AccueilPortailGalerieFAQS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Là où se rejoind et retrouve.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Haldamir
Gardien
avatar

Peuple : Serviteur de Mordorun
Nombre de messages : 96
Localisation : Un pied dans la tombe. Sans rire.
Date d'inscription : 02/06/2007

MessageSujet: Là où se rejoind et retrouve.   Sam 8 Sep - 0:04

Calmcacil était donc rentré, ayant terminé de tout remettre à neuf, où du moins, quelques pièces minimums, et s'être installé, avoir récupérer des meubles, enfin le nécessaire pour vivre en parfaite autonomie, même au niveau des vivres.
Ce qu'il avait découvert l'intringuait, quelqu'un avait passé la nuit dans les quartiers d'un ancien noble et militaire gradé de surcroit, sans avoir toucher la moindre pierre de mémoire, et cette personne, n'était pas morte, malgré ce qui rôdaient parfois dans la ville. Heureusement, la Seireitei était située à l'opposé du Centre de Recherches. Certaines expériences avaient mal tournées, et l'explosion n'avait rien arrangé, des créatures étaient sorties des laboratoires. Notament, celles faites de sang, de vrai fléaux, une véritable horreur. Haldamir avait pris le risque, mais en plein jour, ce qui l'avait sauvé, d'entrer dans l'ancien lieux de concentration de savoir de la ville. Il avait trouvé le moyen d'enfermer et d'arrêter ses créatures sanguines, avec plusieurs petites bouteilles, des fioles, ayant quelques capacités spéciales, et surtout celle de l'enfermer en les aspirants.
Elles ne venaient pas du coté de la Seireitei, parce qu'elles n'avaient pas pu le suivre, il était ressorti in extremis, le soleil les avait rebuté, et il avait pu déguerpir. Il ne reculait pas devant le danger, mais là... C'était du suicide que de vouloir les affronter. Impossible de s'en cacher, leurs corps liquides, passaient par toutes les interstices des murs lézardés, des fêlures des fenêtres, et elles finissaient généralement par vour attraper. Le cercle externe de la citée, était donc, réellement dangereux, mais il n'y avait pas que ça, loin de là.

Il posa jeta son sac sur un de ses fauteuils déparaillés, et envoya ses bottes au loin, s'étaler sur le parquet, récement rénové. Il dégraffa sa cape, et la pendit à un porte manteau en fer forgé ouvragé, qu'il avait dégoté dans le quartier des nobles. Calmcacil Fardale de son vrai nom, avait totalement refait sa vie, douloureusement, loin de ses soeurs, surtout de Liadan qu'il avait le plus connu, mais son oeil, n'apportait que le mal. Il voulait éviter d'exposer inutilement sa famille. Ici, les gens de l'Espérance qui se réunissaient sauraient se défendre si l'oeil du dragon venait à prendre encore possession de sa folie. Il avait tué ses parents, après leur avoir rendu une ultime visite, en réalité, il les avait plus achevé, quelqu'un était déjà passé pour s'enfuir sans avoir eu le temps de terminer. Le sil'ura n'avait pas eu le choix. Maintenant, il était Haldamir, ancien capitaine de la Seireitei, servant de point de ralliement aux gens de son Ordre, qui s'étaient infiltrés un peu partout dans les guildes d'Inwilis, qui ne se doutaient de rien. Leur réseau était aussi bien fourni que celui des aubergistes et des cheminants. Néanmoins, cela ne les empêchaient pas d'avoir du retard sur les nouvelles.
Ils n'avaient rien pu faire pour les Sceaux, et les vies qui avaient dû être sacrifiées, et ils n'avaient pas d'idée, strictement aucune de l'emplacement où les deux amants avaient pu réaparaitre.
Il soupira, passa une main dans ses cheveux, fatigué, il prit néanmoins son courage à deux mains, et rangea parfaitement les vivres qu'il était allé cherché à Fendassë. La prochaine fois il irait à Emaine Macha, le temps qu'on l'oublie dans la ville portuaire. Il pousserait jusqu'à Nargothrond s'il le fallait. Mais personne ne devait savoir qu'il était vivant, les Soeurs Fardale l'apprendraient bien vite si non. Il eut un sourire, elles s'étaient bien débrouillées, et mieux encore. Grignotant au passage un croûton de pain, il s'affala dans un sofa profond, et termina de manger, avant de se détendre complétement. C'était une vie monotone, et souvent solitaire, malgré les visites de ses compagnons, mais il s'y était fait, et cela lui convenait. Fermant les yeux, les mains jointes sur son ventre, les pieds dépassants de l'accoudoire, la tête affalée dans les coussins, il rabattit un plaid écossais sur lui, se tourna, se recroquevilla un peu. Il était vraiment fatigué. Attrapant sa gourde qu'il avait lancé en même temps que le sac, d'une habile contorsion, il bu un peu d'eau. La porte était fermée, et protégée par un sort, il pouvait dormir tranquille. Il somnola d'abord, avant de s'endormir sans s'en rendre compte.




Dernière édition par le Sam 27 Oct - 13:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isil
Guérisseur
avatar

Peuple : Humaine. Myope.
Second(s) Métier(s) : Samildanach
Nombre de messages : 598
Localisation : Dans le Sud, avec les psychopathes de l'Arène.
Date d'inscription : 01/10/2006

MessageSujet: Re: Là où se rejoind et retrouve.   Mar 11 Sep - 20:06

Isil toujours en compagnie d'Inu, avait donc marcher à travers tout Alatairë, dans une direction bien précise, celle qu'avait indiqué implicement Lys avec sa question. Elle regarda à droite, puis à gauche, avant de traverser la rue pour arriver devant la maison qu'elle avait désignée avec un pointage de doigt et un : Iiici !

Déglutissant, mais soudainement boostée par la froideur qui régnait dehors, et l'obscurité tombante, la jeune fille frappa deux ou trois coups sur la porte en bois.
-Excusez moi ! s'écria-t-elle, y'a quelqu'un ?!

Elle était folle, et insouciante de faire ça, mais elle n'avait pas le choix. Pas de trace de Toushiro, et elle n'irait pas chez l'autre ! Beuark ! Alors soit, c'était son dernier recours avant de se chercher un autre endroit où passer la nuit s'il y avait refus. Tiens. Il neigeait. Isil tendit la main pour attraper un flocon énorme, souriant comme une gamine. Les yeux brillants, elle regarda le floncon dans la paume de sa main. Mais, c'était mouillé mainant. Elle s'essuya la main sur son pantalon, et retoqua à la porte. Elle était sûre qu'il y avait quelqu'un derrière m'enfin bon...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://inwilis.heavenforum.com
Haldamir
Gardien
avatar

Peuple : Serviteur de Mordorun
Nombre de messages : 96
Localisation : Un pied dans la tombe. Sans rire.
Date d'inscription : 02/06/2007

MessageSujet: Re: Là où se rejoind et retrouve.   Mar 11 Sep - 22:21

Réveillé par des coups à la porte, Haldamir se leva rapidement. La température avait baissée, il allumerait un feu après avoir vu de quoi il retournait dehors. Il baissa les yeux et découvrit une plaque de glace. Il la toucha, l'énergie spirituelle appartenait à Toushiro.
-Il est donc vivant...

Il lu rapidement la missive, et sourit, Fendassë ? C'était trop risqué, ici c'était parfait, même l'Espada ne viendrait pas, la ville avait des secrets, qui pourraient les mettres en déroute. Les Sous-sols avaient libérés des créatures vraiment utiles, mais dangereuses, parce que les expériences avaient été dénaturées. Les survivants et la Guilde devait déjà être en route pour rallier la ville en ruines. Il repoussa la plaque de glace du bout du pied, et ouvrit la porte. Calmcacil, Capitaine de la 11ème Division tomba nez à nez, avec une jeune brunette, et un jeune homme ayant l'air d'un esclave sexuel digne des plus grandes maisons de passe de Baradtaur. Interdit, il les fixa à tours de rôle. Une samildanach et l'autre avait des capacités spéciales difficiles à cerner. Toushiro n'avait pas pu les louper, ni même Lusia, la Capitaine de la 2ème Division, même si leurs titres ne voulaient plus dire grand chose, les divisions ayant été décimées. Alors ils étaient là avec l'accord des deux autres, et quand même, le capitaine de la 11ème n'avait pas d'ordre à recevoir des deux autres. Son coté belliqueux reprenait le dessus. Bouarf.
Il s'écarta, remarquant la neige dehors, il allait les laisser entrer.
-Entrez, restez pas sous la neige, vous allez m'expliquer ce qui vous fichez devant ma porte à cette heure là.

Il devait pas avoir l'air aimable, m'enfin il venait d'être déranger dans son sommeil. Il s'éloigna pour allumer un feu, les deux invités surpises ayant l'air d'être transis.
-Refermez la porte derrière-vous !
Il s'accoupit devant la cheminée, et il commença à allumer un feu, de façon rapide. Collant brindilles, branches, et bûches ensembles, il prononça quelques mots, et un jet rouge jailli de son index pointé sur le bois. Il eut une petite explosion, et les flammes jaillirent, manquant de le roussir les sourcils et les poils du nez. Il se retourna vers les deux étrangers.
-Alors ? demanda-t-il sur un ton bourru, ça vient cette explication ?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isil
Guérisseur
avatar

Peuple : Humaine. Myope.
Second(s) Métier(s) : Samildanach
Nombre de messages : 598
Localisation : Dans le Sud, avec les psychopathes de l'Arène.
Date d'inscription : 01/10/2006

MessageSujet: Re: Là où se rejoind et retrouve.   Mar 11 Sep - 22:34

La samildanch eut à peine le temps d'ouvrir la bouche pour parler à Toushiro, qu'il était déjà repartit.
-Beuh...
Elle allait frapper encore une fois sur le battant de la porte, quand elle s'ouvrit. Elle eut un mouvement de recul. On aurait dit un Séphiroth en colère, encore que, elle n'avait pas vraiment eut l'occasion de le voir se fâcher, alors pourquoi est ce qu'elle avait cette image dans la tête ? Aucune idée, son esprit devait lui jouer des tours. Il avait l'air peu comode avec son patch noir sur l'oeil, et pourtant, il y avait quelque chose. Isil sourit timidement, et n'eut pas le temps d'expliquer, elle fut obligée d'entrer, sans quoi, elle avait l'impression qu'elle allait avoir un savon.
Elle rassura mentalement Inu, qui devait sentir la pseudo-hostilité du personnage, et aussi pour se conforter elle même. Elle referma la porte derrière Inu, et décida d'attendre qu'il ait fini pour commencer. Elle sursauta quand il râla.
-Euh... C'est que... rho et puis zut ! Je m'appelle Isil et voici Inu (elle désigna son compagnon bien inutilement y'avait personne d'autre dans la pièce) nous sommes arrivés ici en compagnie du Capitaine Toushiro, et de Damoiselle Lys, revenue d'entre les morts, de par mes bons soins monsieur. Nous avons pris la décision de venir ici, et nous avons été accueillit par une de vos confrères, et nous avons refuser son hospitalité, à cause d'une raison personnelle, mais on a signalé qu'un autre capitaine shinigami vivait ici, alors au lieu de crever de froid, de faim, et de terreur, nous avons décider d'un commun accord de demander de l'aide.

Isil s'était tenue au garde à vous, allez savoir pourquoi, elle qui ne filait jamais droit, c'est sûr qu'avec une myopie pareille, elle pouvait pas suivre les lignes droites, mais là... Elle attendit, pas certaine d'être fichue à la porte, ni même certaine d'être autorisé à rester.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://inwilis.heavenforum.com
Inu
Esclave
avatar

Nombre de messages : 139
Date d'inscription : 23/08/2007

MessageSujet: Re: Là où se rejoind et retrouve.   Mer 12 Sep - 14:44

La couverture serrée autour des épaules et un corps toujours transi de froid, Inu avait suivi Isil jusqu’à ce que la jeune femme lui dise que c’était bon. Elle frappa vigoureusement à la porte pour qu’on vienne leur ouvrir. Soudain il senti Toushiro passer derrière eux avec un souffle glacé caractéristique, il était passé en courant d’air et ne prononça pas un mot en passant.

Juste après quelqu’un ouvrit la porte, et les effluves de la maison arrivèrent toutes ensemble au nez d’Inu, c’était un homme qui leur avait ouvert. Il fit sursauter Inu lorsqu’il parla avec un ton des plus bourru, Inu restât derrière Isil et la suivi dans la maison, rassuré par les parole douces qu’elle lui disait mentalement. Il inspira à fond, cet endroit, bien qu’occupé par un hôte pas très aimable au premier abord, le rassurait plus que cette ville, il commença à esquisser un mouvement vers le feu, mais même avec Isil qui le rassurait mentalement il avait un peu peur de l’homme. Ses yeux commençaient à le brûler, et il ne pu se retenir de frotter très énergiquement et frénétiquement, tant pis si ça devait aggraver les choses, mais sur le coup ça soulageait…




Dernière édition par le Lun 3 Déc - 15:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Là où se rejoind et retrouve.   Mer 12 Sep - 15:16

Hinamori venait d'arriver a la maison d'Haldamir puis elle ouvra la porte qui n'était pas verrouillé puis dit : Capitaine Haldamir message urgent de Toushiro ! Veuillez venir a Fendasse regroupement au quartier générale l'Espada est de sortit besoin d'aide ! Nous somme en train de chercher la prophéties qui expliquerait le retour de l'Espada mais nous risquons de ne pas pouvoir y arriver seul ! nous somme d'ailleurs a la recherche du capitaine de la 4eme division et de votre vice-capitaine ! Bon je dois repartir voir Rhys et Uriel de la marche du sanctuaire ! au revoir nous espérons vous revoir a Fendasse capitaine Haldamir !
Hinamori repartit aussi sec en direction de l'habitation de Uriel , Rhys devait surement s'y trouver !
Revenir en haut Aller en bas
Haldamir
Gardien
avatar

Peuple : Serviteur de Mordorun
Nombre de messages : 96
Localisation : Un pied dans la tombe. Sans rire.
Date d'inscription : 02/06/2007

MessageSujet: Re: Là où se rejoind et retrouve.   Mer 12 Sep - 19:33

Haldamir soupira, et... s'affala dans un fauteuil, en se frottant les yeux lui aussi, avec le pouce et l'index de sa main droite. Et c'était reparti, au lieu d'attendre calmement l'arrivée de tous le monde, et de la prochaine réunion de la Guilde de l'Espèrance, Toushiro Hitsugaya se jetait dans la gueule du loup. Calmcacil se demanda s'il avait réfléchit avec d'agir. Lui aussi avait senti, mais c'était trop tôt pour être sûr, de plus, les arrancars n'auraient pas leur pleine puissance tout de suite, ils devaient presque tout recommencer. Et un rassemblement inoppiné dans une ville portuaire, ville marchande, bondée, et pleines de gens divers et parfois louches, c'était vraiment un lieu idéal pour une réunion imprévue. Il n'irait pas.
C'était complétement fou, et irresponsable. Ils recommençaient comme la dernière fois, et la Seireitei avait payé le prix fort. Il se redressa, tout à coup très las. Il sourit doucement, rendant son visage juvénil et sympatique.
-Excusez moi, vous devez avoir faim et être fatigués, installez vous, je vais nous faire à manger. Ah et, il y a dans le petit coffre, des vêtements propres et plus chauds.

Le sil'ura se leva, et si dirigea dans la petite pièce attenante, qui lui servait de cuisine. Il avait quelques chambres en plus de la sienne, elles étaient souvent vide, et occupées une fois par moi par les membres de l'Ordre de l'Espérance. Il alluma le feu du poële de la même façon que pour celui du salon. Tirant une cassorole d'un placard, il versa de l'eau contenue dans une énorme outre. Avec un petit sortilège, l'eau était déjà bouillante, et il versa deux sachets de soupes désydratée, qu'il mélangea avec une cuillière en bois. Il réchauffa une petite miche de pain, et sortit du fromage frai au lait de chèvre, des figues fraiches, et des bellicornes pour le dessert...
Il attendit donc, que la soupe à la mode de nargothrond [chinoise quoi] cuise.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isil
Guérisseur
avatar

Peuple : Humaine. Myope.
Second(s) Métier(s) : Samildanach
Nombre de messages : 598
Localisation : Dans le Sud, avec les psychopathes de l'Arène.
Date d'inscription : 01/10/2006

MessageSujet: Re: Là où se rejoind et retrouve.   Mer 12 Sep - 22:46

La jeune fille avait attendu, tendue. Elle se gratta furieusement les yeux quand Inu le fit. Isil se mordit les lèvres, elle coupa court au lien mental qu'elle avait partager avec Inu pour parler, parce que visiblement et sensiblement, ça laissait encore plus passer ce que ressentait l'autre, psycologiquement et physiquement. Elle frissonna. Et pourtant, elle nota le changement de visage du Capitaine Haldamir comme l'avait nommé la jeune femme shinigami qui était entrée. Elle le trouva aussitôt bien plus sympatique, et tout à fait normal, ou presque. Elle attendit encore, et quand il énnonça tout haut qu'il allait faire à manger, et qu'il leur proposait d'avoir des vêtements plus chaud, elle soupira de soulagement, c'était la réponse qu'elle attendait.

-Merci beaucoup monsieur... Haldamir, fit-elle souriante mais avec une petite voix fatiguée, je crois que des vêtements propres et chauds seront les bienvenus.

Inu étant aveugle, et Haldamir étant occupé dans la cuisine, elle ouvrit le coffre comme proposé, et dégota rapidement de quoi se changer, pour elle et Inu : une tunique noire et rouge qui devrait lui arriver à mi-cuisses, avec pour mettre en dessous un petit débardeur blanc. Les manches étaient doubles à partir du coude, le tissus noir devenait transparent, et ouvragé avec des motifs cercliques, révélant des manches rouges. Isil aurait les mains à moitié dissimulées dessous mains tant pis. Fermée sur le coté par des lanières, c'était des petites sangles à partir de la base du cou pour fermer le col haut. Elle sortit en suite des culottes amples noires, qui se resserraient aux chevilles, elle dégota aussi des chaussettes épaisses en laine, rayées de couleurs, elle les mit de coté. Elle demanderait s'il y avait moyen de se laver après. Elle prit les habits qu'elle avait trouvé pour Inu en suite.
Noirs, et beaucoup plus doux et confortable que ceux en cuir qu'il portait, elle lui avait trouvé, une tunique moulante noire à col ras de cou, et à manches courtes, en cachemire, et le même type de culottes qu'elle avait rêvetu, ainsi que des chaussettes épaisses, et un petite veste confortable brune... Mais avant, il faudrait qu'ils fassent un brin de toilette, et avant ça encore, qu'elle soigne les yeux de son ami.
Elle se leva, posant les habits sur le coffre refermé, et elle passa sa tête pour voir ce qui se tramait dans la cuisine. Elle toussota.
-Hum ! euh... est ce que vous auriez de quoi faire des soins, et aussi un petit ciseau, enfin de quoi couper des fils très fins ? J'en aurais besoin pour Inu, s'il vous plait.

Isil eut un sourire timide, elle était intimidée, mais rassurée, au chaud, et bientôt ils serraient propre, ils auraient le ventre plein, et ils dormiraient sur quelque chose de confortable. C'était véritablement quelque chose d'agréable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://inwilis.heavenforum.com
Haldamir
Gardien
avatar

Peuple : Serviteur de Mordorun
Nombre de messages : 96
Localisation : Un pied dans la tombe. Sans rire.
Date d'inscription : 02/06/2007

MessageSujet: Re: Là où se rejoind et retrouve.   Ven 14 Sep - 20:10

Il était planté devant la casserole, remuant doucement la soupe. Et il avait horreur de ça. Mais, n'étant pas shinigami de peuple, autrement dit, une âme gardienne ayant pris corps, lui qui n'était qu'un sil'ura, il se devait de faire à manger, et là, il n'était pas tout seul, alors, un petit effort.
C'était pas de la gastronomie, mais c'était pas mauvais non plus. Les boutiquiers et marchands avaient décidément, des idées géniales pour inventer ses petits sachets, et surtout pour les vendre à pas cher. Il en avait rammener beaucoup, et de toutes les sortes. Il se retourna vivement, n'ayant pas l'habitude d'avoir quelqu'un d'autre, qui venait réclamer, mais c'était pour la bonne cause.

-Il a une cicatrice ? s'étonna l'ancien capitaine, je ne l'ai pas vue, enfin, ses vêtements cachent quand même certaines parties, je comprend que vous soyez venu malgré ma sale réputation, enfin... si les gens se souviennent de moi. Bon... Je vais vous trouver ça.

Haldamir posa la cuillière sur la petite table poussée contre le mur. Encastrée sous des étagères remplies de bocaux, certains vides, de bouteilles, de boîtes de thés, cafés, chocolats, toutes datant d'un autre âge, ce joyeux bordel prenait un peu la poussière.
-Vous pouvez surveiller ça, fit-il en désignant la soupe sur le feu, j'aimerais éviter de la faire cramer.

Il contourna Isil qui était dans l'encadrement de la porte, et disparu dans le petit couloir juste sur la gauche, à la sortie de la cuisine. Il jetta un oeil à Inu dans le salon, le pauvre tentait de se réchauffer. Calmcacil poussa une petite porte peinte en bleu, la salle d'eau. Il ouvrit un meuble en bois, et farfouilla pour trouver une petite malette en feraille, marquée d'une croix sur le dessus. Il referma le meuble, et revint jusqu'à la cuisine où la jeune fille veillait sur leur repas. Le sil'ura lui tendit la boite.
-Voila, si vous voulez, dans le couloir, expliqua-t-il, derrière la porte bleue, c'est la salle de bain, si vous voulez aller faire un brin de toilette, vous pouvez.
Le shinigami reprit sa cuillière en bois, et remua le contenu. Maudite soupe, pourquoi ça mettait autant de temps ? Bon, d'accord, ça faisait à peine deux minutes.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isil
Guérisseur
avatar

Peuple : Humaine. Myope.
Second(s) Métier(s) : Samildanach
Nombre de messages : 598
Localisation : Dans le Sud, avec les psychopathes de l'Arène.
Date d'inscription : 01/10/2006

MessageSujet: Re: Là où se rejoind et retrouve.   Ven 14 Sep - 22:28

-Ah euh oui !
Isil s'écarta pour laisser passer Haldamir. Elle s'exécuta donc volontier, ses yeux veillant sur la soupe qui tourbillonait dans la casserole. Elle patienta donc, quelques secondes. Quand il revint avec une petite malette qu'elle devina être une trousse de secour sans avoir besoin d'utiliser un quelconque pouvoir. Elle le lui prit donc des mains, reconnaissante.
-Merci beaucoup, il était tant qu'on fasse quelque chose, parce que je si me contrôlais pas, j'serais en train de me gratter comme si j'avais des puces.
Elle lui adressa un sourire radieux, et passa dans le salon, le laissant à sa cuisine. La jeune fille rejoignit Inu, et s'agenouilla en face de lui. Elle ouvrit la petite malette, et découvrit ce qu'elle voulait. Une paire de ciseaux, du désinfectant, des onguents, des compresses... Bref, de quoi nettoyer les yeux de son ami. Elle remonta les manches de sa tunique.
-Ok, Inu, je vais soigner tes yeux. Surtout, ne bouges pas s'il te plait. Y'a des risques pour que tu es mal, j'ai pas d'anesthésiant.

Elle se redressa, pour décrocheté le système de fermeture de son bandeau. Une fois celui-ci par terre, Isil releva la tête d'Inu en le prenant par le menton. Elle examina les plaies. C'était pas joli, mais ça serait moins pire une fois nettoyer. La samildanach prit les ciseaux, et avec une infinie précaution, et mobilisant toute sa concentration et habilité, elle coupa un à un, les fils qui maintenaient fermés ses paupières entre elles.
Lui disant de ne pas essayer de les ouvrirs, elle déboucha le flacon de désinfectant, et en versa généreusement sur une compresse.
-Ca va piquer, prévint-elle.
Isil là encore, appliqua doucement la compresse sur les yeux d'Inu, toujours fermés. Elle utilisa au moins trois compresse pour le nettoyage. Souillées de croûtes séchées, pu, et résudis de fils, Isil jetta les compresses sales dans le feu. Elle attrapa en suite le petit pot en terre contenant l'onguent. Du bout des doigts elle en appliqua sur les petites plaies, de petits trous, sur les paupières d'Inu.
-Bouges pas et n'ouvres surtout pas les yeux, ça risquerait de tout refaire saigner.

Isil mobilisa son pouvoir, sa main gauche luisait de bleu et vert, elle passa sa paume devant chaque oeil. Elle observa les plaies se résorber durant les courtes minutes que dura l'opération. Satisfaite, elle s'arrêta, et souriante, elle l'autorisa à ouvrir les yeux.
-C'est bon, normalement, ça dev...
La samildanach se figea.
Inu venait d'ouvrir les yeux, pas d'iris, pas de pupilles. Rien du blanc. Et, elle sentit aspirée, elle suffoquait, elle avait mal. Elle plaqua ses mains convulsivement sur sa poitrine. Ouvrant la bouche dans un cri muet de terreur. Impossible d'échapper à ce que surgissait de sa mémoire. Ce qu'elle avait oublié. Et en même temps, ce n'était pas ses souvenirs. Oh mais qu'avait-elle fait ? Elle vit le visage inquiet de Séphiroth se pencher sur elle, elle avait mal, mais ne sentait plus rien, pas vraiment. Elle l'avait aspiré, et avait fait jaillir toutes ses anciennes blessures, il était mort, et Rochel avec lui, parce qu'il avait tenté de les sauver. Isil pleurait silencieusement, agenouillé devant Inu, figée dans son geste. Elle revivait la scène de la montagne.
Puis tout changea tout au tout, et de nouveau elle fut dans le salon d'Haldamir. Elle cligna des yeux. Et fermant la bouche, elle du la rouvrir pour reprendre son souffle. Isil regarda ses mains, avec dégout. La petite joie qu'elle avait éprouvé, s'était envolée, et maintenant, elle était amer, triste. Elle était une tueuse. Elle avait encore fait mourir des gens qui s'étaient ralliés à elle. Seulement, elle n'avait pas vu Carmine, alors d'une part, elle était soulagée, mais bien peu.
-T-tu... as vu ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://inwilis.heavenforum.com
Inu
Esclave
avatar

Nombre de messages : 139
Date d'inscription : 23/08/2007

MessageSujet: Re: Là où se rejoind et retrouve.   Sam 15 Sep - 15:21

Inu était assit par terre, près du feu pour se réchauffer. Isil revint près de lui et lui demanda expressément de ne pas bouger. Il la laissât faire, elle devait mieux savoir que lui ce qu’elle faisait et surtout, il appréhendait le soin qui allait, il le savait, être douloureux.
Quand Isil commença à couper les fils, il dû se retenir de reculer brusquement. Inu garda les yeux fermés, et quand l’odeur du désinfectant parvint à ses narines, il déglutit difficilement, se mordit la langue et enfonça ses doigts dans le plancher.

Isil était douce, ce qui aidait Inu à ne pas avoir trop mal, malgré la brûle piquante infligée par le désinfectant. L’opération de nettoyage de ses yeux pris un peu de temps, Ila saldaminach devant changer trois fois de compresse. Quand l’étape du désinfectant fut fini, Inu soupira de soulagement et demanda mentalement à Isil s’il pouvait ouvrir les yeux. Celle-ci lui répondit que non car cela pourrait rouvrir les plaies causées par les fils.

La chaleur des mains de la jeune fille passa sur ses paupières et Inu sentit les plaies se refermer. C’était un soulagement considérable et, mais malheureusement, ce fut de courte durée. Isil lui ayant dit qu’il pouvait ouvrir les yeux, Inu le fit, et il se retrouva avec la jeune fille dans le tourbillon de son cauchemar… Ou plutôt de son souvenir… À une différence près, lui ne voyait pas ce qu’Isil voyait, il ressentait ce qu’elle ressentait, il était condamné à ne jamais voir la moindre chose. La peur, la souffrance, le dégoût, l’amertume, la tristesse, le désespoir… Toutes ces émotions le frappèrent de plein fouet… Il ferma violement les yeux et plaqua ses deux mains sur eux afin d’être sur qu’Isil ne les voient plus. Des larmes coulaient le long de ses joues en un flot continu… Provenant des sentiments d’Isil, mais surtout des siens. Il s’en voulait affreusement d’avoir causé tant de souffrances à sa protectrice et amie…

[N-Non, je n’ai pas vu… J’ai ressentit… Je-Je suis désolé d’avoir fait ça… Je ne sais même pas comment j’ai fais… Tu… Tu dois me recoudre les yeux… Sinon je te ferais encore du mal…]

À chaque fois que ses yeux s’infectaient, on ne retirait pas ses fils, il se souvenait à présent pourquoi… Pourquoi les gens avaient peur de ses yeux et qu’ils le qualifiaient de diable ou de démon… Ils devaient avoir peur que ses yeux soient ouverts…

[Je t’en supplie… Recoud les, je ne veux pas causer de souffrance à d’autre, ou à toi… Je t’en pris…]

Il avait le visage dans ses mains et tremblait, il pleurait silencieusement et inondait le sol.




Dernière édition par le Lun 3 Déc - 15:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isil
Guérisseur
avatar

Peuple : Humaine. Myope.
Second(s) Métier(s) : Samildanach
Nombre de messages : 598
Localisation : Dans le Sud, avec les psychopathes de l'Arène.
Date d'inscription : 01/10/2006

MessageSujet: Re: Là où se rejoind et retrouve.   Sam 15 Sep - 18:37

Isil eut un sourire désabusé. Elle essuya rapidement ses larmes en reniflant.
-Oh Inu, c'est que j'ai fait, je n'ai pas à te fermer les yeux, à cause de mes actes.

La jeune fille s'approcha de lui, et le prit dans ses bras, recherchant à le réconforter. Elle renifla encore une fois, mais si elle, elle était vivante, alors qu'elle était censée être morte, ça voulait dire qu'il y avait une couille quelque part. Son cerveau voulait y réfléchir, mais un gargouillement sonore de son estomac, prit le pas sur son esprit. La faim.
Elle étouffa son rire.
Décidément, elle avait le chic pour rendre ridicule n'importe quelle situation, et aussi se rendre ridicule. Un autre bien plus bruyant que le précédent suivit rapidement. Cette fois-ci, elle pouffa franchement. Elle lâcha Inu, et essuya ses larmes.
-Ne pleures pas parce que tu montres la vérité. Je pourrais jamais te recondre les paupières, même si tu m'en supplies, je refuse. Tu pourras toujours mettre un bandeau, si tu le souhaite, mais jamais ne ferait ce que je viens de t'enlever.

Elle lui sourit largement, le regardant droit dans les yeux. Et ... rien ne se passa. Son sourire s'élargit.
-Bon, nôtre hôte m'a informer qu'il y a une salle de bain disponible, donc ça serait bien si on se faisait une toilette avant de manger. La sueur, la poussière et l'odeur, ça va bien cinq minutes. En plus j'ai trouvé de quoi nous changer. T'en penses quoi ? Maintenant qu'on peut communiquer c'est plus facile. Piou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://inwilis.heavenforum.com
Haldamir
Gardien
avatar

Peuple : Serviteur de Mordorun
Nombre de messages : 96
Localisation : Un pied dans la tombe. Sans rire.
Date d'inscription : 02/06/2007

MessageSujet: Re: Là où se rejoind et retrouve.   Sam 15 Sep - 18:53

Calmcacil n'avait pas tout suivi, parce que ses deux invités avaient partagé des images mentales. C'était étrange, mais ils avaient pleuré tous les deux. Bah, chacun ses secrets, et les siens étaient un peu lourd, mais soit. Il retira la soupe du feu et la posa sur la table.
Il passa dans le salon.
-Je pense que ça serait judicieux, fit-il en réponse à la question qui ne lui était pas adressé, allez-y, c'est un peu trop chaud, alors on a bien le temps pour ça refroidisse.

Il repoussa les fauteuils devant le feu pour tirer une petite table basse au milieu. Il déplaça aussi les tapis, et jetta des coussins sur le sol pour qu'ils puissent s'assoir quand ils mangeraient. Haldamir retourna dans la cuisine, et revint avec trois couverts qu'il installa sur la table. Avant de faire deux autres voyages pour rammener le reste. La casserole de soupe recouverte d'un couvercle pour la garder au chaud, même si elle refroidirait un peu.
Il remit une bûche dans le feu pendant que ses hôtes se dirigeaient avec leurs changes dans la salle de bain. Il s'installa dans un fauteuil, les attendant.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inu
Esclave
avatar

Nombre de messages : 139
Date d'inscription : 23/08/2007

MessageSujet: Re: Là où se rejoind et retrouve.   Sam 15 Sep - 22:32

Inu se blottit contre Isil et pleura de plus belle au creux de ses bras. Il s’en voulait vraiment. Et son sentiment restait accroché fermement à son cœur. Il tremblait tant il pleurait, s’accrochant à Isil désespérément. Il avait eu tellement peur que cette fois ci elle ne veuille vraiment plus de lui. Il avait besoin de pleurer, et il se calma.
Quand il lui demanda de le recoudre, Isil lui dit qu’elle ne voulait pas lui refermer les yeux, il insista, mais elle lui fit comprendre que non, elle ne le ferait pas et qu’il n’avait qu’à mettre un bandeau. Il céda, après tout c’est sa protectrice, elle le protégeait…

[Je garderais mon bandeau alors… Et c’est sur que se laver ce sera mieux]

Le shinigami convia aussi les deux amis à se laver, le dîner étant trop chaud. Isil lui donna ses vêtements de rechange et il la suivit, s’accrochant à sa tunique afin de bien se diriger. Une fois dans la pièce, Inu commença à enlever ses vêtements, retirant d’abord ses grands gants en les détachant de sa chemise, puis il retira les trois boutons de sa chemise, découvrant une cicatrice large de 5 centimètres, commençant du haut de sa gorge et s’arrêtant à mi-sternum.
Vestige du jour où on lui à arraché les cordes vocales. Il fit tomber sa chemise, et dégrafa les scratch de ses chaussures à semelle compensées, et les retiraient, puis il fait glisser sa minijupe de cuir, gardant uniquement un slip noir moulant.




Dernière édition par le Lun 3 Déc - 15:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isil
Guérisseur
avatar

Peuple : Humaine. Myope.
Second(s) Métier(s) : Samildanach
Nombre de messages : 598
Localisation : Dans le Sud, avec les psychopathes de l'Arène.
Date d'inscription : 01/10/2006

MessageSujet: Re: Là où se rejoind et retrouve.   Sam 15 Sep - 23:54

Se laver serait un pur bonheur, mais pour l'instant, elle devait s'occuper d'Inu, parce que, ne connaissant pas la salle de bain, il ne pouvait pas savoir où se trouvait ce dont il avait besoin. Isil déposa les vêtements sur le haut d'un meuble long en bois. Elle retira ses chaussures, sa tunique à manches longues, et son pantalon, ça lui éviterait de les mouiller, même si elle devrait le nettoyer eux aussi.
Elle laissa Inu se déshabiller, et ne garder que ses sous-vêtements, elle, elle avait l'avantage d'avoir un débardeur blanc en plus des siens. Elle avisa la baignoire. Le système de robinet était archaïque, mais elle avait devant les yeux, l'invention des ingénieurs d'Alatairë qui avait révolutionné tout Inwilis. Elle tourna les boutons en métal, et l'eau arriva froide, puis trop chaude, et enfin tiède. Impeccable. Elle laissa la baignoire se remplir.
-Euh, tu peux y aller, je ferme les yeux et j'suis retournée. Toi en premier, explica-t-elle à Inu en le guidant jusqu'aux bords de la baignoire.

Elle le laissa se brouiller pour monter, il avait juste à enjamber. Elle était un peu gênée, mais seulement par la nudité, même si Inu ne pouvait rien voir, les cicatrices qu'il avait ne la rebutait pas du tout. Elle trouva des gants, des serviettes et différents savons et shampoings dans le meuble. Cette maison c'était la caverne d'Ali Baba. Quand elle se retourna Inu était dans l'eau, et elle lui apporta un gant, du savon, et garda le shampoing.
-Euh... je peux te... laver les cheveux si tu veux ? demanda-t-elle hésistante.
Il voudrait peut être se laver tout seul, elle attendrait à coté, pour lui donner une serviette et en suite ses vêtements propres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://inwilis.heavenforum.com
Inu
Esclave
avatar

Nombre de messages : 139
Date d'inscription : 23/08/2007

MessageSujet: Re: Là où se rejoind et retrouve.   Dim 16 Sep - 10:29

Guidé par Isil jusqu’à la baignoire et après ses explications, Inu retira son dernier vêtement,emjamba la baignoire et se plongea entièrement nu dans l’eau tiède, il attrapa le gant et le savon tendu par Isil. Même s’il avait l’habitude d’être constamment lavé par quelqu’un d’autre, ça ne devait pas être plus compliqué que de se débrouiller seul en pleine nature tout en étant aveugle et muet. Il adressa un grand sourire à Isil quand elle lui proposa de lui laver les cheveux.

[Oui, si ça ne te dérange pas.]

Il enfila le gant et tenant fermement le savon pour qu’il ne lui glisse pas des mains il frotta le gant dessus, et commença a se frotter les bras mais il s’arrêta bien vite. Inu porta le savon à son nez, il avait une odeur douce, un peu de lait, de l’huile d’amande, sans oublier une touche de miel… Puis il reprit sa toilette, passant le gant sur les anneaux métalliques aligné sur son tronc.

Il sentait les mains d’Isil frictionner activement son cuir chevelu, un peu de mousse émanant du shampoing lui atterrit sur le bout du nez, sa poitrine se souleva, comme s’il riait, mais aucun son ne sortit de sa bouche. Il attrapa la mousse avec un doigt, et souffla sur ce dernier pour qu’elle s’envole, souriant au petit ‘ploc’ produit par la mousse tombant dans l’eau.

Un rien l’amusait, un son, une odeur… Quand il en avait l’occasion, il aimait à jouer avec toutes sorte de chose aux textures, sons et odeurs différentes, mélangeant les textures, mêlant les odeurs, agglomérant les sons… Ses sensations préférées étaient l’odeur d’une rose, la sensation de l’eau courant sur ses pieds et le doux son d’un rire. Il lui en fallait peu pour être comblé et heureux.




Dernière édition par le Lun 3 Déc - 15:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isil
Guérisseur
avatar

Peuple : Humaine. Myope.
Second(s) Métier(s) : Samildanach
Nombre de messages : 598
Localisation : Dans le Sud, avec les psychopathes de l'Arène.
Date d'inscription : 01/10/2006

MessageSujet: Re: Là où se rejoind et retrouve.   Dim 16 Sep - 22:01

Isil avait sourit quand il avait accepter. Elle faisait attention à ne pas enfoncer le peu d'ongles qu'elle avait dans le cuir chevelu d'Inu. Le shampoing moussait beaucoup, et elle devait souvent empêcher la mousse de tomber dans les yeux fraîchement ouverts d'Inu.

Une fois que le lavage eut duré le temps qu'il fallait, Isil qui avait fini de rincer Inu en reversant des sauts d'eau sur lui.
-Maintenant c'est à mon tour, allez hop, on sort !

Elle s'essuya les mains sur la serviette qu'elle tendit en suite à Inu, détournant la tête. Ben oui, pudeur et respect oblige. En suite, ben, elle aviserait. Soit elle le laissait attendre avec elle, soit elle l'envoyait dans le salon. Elle l'aida à se sécher une fois qu'il fut envelopper dans la serviette. Elle lui colla rapidement son shorty noir qu'il enfila quand elle se retourna. Elle lui tendit en suite une des culottes noires amples resserrées aux chevilles qu'elle avait trouvé dans le coffre. Elle était un peu trop large au niveau des hanches, alors elle se débrouilla pour que ça tienne parfaitement sur Inu, en utilisant son ancienne ceinture à elle. Elle lui fit enfiler en suite la tunique moulante noir, en cachemire et à manches courtes. Et lui passa la veste brune en suite. Avant de le faire assoir pour lui mettre les chaussettes.
-Voila, t'es tout propre. A mon tour maintenant, si ça ne te dérange pas, j'aimerai... un peu d'intimité s'il te plait, je te rejoind après.
Elle se mordit la lèvre.
-Mais euh, si tu veux pas, j'veux bien que tu restes, de toute façon tu peux pas me voir, donc ça devrait pas poser de problème.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://inwilis.heavenforum.com
Inu
Esclave
avatar

Nombre de messages : 139
Date d'inscription : 23/08/2007

MessageSujet: Re: Là où se rejoind et retrouve.   Lun 17 Sep - 21:14

Après s’être frotté pour se sécher, Inu prit les vêtement tendue un par un par Isil et les enfilas, la saldaminach lui apportât une aide précieuse en l’aidant à enfiler correctement les vêtements et en lui prêtant sa ceinture Inu comprit que la jeune femme veuille un peu d’intimité et de pudeur.

[Je vais te laisser…]

Il avait dit cela d’une voix amicale, après tout il savait qu’il accaparait toute l’attention des gens, Isil avait besoin d’être seule. Il fit signe à Isil qu’il pourrait se débrouiller. Il trouva rapidement la porte, la poussa et sortit. Il fit bien attention à ce que la porte soit fermée, et posa une main sur le mur en respirant un grand coup.

Il se plaça bien au milieu du corridor, sur de ne rien bousculer ou heurter, enfin normalement, et il avança lentement, ses lourdes bottes pendant dans une main. Il se guida avec l’odeur de nourriture et arriva dans la pièce d’où il était partit il y a quelques minutes. Il resta au commencement de la pièce, là se serais plus dur... Il fit mine d’avancer à plusieurs reprises mais sans faire un seul pas.




Dernière édition par le Lun 3 Déc - 15:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isil
Guérisseur
avatar

Peuple : Humaine. Myope.
Second(s) Métier(s) : Samildanach
Nombre de messages : 598
Localisation : Dans le Sud, avec les psychopathes de l'Arène.
Date d'inscription : 01/10/2006

MessageSujet: Re: Là où se rejoind et retrouve.   Lun 17 Sep - 21:41

Isil remercia Inu, et se déssapa rapidement, jetant ses fringues sur le sol, et plongea avec délice dans l'eau chaude, encore pleine de mousse. Elle s'enfonçant entièrement dans l'eau.
La jeune fille barbotta un moment, avant de se laver rapidement, et de rincer. Elle s'extirpa de la baignoire, délassée et sentant bon le savon. Elle se sécha rapidement, et enfila ses vêtements.
Débardeur blanc, culottes noirs amples jumelles de celles d'Inu, les chaussettes épaisses rayées de couleur, et elle passa la tunique épaisse qui était vraiment très souple et confortable. Elle sécha plus longuement ses cheveux, avant de les coiffer à la va vite. Elle vida la baignoire, et mis les serviettes à sécher.

Isil faillit entrer dans Inu qui était au bout du couloir. Elle le guida doucement jusqu'à la table, et s'intalla, alors qu'Haldamir leur servait de copieuses louchées de soupe dans de grands bols.
-Merci.
La samildanach observa la fumée qui s'élevait au dessus des bols. C'était encore très chaud.
-Attention Inu, c'est très chaud, l'avertit-elle avant de commencer à manger.
La chaleur se répandit rapidement dans tout son corps, ça faisait beaucoup de bien. Et le feu qui flambait joyeusement donnait à la pièce une chaleur ambiante qui était la bienvenue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://inwilis.heavenforum.com
Haldamir
Gardien
avatar

Peuple : Serviteur de Mordorun
Nombre de messages : 96
Localisation : Un pied dans la tombe. Sans rire.
Date d'inscription : 02/06/2007

MessageSujet: Re: Là où se rejoind et retrouve.   Mar 18 Sep - 21:38

Haldamir avait patienter un moment, et avait manqué de s'endormir, puisqu'il s'était installé dans un fauteuil. Il était vraiment très fatigué, et sa peau semblait tirailler, et ses paupières lui paraissaient lourdes.
Il s'était frotté les yeux et le visage plusieurs fois. Le sil'ura ignorait pourquoi il se sentait aussi las. Mais, il devait faire encore un petit effort, manger, discuter un peu, et vérifier les chambres, en suite, il irait dormir après s'être laver rapidement.
Il avait entendu celui qui s'appelait Inu arrivé, ce dernier n'avait pas oser s'approcher. Calmcacil l'avait laissé là où il était. Après tout, il n'avait jamais dit être sociable et aimable. Quelques longues minutes plus tards, la gamine était arrivée, et ils s'étaient attablés.
Léthargique, il les avait servi. Et il avait légèrement sourit quand elle l'avait remercié, et mécanisme, il avait regardé son autre invité pour voir si ça allait. Il resta un moment sa voix. Les yeux laiteux d'Inu étaient terrifiant, et il fut paralysé.
Il se détacha pourtant rapidement des visions d'horreur provoqué par ce simple regard. Effraré, il regarda les deux jeunes gens l'un après l'autre.
-C-c'était quoi ça ? demanda-t-il d'une voix blanche.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inu
Esclave
avatar

Nombre de messages : 139
Date d'inscription : 23/08/2007

MessageSujet: Re: Là où se rejoind et retrouve.   Mer 19 Sep - 19:57

Inu s’en voulu un peu de ne pas être partit s’attabler seul, mais il avait eu peur de bousculer des objets et de les casser, il dû encore attendre qu’Isil l’aide, une fois de plus. Une fois à table il trouva la cuillère, attendit que leur hôte le servent et s’apprêtait à le remercier. Mais ce dernier croisa son regard…

Inu restât figé le temps que les sensations horrifiques et terrifiantes s’arrêtent. Le temps de reprendre ses esprits et qu’il entende la voix blanche du shinigami, des larmes coulèrent le long de ses joues et de ses mâchoires…
Il faisait le mal… Il l’avait encore fait… Ses yeux étaient maudits, ils infligeaient à quiconque croisait leur trajectoire la vision de leurs plus horribles souvenirs…

Il mit les mains sur ses yeux, plus personne ne devait les revoirs… Et si Isil ne voulait pas lui recoudre, il les cacherait d’une autre manière. Il marcha à quatre pattes et chercha en pleurant et à tâtons son bandeau, qui, une fois retrouvé, fut remit rapidement. Il s’empêcha de partir en courant, il n’arriverait certainement même pas à trouver la porte…

Il restait là, loin des deux autres, la tête sur les genoux, secoué de sanglots violents… On pouvait même en tendre des gémissements sortir… C’était une chose qui ne se produisait que quand il avait de grandes émotions, de très fortes émotions, la dernière fois que ça lui était arrivé, Arbitro mourrait de maladie dans ses bras et lui avouait son amour… Amour qu'il savait non partagé...




Dernière édition par le Lun 3 Déc - 15:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isil
Guérisseur
avatar

Peuple : Humaine. Myope.
Second(s) Métier(s) : Samildanach
Nombre de messages : 598
Localisation : Dans le Sud, avec les psychopathes de l'Arène.
Date d'inscription : 01/10/2006

MessageSujet: Re: Là où se rejoind et retrouve.   Jeu 20 Sep - 22:16

Isil se mordit les lèvres, et reposa sa cuillier. Elle reprit Inu dans ses bras, après qu'il eut remit son bandeau. Elle le consola une fois de plus, en lui disant que ce n'était pas sa faute, s'il ne faisait que montrer la vérité. Elle ajouta même qu'il aurait fait un très bon Sourcier, s'il avait pu tenir une épée, et maitriser son pouvoir. La samildanach répondit enfin à leur hôte.

-C'est son don, ses yeux font voir aux gens ce qu'ils enfouissent en eux, en général des choses horribles. Et il ressent leurs émotions, c'est une forme d'empatie, et c'est traumatisant pour ceux qui voient, et pour lui. Il voulait que je lui ferme les paupières, j'ai refusé.

Se faisant, elle détacha le bandeau d'Inu qui tenta de le garder, elle le jetta plus loin.
-C'est sale, si tu veux que tes yeux s'infectent c'est le meilleur moyen, et c'est pas une solution. Je vais te trouver autre chose à mettre dessus...
La jeune fille se leva, et retourna au coffre à vêtements d'Haldamir, tout en lui expliquant qu'elle ne pouvait pas lui recoudre les paupières, et qu'elle ne le voulait pas. Elle insista sur le fait qu'il ne contrôlait pas ses yeux, et qu'il ne voyait rien de ce voyait ceux qui se retrouvaient plonger dans leurs souvenirs. Elle poussa un :ah ah ! triomphale en sortant un foulard bleuté du coffre. Isil le plia de façon à faire un bandeau, et le mit sur les yeux d'Inu qui continuait à se lamenter doucement.
-Là, c'est mieux non ? C'est plus doux que le cuir, je pense. Allez, mange, et te fais pas de bile, Haldamir est solide, il a même pas crié, ni pleuré, alors il s'en remettra vite hein ! Je pense qu'on ira dormir directement après, ça nous fera du bien.

Isil risqua un sourire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://inwilis.heavenforum.com
Haldamir
Gardien
avatar

Peuple : Serviteur de Mordorun
Nombre de messages : 96
Localisation : Un pied dans la tombe. Sans rire.
Date d'inscription : 02/06/2007

MessageSujet: Re: Là où se rejoind et retrouve.   Jeu 20 Sep - 23:09

Calmcacil Fardale avait retrouvé sa véritable identité le temps de revivre ses souvenirs.
Il avait hoché la tête aux explications de la gamine, qui avait l'air d'en savoir beaucoup. Elle n'était pas si inconsciente que ça, finalement, même si elle avait frappé chez lui, sans savoir ce qui pouvait l'attendre. Mouais, tout était relatif, mais elle avait l'air de pouvoir calmer Inu, qui était vraiment étrange, et encore plus maintenant qu'Haldamir savait ce dont ses yeux étaient capables. Il pourrait être puissant, c'était vraiment suprenant et paralysant, un bon moyen de défense.
Il avala sa soupe rapidement, buvant à même le bol. Il avala en suite un verre d'eau, et se tartina du fromage frai sur du pain, et découpa des morceaux de fruits pour mettre dessus.

-Je vais préparer vos chambres, fit-il en coinçant sa bouchée dans sa joue avant d'avaler, je reviens.
Haldamir finit rapidement sa tartine, savourant le goût du fromage mousseux et légèrement salé. Il s'essuya les mains sur l'arrière de son pantalon. Et après avoir pris dans une sorte de boîte quelques braises ardentes, le sil'ura prit le chemin des chambres.
Allumants braseros et poëles dans les trois chambres qu'ils allaient utilisés pour cette nuit, il ouvrit les lits, dégageant les épaisses couettes, pour enlever une éventuelle humidité. Les volets étaient déjà clos, et les fenêtres étaient calfeutrées de façon à ne laisser filtrer aucune lumière, et pour garder un maximum de chaleur. Chaleur produite par un poële individuel, et un brasero. Le parquet était couvert de tapis, et les chambres étaient encombrées par plusieurs meubles de rangement, récupéré ça et là. Et des tentures sur les murs réchauffaient encore le tout. Calmcacil eut vite fait d'allumer le tout, et de laisser les portes ouvertes, de façon à ce que la chaleur du salon et du couloir circule dans les chambres.

Le shinigami retourna s'assoir avec ses deux invités. Il se reprit une tartine, et un verre.
-C'est fait, j'espère que nous dormirons parfaitement bien cette nuit, soupira-t-il, je laisserais le sort permettant d'éviter les intrusions diverses cette nuit, ça sera mieux pour la sécurité.
Il s'étira, nullement gêné par ce qui c'était passé, il avait vu, à la réaction d'Inu, que ses yeux le gênaient, et le faisaient se détester. Alors, autant ne pas agraver la situation. Il comprenait parfaitement, lui même ayant un oeil maudit...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inu
Esclave
avatar

Nombre de messages : 139
Date d'inscription : 23/08/2007

MessageSujet: Re: Là où se rejoind et retrouve.   Sam 22 Sep - 12:26

Encore une fois dans les bras d’Isil, il se calma un peu, les paroles d’Isil arrivaient à le réconforter plus que tout autre chose…
Inu avait tenté d’empêcher Isil de retirer son bandeau, mais cette dernière était vraiment persuasive et bornée, et puis il n’avait vraiment pas la force de se débattre plus que ça. Il garda ses yeux fermés toujours en pleur le temps qu’il sente le nouveau bandeau sur ses yeux.

[Ou-Oui c’est mieux… Merci Isil… C-Ca va aller]

Il continua à manger sa soupe, les mains légèrement tremblantes, faisant le moins de bruit possible, l’habitude de ne pas se faire voir ou entendre en toutes circonstance.
Il continua aussi à pleurer un peu, mais c’était plutôt quelques sanglots de ci de là, il essuyais de temps en temps une larme qui filtrait sous le bandeau qui était en effet plus doux que son ancien bandeau en cuir.
Il termina sa soupe et Isil lui tendit un verre d’eau qu’il bu avidement.
Il ne pleurait plus et sa respiration revenait doucement à la normale.
Il haïssait ses yeux… Il détestait ressentir toute l’horreur et la peur des gens quand ils croisaient son regard… Il se haïssait tout cour…




Dernière édition par le Lun 3 Déc - 15:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isil
Guérisseur
avatar

Peuple : Humaine. Myope.
Second(s) Métier(s) : Samildanach
Nombre de messages : 598
Localisation : Dans le Sud, avec les psychopathes de l'Arène.
Date d'inscription : 01/10/2006

MessageSujet: Re: Là où se rejoind et retrouve.   Dim 30 Sep - 16:02

Le diner improvisé se termina rapidement après l'incident avec les yeux d'Inu.
Isil savoura la dernière bouchée du pain qu'elle avait tartiné de fromage, c'était vraiment très bon, et il y avait longtemps qu'elle n'en avait pas manger, et elle adorait ça, alors c'était vraiment quelque chose qu'elle avait apprécier.
Elle avait remercié Haldamir, et avait un peu attendu qu'Inu finisse, en papotant avec le capitaine, elle raconta leurs voyages, et en échange elle appris qu'il vivait ici depuis plusieurs années, voyageant de temps en temps, elle obtint même avec un sourire, l'offre de rester quelques jours ici, du moins le temps qu'il faudrait pour qu'ils se reposent. Isil accepta avec joie, elle n'était véritablement liée qu'à Inu, Lys attendrait sûrement ici, alors, elle aussi, elle passerait quelques jours à Alatairë qu'elle n'avait pas eu l'occasion de voir pendant ses voyages.

La discussion se prolongea un peu dans la nuit, avant que sentant ses paupières lourdes, Isil aille se coucher, tout en emmenant Inu à sa propre chambre. Chacun son lit. Oh, oui un lit.
Elle laissa Inu dans sa chambre, et une fois dans la sienne, elle se jeta presque sur le lit. Elle jeta un oeil aux marques qu'elle avait sur le ventre, elle fronça les sourcils. Elle ne se souvenait pas qu'elles allaient jusqu'à son entre-jambe...
Isil se glissa dans les draps, n'ayant gardé que ses sous-vêtements et le débardeur pour dormir. Elle ne mit pas longtemps à sombrer dans le sommeil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://inwilis.heavenforum.com
 

Là où se rejoind et retrouve.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Tiens tiens tiens... Comme on se retrouve... {Flashback} [Ryuuku Gakuen]
» La police retrouve une voiture volée, 37 ans après...
» On se retrouve enfin [Elcolo]
» Après deux semaines je retrouve la vue [Pv Chelsea]
» Allons-nous avaler cette fois-ci la couleuvre
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Inwilis :: Les Royaumes du Sud-Ouest :: Esgal :: Altare la Cité Morte-
Sauter vers: