. Skysong décida qu’il était bon temps de se lever, de brouter. La jument partie il se sentait terriblement exposé, il fixa un de ses genoux. Combien il pouvait en dire ? S’il disait qu’il essayait d’éviter les gens sur la route, cet homme se poserait sûrement encore plus de questions. Il avait une furieuse envie de filer. La question était, est ce que ce type le laisserait partir sans poser de questions ? Sûrement pas.
"Je…je rentrais chez moi, au nord. Et quand je me suis arrêté il faisait presque nuit. Normalement, je mets un cercle de protection. Mais je n’ai plus assez de sel pour le faire."
Lamentable. Son excuse était lamentable, et vraiment très faible de sens. Il allait passer pour quelqu’un de totalement incapable de prendre soin de lui-même. De toute façon même quand il prenait la peine d’être indépendant quelqu’un s’amusait à venir briser le peu d’estime de soi qu’il avait réussi à reconstruire. Que des hommes, qui semblaient attirés par lui comme des papillons de nuit à une flamme. Et en plus on le prenait toujours pour une femme. Devant ses faibles tentatives de s’en sortir parfois il y croyait, c’était cruel.
Soudainement il se rebiffa, le rouge de ses joues n’était plus dut qu’à l’embarras, mais un peu à la colère aussi.
"Je ne suis pas une fille, ni une femme. De toute façon vous devriez bien savoir, vu que vous m’avez déshabillé !"
Il détourna les yeux de honte, regardant le sol à coté de ses pieds. Il n’avait pas à s’en prendre à cette personne. Elle n’avait fait que l’aider. Il bafouilla un peu sur ses mots.
"Excusez-moi... C’était injuste de ma part de dire ça…"
Il croisa rapidement son regard, puis fixa autre chose. Il n’aimait pas croiser le regard des gens, des hommes. Il avait toujours l’impression qu’on jetait un coup d’œil sur son âme, ou sinon que ça rendais les choses plus vraies.
Avec une soudaine réalisation Thallys se rendit compte qu’il ne connaissait toujours pas le nom de cet homme. Il se racla la gorge, se mondant la lèvre.
"Hum…votre nom…?"


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Galadan
Seigneur des Andains
avatar

Nombre de messages : 72
Localisation : Enflamme toi, un incendie du coeur...
Date d'inscription : 02/10/2006

MessageSujet: Re: Attaque   Dim 6 Jan - 22:09

Galadan resta impassible durant le petit éclat de Thallys, limite à ses limer les ongles. Pourtant, il avait même fini par sourire, et par en suite éclater de rires, une fois qu'il eut dit qu'il était désolé, et qu'il eu demander son nom.
-J'ai un nom à rallonge, mais pour faire court, je me nomme Galadan.

Mais non ça n'était pas présomptueux. Il était vraiment amusé, Thallys avait vraiment l'air sans défense, pourtant, il semblait avoir un regain d'agressivité, un peu comme quelqu'un ayant perdu la mémoire, et qui se souvenait par flash.
Il aurait peut être dû rester sous sa forme de loup, il avait sembler plus à l'aise tout à l'heure.
-Peu importe, homme ou femme, vous étiez en mauvaise posture, je n'allais pas passer à coté sans rien faire. C'était imprudent de ne pas tracer de cercle de protection, je peux vous apprendre à en faire un, très complet, et sans sel, si vous voulez. Je remonte dans le Nord moi aussi, je vais voir...
Non, il ne pouvait pas dire qu'il allait voir ça mère, quand même... Oh et puis après tout.
-Je vais voir ma mère. J'ignore où elle sera dans le nord, mais près des montagnes ou dans la capitale elfique, je peux vous accompagner jusque là si vous le désirez, du moins, vous êtes obligé de me supporter jusqu'à ce qu'on ait atteint Fendassë, après vous ferez ce que vous voudrez, sieur Thallys.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thallys
Guérisseur
avatar

Nombre de messages : 66
Date d'inscription : 24/06/2007

MessageSujet: Re: Attaque   Lun 7 Jan - 23:12

"Quoi ?" Sa voix couina comme une vieille porte de grange branlante. Le sol semblait s’ouvrir sous ses pieds et il essayait désespérément de se remémorer les peintures qu’il avait vu dans les bibliothèques de toutes les grandes villes. En fait ce n’était pas tellement étonnant qu’il ne reconnaissait pas son visage vu que les peintures représentent souvent une apparence romantique d’un idéal physique plutôt que la réalité. Pourtant il avait pu reconnaître l’ancien monarque Forbesii. Quoique, les représentations avaient été au détail près. Il ne se souvenait pas d’avoir vu celui du Seigneur des Andains par contre. Il n’avait pas fait attention, même s’il avait croisé très souvent son nom dans les livres d’histoire qu’il collectionnait comme des petits pains.

Il sourit quand celui-ci parla de sa mère, un point faible peut-être ? Dans le genre filfils à sa maman ? Non ce serrait briser le mythe...
Il se mordilla la lèvre, il avait l’impression d’être coincé. Si Galadan, et il était sûr que c’était bien le seigneur devant lui, avait dit qu’il ne le lâcherait pas, il était sûr que ce serrait vrai. Il pourrait peut-être lui fausser compagnie à Fendassë ? Non ce serrait trop facile qu’il se recroisent par delà la mer. Il ne savait pas du tout comment il allait s’en sortir, l’andain se poserait des questions. Il n’aimait pas que les gens se posent des questions à son sujet. Sigh. Il ferrait mieux d’y penser quand ça viendra, de toute façon il ne pouvait pas prévoir à l’avance, ce serrait trop beau.
"Hum… Eh bien je crois que je n’ai pas trop le choix monseigneur… Il sourit légèrement. Malheureusement je n’ai pas grand-chose dans mes bagages, mais j’ai quelques fruits qui me restent… Après si ça ne vous déranges pas j’aimerais profiter du fleuve."


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Galadan
Seigneur des Andains
avatar

Nombre de messages : 72
Localisation : Enflamme toi, un incendie du coeur...
Date d'inscription : 02/10/2006

MessageSujet: Re: Attaque   Mer 9 Jan - 22:40

Galadan eut un sourire en coin au monseigneur, personne ne l'appelait comme ça depuis mathusalem.
-Euh, laissez tomber, les messires, monseigneurs etc... Galadan ça ira amplement si vous voulez me parler.

Il tiqua à la mention de prendre un bain dans le fleuve. Bien voyons, un type, euh... non une f... enfin bon ! Un Thallys dans l'eau, sans vêtements, prendre un bain. Il sentait la pulsation sanguine dans son nez. Il avait eu un aperçu de ce qu'il y avait en dessous de ces vêtements hier soir, même s'il n'avait pas eu le temps d'émettre quelques commentaires et reflexions personnelles sur le sujet, il avait trouvé ça, plutôt craquant. Cela dit, en tant que Seigneur des Andains, il se devait d'être élégant, déjà que l'autre momie d'Atrazine voulait le pourir, manquerait plus qu'elle utilise le truc du : il force des femmes et jeunes hommes dans sa couche, pour le dénigrer. Parce que ça, il en était sûr, elle était vivante...
Une Atrazine ne meurt jamais.
-Je vais vous emprunter un fruit pour le petit déjeuné, pendant que vous procéderez à la visite... euh... du fleuve.
Il agita la main, et leva soudainement son index.
-Ne vous avancez pas trop loin, le Varilë à tendance à être boueux à cette période de l'année. Ne forcez pas à aller vous repêcher.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thallys
Guérisseur
avatar

Nombre de messages : 66
Date d'inscription : 24/06/2007

MessageSujet: Re: Attaque   Lun 14 Jan - 23:27

Thallys tiqua à la demande d’abandon de titres, très bien…si c’était comme ça qu’il voulait que ça se passe. Il en haussa presque les épaules par habitude mais se souvint de son épaule.
Soufflant dans ses mèches trop longues il se leva doucement sans trop pousser. Son épaule le gênait comme une démangeaison, pareil pour son poignet, il avait l’impression qu’on les avait écrasés dans un compresseur. Ce qui était pas plus mal considérant que ça allait certainement lui faire un mal de chien plus tard, autant ralentir le processus en faisant attention.
Il attrapa un de ses sacs, fouillant dedans et sortant quelques affaires propres un peu au hasard. L’autre sac il le posa près des pieds de Galadan.
"Regardez là dedans, je suis sûr que vous trouverez quelque chose d’adéquat. Mais personnellement j’éviterais l'orge du sac à grain…"
Skysong choisit précisément ce moment là pour le bousculer histoire de mettre son nez dans le sac. Avec un petit rire il tapota l’encolure grise et partit en direction du fleuve. Même si c’était boueux il n’avait aucune intention d’avoir besoin d’être repêché, et pas pour qu’une seule raison.
Se retournant plusieurs fois pour s’assurer que des yeux n’allaient pas le voir, il trouva un espace d’eau relativement vide de boue, plutôt sablonneuse. Il mit ses habits propres en équilibre sur un rocher et se délesta de ses vêtements. L’intérieur de sa manche droite était taché de sang séché, et enlever les bandelettes sur son poignet était douloureux mais il fallait qu’il voie le dégât.
La blessure n’était pas nette, loin de là. Il avait l’impression que la chose qui s’était acharné avait tenté de le lui arracher avec les dents, heureusement que quelqu’un avait été là pour l’entendre hurler. Il frissonna, et jeta les bandelettes souillées sur la berge avant de s’enfoncer d’un coup dans l’eau gelée. Il plongea la tête sous l’eau, autant y aller franchement. Au fond de l’eau il ramassa une poignée de sable, à défaut de savon il se frotta avec, laissant le courant emporter les grains qui s’accrochaient à sa peau. Il passa doucement sur son épaule gauche, regardant avec intérêt l’amas de chair cicatrisé; c’était loin d’être beau. On aurait pu croire que le fait remontait à plusieurs mois voire quelques années. La peau était blanche et rugueuse sous ses doigts ; il haussa une épaule. Ce genre de marque il en avait plein, une de plus une de moins, de toute façon il ne pouvait rien y faire même s’il ne les aimait pas. Au moins celle-ci avait le mérite d’être issue de sa propre bêtise et non d’une forme d’esclavage, ou de la mascarade d’un viol.
Il revint un peu plus près du bord, là où l’eau ne lui arrivait plus qu’aux genoux, et s’assit dans le sable, les genoux remontés sous son menton, ses bras les encerclant. Il faudrait qu’il se sèche et qu’il se rhabille, mais pour le moment un peu de calme, il en avait eu si rarement ces derniers temps.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Galadan
Seigneur des Andains
avatar

Nombre de messages : 72
Localisation : Enflamme toi, un incendie du coeur...
Date d'inscription : 02/10/2006

MessageSujet: Re: Attaque   Mar 15 Jan - 18:23

Galadan remercia Thallys, et le surveilla du coin de l'oeil jusqu'à ce qu'il soit dans le fleuve. La vue perçante, plus que perçante, la vue était superbe, et en plus, il avait vraiment l'air de ne pas regarder, vu que la pomme qu'il mangeait, diminuait régulièrement.
Et plus Skysong commentait la qualité du grain, qu'elle aimait bien, même s'il n'était pas frai, ce que à quoi l'andain répondait qu'il n'aimait pas tellement ça, et qu'il préfèrait de loin sa pomme, la jument approuva, les pommes, c'était ce qu'il y avait de meilleur.
Galadan avança qu'il aimait tout de même la nourriture pour deux pattes, Skysong eut une grimace mentale, qui le fit rire. La discussion vira sur le voyage.
Le Seigneur des Andains continuait de détailler Thallys, il n'avait pas vu hier soir, occupé à endiguer le flot de sang et à soigner la blessure, mais il y avait d'autres marques. Il fronça brièvement les sourcils. Thallys restait dans l'eau, soit. Il donna son trognon de pomme à Skysong, qui le remercia. Il la gratifia d'une gratouille sur le museau. Il soupira, s'étira de nouveau, faisant craquer ses articulations. Tout de même, il était bien tombé, c'était vraiment joli à voir, et au vu de ses premières réactions, il ne pourrait pas s'empêcher de l'embêter, il le trouvait vraiment trop mignon.
Galadan faisait souvent ça, emmerder les gens étaient un plaisir, toute la science transmise par sa mère... Et encore, il avait du boulot pour lui arriver à la cheville. Piri était le genre de femme, qui avec le sourire le plus angélique et sincère du monde, le visage à l'expression la plus douce, pouvait vous dire d'aller vous faire foutre assez subtilement. L'expression était vraiment en décalage avec ce qu'elle disait. Il était passé maitre dans le même registre, ça avait le don d'embarrasser, ou d'énerver profondément les gens. Il aimait ça.
Après plusieurs millénaires d'existence, on s'amusait comme on pouvait. Certes.
-Dis donc, Skysong, t'as fini me brouter la main ? Y'a plus de trognon !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thallys
Guérisseur
avatar

Nombre de messages : 66
Date d'inscription : 24/06/2007

MessageSujet: Re: Attaque   Mar 15 Jan - 23:32

Perdu dans ses pensées tumultueuses, Thallys en avait oublié que l'eau était froide. Au coin de ses yeux flottait des bribes de couleurs pailletées et délicates, qu'il aurait facilement pu prendre pour des papillons. Parfois la surface de l'eau bougeait, comme si un poisson était venu chatouiller la surface de l'eau avec sa nageoire dorsale. C'était calme, et il se laissa bercer tout doucement par le bruit de l'eau, et des petits bruits de clochettes et rires cristallins qui échoait autour de lui.
Sa présence devait grandement intéresser les petits feys qui habitaient là; quand il fermait les yeux, parfois, il avait l'impression de sentir des ailes effleurer son visage aussi légères que celles des papillons avec lesquels on les confondait si souvent.
C'était rassurant pour une fois de ne pas se sentir menacé ou dénigré. Les yeux fermés et le visage tourné vers le soleil, un petit bruit de goutte d'eau le fit ouvrir un œil avec un sourire amusé.
Perché sur un de ses genoux, une petite fey à la peau bleu pâle s'était installée un peu plus curieuse que les autres. Ses ailes battait tout doucement tandis que assise, ses petites jambes écartées, appuyée sur ses mains et la tête penchée sur le coté, elle le fixait.
"Well met little one..." Sa voix ne s'éleva pas au dessus d'un chuchotement. Les yeux bleu limpides plein d'intelligence de la petite fey s'illuminèrent. Elle couina avec un grand sourire enfantin et les yeux fermés, agitant sa tête et faisant tinter les petites clochettes cachés dans le dégradé de bleus de ses cheveux.
Amusé par sa réaction d'enfant il pouffa de rire, ce qui lui valu un tirage de langue effronté et le fit rire encore plus.
La petite fey croisa les bras sur la poitrine avec une goule renfrognée.
"Ne fait pas la tête meijhana, tu es si jolie quand tu souris."
Aussi rapide qu'un claquement de doigts son petit visage de poupée s'illumina de nouveau. Si facile à plaire.
"Je vais devoir te quitter meijhana, on m’attend..."
Il commença à bouger, et ses petites ailes s'agitaient comme celles d'un colibri. Il se servit de son pull un peu taché pour s'essuyer rapidement puis enfila ses dessous et son pantalon pour finir avec une sorte de kafkan en lin blanc. Il délogea la petite curieuse d'une de ses bottes, et après les avoir enfilé compléta sa tenue avec une ceinture en cuir brun et décoré avec des animaux. Il fit le chemin vers le 'campement', les petites clochettes tintant derrière lui.

Il s'arrêta net et rejeta la tête en arrière, éclatant de rires en voyant la scène. Galadan se faisant limite manger la main par Skysong. C'était vraiment trop drôle. Et la tête du Seigneur des Andains l'envoya dans un rire presque hystérique, un peu consciencieux il essaya de retenir le flux avec une main devant la bouche. Peine perdue.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Galadan
Seigneur des Andains
avatar

Nombre de messages : 72
Localisation : Enflamme toi, un incendie du coeur...
Date d'inscription : 02/10/2006

MessageSujet: Re: Attaque   Mer 16 Jan - 22:03

-Skyaaargh !
L'andain repoussa la jument, qui venait lui lécher le visage, voila, ce qu'il obtenait en étant sociable avec des animaux : de la bave. Il s'essuya avec une moue dégoûté, et fini par y mettre le pied quand elle voulu recomencer.
-Arrête.
Skysong émit un espèce de bruit de protestation, et fini par aller brouter, l'andain n'était plus sa priorité, l'estomac d'abord. Galadan grimaça, mais ça irait. Il se leva.
-J'vais aller nettoyer ça... -il pointa sa joue- mangez un peu, après nous repartirons.

Le Seigneur des Andains descendit jusqu'au fleuve, il sentait pleinement tout ce qu'il y avait autour de lui, les naïades s'écartèrent de la berge, il eut un bref sourire, depuis qu'il était passé de l'autre coté, ceux qu'ils pouvaient commander s'écartaient à son approche. Bien entendu, ça c'était calmé quelque peu, mais il n'était pas connu pour sa grande compassion, et sa grande bonté d'âme, il y a quelques années, il aurait laissé Thallys se faire déchiqueter. Mais pas aujourd'hui.
Un Andain était libre de faire ce qu'il voulait, il était peut être à la tête de ce peuple, mais ça n'avait rien à voir avec l'autorité habituelle d'un roi sur ses sujets, la relation était plus complexe, chaque Andain ayant ses pouvoirs propres, et tous n'étaient pas belliqueux, bien au contraire...
Il jeta sa veste sur le sol, le reste de ses vêtements du haut la suivirent sur le sol. Réfléchissant un instant, il songea qu'un bain ne lui ferait pas de mal. Il se débarassa du bas, et s'avança en suite dans l'eau. Il plongea la tête dedans, plusieurs petites naïades de la même trempe que celle qui était venue voir Thallys, s'engouffèrent dans ses cheveux, ravies de son retour. L'une d'elle tressa une mèche, pendant que d'autres tournaient autour. L'andain eut un sourire, avant de sortir la tête de l'eau, il essorra ses cheveux d'une main ferme, aussi fine que puissante. Il se frotta, avant de se tremper à nouveau...
En sortant de l'eau, le vent était plus chaud, et souffla plus fort pour le sécher, l'herbe fit un tapis sous ses pieds, encore un peu de crainte, ça se sentait. Il le sentait. Il s'en amusait, un léger pétillement dans l'oeil. Il remit ses vêments, malgré sa peau humide, il augmenta sa chaleur corporelle pour sécher plus vite, c'était désagréable si non. Il revient au près de Thallys, démêlant sa crinière sombre avec ses doigts.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thallys
Guérisseur
avatar

Nombre de messages : 66
Date d'inscription : 24/06/2007

MessageSujet: Re: Attaque   Mer 16 Jan - 22:57

Etouffant un rire, Thallys essuya le coin d'un œil et attendit que Galadan soit parti au fleuve pour tapoter l'encolure de la jument.
A vrai dire il n'avait pas très faim, en fait, il n'avait jamais faim. Il avait toujours eu un appétit de moineau, mais passer quelques mois dans une prison de pierre et vous perdez tout appétit quel qu'il soit. Il fallait quand même qu'il mange, sinon on allait le prendre pour un anorexique. Il soupira et attrapa une pomme, après un brin d'hésitation le couteau aussi. Déjà Skysong s'avançait les oreilles pointées en avant.
"La dernière, sinon tu va avoir des coliques."
Il coupa la pomme en deux, lançant la pomme part terre pour éviter de se faire baver dessus comme Galadan. D'ailleurs...
Il se retourna brièvement pour voir ou celui ci en était, il en mettait un tem-il retourna ses yeux vers l'arbre en face de lui aussi vite, la honte peignant ses joues. Galadan semblait avoir décidé de, ahem, se laver complètement. Ya Skilfin, tu n'avais pas à regarder !
Il enfonça sa demi-pomme dans sa bouche et s'affaira à regrouper ses affaires. En y repensant, la selle et les couvertures ne devait pas être si loin, et suivre les traces de son périple précipité de la nuit précédente ne serrait pas dur.
Posant les sacs et se gardant bien d'éviter le fleuve de son champ de vision il partit à la recherche de la fameuse selle.

Il finissait de boucler la sangle quand Galadan refit son apparition, et il se garda bien de le regarder en face. Il attrapa les deux sacs, les accrochant aux boucles de la selle, puis accrocha sa harpe en sécurité sur le siège de celle-ci.
"Hum... Alors je suppose que nous allons devoir voyager ensemble. Autant marcher... ?"
Il laissa sa phrase en suspens, fixant un point juste à coté du visage de Galadan. Il avait la fâcheuse tendance à se sentir...bizarre quand il le regardait dans les yeux.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Galadan
Seigneur des Andains
avatar

Nombre de messages : 72
Localisation : Enflamme toi, un incendie du coeur...
Date d'inscription : 02/10/2006

MessageSujet: Re: Attaque   Ven 18 Jan - 19:06

Galadan eut un sourire.
-Oh Dear, marcher ? Vous avez une jument, profitez-en, je voyagearais sous ma forme habituelle, je n'aurais aucun mal à vous suivre, ni même à écarter tout danger, à moins que quelqu'un soit assez cinglé pour essayer de blesser le Seigneur des Andains, à la réputation pas franchement faite pour les oreilles sensibles. Je vous accompagne jusqu'à ce que nous soyons de l'autre coté de la mer, après, vous ferez ce que vous voudrez.

Ses cheveux étaient à peu près sec, être fils de Dieux, ça avait ses avantages, et aussi ses désavantages, mais le voyage qui allait suivre, était une source d'amusement, il avait parfaitement vu Thallys tout à l'heure... L'andain millénaire s'amusait, l'ennui était dur à tromper, mais mettre mal à l'aise quelqu'un d'aussi mignon c'était terriblement... amusant, à défaut d'autre chose. Thallys était le genre de personne qu'il aimait particulièrement taquiner, tout aimant particulièrement protéger et être attentionné. Le blondinet, ou la blondinette selon l'opinion, lui rappelait Camus, si pur... avec quelques secrets.
Mais ce qu'il avait vu sur la peau blanche de sa nouvelle rencontre, piquait aussi sa curiosité, et il l'avait l'étrange sentiment que s'il le laissait seul, il tomberait encore dans de ce qu'on appelle communément une grosse merde. Les deux vampires sauvages de la nuit dernière était une grosse merde.
-En selle jeune Thallys, pas de temps à perdre ici, les nuits... sont peu sûres.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thallys
Guérisseur
avatar

Nombre de messages : 66
Date d'inscription : 24/06/2007

MessageSujet: Re: Attaque   Ven 18 Jan - 22:56

En vérité Thallys avait un peu oublié que Galdan pouvait se transformer, peut-être parce que l'avoir si près de lui l'intimidait un peu et faisait virevolter plein d'images dans sa tête. Tout le monde était physiquement plus imposant que lui et son petit mètre cinquante deux, mais Galadan était loin au dessus des autres, et pas que physiquement.
Il se secoua mentalement. Même si Galadan avait une réputation il ne pensait pas que c'était le genre, et puis s'il avait voulu il l'aurait déjà fait.
Il passa les rênes sur l'encolure de Skysong.

Se mettre en selle fut une épreuve, et il dut s'accrocher à la corne de celle-ci avec sa main droite pour réussir. Appuyer sur son bras gauche même un peu était une torture, sur le bras droit ça pouvait aller.
Avec une soudaine réalisation il se rendit compte que les marques des cordes autour de ses poignet serraient maintenant indiscernables, l'autre bras non, mais c'était déjà bien. Snort.
Il grimaça, ce ne serrait jamais un mal pour un bien, il y en aurait d'autres. Forcément qu'il y en aurait d'autres avec le zèle qu'ils montraient tous à chaque fois.
L’andain avait déjà revêtu sa fourrure blanche. Thallys le fixa un peu avec un peu de tristesse en pensant à son Lir perdu. Il n’avait aucune idée de comment il avait pu survivre à la mort de Serri, parce que maintenant il était que Serri était mort. Ce qui était sûr c’est qu’il ne retrouverait jamais sa fourrure à lui. Et avec la mort de Serri il savait qu’il avançait de façon inéluctable vers sa mort, il ne pouvait pas en être autrement. La seule chose qu’il devait à sa famille avant de sombrer dans la folie, c’était de les revoir une dernière fois. De leur donner la harpe, pour que son prochain élu puisse faire résonner ses cordes. Et puis il pourrait trouver la mort dans la forêt du Nord, en finir avec ce sortilège, et cette empathie qui rendait tout encore pire. Au moins ne sentait-il rien de l’esprit de Galadan. Faible réconfort pour le moment.
Il claqua doucement sa langue, tenant les rênes lâchement à la façon cheysuli et urgeant Skysong au trot.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Galadan
Seigneur des Andains
avatar

Nombre de messages : 72
Localisation : Enflamme toi, un incendie du coeur...
Date d'inscription : 02/10/2006

MessageSujet: Re: Attaque   Lun 21 Jan - 22:39

L'andain avait reprit sa forme de loup, avec un plaisir immense, c'était agréable. Il s'étira, observant Thallys monter en selle, il ou elle, peu importait, avait un peu de mal, mais avec une épaule à deux doigts de ne plus être que de la charpie, c'était normal, pourtant, il savait qu'il aurait été blessé s'il l'avait aidé. Au vue de sa réaction, Thallys avait besoin de montrer qu'il était aussi fort que n'importe qui.
Cela faisait sourire Galadan, mais d'après les marques, il n'était pas dupe, bien qu'il ne connaisse pas l'ampleur qu'il y avait derrière.

Suivant sans mal Skysong, le sol était doux sous ses pattes et le vent dans sa fourure bénéfique. Il chassa bien vite ses pensées niaiseuses, et se concentra sur la route, il déploya son pouvoir, annonçant sa présence, les arbres même semblaient s'écarter, il eut un léger sentiment de puissance, ils sentaient les autres prédateurs s'éloigner de la route qu'ils prennaient.
L'annonce de la défaite d'Atrazine avait déjà du faire le tour des Andains, et des créatures qu'ils cotoyaient, Callistô lui en voudrait certainement et d'un autre coté non, disciple d'Atrazine, elle avait encore un peu de mal à se détacher d'elle. Elle était marrante, avec ses réactions comme à l'auberge d'Oldriver, il eut envie de rire à cette pensée. Mais, Thallys était plus intéressant, malheureusement, après la traversée, ça serait fini, il devrait très vite rejoindre Piri, la trouver prendrait peut être du temps. Mais en suite, retrouver la trace de Thallys serait peut être amusant. Il avait envie de mettre les mains dessus, juste parce qu'il le trouvait adorable, et juste pour voir ses expressions.
Sweet, sweetie, cute, cutie Thallys-kun.
Il éclata de rires mentalement, insufflant autre chose qu'une présence menaçante à son annonce. Plusieurs Dryades se penchèrent pour voir, ainsi que d'autres êtres venus de la terre.
Le voyage serait assez court, Fendassë n'était pas très loin devant.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Attaque

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Attaque de fourmis folles/jean Erich Riche
» Le contaminant Gem contre-attaque![Grand Line, Rang B, Révolutionnaires, Massacre ou Fuite?]
» Scénario : Attaque à la lisière de Fangorn (S.D.A)
» L'attaque orque
» Attaque d'un camp orque
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Inwilis :: Les Royaumes du Sud-Ouest :: Andanorië :: Varilë-
Sauter vers: