AccueilPortailGalerieFAQS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 La Tombe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: La Tombe   Jeu 20 Sep - 23:53

Le noir. Un noir profond, omniprésent et par dessus tout horriblement glauque. Deux choses glissèrent de mes yeux, tombant à coté de mes oreilles avec un tintement, mais je ne m'en aperçu même pas.
Je venais d'ouvrir les yeux, et de prendre un souffle d'air comme si je sortais d'un long plongeon dans la mer et que je remontais à la surface.
Mon souffle résonnait dans mes oreilles, et je me figeais commençant à paniquer tout soudainement. Mes mains tâtais rapidement dans le noir, je pouvais à peine bouger, j'étais dans une boite !
Ma poitrine se soulevait à un rythme saccadé et je hurlais, frappant le bois de toutes mes forces pour me sortir de là. J'avais chaud et je me mordais la lèvre assez fort pour la faire saigner, me forçant à respirer calmement.
Allez ma fille, d'accord t'es clostro mais t'es mage, trouve une solution !
J'avais réagit exactement de la façon que je n'aurais pas du, mais réveillez vous dans le noir, dans une boite, six pieds sous terre et vous y réfléchirez à deux fois avant de dire que ça vous fait pas peur.
Bon allez calme, cool-cool, zen-zen... Voilà, doucement. Cherche.
Je fermais les yeux, partant au plus profond de moi-même, touchant le core de ma magie, immédiatement plus calme, mes muscles se dénouant peu à peu.
Au travers de mes paupières je voyais déjà la manifestation de mon pouvoir entre mes doigts. Une lueur éclatante dans tout ce noir.
Je la moulais avec mon esprit, une boule de pouvoir explosive que je faisais soudainement traverser le bois et la terre.
Le cercueil se remplissant de terre meuble et prenant une grande goulée d'air je me hissais comme je pouvais hors de cette horrible boite, mes doigts s'enfonçant dans le sol mouillé comme des griffes, battant avec mes pieds.
De l'air !
Je me laissais tomber dans l'herbe, les jambes encore dans le trou que j'avais fait, en toussant et en crachant la terre dans ma bouche. Et après on se demande pourquoi je déteste les petits espaces et les foules... Je hais la spéléologie....
Je me tournais sur le dos, trop essoufflée et sous le choc pour faire autre chose. Oh le ciel est bleu.... Ouaaaais brillante déduction, pas comme s'il allait être vert hein. Bon bah j'devais aller bien vu que je sortais des idioties.
Je jetais un coup d'œil critique sur ma tenue, oh miracle pas d'robe ! Chouette.... Un pantalon noir avec mes magnifiques bottes, que je les aime, et un haut typé en soie qui m'arrivait mi-cuisse. J'avais aussi mes gants, bizarre tiens. Si je connaissais celui qui m’avait enterré il y avait forcément quelque chose pour moi. Avec une petite manipulation magique deux choses rondes et plates se retrouvèrent dans ma main, des pièces ?
Je souriais très soudainement, je savais exactement qui avait fait ce geste pour moi. Et après réalisait à quel point j'avais du lui faire du mal. J'avais pris ma décision sur le qui-vive et ne lui en avait pas parlé. Je n'avais réellement pas pensé que j'aurais pu mourir, enfin mourir ne serrait pas le terme exact. Mon corps ne bougeait plus, mais une partie de mon âme était restée alors que l'autre se baladait. Je savais que j'avais vu des choses, diverses; horribles ou belles, mais plus j'essayais de mettre le doigt dessus moins j'arrivais à m'en souvenir. Bon ok j'abandonne.
Mais combien de temps j'étais resté dans cette boite du coup ? Quelques jours ? Des mois, des années...des siècles ? Naaaaaan pas possible. Euh. Quoique...
Fallait que j'efface les traces de mon 'passage' et que je me rende à la prochaine ville, histoire d'avoir la date. Après je verrais ce que je ferrais.
Fallait que je me rafraichisse un peu aussi, la terre dans les cheveux c’est pas top, et l’odeur de la tombe non plus d’ailleurs. Mais avant faudrait vraiment que je me décide à bouger…
Revenir en haut Aller en bas
Variel
Mercenaire
avatar

Nombre de messages : 27
Date d'inscription : 30/05/2007

MessageSujet: Re: La Tombe   Jeu 27 Sep - 20:35

Marchant au gré des sentiers, un homme assez grand aux cheveux rouges et aux vêtements noirs se découpait sur l’horizon.
Il avait l’air un peu fatigué, mais tenait une marche assez rapide et restait assez droit. Son visage ne manifestait ni joie, ni peine… Impassible.

Son long manteau flottant derrière lui, les yeux dirigés vers le sol, il ne put s’empêcher de voir une forme dans la terre.
Il s’arrêtât devant elle et la regarda. Une jeune femme brune se trouvait à moitié dans un trou, couverte de terre, il pouvait sentir son aura magique.

Il regardait cette personne, la voir comme ça ne lui inspirait ni tristesse, ni jouissance, ni aucune autre forme d’émotions.
Il restait là… Impassible, immobile… Ses yeux verts brillant sous la lumière du soleil, ne laissant entrevoir rien de ce qu’il pouvait penser.

Soudain il s’accroupi devant elle et lui tendis une main secourable gantée de noir, lui proposant de l’aider à se relever, la regardant dans les yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Tombe   Jeu 27 Sep - 22:37

Je contemplais la magnifique vaste étendue de ciel bleu. Bah en même temps quand t'as que ça sous les yeux... LA grande question. Pourquoi le ciel est bleu ? Le ciel est bleu à cause du reflet de la mer sur l'atmosphère, réponse scientifique bien-sûr, que je connais par cœur parce que j'en avais marre de me prendre des coups de dictionnaire sur l'arrière du crâne. Et si la mer c'était du chocolat d'abord ? Hein ? C'est vrai quoi !

Ouaaaaaais....
Aillil tu as 19 ans et tu est déjà complètement barge, ça t'inquiète pas ?
Non pas vraiment.
Bah quand même. Déjà tu parle de mer en chocolat et tu me parle, enfin te parle.
...
Juste une observation hein, pas de quoi s'inquiéter...
...
Euh Aillil ?
...Oui moi-même ?
Non rien je vais me taire ça vaut mieux...

Finalement ça changeais rien au fait que j'avais pas bougé mon cul, que la terre froide c'était pas top et que....oh un hérisson....un drôle d'hérisson....avec des cheveux rouges, des yeux verts et une salle tête....Euh pourquoi y m'tends la main lui ?
Oublie pas qu'on t'as appris à te méfier des messieurs Aillil
Moi-même dégage !
Rhô ça va...Si on peu plus rigoler !
Viiire ! *bruit similaire à un claquement de porte dans ma tête*
Ah bonheur, le calme....
Enfin ça change rien au fait que j'ai un bonhomme devant moi, qu'à pas l'air vachement aimable.
-Euh...Bonjour ?"
Pas de réaction.
-Vous savez que froncer des sourcils comme ça, ça va vous donner des rides prématurément ?
Toujours aucune réaction.
Mais qu'est ce qu'il a ce type ? Il a un manche à balais dans le fi-oh !
Comme une grosse débutante j'avais pas fait attention à son aura, enfin plutôt son absence d'aura. Un corps sans âme, enfin sans cœur...
Brrrrr, à faire froid dans l'dos...
Je ne le quittais pas des yeux et me levait doucement refusant son offre d'aide.
Super hein, tu reviens d'entre les morts et t'as droit à quoi comme première rencontre ? Un gars relativement beau gosse (si tu passe outre le fait qu'il est roux pétant et qu'il a des triangles sous les yeux qui font penser à un clown raté) et qui forcement garde sa langue dans sa bouche, à une coiffure relativement bizarre (j'imagine même pas le nombre d'heures qu'il doit passer devant son miroir) et qui tire la plus grosse tronche d'enterrement que vous avez jamais vu.
Bon allez fifille soit pas trop méchante quoi, il est quand même beau gosse...
Ouais mais il a pas d'cœur.
Touché...
Je secouais la tête, faisant par la même occasion voler de la terre un peu partout. Beurk !
-Euh bon bah quand tu sortiras ta langue de ta bouche moi c'est Aillil.
Je lui tendais pas une main à serrer, mais j'essayais quand même un léger sourire. Allez on va quand même tenter d'être gentille....Quoique...
Revenir en haut Aller en bas
Variel
Mercenaire
avatar

Nombre de messages : 27
Date d'inscription : 30/05/2007

MessageSujet: Re: La Tombe   Sam 29 Sep - 12:16

La jeune femme lui avait adressée la parole, et il ne lui avait pas répondu. Que pouvait il lui dire, après tout sans coeur et donc sans âme, il ne ressentait rien et ne voyait pas du tout l'interêt de lui répondre.
Elle avait tirée une drôle de tête lorsqu'elle l'avait aperçu.
Il faut dire que son allure générale n'était pas très commune.

Il regarda la fille nommée Aillil se relever et fit de même, continuant à la regarder. Il jetat un oeil à la main de la jeune femme...
Et il la pris lui serrant, d'une poignée de main chaleureuse... Pas au sens "amical" du terme, mais sa main était naturellement très chaude.

Axel...

Il avait dit ça d'une voix neutre, au ton suave. Remarquant le petit sourire d'Aillil et radoucit son visage, lui donnant un air plus détendu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Tombe   Mer 10 Oct - 15:01

Oh il sourit. Ouais... Enfin j'vais pas non plus croire que c'est sincère hein. Ce gars pourrait m'embrocher avec le même sourire sur le visage, et il s'en foutrait éperdument.
Dans quoi chuis encore tombée moi...Glarg.
-Bon j'dois aller à la ville la plus proche histoire de savoir c'est quoi la date, je sais que je suis morte à un moment mais je pense pas que j'suis restée que deux ou trois jours, ça doit plutôt être genre un an. J'aimerais bien savoir ou il a enterré papa aussi...
La plaie était encore fraiche et en pensant à l'état de mon père j'en avais les larmes aux yeux, mais au moins son calvaire était terminé.
Je ravalais mes larmes, pas la peine de pleurer en public hein, enfin en même temps devant un type qui fait une très bonne imitation de mur c'est pas si grave. A la place je m'allongeais sur le sol, sur le ventre et tendais mes bras dans le trou par lequel j'avais réussi à me dégager. Je devais alors l'air cul-cul avec mes jambes qui se balançait mais bon. Il n'y a que Mr Mur qui regarde alors.
Je n’aime vraiment pas les trous du genre, mais j’n’allais quand même pas laisser mes affaires ici. Oui mes affaires, cherchez pas à comprendre.
-Ah les voilà ! Mes bébés !
Je balançais mes trouvailles par dessus mon épaule, en dehors du trou. Et d'un fourreau de dague et de deux. Ma dernière trouvaille je la sortais à la main.
Pleine de terre, le fourreau dorsal était taché mais pas irremplaçable, par contre l'épée si. Je ramassais mes dagues elfiques jumelles, Snick et Snack, et en accrochait une autour de chaque cuisse. Avec l’habit que j'avais présentement c'était parfaitement dissimulé en plus, la classe. Onilwyn, mon épée, je l'accrochais dans mon dos. Epoussetant la terre sur le devant de mon Chi-Pâo, la sorte de chemise longue en soie noire avec laquelle m'avait enterrée, et retirant mes mitaines pour les secouer avant de les remettre.
-Bon, vous n'êtes pas forcément la meilleure des compagnies, sans vouloir être méchante hein. Mais bon si vous continuez votre chemin, on à cas faire la route ensemble. Mais avant, j'dois m'occuper de ça.
Me tournant vers le trou je levais les mains, paumes vers le bas, et laissait s'ouvrir les murs du daim qui contenais ma magie. C'était tellement simple comme claquer des doigts. La terre que j'avais déplacée filait dans le trou et se recollais aux autres particules, très vite il n'y eu plus de trou du tout, mais c'était pas terrible. J'agitais la droite avec une moue pour faire apparaitre de l'herbe, et voilà le travail est fait !
-Voilà, on peut y aller maintenant.
J'devais avoir l'air d'une hurluberlue avec mes gestes et ma façon de parler mais hé, j'ai le mérite d'être parfaitement honnête dans ma façon de me tenir même si ma gestuelle laisse à désirer parfois. Par contre lui il était trop statique, je crois bien que je vais essayer de le faire réagir un peu. Un gars beau gosse comme ça qui ne réagit pas c'est nul. J’m’y attaquais comme une gosse.
-Alors Axel c’est quoi ton alcool préféré ? Tes cheveux c’est naturel ou tu les teints ? Comment tu fais pour les coiffer comme ça, c’est quoi ton gel ? Tu veux un mouchoir t’as des traces sous les yeux, oh mais que chuis bêtes c’est des tatouages !....[/i]
Chieuse jusqu'au bout des ongles.
Revenir en haut Aller en bas
Variel
Mercenaire
avatar

Nombre de messages : 27
Date d'inscription : 30/05/2007

MessageSujet: Re: La Tombe   Mer 10 Oct - 16:13

Axel la regardait, impassible. La postion qu'avait prise Aillil pour chercher ses affaires aurait fait rire presque tout le monde, en aurait déséspéré plus d'un et certains en auraient même profité pour la pousser dans le trou, le reboucher, puis se serait enfuit pour échapper à cette fille qui, en plus d'être un cadavre vivant, était complètement folle à lier.
Il ne bougeat pas non plus quand cette dernière parla d'aller dans la prochaine ville et encore moins quand elle referma le trou tout en faisant repousser l'herbe.

Puis quand vinrent les questions poseés rapidement avec un ton à la limite du gamin... Il décidat qu'il était temps d'avoir peut-être un peu plus de réactions pour éviter d'avoir à supporter ça durant tout le trajet... Il n'avait pas de sentiment mais il n'échappait pas aux maux de tête et aux migraines...

J'aime la vodka, mes cheuveux sont naturels et la coiffure aussi, et ce ne sont pas des tatouages mais des marques de naissance. Et toi quel est ton alcool préféré et quelles sont tes céréales favorites ? Tu te teints les cheveux ou ils sont comme ça depuis ta naissance ? Comment tu fais pour sortir d'une tombe tout en étant bien coiffée ? Tu as des tatouages ou des marques de naissances ? Et surtout, si tu étais morte, pourquoi tu es en vie ?

Des réponses et des questions formulées clairement, d'un ton toujours aussi neutre et qui allait maintenir Aillil occupée pendant un moment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Tombe   Jeu 11 Oct - 23:41

Okaaaaaaay, Mr à de l'humour c'est déjà ça...
-blink blink-
Mais attends, il a raison là.
Techniquement chuis morte donc...
-Chuis un cadavre vivant, chuis un cadavre vivant AahaAhaAhAa !
Les mains dans les cheveux je hurlais rauquement.
Et j'avais pas l'air con aussi.
Et il me regardais comme si j'étais complètement tarée.
Ouais bon, je sais que chuis pas tout à fait normale, mais quand même chuis pas une malade mentale échappée d'un asile non plus.
Ou peut-être que si, niark niark.
Néanmoins je reprenais mon sérieux et marchais à ses cotés, les bras croisés derrière la tête avec une moue enjouée et gamine.
-Alooors, j'adore les Lucky Charms, je ne suis pas bien coiffé faut t'acheter des lunettes. Par contre je ne me teints pas les cheveux c'est vraiment ma couleur naturelle. Je suis une vraie alcoolo et mes favoris sont le rhum brun et le whisky. J'ai des tatouages et des marques de naissance mais t'auras pas l'occasion de les voire, hors de question que tu te rinces l'œil mon gars !
Ouais bon les tatouages encore ça peu passer au pire mais mes p'tites marques de naissance alors là non hein, sur mon corps mort sauf en cas de force majeure. Et devinez c’est quoi la force majeure….Grand sourire.
Revenir en haut Aller en bas
Variel
Mercenaire
avatar

Nombre de messages : 27
Date d'inscription : 30/05/2007

MessageSujet: Re: La Tombe   Mer 17 Oct - 15:58

Il avait écouté et enregistré les réponses. Il se trouvait donc avec une alcoolo, folle, déjantée et aimant les Lucky Charms… Et en plus elle avait un sens de l’humour douteux et de drôle de postures…

Tu voulais aller dans la ville la plus proche pour demander la date non ? Alors on devrait y aller maintenant si on veut y être avant la nuit.

Il n’attendit pas la réponse et commença à aller en direction de la ville, il se dirigeait par rapport aux âmes qu’il sentait. Aillil le suivrait sûrement vite. Il marchait d’un pas rapide et régulier, l’herbe sous ses pieds roussissant sous ses pas et ses pas laissant de belles marques dans le sol. Ses bottes avaient passées du noire au marrons et le bas de son manteau aussi… Il devrait les laver.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Tombe   Lun 22 Oct - 1:03

Bwarf, pas vraiment le sens de l'humour le gars. Eh mais c'est qu'il part sans moi en plus !
Je courrais les quelques mètres qui nous séparait et me mit à sa hauteur, marchant les bras croisés derrière la tête les coudes en l'air.
-Hé au fait, tu m'as pas dit c'est quoi ton chemin, enfin ou tu vas et pourquoi ? Moi c'est pas dur, j'étais morte et apparemment chuis reviendue donc faut bien que je me situe quoi.
Je jetais un coup d'œil en latérale, la tête penché.
-Tu parles pas beaucoup hein...
Forcément, je viens à peine de sortir de mon trou et c'est déjà la louse, le gars il ne pipe pas mot. Ouais enfin ça se trouve je lui pête les bonbons avec toutes mes questions et mes réactions débiles.
-soupire-
Si j'avais eue des oreilles de neko elles se serraient dressés fièrement à ce moment là. Je sais j'vais chanter pour détendre l'atmosphère !
-Oh mon berger fidèèèèèleuh, vient-en reposer sur mon coeur ah ah ah ah ah ah ! A ma voix qui t'appeeeeelleuh, vient-en me donner du bonheur ah ah ah ah ah aaaaaah !
Toutes seule comme une grosse cloche je chantonnais d'une voix criarde le refrain pour le moins assez hard. De toute façon y'a pas d'monde dans l'coin et puis j'm'en fou si on m’entend.
Mais pour ma gouverne, d'habitude je chante des trucs plus sérieux et beaucoup plus musicaux.


la suite
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Tombe   Sam 24 Nov - 16:43

J’approchais du Tor, là où se situe la tombe de mon amie. J’avais toujours une boule dans le ventre lorsque je venais la voir, elle me manque beaucoup. J’apporte, comme tous les ans, un bouquet composé de roses rouges et de lys blancs… Elle aimait beaucoup ces fleurs.
Je grimpe une pente douce et j’arrive là où elle repose pour toujours, j’eu un petit sourire, j’allais passer toute la journée avec elle.
Bonjour Aillil, ça fait tout juste un an que je ne t’avais pas rendu visite… Je t’ai apporté tes fleurs favorites, tiens.
Et là vous vous dites, qui est cette folle qui parle à une tombe, mais des tas de gens parlent aux tombes, c’est un moyen de se rassurer et de se dire que la personne enterrée est toujours là avec nous. Je m’avançais afin de déposer les fleurs près de la pierre dressée, quand je me sens aspirée vers le bas.
Aaaaargh !! C’est quoi ce binns !!

Je me retrouvais donc enfoncée dans un trou jusqu’aux seins, un bras resté malheureusement le long du corps, et l’autre tendu en l’air…
Ouai, j’ai sauvé les fleurs !! Attend… Pourquoi y a un trou ic-Aillil !!
Je jetais mon bouquet et creusais avec mes mains pour atteindre le fond du trou… -Pop!- C’est le bruit que fit ma tête quand elle entra entre les quatre planches de sapinettes qui composaient le cercueil.
Euh, pardon de te déranger Aillil mais… Attend…

J’arrive à bien voir dans le noir, enfin à la condition d’avoir un minimum de lumière, et là la vision que j’avais du cercueil me disait qu’il était vide… Impossible, il doit y avoir ses affaires et ce qu’il reste de Lily… Je me tortillais et une de mes mains entra dans le trou. Touchant par l’esprit le corps de ma magie, je fis apparaître une petite boule de lumière violette. Les yeux grands ouvert je regardais d’un bout à l’autre du cercueil…
Y a rien ? Où est ton corps ? Où sont Snick et Snack ?? Aillil, mon dieu, on a pillé ta tombe !! A les enflures !! Attend que je les trouve ça va pas s’passer comme ça !

Je fis sortir ma main et me débattait comme un beau diable pour me dégager du trou… Fichues oreilles qui se coincent! Je ne sais pas qui a osé profaner la tombe de Lily, mais je vais le retrouver, même si je dois y passer le restant de mes jours et aller jusqu’en enfer pour lui enfoncer mon pied la où je pense !! Sortant du trou comme on remonte à la surface quand on est dans l’eau, je m’agrippais au bord du trou de terre meuble et tombais nez à nez avec une empreinte… Une empreinte familière, de botte, qui pointe petit… Mon sang ne fit qu’un tour.
Oh les ordures !! Ils ont piqué tes affaires, tes restes, chourés tes bottes et en plus ils ont le culot de les mettre !! Tic et Tac ça les démange de leur dire deux mots à s’te bande de crétins dégénérés !!

Je m’extirpais violement de ma piscine de terre et me secouais pour faire dégager le plus de terre de sur moi. J’allais partir en courant quand je me dis qu’un trou ça faisait pas très classe, je fis se tasser la terre, faisant bien attention à ce que ça fasse naturel, remettant de l’herbe sur le dessus, je fis aussi venir mon bouquet dans ma main. Y avais aussi une deuxième séries d’empreintes, ils sont deux… Tant mieux j’en prend un pour taper sur l’autre, et pas de pitié… Je partais donc en courant et en suivant les marques de pas, y en a deux qui vont avoir une mauvaise surprise.
Revenir en haut Aller en bas
 

La Tombe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Le tonnerre gronde, la pluie tombe, j'en suis heureuse....[Légende Japonnais]
» tombe du commandant PARQUIN à Doullens (SOMME)
» Déterre la tombe d'Astrid pdt la nuit (pv Luca et Victoir)
» une plume qui tombe du ciel
» tombe du général DUMAS à Villers-Cotterets
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Inwilis :: Les Royaumes du Sud-Ouest :: Andanorië :: Varilë-
Sauter vers: