AccueilPortailGalerieFAQS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Maison d'Haldamir

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Maison d'Haldamir   Lun 2 Juin - 22:52

Anorion Lenwë, Commandant Général d'une organisation en ruines se gratta la tête face à un Jio transfiguré une fois de plus. Lui aussi avait souvent dû calmer le jeune homme par le passé... Il semblait que son instabilité avait finalement trouvée son origine. Un Archange Azur, un des Archanges ayant passé un pacte avec un Dieu. Qui l'eut cru... Certainement pas lui.
Il existait des archanges tout à fait normaux, mais ceux possèdant un suffixe de pierres précieuses étaient ceux qui avaient passé un pacte avec une entetité supérieure ou égale à eux.
Impressionant, d'autant que le pacte fait avec Marcocius avait été conçu de tel façon à ce qu'il soit transmit d'un descendant à l'autre. Peu importait la branche de la famille, du moment que le descendant faisait parti des Fleed.

Anorion n'aurait jamais cru voir une telle chose. Mais avec deux vies maintenant, il pourrait se vanter d'en avoir vu beaucoup. C'était réellemet impresionnant, d'autant que Marcocius avait l'air amical. Il eut un sourire assez chaleureux, comme à son habitude, et faillit rire en jetant un oeil à une Hinamori déboussolée. Lys semblait s'être endormie, et Aillil observait ça avec une mine dubitative.
-Enchanté Marcocius, bon retour dans le monde réel, fit-il avec le hasard le plus complet, le clan des Flame Haze s'élargit rapidement on dirait... Aussi large que celui des Shinigamis du Gotei bientôt. Hm... Shana, qu'est ce que tu comptes faire maintenant ? Oh, avant que tu ne répondes, je demanderais de ne pas trop taper sur Haldamir, il peut encore être utile tu sais...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Maison d'Haldamir   Mar 3 Juin - 21:54

Marcocius regarda la pièce de collection qui lui parlait puis détourna son regard sur Shana .

Shana , tu pourrais m'expliquer ce qu'une antiquité vivante comme toi faisais a fouiller dans la mémoire de Jio ? Ah oui , Je te remercie toi la pièce de collection de m'avoir appris le mot antiquité a mon vocabulaire ! J'arrive des fois a percevoir quelque pensée d'une personne si je me concentre bien , tu es une grande source d'inspiration !

Marcocius faisait exprès de provoquer l'hôte d'Alastor car elle semblait assez susceptible et cela amusait Marcocius .

Shana , as-tu torturé d'autre personne innocente comme le gars qui ressemblait a un morceau de chair carbonisé dans la tente de tout a l'heure ? Je te dis cela car il y a deux flame haze qui ont essayé de cacher leurs présence dès qu'ont est arrivé dans cette maison .


Marcocius attendais que Shana cède a la provocation pour ce battre , il avait envie de savoir ce que valais l'hôte d'Alastor .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Maison d'Haldamir   Ven 13 Juin - 23:16

Shana se leva puis attrapa puis plaça une de ses mains sur le ventre de Marcocius puis jeta une boule de feu l'envoyant de l'autre côté de l'un des murs de la maison d'Haldamir .

Alastor ! Tu as vu ce que j'ai vus ?!

Oui , c'est inquiétant si ils peuvent déjà faire cela ......

Shana se déplaça rapidement pour aller frapper Marcocius avant qu'il ne se relève mais elle remarqua que son attaque n'avait eu aucun effet sur Marcocius ! Pourquoi ?!

Fuzetsu !

Shana mit en place un Fuzetsu pour éviter que les dommages causé par le combat ne détruisent sa ville .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Maison d'Haldamir   Sam 14 Juin - 12:36

Marcocius était un peu déçu du niveau de Shana mais décida de faire ce combat en ce disant que Shana attaquerait avec plus de puissance a l'avenir .

Jio , tu regarde la scène entre Shana et moi depuis combien de temps ?

l'un des yeux de Marcocius passa du bleu azur à ambre puis une énorme énergie spirituelle émana du corps de Jio .

On ne peut donc rien te cacher ? Bon on finit ce combat rapidement puis on se tire d'ici ?

Les voix de Marcocius et Jio se firent entendre en même temps .

C'est partit pour une synchronisation parfaite !

Jio et Marcocius étant en synchronisation parfaite leurs puissance sont décuplé et ne forme plus qu'un pendant le combat mais a la fin de celui-ci ils feront de nouveau deux .

Jio n'ayant même pas fait un pas il se retrouva derrière Shana qui après l'entraînement de Haldamir était très fatigué et lui donna un coup dans le ventre avec le plat de son sabre qui envoya Shana dans la maison d'Haldamir puis elle heurta Anorion mais elle était inconsciente après ce coup car elle devait être trop fatigué d'avoir entraîné Haldamir .

Les yeux de Jio devinrent ambre montrant que Marcocius était partit dans son hôte .

Anorion ! Je vais partir d'Alatairë mais pas tous seul ! Lusia , Envy , Crystal et deux autres flame haze qui se cache dans Alataire viendront avec moi ! Les deux flame haze ont été trouvé par Marcocius donc je pourrais facilement les retrouver . Ah j'oubliais quelque chose ....

Jio murmura une incantation puis l'on vit un animal plutôt étrange sortir de Jio .



C'était Marcocius en version animal . Marcocius regarda Jio et lui fit comprendre qu'il allait chercher les deux flame haze caché .

Jio , je vais chercher les flame haze ! En attendant t'es compagnons et toi allais m'attendre a l'entrée de la ville !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Maison d'Haldamir   Lun 23 Juin - 22:58

Anorion avait observé cette trop familière à son goût et qui se finirait par de la casse. Ses yeux eurent à peine le temps de suivre les mouvements de Jio qu'il se prenait Shana de plein fouet.
La Flame Haze n'en avait pas mené large. Pas plus que lui en tout cas. Hinamori s'était reculée et faillit tomber elle aussi de surprise. Et Lys fut réveillée par le choc.
Se prendre Shana en pleine poire, ça faisait pas du bien, mais il ne pouvait se laisser aller maintenant à des bouffées de colère infantiles. La Flame Haze avait du sang au coin de la bouche, sans doute le coup à l'estomac un peu trop violent, et sa fatigue n'aidait pas. Anorion l'essuya avec un coin de sa manche.

-Jio ! Bon Sang ! C'est pas le moment de mettre tes alliés hors combat ! Quoi que ça doit être une logique de flame Haze, vu qu'elle a mis Haldamir dans les choux.

Sarcasme ? Où ça des sarcasmes ?
Le shinigami souffla par les narines, se calmant. Se mettre en colère faisait sortir ses vecteurs, et des bras fantômatiques supplémentaires, c'était pas toujours très joli.
-Et tu comptes allé où après être sorti ? Si vous y allez comme ça en groupe, c'est plus un signal que vous donnerez à l'ennemi, tu lui fait carrément coucou !
Il se frotta le front de sa main libre, se calmant de nouveau, sentant qu'il s'énervait. C'était pas gagné. Autant le grand frère était raisonnable, autant Jio s'était une autre paire de manches, quelqu'un qui défonçait les portes pour entrer dans une pièce à chaque fois, c'était quasiment impossible de négocier. Il tenta le coup quand même.

-Ecoute, on vous sent à des kilomètres à la ronde, vous en avez les capacités, alors réduisez vôtre pression spirituelle, et si jamais vous deviez vous battre, je sais aussi que vous en êtes capable, placez une aire de sécurité, qui empêchera qu'on vous sente à l'autre bout d'Inwilis ! Et par pitié, ne détruisez pas tout sur vôtre passage, ne.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Maison d'Haldamir   Lun 23 Juin - 23:11

Hinamori ne comprenait rien. Pourquoi provoquait-il l'autre flame Haze ? Elle écarquilla les yeux en voyant à peine qu'il l'avait déjà mis K.O. Elle recula manquant de descendre du sofa quand la jeune fille aux cheveux de feu percuta Anorion.
Elle regarda l'agresseur, Jio, le frère d'Hitsugaya-kun, qui ne semblait pas se soucier de lui avoir fait mal. Pourquoi ?
Elle le connaissait depuis qu'il était entré chez les Hitsugaya, et il avait toujours été violent, heureusement que les exercices physiques à l'époque faisaient évacuer son trop plein d'énergie. Mais là, en plus d'avoir quelqu'un d'autre avec lui, on aurait dit que c'était quelqu'un d'autre.
Choquée, la vice-capitaine se demanda ce qui la gênait autant. Elle mit le doigt dessus rapidement, parce que c'était encore douloureux. Aizen. Il l'avait frappé, et elle n'avait rien vu. Tout le monde lui avait dit que ça n'était pas de sa faute, que comme tout le monde, elle avait été sous son emprise. Mais elle s'en voulait d'avoir été aussi faible, et d'avoir longtemps espèré qu'Aizen était manipulé par Gin, avant de se rendre compte qu'il avait bel et bien essayé de la tuer. De se débarasser d'elle. Hinamori se l'était avouée, elle avait fait plus qu'admirer son capitaine. C'est pour ça que tout était si dur.
Et elle avait attaqué Shiro-chan, et ça...
L'énervement qui perçait dans la voix grave et forte d'Anorion la rammena à la réalité. Oubliant ses réflexions, elle se concentra de nouveau sur ce qui se passait autour d'elle. Quelque chose de chaud avait pris sa main.
En baissant les yeux dessus, elle constata que c'était Lys. La princesse lui sourit doucement, avant de reporter ses yeux sur Anorion et Jio.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Maison d'Haldamir   Lun 23 Juin - 23:23

Lys s'était endormie, elle avait plus chaud désormais. Et sa fatigue avait pris le dessus, et elle n'avait pas tenté de lui résister. Oubliant ce qui se passait autour d'elle.
Depuis sa résurrection elle dormait beaucoup, rêvant de ce coin de jardin où elle et Forbesii se rencontrait. Elle avait toujours paru comme douce, un peu naïve, mais elle avait très bien compris les risques qu'elle encourrait en aimant un vampire avec du sang drow dans les veines. Et qui plus est, un seigneur du Sud. Lys avait fait preuve de force quand dans les premiers temps, sa famille avait refusé cette relation.
Avec détermination, elle avait clamé haut et fort qu'elle aimait. Beaucoup disaient au départ que c'était surtout pour servir les intérêts de ce seigneur du Sud s'il prenait une femme du Nord, qui plus est d'une petite famille noble, ce qui n'avait en somme pas beaucoup de conséquences politiques en cas de conflits.
L'un comme l'autre savaient que c'était faux.
Lys se réveilla en sursaut. Deux personnes qu'elle ne connaissait pas étaient dans la pièce, et visiblement, venait de se battre. Anorion s'était reçu une jeune femme aux cheveux rouges, alors que le jeune homme à la chevelure blanche se tenait debout, bien droit, avec à ses cotés une drôle de créature qui prit la sortie.
Lys remarqua le regard vide d'Hinamori, qui semblait peut être souffrir un peu. Avait-elle était touchée ?
Sans avoir besoin d'en savoir plus, la noble prit la main de la shinigami, qui se retourna.
Elle lui sourit, comme si, elles se connaissaient depuis longtemps, et qu'elles étaient de vieilles amies. Lys reporta son attention sur Anorion, qui était... énervé.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Maison d'Haldamir   Ven 27 Juin - 0:01

Jio se tourna vers Anorion qui était en colère a cause du combat contre Shana mais c'était a Marcocius qu'il fallait le dire pas a lui .

Anorion tu me demande une chose impossible a faire , ma pression spirituelle est toujours a moins de 60% lorsque je me bats ou que je voyage donc il est impossible pour moi de baisser encore ma pression spirituelle car je réduit déjà ma pression spirituelle alors me demander de la baisser encore , c'est une chose impossible pour moi , si c'était mon frère peut-être qu'il pourrait lui mais c'est pas le cas pour moi , désolé !

Marcocius qui était prêt a partir pour chercher les flame haze s'arrêta et écouta la pièce de collection et celle-ci n'avait pas tord autant se séparé en plusieurs groupe pour pas se faire remarquer .

Jio ! La pièce de collection a raison , il vaut mieux se séparer en plusieurs groupe pour voyager sinon on se fera remarquer rapidement alors il vaut mieux qu'on voyage séparément en groupe de deux ou trois !

Marcocius sauta sur l'épaule de Jio puis resta silencieux pour ne pas déranger Jio qui allait encore essayer de lui prouver qu'il avait tord .

Anorion , j'accepte la condition de ne pas partir en groupe mais a la condition que tu me donne de l'argent ! Je compte aller me reposer dans une auberge ainsi que m'entraîner mais pour cela il me faut de l'argent donc je te réclame l'argent nécessaire pour louer une chambre dans une auberge !

Jio avait accepter de négocier .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Maison d'Haldamir   Sam 28 Juin - 21:41

Anorion prit une grande inspiration et...
-Si tu demandais à ton frère pour l'argent ? Non non mauvaise idée, t'façon on sait jamais où il est.

Le commandant général étant mort depuis plus d'une cinquantaine d'années, autant dire qu'il était fauché, et c'était peu dire. Il se gratta la tête, réfléchissant rapidement. Lys était dans la même situation, et Aillil aussi. Damn it !
Oh.
Oh. Oh. Même. Ses yeux gris glissèrent sur Hinamori, alors qu'un sourire carnassier apparaissait sur le visage d'Anorion.
-Ok ça marche Jio ! Pardonne moi Hinamori-kun.
Sans crier gare, le shinigami lança un de ses vecteurs, un bras translucide, dans le kimono noir de la vice-capitaine, trouvant rapidement sa bourse, qu'il lança à Jio.
-J'espère que ça suffira, si tu croises ton frère dit lui t'en filer quand même, c'est pas un mort qui va te filer de l'argent, surtout un mort qui vient de revenir à la vie... Je suis un peu raide si tu vois ce que je veux dire.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Maison d'Haldamir   Sam 28 Juin - 22:06

Jio attrapa la bourse que lui avait lancé Anorion et se dirigea vers la sortie .

On se reverra le jour où tu auras besoin de mon aide , entre temps essaye de te faire un peu d'argent .

Si tu as besoin de mon aide , tu saura me trouver vu que l'on peut me localiser facilement a cause de ma pression spirituelle .


Jio se mit a marcher vers la sortie quand Marcocius rompu son silence .

Jio , où allons-nous ? Qui sera notre partenaire ?

L'endroit où nous allons est une auberge , tu n'as pas besoin d'en savoir plus et pour ce qui est de notre partenaire , j'ai ma petite idée là-dessus .

Jio était enfin sortit d'Alataire et se préparait a partir chercher son compagnons de voyage .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Maison d'Haldamir   Jeu 10 Juil - 21:45

Hinamori poussa un cri, scandalisée par ce que son commandant venait de faire. Oser mettre la main dans son corsage ! Pour lui soutirer de l'argent ! Comment... comment savait-il qu'elle planquait le peu d'argent qu'elle avait à cet endroit là ?!
Les deux mains plaquées contre sa poitrine, la shinigami s'était reculée, en plus les vecteurs du capitaine étaient tout bonnement glacés, elle avait sentit sa peau avoir la chair de poule. C'était trop... intime. Même le sourire qu'il avait eu avant de m-mettre... Hiiiiik.
-A-anorion-s-sama !

En état de choc, la vice-capitaine fixait le blond qui disait au revoir tout à faire innocement. Hinamori se demanda pour la première fois depuis longtemps, si le commandant général ne possèdait pas une double personnalité... ou de sacré talent de comédien pour cacher sa vraie nature. Il avait dit pardon avant de le faire, mais quand même... Elle remit discrètement son kimono mit à mal. Aizen-taicho n'était jamais allé aussi loin dans la familiarité avec elle.
Se rendant compte qu'elle était ridicule perchée à moitié sur le dossier du sofa, Hinamori se remit correctement pour s'assoir. Jio parti, c'était déjà moins de souci, en général quand il était là... Quand Jio passe, la ville trépasse.
Elle regarda Shana, inconsciente. Elle rabaissa la jupe de celle-ci, évitant une situation indécente.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Maison d'Haldamir   Ven 11 Juil - 15:44

Aillil n'avait pas eu de réponse à sa question, aussi quand un gamin était arrivé comme si la place lui appartenait la samildanach avait regardé le déroulement des choses avec l'expression la plus dubitative qui soit. Au bout de cinq minutes elle s'était éclipsé en catimini vers la cuisine, ses oreilles saignaient, presque.
Si elle était venue ici, c'était dans le but précis et puéril de casser la gueule du frère d'Anorion. Très puéril, et en plus on lui avait volé cette envie de meurtre. Ce n'était pas plus mal en fait. Mais une chose la travaillait encore, et cette fois ça n'avait rien à voir avec les cents ans qu'elle avait passé sous terre.
Quand elle avait été petite, son père l'avait emmené ici, la Seireitei, elle ne savait plus si c'était la même fois qu'elle avait vu Anorion pour la première fois. Mais il y avait une chose vivide dont elle se souvenait. Un artefact qu'elle devait retrouver. Il était caché ici, quelque part dans la ville. Et il y avait aussi la possibilité qu'il ai été dérobé. La légende des sept gants ressemblait étrangement à la légende des anneaux de pouvoirs, mais c'était néanmoins vrai. Son père lui en avait parlé, mais elle ne se souvenait pratiquement de rien. Ses pieds prirent la direction de la porte de la cuisine et en sortant elle leva un sourcil, puis secoua la tête en roulant les yeux au ciel. Pervers...
Au moins le gamin partait, et ils auraient au moins du thé frais. Posant la théière bouillante sur la table basse, Aillil s'étala presque dans son siège, glissant jusqu'à ce qu'elle ai le nez au niveau des accoudoirs.
-On peut peut-être parler normalement maintenant ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Maison d'Haldamir   Sam 19 Juil - 12:38

Tout semblait aller pour le mieux depuis que Jio était partit, mais ce n’était pas encore terminé quelque chose d’encore plus terrible était sûr le point d’arriver dans la pièce. Terrifiante et démoniaque, elle pouvait terrassé une ville d’un regard, elle était toujours là depuis des années, toujours prête à bondir sur sa proie et la faire souffrir longtemps.
Un grand boum s’était en entendre et la porte s’était ouvert, elle était là !

- PAAAAAAPYYYYYYYYY !

Une petite chose blanche s’était faufilé a toute allure entre les jambes des personnes présentent et s’était retrouvé accroché sur la tête du respectueux commandant des divisions.
C’était une enfant, les cheveux longs blonds attachés en queue de cheval, elle était habillé d’une simple chemise de nuit blanche, son doux visage avait laissé paraître un grand sourire tout en se frottant sur le front du capitaine shinigami. Elle semblait l’aimer énormément.
Après lui avoir déposer un bisou tout baveux sur son front, elle s’était retrouvé comme un éclair sur l’épaule de Anorion. Debout, elle avait soulevé légèrement sa jupe et s’était incliné légèrement.

- Bonjour à vous les invités de papy-chou.

C’était d’une voix de princesse qu’elle avait sortit ceci, mais qui était réellement cette petite chippi. Anorion aurait caché qu’il avait une petite fille ? Peut-être bien … En tout cas elle semblait être à ses aises ici.


Dernière édition par Kallen le Jeu 30 Juil - 12:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ulrike
Haute Prêtresse
avatar

Peuple : Métisse
Nombre de messages : 44
Date d'inscription : 18/07/2008

MessageSujet: Re: Maison d'Haldamir   Sam 19 Juil - 15:04

Ulrike avait tranquillement suivit sa folle de petite soeur, se perdant facilement dans la Seireitei, à l'instar de sa soeur qui s'y déplaçait avec une aisance déconcertante. Rentrant chez leur protecteur, elle était entrée avec douceur, et s'était incliné respectueusement devant tout les gens afin de leur dire bonjour. Complètement horrifiée et catastrophée du comportement puéril de Kallen, elle joignit les mains et s'inclina un peu vers l'avant, les yeux fermés. Elle faisait surtout ça pour les femmes présentes qui ne devaient pas trop être au courant de la situation

-Je vous en prie, veuillez l'excuser, elle ne sait pas tenir en place plus de deux secondes. Elle est intenable, j'espère qu'elle ne vous a pas trop bousculés ? Je me présente, Ulrike Staola, et cette boule sautillante c'est ma petite soeur, Kallen.

Elle se tourna vers leur tout premier protecteur, revenu d'entre les morts. Ses yeux s'illuminèrent, elle sourit largement et elle garda ses mains jointent, réellement ravie de le voir revenu. Elle s'en approcha vite, courant presque et se permit de le prendre dans ses bras, souriant largement et riant un peu.

-Je suis tellement heureuse que vous soyez revenu ! Vous m'avez beaucoup manqué Anorion-san !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Maison d'Haldamir   Mar 22 Juil - 0:13

Anorion toussota, jetant un regard en biais à Hinamori, elle semblait vraiment choquée. Oh, il pouvait toujours plaider la folie passagère, avec Jio Hitsugaya on était jamais sûr de garder sa tête en bonne état.
-Oui je pense que c'est bon maint-

Alors là non plus, il n'avait rien vu. Kallen venait de grimper sur lui, et se percher... sur sa tête. Il y avait bien longtemps qu'il avait vu la gamine, ça faisait du monde. Ainsi, Haldamir avait gardé les deux petites filles, gardons à l'esprit que tout est relatif comme disait un certain barde elfique de son époque. Et c'était la deuxième personne à l'appeler Papy... affectueusement bien sûr. Isil l'ayant fait hier. Il était si vieux que ça ?
-Kallen, où est Ulrike ? Eh oh descend de là ! Et m'appelle pas papy veux tu.

Anorion fit descendre la gosse, elle aussi avait dit qu'il avait des cheveux couleur du soleil, avant de tirer dessus, Aillil avait été plus douce, elle s'était contenté de le toucher alors qu'à l'époque sa chevelure tombait jusqu'à ses genoux. Kallen était un bourrin. Un vrai.
Si la blonde était là, sa soeur était en général avec elle, ou toujours dans le coin. Encore une interruption qui ne serait pas du goût d'Aillil, mais tant pis, cette fois, il n'y pouvait rien. Mais que fichait Haldamir... c'était bien le seul à pouvoir contenir Kallen. Ulrike fit son apparition, beaucoup plus calme, Anorion répondit à l'étreinte de la gamine, qui n'en n'était pas vraiment une.
-Vous m'avez manqué aussi toutes les deux. Haldamir ne devrait pas tarder maintenant. Comment se passe la vie ici Ulrike ?
L'hybride demandait à la plus calme des soeurs, certain que Kallen répondrait avec son babillage habituel, avant que sa soeur n'ait le temps de le faire.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Maison d'Haldamir   Mer 23 Juil - 1:04

Aillil avait attendu, avec un patience peut-être pas infinie, mais de la patience quand même...pour pouvoir parler tranquillement avec les autres adultes. Et là elle s'étrangla sur sa salive. Papy ?!
La Samildanach leva les bras en l'air en signe de défaite et roula les yeux exagérément au ciel, se levant et se dirigeant dans la cuisine à grands pas. Les portes des placards claquèrent tandis qu'elle écoutait d'une oreille ce qui se passait dans le salon.
Non. Non. Non. Rien. Mais il était complètement so-
-Aha !
Trouvé. Du rhum, du whiskey, du brand-oh du brandy ! Aillil attrapa la bouteille et trouva un verre spécialement fait pour ce genre d'alcool juste derrière. Elle s'enfila un fond de verre, roulant dans sa bouche pour gouter avant d'avaler, puis se servit un doigt de la merveilleuse concoction. Elle revint avec sa trouvaille et s'installa, s'enfonça dans le fauteuil en tirant à peut près la même tronche qu'avant. Mais au moins elle avait de quoi boire en attendant.
Revenir en haut Aller en bas
Ulrike
Haute Prêtresse
avatar

Peuple : Métisse
Nombre de messages : 44
Date d'inscription : 18/07/2008

MessageSujet: Re: Maison d'Haldamir   Jeu 24 Juil - 9:42

Regardant un peu la jeune femme qui venaiit de s'installer avec un verre de liquide ambré, la prêtresse commença à épondre à la question d'Anorion, le regardant par la suite.

-Ca se passe assez bien, si ce n’est que Kallen n’arrête pas de tenter le diable avec Haldamir, heureusement qu’il sait la tenir, et garder son sang froid, sinon je crains que la ville n’explose encore une fois à cause de l’une des colères qu’elle essaye de provoquer. J’ai un peu de mal à me repérer dans les quartiers, mais depuis qu’elle a retrouvée sa splendeur d’antan, cette ville nous fait moins peur, je sais que Kallen en avait peur, même si il refusait de l’admettre.

Ulrike réussit à prendre la parole avant que Kallen puisse ouvrir la bouche, une grande première pour cette grande sœur qui se faisait toujours devancer d’habitude par sa petit sœur qui était encore plus rapide qu’un hyperactif gavé de potion énergisante. Elle sourit face au grand capitaine shinigami qu’elle trouvait assez beau, aussitôt que cette pensée la traversa, elle rosit légèrement, elle avait toujours quelque pudeur lorsqu’il s’agissait des relations hommes femmes et de ce qu’elle-même ressentait à propos de cela. Au temple, ce genre de questions n’étaient pas très abordées, voire pas abordées du tout, celles qui savaient s’était celle qui étaient sorties du temple, Ulrike elle, n’avait jamais voulu, un peu effrayée de ce qu’il y avait dehors.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Maison d'Haldamir   Lun 28 Juil - 16:33

Etrangement Kallen n’avait pas prit les devants et était resté muette jusqu’à que sa grande sœur est répondu. Après tout on ne lui avait pas parlé à elle donc pourquoi devrait-elle être impoli ? Non en fait la cause de son silence était tout simplement la jeune femme qui était avachi dans son fauteuil avec un verre en mains, la substance qu’il contenait ressembler à quelque chose d’alcoolisé, mais ce n’était pas ça qui captiver la petite chipi c’était la vue de cette femme qu’elle regardait de ses grands yeux baillis.
D’un bon elle avait atterrit sur les genoux de la belle inconnue et lui fait un grand sourire dont elle avait toujours le secret.

- Vous buvez souvent, sans jamais être ivre. Vous êtes impressionnante. Mais prenez garde l’alcool n’est pas bon conseillé.

Un saut sur l’épaule et hop elle s’était retrouvé accrocher à un des lustres du plafond, elle se balançait en riant au éclat.
Elle semblait avoir un peu changé depuis la dernière fois qu’elle avait rencontré le grand capitaine, son attitude en était presque innormale. Elle qui faisait tout le temps des bêtises, que c’était-il bien passé pour avoir un changement aussi rapide.

- Grand papy ! Hald-dono nous a apprit à mieux maîtriser nos pouvoirs et me disait aussi souvent ça ! Prend la voix et la posture du vice-capitaine : « Tu dois rien casser quand il y a des invités chez moi, sinon tu seras privé de jus de pomme ! »

Puis elle s’était arrêtée pour recommencer à rire aux éclats. Haldamir avait donc trouvé le pêché mignon, le point sensible, le point faible de ce petit diable sur patte. Mais cela n’expliquait pas encore tout ce changement, elle avait quelque chose derrière la tête.
Et zou elle avait encore disparut, pour se retrouver dans les airs entrain de tomber en chute libre, mais des ailes noires sortit de son dos et elle avait plané jusqu’à l’épaule de son papy d’amour. Bien poser, ses ailes avaient aussitôt disparu et un corbeau noir de taille normal c’était poser son épaule.

- Il m’a apprit à maîtriser à la perfection l’invocation de Croak ! Pour le remercier je me suis amusé à mettre le feu à son lit. Je me suis fais grondé, j’ai beaucoup pleuré.

Elle avait dit tout ça avec un sourire radieux, la petite chipi avait mûri pendant l’absence du grand capitaine ? Ce n’était pas sûr du tout, Haldamir ou Ulrike pouvaient dire le contraire. Kallen était restée et restera Kallen, la pile électrique toute sa vie !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Maison d'Haldamir   Sam 2 Aoû - 0:10

Anorion sourit aux explications d'Ulrike, en surveillant du coin de l'oeil ce que faisait Kallen. Ulrike n'avait jamais été un problème, douce et calme, elle écoutait ce qu'on lui disait, et n'avait pas d'idée aussi saugrenue que de brûler un lit pour dire merci ! Mais il fallait dire que Kallen immitait à la perfection Haldamir, ce qui le fit sourire plus largement, l'oeil frisant un peu.
Le vice-capitaine qui avait nommé au pied levé, parce que celui de la 11ème et son capitaine avaient disparu en même temps. Il se surprit à penser que le mélange Kallen et Yachiru auraient été explosif, et mortellement explosif même. Finalement, il pourrait y avoir pire. Il y avait toujours pire. Il faillit éclater de rire en voyant Aillil avec de l'alcool, oui ça risquait d'être long. Le Commandant Général se poussa, difficilement puisqu'il avait une gamine perchée sur lui, pour laisser de la place à Ulrike sur le sofa d'Haldamir. Il tapota la tête de Kallen.
-C'est bien, c'est bien, fit-il avec une énorme -aherm- conviction en réponse à l'énonciation des explois de la pile électrique, mais ne l'utilise pas pour tout et n'importe quoi. Bon... Il serait quand même temps qu'une discussion s'impose.

Il regarda Aillil affalée comme une adolescente boudeuse dans son fauteuil. Puis, Lys et enfin Hinamori. Personne n'irait l'idée d'aller chercher Lys ici, mais c'était tellement incertain. Forbesii devait la chercher, ils avaient en suite un trône à reprendre, après avoir appris tout ce qui c'était passé pendant leur sommeil. Ishimaru s'était chargé de ça à l'auberge quand Anorion venait tout juste de sortir de son cercueil.
-Je crois que vous vouliez parler ?
L'hybride regardait la fille de Daren, la situation de Lys était facilement réglable, il irait avec elle, Hinamori serait de la partie, quand Haldamir serait revenu pour surveiller les deux soeurs, enfin surtout une. Par contre, il sentait qu'Aillil brûlait de bouger, autant éviter de la retenir.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Maison d'Haldamir   Sam 2 Aoû - 0:55

Hinamori n'en revenait toujours pas, en fait... quelque part, ça ne la gênait pas vraiment. Elle eut le rouge aux joues rien que d'y penser. Préférant s'aborber dans une tartine, et une nouvelle tasse de thé, parce qu'elle avait faim, la shinigami écouta l'échange entre les deux petites filles qu'elle avait souvent vu trainer dehors avant que tout arrive. La plus jeune, Kallen avait souvent foutu le bazard pendant les entrainements des différentes divisions. Une vraie tornade, si si une tornarde, puisqu'elle en avait fait apparaitre une sur les terrains d'entrainement.

Enfin, ils n'arriveraient jamais à parler interrompu comme ça toute les dix minutes, d'abord Jio-chan, en suite Kallen et Ulrike. Aillil-san semblait... avoir une patience limitée déjà fortement mise à l'épreuve. Elle sourit dans sa tasse, avant de boire à nouveau.
Ah, Anorion était prêt à discuter, mais de Lys en tout cas, mais ça promettait sans doute d'être intéressant.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Maison d'Haldamir   Jeu 14 Aoû - 13:16

Aillil cligna des yeux une fois. Deux fois. Et repris une gorgée de brandy pour toute rponse à la gamine qui avait décidé que son estomac faisait un bon siège.
Ah non pas tellement en fait. Bweh, elle tient pas en place.
Tandis qu'Aillil révassait dans son coin de gamines, de bottes et de vitres brisées elle s'enfonça encore plus dans son fauteuil, expression boudeuse abandonnée pour une de plaisir intense et de satisfaction. On s'amuse comme on peut, hein.

La samildanach se releva manquant de renverser le liquide d'ambrose sur le fauteuil. Du silence, yay ! Anorion la regardait sachant parfaitement qu'elle prendrait l'opportunité de parler et surtout d'être entendue. Pourvu que la pile électrique se taise sinon ils n serraient jamais sortis de ce foutoir. Elle posa ses avants-bras sur ses jambes croisés, se campant un peu en avant, les regardant tous alternativement mais surtout Anorion, parce que plus qu'Hinamori, lui aurait les réponses.
-Maintenant que je peux, je saute sur le sujet. Mon père m'aurait-il laissé des affaires, quelque chose ? Je suis certaine que c'est le cas, c'était son genre après tout. Il y a, son regard s'attarda sur Lys puis revint à Anorion, quelque choses qu'il n'aura pu accomplir de son vivant et, qu'il aura laissé à ma charge.

Dire que Daren avait été le plus attentif des pères aurait été faux -passablement- elle s'en rendait compte maintenant, enfin elle s'en été rendue compte avant de mourrir par erreur. Elle l'avait toujours perçu comme son père mais pourtant en y repenssant elle devait bien avouer qu'il s'était plus comporté comme une sorte de jeune oncle, copain-copain et autre. Et parfois, plus elle vieillissait et plus il lui faisait les scènes du vieux sage mystique. Il lui en avait quand même beaucoup appris, mais elle était irrémédiablement une gamine des rues. L'un de ses jeux de son vivant semblait être de lui glisser des indices dans leurs conversations, justement une des raisons de sa question présente, parce que c'était sûr qu'il avait gardé cette facheuse manie même six pieds sous terre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Maison d'Haldamir   Dim 5 Oct - 15:24

Anorion réfléchit un instant, secouant finalement la tête.
-Pour tout avouer, je n'en ai pas la moindre idée, je suis "mort" quelques heures après l'explosion. Ton père a aidé à la construction des Sceaux qui ont sauvegardé nos corps et nos âmes... Je n'ai pour ainsi dire, par l'occasion de le revoir après.

Le Commandant sans armée regarda la jeune fille qui avait elle aussi subit les effets du sortilège, jusqu'à ce qu'une autre le brise, et que le temps reprennent sa course pour chacun d'eux.
-Je suppose que mon frère a été un des derniers à le voir et à savoir ce que Daren aurait pu cacher, malheureusement il ne peut plus rien dire là dessus, après... je ne suis sûr de rien, il faudrait chercher du coté de ceux qui ont survécu et vivent encore. Il n'en reste plus beaucoup, et la plupart sont dans le Sud. Il y en a dans le Nord qui devraient savoir, mais beaucoup moins, parce qu'aucun des Souverains qui ont mené cette guerre est encore sur son trône... La seule chose que je sais, c'est où se trouver le cabinet de travail de Daren dans la ville, peut être y trouveras-tu quelque chose.

Il esquissa un sourire désolé, et regarda Lys.
-Je suppose que vous n'en savez pas plus, puisque vous avez été la première à partir... Si je puis dire. Je vais vous raccompagner dans le Nord, il y a toujours une place qui vous attend à Fainros, normalement. Hinamori-kun, tu accompagneras Aillil jusqu'à ce que tu estimes qu'elle puisse se débrouiller seule, tu nous rejoindras en suite.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Maison d'Haldamir   Dim 5 Oct - 15:43

-Je suis désolée de ne vous être d'aucune aide... La seule chose que j'ai senti, était qu'il était désolé de ce qu'il avait fait.
Les grands yeux ambres de Lys pétillèrent un instant alors qu'elle regardait la fille de celui qui l'avait assassinée. Elle y repensait sans avoir de frissons, elle avait eu tout le temps de réfléchir à sa vie, flottant entre la vie et la mort pendant des années, attendant la délivrance.
Elle avait pu avoir de bref contacts avec Forbesii, et plusieurs autres consciences. Elle réalisa ce que ça impliquait.

-Si... ça peut vous aider, avança-t-elle doucement, j'aimerais vous dire que nous n'étions pas seuls durant la longévité des Sceaux. Je suis rentrée en contact avec plusieurs autres consciences pendant que j'étais suspendue. J'ignore qui exactement, mais j'ai pu parler avec certains d'entre eux, il y en avait deux particulièrement, qui m'étaient fortement familières, je n'arrive pas à me souvenir, mais elles avaient l'air de savoir qui j'étais. Peut être que si vous retrouviez celle qui a brisé le sort, Isil, elle saurait vous dire comment faire pour retrouver ce que vôtre père aurait pu vous léguer. Chaque personne ayant été en contact plus ou moins étroit avec les Sceaux à laisser sa trace dans l'espace suspendue, j'en suis certaine, je suis celle qui y a passé le plus de temps, et j'ai reçu assez d'éducation en matière de magie pour savoir de quoi je parle. Vous devriez pouvoir retrouvez celle de Daren, et la réveiller, si tout n'est pas déjà parti, cela fait tout de même plusieurs semaines que nous sommes de nouveau en chaire et en os sur cette terre.

Lys se tu, triturant ses doigts pâles et fins, jouant avec un anneau d'argent et de cuivre, passé à son annulaire gauche, cruel rappel que Forbesii n'était toujours pas à ses cotés.
-J'irais jusqu'à Fainros, si ça me permet de le rejoindre, l'attente commence à être vraiment trop longue.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Maison d'Haldamir   Dim 4 Jan - 22:14

Hinamori voulu protester, elle voulait rester avec lui. Elle s'était sentie seule pendant toutes ses années. Elle était restée le plus longtemps possible dans les Maisons de guérisons du temple d'Or Blanc, puis, elle avait du partir. Là, elle avait commencé une longue errance, elle avait retrouvé Toushiro, mais celui-ci disparaissait souvent, et elle, elle restait seule.
Après la mort du Commandant Genryusai, la confusion et la solitude avaient longtemps planer sur les armées de la Cour, l'arrivée d'Anorion au poste de Commandant Général l'avait rassurée. Elle avait été éblouie par ce personnage rayonnant et chaud comme le soleil. Elle n'avait jamais vu quelqu'un avec des cheveux pareils, ni regard aussi particulier. La vice-capitaine s'était raccrochée à lui quand Aizen avait trahi.
Quand il disparu, ce fut un deuxième choc pour elle, et elle avait été incapable de faire quoi que se soit. Elle avait trouvé Haldamir dans les ruines quelques années après l'explosion. Elle lui avait souvent rendu visite, et à chaque fois, c'était réconfortant de parler du passé qu'ils avaient en commun.
Mais, Anorion était là maintenant, et il lui ordonnait de partir avec Aillil, qu'elle connaissait à peine. Elle lui en voulu un peu, mais elle savait qu'il viendrait la chercher si elle recontrait des problèmes en route. Elle hocha la tête, signifiant qu'elle acceptait les ordres. Cette fois, elle serait là quand il le faudrait.
Revenir en haut Aller en bas
Haldamir
Gardien
avatar

Peuple : Serviteur de Mordorun
Nombre de messages : 96
Localisation : Un pied dans la tombe. Sans rire.
Date d'inscription : 02/06/2007

MessageSujet: Re: Maison d'Haldamir   Ven 27 Mar - 19:37

Haldamir poussa avec résignation la porte de ce qui, il y a encore deux jours était son havre de paix -toute relative soit-elle-, et qui depuis peu était le point de rendez-vous des anciens de ce monde.
-Yo. Toujours pas partis ?

Certes, c'était très chaleureux, mais il avait toujours été comme ça, que ça plaise ou non, ça n'était pas son problème.
Après tout, ils avaient tous rappliqué ici, sans lui demander son avis, après tout, le reste des bâtiments de la ville étaient en aussi bon état que sa maison. En plus, il avait les deux mioches en apparence, qui le faisait parfois tourner en bourrique.
Il laissa entrer Ewanne, avant de refermer la porte derrière elle.
-Elle s'appelle Ewanne, et elle répondra à d'éventuelles questions plus tard.

Il fit signe à la femme de le suivre. Il passa à coté du petit groupe qui squattait son salon, et s'enfonça dans le couloir qui donnait sur les chambres, non sans ébouriffer les cheveux d'Ulrike au passage.
-La salle de bain est au fond, expliqua-t-il, normalement y'a tout ce qu'il faut pour vous dedans.
Le borgne ouvrit une porte, dévoilant une chambre impeccable.
-Il y a des vêtements dans le coffre, au pire si vous ne trouvez rien à vôtre taille, ma chambre est à coté de la salle de bain, fouillez dans mes affaires, vous trouverez bien quelque chose en cas de pépin.
Il s'apprêta à la laisser, et s'arrêta à mi-chemin dans le couloir.
-Vous voulez manger quelque chose ? C'est pas quatre étoile, mais j'peux vous faire quelque chose de sympa...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Maison d'Haldamir

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Maison de Nara
» Maison de Riiko
» La maison de Evans Paul vandalisee par les siens
» Maison de retraite
» Cherchons une bonne "maison" pour un bouc nain
Page 5 sur 10Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Inwilis :: Les Royaumes du Sud-Ouest :: Esgal :: Altare la Cité Morte-
Sauter vers: