AccueilPortailGalerieFAQS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Repos dans la Cité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Repos dans la Cité   Sam 6 Jan - 14:32

Je ne montais jamais, les chevaux s'effrayaient souvent à ma vue, mes subterfuges ne les abusant pas...
Je savais toujours où là trouver, malgrès moi, mais j'appréciais sa compagnie, et je savais qu'elle m'avait vu. J'inclinais la tête, et faisait volte face, un peu jaloux de l'homme étrange qu'elle avait pris par la main...
La voix de Marquise résonna soudainement dans mon crâne...

Carte Blanche...


Je souriais largement, inquiètant, un mendiant s'écarta de mon chemin, et je pris un malin plaisir à le voir déguerpir tremblant de peur.
Une fois certain qu'il n'y avait personne dans la ruelle sale et étroite, je sortais une sorte de craie lumineuse, d'un vert malsain, je traçais quelques signes sur le sol crasseux. D'un geste et d'un mot, un vortex vert s'ouvrit au dessus des signes tracés sur le sol.
Je passais d'abord une jambe, jettais un regard en arrière, je savais qu'elle me suivrait où qu'elle m'attendrait là...
Je me glissais tout entier, et me sentais aspiré...
Revenir en haut Aller en bas
Merope
Serviteur
avatar

Peuple : Métisse
Second(s) Métier(s) : Esclave affranchie
Nombre de messages : 29
Localisation : Dans les replis de ses chimères, à contempler la mer.
Date d'inscription : 08/10/2006

MessageSujet: Re: Repos dans la Cité   Dim 7 Jan - 16:52

Le fou ouvrit la bouche pour crier à Marluxia de ne rien faire. Elle ragea, et se retourna vers le mage.
-Je suis navrée maitre Infinitum, fit-elle d'une voix altérée, je dois empêcher ...
Elle regarda en direction de Marluxia, qui n'était plus là, et étreignit impulsivement les mains du mage.
-Je en prie, n'allez vers la Marquise... J'espère que nous aurons le temps de parler la prochaine fois maitre Infinitum.
Elle s'éloigna rapidement, se retourna.
-J'ai été ravie, fit le Fou dans une courbette, Maitre de l'Absurde de ce court instant avec vous.
Faisant de nouveau volte face, elle s'engagea dans la ruelle qu'avait emprunté Marluxia, son odeur trahissant sa présence. Elle recontra un pauvre hère qui fuyait, ce qui confirmait qu'elle était bien sur sa trace, il aurait pu prendre un chemin plus complexe.
Elle tomba nez à nez avec le vortex et plongea dedans la tête la première...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Merope
Serviteur
avatar

Peuple : Métisse
Second(s) Métier(s) : Esclave affranchie
Nombre de messages : 29
Localisation : Dans les replis de ses chimères, à contempler la mer.
Date d'inscription : 08/10/2006

MessageSujet: Re: Repos dans la Cité   Lun 8 Jan - 14:04

Le fou fut projeté dans la ruelle, et se rattrapa de justesse. Avant que Marluxia ne sorte, elle jeta un coup d'oeil dans la rue, le mage de l'Infini, n'y était plus, elle s'en désola, et retourna se planter devant l'étrange passage.

Elle songeait à ce Gildven... Autant Shannon-nii n'était qu'un gamin du haut de ses quinzes petites années, et Kurai devrait l'empêcher de faire des bêtises, autant l'autre prétentieux représentait une menace par sa mégalomanie et son ignorance...
Parler ainsi de Marquise, elle se demanda un bref instant qui était le Fou dans cette histoire, elle grimaça à l'idée que Marquise ait tout entendu, elle avait en effet, la sale manie d'accourrir en esprit dès que l'on pronnonçait son nom à haute voix.
Gildven serait bien acceuillit, l'imbécile, Marquise n'était décemment pas normale... Fallait déjà être vraiment tordue pour aimer son frère, et pour avoir torturer sa nièce...
Le Fou secoua la tête, ainsi le sort en avait décider, ainsi il sera, jusqu'à ce que tout bascule.
Marluxia...
Elle regarda le thieffelin sortir avec aisance et le vortex se refermer.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Repos dans la Cité   Dim 4 Fév - 21:08

J'avais traversé les rues me séparant du chateau à la place dans un vacarme épouvantable, je ne m'étais arrêtée que pour demander si on avait vu le fou. Je fus aussitôt au courrant de ce qu'elle faisait.
Froide et silencieuse sur une monture rouge et écumante aux sabots martelant le sol, j'offrais un spectacle effrayant, ne prenant pas garde aux gens dans la rue, ceux-ci s'écartaient vivement.
Une fois parvenue sur la place je m'arrêtais net, et descendais de cheval.
Je passais l'agiel à ma main, avertissant ainsi que tout ceux qui oseraient s'interposer s'exposaient à quelques coups plus ou moins mortels.

Je cherchais du regard la silhouette de la folle qui servait de bouffon, et ne l'appercevant pas, je lançais mon esprit, balayant toute la place, traversant sans scrupules les esprits, deversant mon être pour la trouver. Je la touchais enfin, je souris. Je traversais la place à grand pas, ma jument sur les talons.
Je la découvrais au détour d'une sombre ruelle, et m'avançant sans bruits, aussi rapidement que l'aurait fait MarluxiaAlasdair, je posais ma main gantée sur l'épaule du Fou.

-Marquise vous cherche...

Ces trois mots, suffisaient à provoquer une terreur panique, je la sentais, et elle ne provenait pas seulement de ma proie.
Revenir en haut Aller en bas
Merope
Serviteur
avatar

Peuple : Métisse
Second(s) Métier(s) : Esclave affranchie
Nombre de messages : 29
Localisation : Dans les replis de ses chimères, à contempler la mer.
Date d'inscription : 08/10/2006

MessageSujet: Re: Repos dans la Cité   Mar 6 Fév - 19:32

Le fou écarquilla les yeux et sa bouche s'ouvrit en un hurlement muet, la douleur lui coupa le souffle. Ce fut comme ci, une pointe d'acier chauffé à blanc lui rentrait dans l'épaule, et qu'un milliers d'aiguilles aussi ardente qu'une épée en train d'être forgée, lui traversa le corps.

-Marquise vous cherche...

Elle se mit à trembler, de terreur, de douleur, et de tristesse. Marquise savait tout de ce qu'elle avait, tout ce qu'elle construit... Elle allait tout perdre. Elle paniqua, et essaya de se dégager, mais une autre vague de douleur plus forte que la précédente la terrassa, et elle s'effondra sur le sol en gémissant. Son bras était comme broyé, elle le serra contre sa poitrine, la douleur se répendait en tentacules qui broyaient, déchiraient, éclataient ses tissus, son corps.
Elle se mit à se balancer d'avant en arrière, incapable de dire un mot.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Repos dans la Cité   Mer 7 Fév - 18:04

Marluxia eut à peine le temps de sortir, qu'il n'eut même pas le temps de crier pour prévenir le fou. Ambrosia s'abattait déjà sur elle. Il serra les dents, et muet de stupeur en entendant le nom Marquise, il regarda s'effondrer le petit être pâle.
Une bouffée de fureur monta en lui, il dégaina sa lame noire, et s'élança, sans avoir peur de ce que pourrait bien lui faire l'agiel, il repoussa, sans entailler ses chairs, la mord-sith d'une décharge d'énergie. Il attrapa le fou de sa main libre, et la tira pour la relever, et la mettre derrière lui.
Se campant sur ses jambes, il prit son épée à deux mains, et fixa Ambrosia.

- Marquise t'envois faire son sale boulot ? cracha le thieffelin, on dirait qu'elle s'amuse bien avec ses serviteurs...

Pourtant, lui aussi avait été à la botte de la reine, et pour une raison qui lui était inconnue, il avait choisi de protéger le Fou... Ambrosia promettait d'être corriace, mais il ferait tout pour la jeune fille puisse fuir... Elle ne méritait pas ce que Marquise avait prévu de faire d'elle...


Dernière édition par le Mer 18 Avr - 17:12, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Repos dans la Cité   Sam 10 Fév - 11:16

Ambrosia replaça lentement sa main le long de son corps, et un sourire torve s'épanouit sur son visage.

-Marluxia, elle pronnonça se prénom lentement, le chien de Marquise aurait-il trouvé autre chose pour le contenter ?

Elle désigna du menton le fou qui était retombée, recroquevillée par terre, et elle éclata de rires, ses yeux presques toujours froids, brûlaient d'une soif de faire souffrir, si intense, qu'elle savait qu'elle ferait beaucoup de dégats. Ses doigts gantés s'agitèrent voluptueusement. Et prenant appuit sur une jambe, qu'elle déplaça légèrement en arrière, elle tira un deuxième agiel de sa main gantée qui alla le chercher dans son décolleté. La peau blanche de sa gorge rougit légèrement. Elle se mordit une lèvre, comme excitée par la douleur. Elle passa l'autre agiel avec une lenteur délibrée.

-Très bien petit chien, finissons en que je rapporte la sans souvenirs à Marquise...

Aussi fulgrant qu'elle avait été lente, Ambrosia poussa sur sa jambe, et tournant sur elle même, elle décocha trois coups de pieds et six autres coups, qui ressemblaient plus à des effleurements des ses mains de douleur...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Repos dans la Cité   Sam 17 Fév - 12:21

Le thieffelin évita habilement les coups de pieds, mais à peine effleuré par ses agiels, il sentait des pointes de douleur le traverser, comme si on plantait des clous pour les enfoncer d'un coup. Réprimant un cri, il grogna, et para les derniers effleurements d'un rever de lame.
Les agiels furent endommagés mais pas tranchés, et sautant habilement, il repoussa Ambrosia en prenant appuit sur son ventre à elle, pour se reculer, et la faire reculer.

Se remettant en position de défense, le thieffelin fixa la mord -sîth, prêt à la transpercer, il devait en finir, le Fou devait vivre... Mais pourquoi une peur indicible lui tordait les entrailles ? Pourquoi ce mauvais pressentiment pesait sur son coeur, et le pressait comme une vieille orange, l'oppressait tellement qu'il en avait l'impression de ne plus savoir respirer !
Redoutable adversaire, sentiment.


Dernière édition par le Mer 18 Avr - 17:12, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Repos dans la Cité   Mer 21 Fév - 18:43

Callisto se dirigeait vers la place de la ville ou elle avait de grande chance de trouver le Fou, elle s'engagea dans plusieur petites ruelles .
La Mord-Sith arriva bientot sur la place, une femme lui tournait le dos et devant elle, Callisto reconnue Alasdair pret à combattre, elle avait croisé au chateau, elle soupçonnait qu'il travaillait pour Marquise . Le Fou était derrière l'homme recroquevillée par terre, elle contourna la femme ...Ambrosia Prise, redoutable adversaire .
Maintenant que sa trahison avait été annoncé Callisto n'avait plus à se cacher, sans quitter l'autre Mord-Sith du regard, elle alla rapidemment prés de celle à qui elle est fidèle, elle se plaça devant elle pour la protéger
.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Repos dans la Cité   Dim 25 Fév - 3:27

Ambrosia replia ses bras devant elle, et ses pieds ripèrent sur le sol.
Elle sourit, et balançant ses bras derrière elle, elle tira de sa ceinture quelques aiguilles empoisonnées et percées de minuscules trous, afin de fendre l'air et d'infecter la blessure provoquée, ses doigts en prenant une entre chacun.
Son sourire s'élargit encore devant l'apparition de Callistô, et elle s'élança à nouveau, poussant sur les murs de la petite rue, elle se propulsa à une vistesse effroyable, et c'est une slave d'aiguilles qui fusa vers les deux défenseurs et sa victime.

-Comme s'est gentil à toi Callistô d'être venue, cela me facilite la tâche, trois pour le prix d'une...
Tout en lâchant ses redoutables et vicieuses armes, Ambrosia esquiva quelques ripostes, et virvoltant, glissant entre les coups, elle frôlait des ses agiels toutes les parties des corps qui se présentaient à elle.
Elle ne craignait pas ses deux adversaires, elle riait à gorge déployée, et semblait peu encline à songer ne serait-ce qu'une seconde à la mort.
C'est une danse macabre qui commença, devenant enivrante pour la Mord-Sîth, qui se plaisait à faire souffrir et couler le sang.
Son corps semblait élastique, mortellement félin et pourtant reptilien, elle s'appuyait même sur ses proies pour frapper l'une d'entre elle, les coups donnés par ses chaussures en métal sicelé écorchaient les peaux à nu. N'importe quel coup portait la douleur, avec ou sans agiel.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Repos dans la Cité   Dim 25 Fév - 14:31

Callisto restait trés prés du Fou et ripostait du mieux qu'elle pouvait, ses gestes la faisait encore souffrir. Mais Callisto n'était pas seulement Mord-Sith elle était aussi Andain, elle se transforma en une grande louve menaçante, elle montra les crocs et avec toute l'agilité dont elle était capable, elle se rua sur Ambrosia, lui arrachant un lambeau de chair au mollet, elle reprit sa forme humaine et revint se placer prés du Fou.
_Je ne suis pas là pour te faciliter la tâche Ambrosia ! Et tes petits tours ne m'impressionnent pas !
Callisto fixait son adversaire du regard, elle pouvait presque voir Marquise dans ses yeux, qu'est ce qui pouvait forcer une Mord-sith à accomplir les sales besognes d'une telle femme ?
L'andain se remit en position d'attaque


Dernière édition par le Lun 26 Fév - 18:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Repos dans la Cité   Dim 25 Fév - 22:10

Marluxia joua sur sa souplesse, et regrettant que Callistô soit là. Il lui fallait en plus d'éviter Ambrosia, l'éviter elle, deux mord-sîths, la moindre inattention lui vaudrait la mort.
Et pire encore, celle du Fou.
Sa lame ne lui était d'aucune utilité, d'un violent mouvement circulaire, il envoya tourner sa lame noire sur Ambrosia.
-ECARTEZ-VOUS CALLISTO !
D'un bond il attrapa le Fou qu'il enserra par la taille, et c'est avec surprise qu'il ne trouva pas des hanches féminines. Sans s'en formaliser, il sera contre lui ce qu'il devait protéger, et stupéfait, une faux énorme et rouge, du même rouge que ses cheveux jaillit de la chaleur de l'air, accroché à sa main droit.
Il se protégea avec le Fou des aiguilles d'Ambrosia qui auraient fait mouches. Se relevant en suite, il passa le Fou derrière lui, le tenant par le bras, sa faux toujours devant lui, il recula jusqu'à les faire arriver contre le mur. C'était déjà plus sûr. Il lui suffirait d'attendre une ouverture et de s'y glisser avec le Fou, puis de courrir le plus vite possible. Au moins pour l'instant, il n'avait plus à se fatiguer pour éviter les attaques des deux femmes, même s'il une d'entre elles, était avec lui.


Dernière édition par le Mer 18 Avr - 17:20, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Merope
Serviteur
avatar

Peuple : Métisse
Second(s) Métier(s) : Esclave affranchie
Nombre de messages : 29
Localisation : Dans les replis de ses chimères, à contempler la mer.
Date d'inscription : 08/10/2006

MessageSujet: Re: Repos dans la Cité   Lun 26 Fév - 14:51

Totalement réduit à l'impuissance le Fou était complétement déboussolé.
Il assista complétement amorphe à ce qui se passait sous ses yeux. Il serra les dents quand Ambrosia les insulta, et ferma les yeux en frissonnant quand la mord sîth avait sorti un deuxième agiel. Se recroquevillant sur lui même, il n'avait même pas cherché à s'enfuir. Pour aller où ? De toutes façons, il se serait fait rattraper par quelqu'un d'autre qu'Ambrosia, et il serait sans doutes revenu pieds et poings liés au palais, pour le plus grand plaisir de sa tante.
Le fou avait sursauté en entendant la voix de Callistô, il croyait ne jamais la revoir. Il avait relevé la tête et l'avait vue de dos avec ses cheveux noirs qui rutilaient. Puis Vexen avait lâché son épée pour le saisir et le mettre à l'abris, les aiguilles d'Ambrosia filant dans l'air à une vitesse impressionnante, dans l'attente des coups le fou s'était serré, crispé contre son proctecteur, et rien ne s'était passé.
Il avait senti l'odeur du sang. Et son goût de métal lui revint en bouche, il en eut la nausée. Balloté de tous les cotés, il s'était encore laissé faire, et le contact des pierres froides et humides lui avait rappelé de sombres cauchemards...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Repos dans la Cité   Ven 2 Mar - 22:24

Ambrosia recula d'un saut, évita la lame de Vexen, mais n'eut pas le temps d'éviter l'andain. Elle se recula un peu plus.
-Une andaine hein ? Parfait... Sache que toute andain que tu es, tu n'es pas de taille à affronter les pouvoirs que m'a léguer Marquise en me vampirisant...
Et puis, j'ai un objectif premier, et je compte bien l'atteindre...

Une vague psychique balaya l'espace, une vague de douleur, de cette douleur qui rend fou celui qui la subi. Enchainant, Ambrosia tira sa claymore et quelques aiguilles, elle les tenait des ses mains gantées, et avec une rapidité fulgurante elle traversa la barrière que faisait Callisto sans faire d'autre que de prendre appui sur elle, la poussant sur le sol, pour qu'Ambrosia, elle, puissa bondir, lâcher ses aiguilles par le dessus, et frapper violement le bouclier de glace avec sa claymore, tout en continuant à augmenter la pression de la douleur sur le plan psychique.
Revenir en haut Aller en bas
Galadan
Seigneur des Andains
avatar

Nombre de messages : 72
Localisation : Enflamme toi, un incendie du coeur...
Date d'inscription : 02/10/2006

MessageSujet: Re: Repos dans la Cité   Ven 2 Mar - 23:01

Un énorme loup noir, avec une tâche argenté entre les deux yeux s'arrêta pour observer la mord-sîth.
Tiens Callisto... Sa langue pendit entre ses crocs, il riait. Puis il se redressa, et donna une impulsion légères à ses pattes pour avancer sans se fatiguer, mais en allant assez vite.
Il savait ce qu'il lui restait à faire. Briser les sceaux, faire renaitre Forbesii, voila bien la dernière des choses à faire. Il partait en quête de la samildanach qui avait un de ses confères dans la tête.
Avant de partir il s'était renseigné, elle avait quitté Muina, sans la protection de ses compagnons...

Galadan traversa les rues de Cemenwin... Et les montagnes s'offraient à lui.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Merope
Serviteur
avatar

Peuple : Métisse
Second(s) Métier(s) : Esclave affranchie
Nombre de messages : 29
Localisation : Dans les replis de ses chimères, à contempler la mer.
Date d'inscription : 08/10/2006

MessageSujet: Re: Repos dans la Cité   Ven 9 Mar - 22:09

Le fou se mit à hurler, il était visé, et bien... Trop bien pour pouvoir riposter, le sang commença a couler de son nez, la pression sur son cerveau était trop grande...
Se débattant, pour se sauver, les aiguilles l'atteignirent quand même en plein visage, elles semblaient pouvoir tout traverser...
Son sang chaud lui coulait sur le visage, se refroidissant immédiatement, toute chaleur lui était comme interdite... Ni Marluxia, ni Callisto, ni qui que soit d'autre ne pourrait le sauver, personne... Même pas le mage de l'Infini que le Fou avait recontrer brièvement...
C'était fini, c'était trop fort, tout devenait noir, le sang sourdait dans sa tête, il l'entendait pulser, puis sortir par flot impossible à stopper de son nez, des plaies faites par les aiguilles, elles s'élargissaient de plus en plus, lui lacérant le visage, les mains... La souffrance était partout, où qu'il aille se réfugier, partout... faites que cela cesse, une bonne fois pour toute... Faites que ça s'arrête, que ça soit fini.
C'est bizarre... il faisait si froid... mais la chaleur semble vouloir revenir... Maman ?
Non, il n'en avait jamais eu, et n'en aurais plus jamais... Il n'existait pas, il n'était pas humain, ni humaine, ni rien qui puisse exister sur cette terre...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Repos dans la Cité   Mer 21 Mar - 18:09

Callisto surprise par l'attaque d'Ambrosia, s'écroula au sol quand une vague de douleur la frappa, elle sourit, Marquise lui avait fait subir bien pire et cela l'avait rendu résistante a toutes autres attaques de ce genre . Callisto laissa échapper un hoquet lorsqu'elle entendit un cri non loin d'elle, elle tourna la tête et vit avec horreur le fou se débattre, elle chercha Vexen du regard puis sans réfléchir elle lança sur son adversaire une vague de confusion lui laissant voir 5 loups attaquant avec sauvagerie puis elle se précipita vers le fou, le saisi par la taille et le hissa sur son dos, elle n'aimait pas fuir un combat mais elle n'avait pas le choix, il fallait qu'il vive, elle se mit à courrir en espérant que sa diversion lui laisserait le temps de fuir ainsi qu'a Marluxia
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Repos dans la Cité   Mer 21 Mar - 23:11

MarluxiaVexen hurla de rage. Il pivota rapidement sur lui même, projetant son bras armé en direction d'Ambrosia, dans un mouvement circulaire, des pics de glaces fendirent l'air en sifflant en direction de la mord-sîth, pendant que la glace courrait en craquant sur le sol, afin de lui emprisonner les pieds, la figer.
Retombant sur ses deux pieds, Marluxia essoufflé, regarda un moment la glace qui était sortie de son bras à la faux fait du même élément.
Il se retourna, vit Callisto fuir, le fou perdait du sang, beaucoup trop, pourquoi ? Il avait senti quelque chose l'oppressé mais maintenant c'était trop evanescent pour pouvoir en savoir la cause. Leste, preste, il se mit à courrir à la suite de la mord-sîth, ne remarquant pas que la glace envahissait toute la ruelle derrière lui.
Ses yeux, aux pupilles dilatées par la peur de perdre un être cher fixaient le corps ballant ensanglanté qui était sur le dos de l'andain.
-Prenez à droite au prochain croisement ! hurla le noble, en faisant des gestes, ça ira plus vite pour les semer !
Ses pas résonnaient sur le sol pavé, les rues étaient désertes, la nuit était tombée sur Cemenwin.


Dernière édition par le Mer 18 Avr - 17:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Repos dans la Cité   Jeu 22 Mar - 18:37

Callisto courait, son poids si froid et si fragile sur ses épaules ne génait pas sa course, quelqu'un courait juste derrière elle, elle entendait les pas approcher, ne pouvant pas tourner la tête Callisto accéléra encore .
L'andain entendit Marluxia lui crier une direction, elle repéra la rue étroite à sa droite, l'homme connaissait la ville et il saurait les sortir d'ici beaucoup plus rapidement qu'elle .
Callisto tourna dans la ruelle, Marluxia était juste derrière.
La petite rue était sombre, ses cheveux ainsi que ceux du fou lui tombaient devant les yeux mais elle continua de courir d'un pas assuré . Elle ne savait pas où elle allait, elle allait juste tout droit en attendant une autre indication
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Repos dans la Cité   Dim 25 Mar - 15:43

Ambrosia se mit à hurler, elle leva les bras pour se protéger, et rien n'y fit, la glace sifflait dans l'air, et elle ne sentait déjà plus ses jambes.
Sa voix se brisa, et ses jambes, furent éclatées par la première vague de pics de glaces, son sang gicla, sa peau lacérée.
La glace recouvrait les murs, le sol, et Ambrosia toute entière. Un hoquet s'échappa de sa bouche, avec un filet de sang lui coulant sur le menton, pour glisser sur du gel, du givre...

La glace entra dans sa bouche, elle ne pouvait plus rien faire, rien tenter, seul le froid, juste du froid, du froid... Son estomac éclata, du sang pulsa dans son nez bouché par ce froid...
La dernière slave de pics... Ambrosia éclata en milles morceaux, brisée.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Repos dans la Cité   Lun 9 Avr - 14:57

Marluxia secoua le bras, la faux rouge disparu aussi brutalement qu'elle était apparue. Il rattrapa Callisto, il était un peu plus grand qu'elle.
-Il faut sortir de la ville...

Les hurlements d'Ambrosia résonnèrent, et les mots se figèrent dans la bouche de Marluxia. Il se contenta en suite d'un léger sourire, et de reprendre.
-Allez le plus loin possible, même si Marquise est puissante, son pouvoir ne pas être partout ni s'étendre à l'infini.... Que pensez vous de faire un petit voyage jusqu'en Iwerin ?
Le thieffelin découvrit ses dents pointues et ses véritables yeux, et ralentit l'allure, pour en suite indiquer de prendre sur la droite à Callisto.


Dernière édition par le Mer 18 Avr - 17:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Repos dans la Cité   Mer 11 Avr - 16:17

La Mord-Sîth courait toujours, les pas de Vexen se rapprochaient. Les cris d'Ambrosia fit naitre sur ses lèvres un sourire, même si sa mort fut moins douloureuse qu'elle ne l'aurait souhaité Callisto était satisfaite.
Marluxia était arrivé à sa hauteur, elle s'autorisa à ralentir un peu maintenant que la principale menace n'était plus, son fardeau sur ses épaules pesait de plus en plus lourd, Callisto regarda le fou et essuya du bout des doigts une larme de sang qui coulait sur son visage blanc.
Vexen ralentit et lui indiqua une rue à droite, il devait sortir au plus de la ville, elle le suivit
_ Iwerin est sufffisament loin cela me convient trés bien mais il faut trouver une guérisseuse compétente avant de partir, il est trés faible...Callisto hésita puis reprit d'une voix tremblante. j'ai même cru qu'il était ..mort et il mourra si on ne fait rien, alors à moins que vous ayez quelques dons pour le soigner il nous une guérisseuse !
La Mord-Sîth s'engagea dans la rue
Revenir en haut Aller en bas
Merope
Serviteur
avatar

Peuple : Métisse
Second(s) Métier(s) : Esclave affranchie
Nombre de messages : 29
Localisation : Dans les replis de ses chimères, à contempler la mer.
Date d'inscription : 08/10/2006

MessageSujet: Re: Repos dans la Cité   Mer 18 Avr - 16:25

Le Fou se sentait balloté de tout les cotés... Il essaya vainement de se redresser, déjà son corps créé par magie guérrissait, il sentait le mécanisme de sa régénération prendre le dessus, et puiser dans ses forces pour reconstruire son organisme.
Cela annonçait une nouvelle mutation, son physique allait changer, il sentait sa peau présente partir en lambeaux...
Il poussa un gémissement, se tordant entre les bras de Callistô. Il entrouvrit les yeux.
-N-ne.. perd-dez pas de t-temps, parvint-il à articuler d'une voix très faible, f-fuyez... ç-ça ir-ra...
Le fou poussa un nouveau gémissement, et ne parvint plus à dire quoi que se soit qui fut compréhensible.
Tombant dans un état second, le Fou regardait éloigné son corps se reconstruire, ailleurs, en marge de la douleur, dans le noir, entre deux mondes.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Repos dans la Cité   Mer 18 Avr - 17:38

Marluxia regarda Callisto, interrogateur, un sourcil haussé.
- Alors, que fait-on maint...
Il s'interrompit, les faisant tourner à gauche. La rue devint plus étroite, et il dut passer devant, ne pouvant se maintenir à coté de la mord sîth.
-Hum, que fait-on ? répèta-t-il, maintenant que le Fou nous a demandé de nous dépêcher ? Je crois que trouver un medecin ici serait de la folie, Marquise serait mise au courant trop rapidement. J'ai apperçu Galadan pendant la bataille, ça retardera un peu les nouvelles. Mieux vaut sortir le plus rapidement possible, prendre la route des montagnes, et gagner Nargothrond...

Les yeux bleus pronfonds du thieffelin sondèrent les ombres devant eux, il retourna pour regarder le fou, il s'autorisa un infime sourire, et continua d'ouvrir la marche.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Repos dans la Cité   Mer 18 Avr - 17:55

Callisto avait sursauté en entendant le fou parler, elle tribucha et se rattrappa à tant, la Mord-Sith soupira de soulagement, il se remettrait.
Marluxia les fit tourner à gauche, lorsque celui-ci lui dit qu'il fallait écouter le fou et poursuivre leur route au plus vite Callisto aurait voulu protester mais elle savait bien qu'ils avaient raison, lorsque la santée du fou était en jeu il était souvent bien difficile de la raisonner.
A contre coeur, Callisto suivit son guide dans la rue étroite, elle grogna, une réaction de son coté louve puis répondit à Marluxia
_J'ai également aperçut Galadan mais Marquise à plusieurs espions ça ne retardera en rien les nouvelles . je vous fais confiance pour nous mener en sécurité au plus vite en dehors de la ville !
Elle baissa les yeux sur l'être qu'elle tenait dans ses bras et sourit
Revenir en haut Aller en bas
 

Repos dans la Cité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Le Phénix au Repos dans son Nid [PV Yuka]
» Repos bien mérité dans une taverne.
» Chasse au Jedi dans la cité des nuages (Pv Yaelna)
» Combat dans la cité basse
» Une promenade dans la cité.
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Inwilis :: Les Royaumes du Sud-Est :: Royaume de Cemenwin :: Cemenwin la Citadelle de la Reine :: Rues & Habitations-
Sauter vers: