AccueilPortailGalerieFAQS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Rituel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Thallys
Guérisseur
avatar

Nombre de messages : 66
Date d'inscription : 24/06/2007

MessageSujet: Rituel   Lun 29 Oct - 2:26

I’toshaa-ni
Un mystère pour la plupart des hommes parce que les Cheysulis préfèrent cela ainsi. Pour qu’il n’y ai aucune profanation.
Le rituel avait toujours été un mystère pour lui, non pas parce qu’il n’était pas Cheysuli, mais parce que c’était une chose extrêmement personnelle, intime. Une expression du besoin de besoin de purification de la chair, de l’esprit, de la pensé, du cœur et de l’âme.
Il n’avait fait ce rituel qu’une fois dans toute sa vie, quand il c’était lié à Serri, et avait été accepté en tant qu’adulte par son frère. Un Cheysuli n’avait que très rarement besoin de faire le rituel une deuxième fois dans sa vie, mais Thallys en ressentait le besoin, comme une plaie qui avait du mal à cicatriser sans baume.
A l’aube il quitta l’auberge, et s’enfonça dans la forêt le plus loin possible de la ville. Là il construisit un petit abri avec des branches, des feuilles, des brindilles, jusqu’à obtenir un petit monticule au ras du sol, fermé au monde extérieur sauf pour la petite ouverture. Il ramassa des pierres, et fit un feu au centre de son abri. Et une fois que tout fut en place, il jeta les herbes de sa petite sacoche dans les flammes. La fumée le fit tousser, le fit pleurer tellement le mélange d’herbe était fort. Ensuite il se débarrassa de ses vêtements, les laissant dans un coin.
Seul, sans lir, nu, il s’allongea près du feu et laissa la fumée l’envelopper.
Et attendit.
La chaleur dans l’abri le faisait transpirer abondement, et ce serrait comme ça durant trois jours. Trois jours ou il jeûnerait, jusqu’à ce que son corps soit complètement purifié.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rituel   Lun 29 Oct - 2:31

Un énorme loup à la fourrure violine, et aussi gros qu’un petit poney, filait entre les arbres ; nez en l’air et queue dressée de la façon la plus arrogante des mâles alphas.
L’animal sauta par-dessus un bosquet et s’arrêta net ayant enfin trouvé ce qu’il cherchait si hardiment. C’était ici que sa piste s’arrêtait, le sujet de ses recherches était là, dans ce hameau au sol.
Il l’avait traqué depuis qu’il avait quitté la Tour. La pluie avait effacé les odorats, la piste mais qui parlait de piste physique ? Il l’avait marquée comme sienne métaphysiquement aussi bien qu’avec le fer rouge qu’il lui avait appliqué dans le dos. C’était tellement plus amusant de leur laisser une trace visible
L’odeur du mélange d’herbes brulées était extrêmement forte et désagréable à son nez de loup, et ses lèvres animales s’étirèrent en une sorte de sourire grotesque, dévoilant des crocs aiguisés. Alors comme ça elle pensait que ces petits sorts cheysuli l’aiderait ? Pitoyable.
Soudainement, là ou il y avait eu un loup se tenait un homme, et Darcia s’approcha lentement, sans prendre la peine de le faire silencieusement.
Revenir en haut Aller en bas
Thallys
Guérisseur
avatar

Nombre de messages : 66
Date d'inscription : 24/06/2007

MessageSujet: Re: Rituel   Lun 29 Oct - 2:35

Il avait entamé son deuxième jour de jeûne, allongé de coté sur sa lourde toge pour éviter d’être en contacte avec le sol froid. Son léger sommeil fut interrompu par l’entrée d’une présence dans son champ de perception empathique.
Légèrement alerté il se releva, dérangeant les volutes de fumée dans sa précipitation, et enfila sa toge, la bouclant avec la ceinture de son pantalon autour de la taille. Allongé au sol, il se hissa hors de la petite entrée qu’il avait laissé, et écarquilla les yeux, puis se mit à trembler violement en secouant la tête.
"Non, non, non…"
C’était juste un cauchemar, une hallucination, son esprit embué par les herbes qui lui jouait des tours. Mais autant qu’il essayait en vain de nier que son tortionnaire l’avait retrouvé, il savait que ce qu’il voyait de ses yeux était la seule vérité.
Accroupi sur le sol, les bras enroulés autour de lui-même, il baissa les yeux puis les ferma comme si ça aiderait. Il était absolument terrifié. Terrifié au plus profond de son être à l’idée des tortures que le Maitre allait lui faire subir. La mort serait préférable, mais il ne voulait pas mourir.
Il prit ses jambes à son cou.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rituel   Lun 29 Oct - 2:56

Darcia laissa la petite créature filer, amusé par l’état dans lequel il avait réussi à la mettre avec sa simple présence. Sauf que son comportement de fuite ne lui plaisait guère. Elle aurait du se trainer à genou jusqu’à ses pieds comme il le lui avait inculqué.
Le filet de colère le mit en action, et se débarrassant de son masque, il la rattrapa et la plaqua avec violence et furie contre le sol. Sonnée, il lui attrapa les poignets et les attacha avec un fil de cuir, puis la retourna.
Il attendit avec le peu de patience qu’il avait encore pour que les yeux non concentrés de sa proie se fixe sur lui, écarquillés, puis baisés, soumis.
"Je vois que tu n’as pas oublié mes leçons. C’est bien. Parce que vois-tu, j’ai décidé de te redonner ce que tu désire."
C’était tellement facile, et tellement amusant de voir sa réaction. La surprise, l’incompréhension, le doute, l’espoir. Beaucoup trop facile.
"Ne t’excite pas. Je vis te redonner tes ailes, mais avant j’ai un dernier cadeau à te faire, quelque chose qui te rappellera tout le reste de ta misérable vie ce qu’il s’est passé."
Enfin, de la vraie terreur. Voilà ce qu’il aimait voir, il s’autorisa un petit rire.
"Enfin un cadeau… Plutôt trois choses de moi, à toi, simplement pour rendre les choses intéressantes."
Elle ne protesta pas quand il déboucla sa ceinture, ni quand il écarta les pans de la toge. Mais il vit le tressaillement, senti la peur, quand il traça le haut d’une cuisse avec le bout d’un ongle. Puis il lui forçat les jambes à par, obtenant un bruit d’animal apeuré. C’était vraiment trop amusant.
Il traça l’intérieur de sa cuisse gauche, caressant le muscle, encore et encore, come s’il fermait un nœud. Et au fur et à mesure traça avec une magie qui lui appartenait et qu’il utilisait aussi rarement que possible aux alentours de certaines personnes. Plus ça allait et plus il forçat le pouvoir à cet endroit, et plus ça allait plus il obtenait de bruits, jusqu’à ce qu’il force d’un coup de obtienne un long cri rauque de douleur. Il retira enfin sa main et pencha la tête de coté, admirant son œuvre. On aurait pu dire une sorte de nœud de fil rouge sang, comme un tatouage, ou comme une boule de fil cousue dans la peau.
"Mon premier présent est la soumission. J’aurais pu te faire ressentir de la douleur à chaque contacte bénin. Je l’ai déjà fait, mais c’est plus amusant de cette façon. Tu pourras survivre sans les choses que je t’ai apprises pendant quelques temps, mais pas facilement. Tu n’auras aucun repos, tu ne te sentiras jamais en sécurité, et oh crois moi, tu seras bien obligé de te laisser faire sans avoir ton mot à dire."
Avec un sourire narquois, il refit la même opération sur l’intérieur de sa cuisse droite et ne s’arrêta que quand il avait obtenu la même marque écarlate.
"Ah oui je voulait aussi dire rien de permanent. Alors mon second présent c’est l’amour et la vérité, ou plutôt l’amour de la vérité. Ru ne savais pas que j’avais ce genre de pouvoir n’est ce pas ? Quand une autre créature saura et comprendra ce qu’il s’est passé ici, ce que tu es et t’aimes envers et contre tout –charnellement et autrement bien-sûr- et que tu l’aime en retour, tout mes présents seront, dirons-nous, annulés."
Soutenu par ses bras, une main de chaque coté de sa tête, il se baissa pour souffler cotre sa gorge vulnérable.
"Un dernier présent. Celui-ci sera invisible à chacun sauf toi. On ne voudrait pas que les choses soit trop faciles n’est ce pas ?"
Cette fois ci, il recouvra sa bouche avec une main, l’obligeant à refouler ses cris.
"Mon dernier présent est le silence. Tu ne parleras pas de ce qu’il t’est arrivé, ni offrira aucune assistance, ni aucune allusion à aucune personne ou créature qui cherchera à savoir."
Darcia adressait un tout autre sourire à sa victime, traçant avec le bout d’un ongle du menton en une ligne droite jusqu'à sin bas ventre.
"N’oublie pas que c’est à moi que tu appartiens."

Plus tard Darcia ramassa son masque, et déposa les deux choses qu'il avait décidé de lui rendre sur un coup de tête. Il n'avait vraiment aucune utilité pour la harpe, et les livres non plus. Le masque de fou de nouveau en place, il regarda une dernière fois la petite chose recroquevillée au sol et se transformant reparti en direction de sa Tour. Il avait des invités tout de même, il ne pouvait pas s'amuser à tergiverser plus longtemps. Mais il fallait avouer, toute cette histoire avait été terriblement amusante.
Revenir en haut Aller en bas
Thallys
Guérisseur
avatar

Nombre de messages : 66
Date d'inscription : 24/06/2007

MessageSujet: Re: Rituel   Lun 29 Oct - 3:31

Thallys se releva tremblant comme une feuille et s’enroulant dans sa toge. Il était glacé, glacé jusqu’à la moelle, mais pas de froid. Il regarda l’intérieure d’une cuisse comme s’il pensait que tout n’avait été que le fruit de son imagination, mais la marque était bien là et sur l’autre aussi. Il ne pouvait pas voir sa bouche mais il savait qu’il y aurait la même marque rouge, sauf que celle là ne serrait visible que pour lui. Il frissonna.
Il avait fallu qu’il lui fasse ça et après il avait, il avait. Non, n’y penses plus. Il avait empiétée sur son rituel, tout avait servi à rien au final parce que de toute façon il ne pouvait plus du tout être pur ni de corps ni d’esprit. Je te maudis, si tu savais comme je te maudis… Mais pourquoi tu m’as fait ça ?
Il lui avait demandé avant, même plusieurs fois, et avait toujours obtenus la même réponse : Parce que je le peux.
La première marque qu’il lui avait faite, il n’avait pas su à quoi s’attendre et la deuxième avait été aussi douloureuse que la première. Au début, il n’avait ressenti que le contacte de la peau sur la peau, puis il avait ressenti le picotement, qui était devenu une démangeaison. Puis le chaud était devenu brûlant et avant qu’il ait pu réellement réaliser ce qu’il se passait, il avait ressenti comme un millier d’aiguilles s’enfonçant dans sa peau toutes en même temps.
Il avait essayé de retenir ses cris jusqu’à ce qu’ils se forcent en dehors de sa bouche, horribles et rauques, comme si c’était quelqu’un d’autre qui hurlait. C’est quand sa vision avait commencé à border au noir que ça s’était arrêté, et il était retombé comme une poupée de chiffon sur le sol. Puis la deuxième marque, et la troisième qui le forçait au silence.
Refermant la porte des sanglots, il se leva et trébucha jusqu’à son hameau, arrachant les branches et attrapant son sac et ses habits, puis se tourna vers les objets que Darcia avait laissé.
Il fourra les deux manuscrits dans son sac, et enfila rapidement ses vêtements avant d’accrocher la harpe dans son dos. Il fallait qu’il parte et vite, là ou l’odeur de Darcia ne l’assaillait pas de partout.
Trébuchant à moitié et manquant de s’étaler plusieurs fois dans les feuilles mortes, il s’arrêta et se plia en deux, s’accrochant à un arbre. Il avait mal, beaucoup trop mal, son ventre assaillit de douleurs spasmodiques.
La chaleur inonda ses cuisses.
Il se balançait sur ses pieds, incapable de tenir debout, incapable d’avancer, incapable de faire quoi que ce soit autre que serrer les dents, essayant de ravaler un gémissement.
Attrapant un le revers de sa toge avec une main tremblante et des doigts engourdis, il l’écarta et regarda sans comprendre immédiatement l’écarlate qui couvrait les jambes de son pantalon. Puis il se souvint de Darcia le coursant et le plaquant au sol, peut-être qu-
Ça fait mal…
Ses jambes pliairent sous lui, et il s’accrocha à l’arbre, s’y adossant en se tenant le ventre de l’autre main. Plus d’abomination, plus d’horreur en son sein mais ça faisait tellement mal.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rituel   Lun 29 Oct - 4:11

Tout en marchant, Dryas croqua avec appétit dans sa pomme du midi puis croqua dans un morceau de fromage acidulé. Y'avait pas à dire mais c'était bon de pouvoir manger du fromage, ça faisait tellement longtemps qu'il en avait mangé.
Il avait quitté Emaine Macha quelques heures auparavant et c'était pas plus mal, le plus vite il avançait le mieux ce serait, il n'avait pas que ça à faire. En fait, il n'avait rien à faire mais bon. Il fallait bien qu'il se bouge les roubignoles s'l voulait remonter dans le nord hein.
De sa main de libre il attrapa sa gourde et avec une facilité née de la persévérance ouvrit le goulot d'une main. La classe. Il avait à peine bu sa première gorgée que des hurlements lointains, mais néanmoins perçants à ses oreilles très développées, résonnèrent. Les cheveux de sa nuque se dressèrent, ça faisait froid dans le dos ce genre de truc quand même.
Tout Cruor qu'il était il était curieux, peut-être un peu trop, mais là c'était vraiment effrayant, et dire que c'était d'une gorge humaine que ces cris sortait. Il en mettrait sa main à couper.
-J'ai vraiment passé trop de temps en compagnie de cet imbécile. J'me ramollis moi...
Dryas quitta la route, et piétina l'herbe pour ne pas dégringoler la petite pente cul pardessus tête. Il n'arrivait pas à savoir d'où ça venait, en même temps il était dans une vallée.
Un nouveau cri fit remonter un frisson le long de son échine et il trottina dans les bois, essayant de se guider à chaque fois que les cris recommençaient. Au bout d'un moment il n'y en avait plus, alors il continua tout droit, espérant qu'il ne s'était pas trop gouré dans son estimation.
-Bon, j'ai pas l'air con moi...Règle numéro 134 du code, toujours suivre son nez. Non mais franchement, pourquoi est ce que je m’étais laissé entrainer par ce barge ? J'étais bourré si je me souviens bien. Oui ça doit être ça...
Dryas ouvrit quand même ses sens, regardant partout avec autre chose que ses yeux, mais sont ouïe fines et son odorat. L'odeur de sang était faible mais là, il suivit son nez dans la direction.
Pendant cinq bonnes minutes il marcha, et plus ça allait et plus l'odeur de sang était fort et enivrant.
-Bwarf. C'est vraiment mon jour de chance moi. Bon c'est va être quoi cette fois ci. Une biche crevée et découpée, un truc en train de crever, une crevette en chaussette ? Ah perdu, une fille.
L'odeur de sang était vraiment très très puissante, assez pour le faire gigoter son nez en mécontentement.
Dryas s'accroupie près de la fille et lui dégagea les mèches du front. Elle avait du tomber dans les pommes. Très professionnel il attrapa la main crispée qu'était sur son ventre et écarta les pans de la toge. L'intérieur du vêtement était taché, mais pas autant qu'entre ses jambes. Il attrapa son poignet et posa une main sur son front brulant. Fais chier hein, fallait forcément que tu sois sur ma route toi !
Tout druide qu'il était il râlait mais en même temps aider les gens était devenu sa raison de vivre.
Il porta l'index et le majeur sur le front de sa trouvaille et la figea; au mieux il avait une heure pour rejoindre Emaine Macha et la soigner avant que son cas de s'aggrave trop. Si c'était vraiment ce qu'il pensait il ne pourrait pas la soigner proprement ici, il lui faudrait de l'eau, beaucoup d'eau et certainement des plantes dont il avait peu en stock. Et crotte, faut toujours que ça tombe dans ma poire. J'adore....
Il l'attrapa sous les jambes et derrière le dos, prenant bien sin de ramasser toutes ses affaires, puis se mit à courir vers Emaine Macha le plus rapidement possible.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rituel   

Revenir en haut Aller en bas
 

Rituel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Rituel
» [Diables]Rituel d''Invocation
» [Vallon] Rituel du Vallon ~ Le mystère des Pierres !
» 2ème épreuve : Le Rituel du Sang [réservé aux Adorateurs de l’Arcane XIII]
» Rituel de passage
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Inwilis :: Les Royaumes du Sud-Ouest :: Esgal :: Désert-
Sauter vers: