AccueilPortailGalerieFAQS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Retrouvailles...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Retrouvailles...   Dim 20 Mai - 21:48

Le jour commençait à descendre et Belle sautilla sur les dernières marches du château gracieusement, sont manteau flottant derrière elle. Elle s'arrêta sur la dernière marche et attendit qu'Armand arrive.

Ils devraient attendre que la nuit tombe complètement, ce serait plus pratique et puis Belle aimait tellement faire peur en volant et s'abatant sur eux comme un faucon.

Elle entendit Armand sur les marches derrière elle. Elle aimait beaucoup son filleul mais il manquait d'un certain tact. Quelle idée de se présenter à l'impromptu chez Marquise ! Enfin bref, ce n'était pas vraiment son problème juste ce moment, l'ardeur bouillonnait à la surface comme une entité à part entière et demandait son dût.


Dernière édition par le Dim 20 Mai - 22:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Armand Dagastanovich

avatar

Nombre de messages : 66
Localisation : Derrière toi attention....
Date d'inscription : 07/05/2007

MessageSujet: Re: Retrouvailles...   Dim 20 Mai - 22:13

Je me précipitais pour ratrapper Belle.
Pourvu qu'elle m'at... Ah, elle m'a attendue.
Je ralenti le rythme et descendais les dernières marches en roulant des hanches.
J'utilisais mes pouvoirs afin de réparer mes fringues.
C'est mieux comme ça...

J'arrivais près d'elle...




Like a cold ocean you encase me
Pierce my skin with thousand needles
You are S, I am M
The same pleasure we are sharing
A never ending dream of Pain
You are S, and I am M…


Dernière édition par le Dim 13 Jan - 11:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Retrouvailles...   Dim 20 Mai - 22:37

"Si tu veux te débarrasser du reste de l'ardeur suis moi de loin et viens quand je t'appelles." Belle ne se retourna même pas, elle était certaine qu'il la suivrait.

La nuit avait finalement commencé à tomber et il y avait beaucoup moins de monde dans les rues. Belle sauta sur le haut d'un bâtiment et sauta de toit en toit, volant. Ses yeux scannèrent les rares personnes qui marchaient toujours dans les rues mais elle n'était pas satisfaite.

Elle sauta toujours plus loin et arriva enfin dans les cartiers moins réputés et beaucoup plus dangereux. Elle repéra enfin une victime satisfaisante, un homme qui semblait chercher à se payer du "bon temps".

Elle sauta au sol un peu plus loin et s'adossa au mur prenant un posture aguichante. L'homme passa bientôt près d'elle et elle baissa les yeux avec un sourire, feignant d'être légèrement gênée. Il s'intéressa forcément à elle.

Elle se tourna et s'engagea dans une allée sombre lui faisant un signe avec son index pour l'inciter à la suivre et roulant des hanches.

Ca faisait des siècles qu'elle n'avait plus fait ce genre de chose mais c'était toujours aussi amusant.


Dernière édition par le Lun 21 Mai - 18:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Armand Dagastanovich

avatar

Nombre de messages : 66
Localisation : Derrière toi attention....
Date d'inscription : 07/05/2007

MessageSujet: Re: Retrouvailles...   Lun 21 Mai - 10:13

Je suivais Belle de loin, comme elle me l'avait dit.
Je montais en haut de la même batisse qu'elle et la suivait des yeux.
Dès qu'elle commençait à être loin je sautais afin de l'avoir dans ma ligne de mire.
Je l'observais du haut d'un toit dans les quartiers mal famés, ça m'avais toujours faciné de la voir charmer les hommes.
Petit je voulais l'épouser car elle était jolie !
Certes elle est encore belle mais je ne désire plus la voir comme ma femme, plus aucune femme ne s'attirera mes faveurs, sauf peut-être avec une bonne dose d'ardeur en moi, quelque pintes d'hydromel et aucune autre solution !
Même si ça faisait longtemps que je l'avais vu à l'oeuvre, elle n'avait pas perdu la main et avait même peaufinée ça technique.
Elle prenait toujours autant de plaisir à faire ce genre de choses ...
Bon, attendons son signal au lieu de rêvasser!
Je partis en haut d'un des bâtiment entourant la ruelle avec une discrétion démoniaque et attendis ...




Like a cold ocean you encase me
Pierce my skin with thousand needles
You are S, I am M
The same pleasure we are sharing
A never ending dream of Pain
You are S, and I am M…


Dernière édition par le Dim 13 Jan - 11:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Retrouvailles...   Lun 21 Mai - 19:15



Belle ouvrit ses barrières mentales et frotta gentiment son aura à celle d'Armand pour qu'il la rejoigne.

L'allée était un peu plus sombre et au fond il y avait des caisses en bois empilées sur le mur. Elle s'assit sur l'une d'elles, faisant tomber son manteau de ses épaules. Elle ne voulait pas le salir. L'homme s'approcha d'elle un regard presque malsain dans les yeux.

Elle bougea si vite qu'il n'eu même pas le temps de crier. Elle se jeta sur lui, lui frappant le dos contre le mur. De la terreur flottait dans l'air à présent et un grand sourire qui dévoila ses crocs illumina son visage. Il fit un petit bruit comme une souris qui couine quand le chat lui court après et elle rigola doucement. C'était si facile ! Mais elle répugnait à devoir se nourrir sur des étrangers, elle préférait largement se nourrir de ses chats, Macha était devenu un très beau lion-garou...

Elle captura le regard de sa victime et s'insinua dans son esprit. Les yeux de l'homme devinrent légèrement dilatés et son corps s'affaissa en confiance. Elle lui avait embrumé l'esprit.

Prenant sa main elle leva son poignet jusqu'à ses yeux. Elle voyait ses veines avec une précision très nette. Lui tordant le bras elle le fit tomber à genoux et il ne protesta pas ses yeux la fixant comme si elle était tout son univers.

Elle morda son poignet, le goût légèrement métallique du sang frappa ses papilles.
Revenir en haut Aller en bas
Armand Dagastanovich

avatar

Nombre de messages : 66
Localisation : Derrière toi attention....
Date d'inscription : 07/05/2007

MessageSujet: Re: Retrouvailles...   Lun 21 Mai - 19:54

Je sentis l'aura de Belle, douce, contre la mienne, elle voulais que je la rejoigne.

Je sautais dans la rue et m'engageas dans la sombre ruelle.

Mon désir était toujours là, mais les rares hommes que j'ai vu était tous trop ... Beurk !

Belle était au fond, l'homme la regardant avec un air mal concupicent, l'idiot...

Croire ne serais-ce qu'un instant que Belle ais l'intention de.. Pff ! Idiot, idiot !!

Elle attaqua l'homme rapidement, et le plaqua au mur...

Le couinement qu'il fit me fis rire...

Il glissa doucement...

Je m'approchais...

Attendant les instructions de Belle pour faire partir cette saletée d'ardeur...




Like a cold ocean you encase me
Pierce my skin with thousand needles
You are S, I am M
The same pleasure we are sharing
A never ending dream of Pain
You are S, and I am M…


Dernière édition par le Dim 13 Jan - 11:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Retrouvailles...   Mer 23 Mai - 22:06



Le sang coulait sur ses lèvres et ruisselait dans sa gorge.

Un flot précieux dégringolait dans ses entrailles, se répandait dans ses jambes et ses bras. Le coeur de sa victime battait tel un tambour, toujours ce même rythme.

bump..bump-bump...bump...bump-bump...

L'ardeur but en même temps qu'elle, absorbant la vie même de sa victime. Le temps semblait éternel à ce moment là, la plongeant dans un état proche de la léthargie. Elle buvait à grand traits sont besoin se tordant et révélant dans le sang qu'elle lui donnait.

Les battements devenaient de plus en plus rapides, des mains froides agrippant le coeur de sa victime. Elle arracha sa bouche de la plaie, sa langue dardant pour enlever les quelques gouttes qui perlaient sur ses lèvres.

L'homme hoqueta, sa position plus laxe et faible. Il vacillait sur ses genoux. Mais il ne bougea pas, toujours sous l'emprise de son piège mental et la regardait avec des yeux lascifs presque éteints. D'une façon ou d'une autre, il mourrait ce soir.

Elle tordit le bras de sa victime dans son dos, le forçant à rester sur ses genoux et ne pas choir dans la boue. Il cria de douleur. Si sensible à son toucher ! Elle aurait voulu pouvoir s'amuser plus et le faire hurler comme elle le faisait habituellement, mais cette mort n'était pas pour elle.

Elle tourna ses yeux flamboyant vers Armand qui la regardait avec une incertitude à peine perceptible.

"Repais-toi de sa chair et de son sang, l’ardeur se nourrira dans sa mort."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Retrouvailles...   Sam 23 Juin - 23:49

Williams était au bord de l’évanouissement. Depuis plus de deux heures il marchait sans trouver d’auberge. Un liquide chaud coulait sur son abdomen, la blessure que lui avait infligé Atrazine s’était rouverte depuis quelque minute et le sang ne sassait dans sortir. Son amure noire et son attirail de couteau et d’épée pesait lourd sur son dos et son bras gauche, qui avait supporté la charge de son corps pendant plusieurs heures pendait en écharpe, soutenu par son bras droit. Williams tentait de ne pas perdre connaissance, car si cela devait arriver les petit briguant aurais tôt fait de lui volé son armure… après lui avoir coupé la gorge.

Il débouchât finalement dans une ruelle sombre, qui empestait les déchets et la défection humaine. Williams voulus rejoindre une artère plus fréquenté, mais se qu’il vit au fond de la rue le fit frissonné d’effroi. Une femme était accroupie sur le corps inerte d’un homme et lui siphonnait son sang. Il voulut se retourné et fuir le plus loin possible de ce sinistre spectacle, mais ses jambe ne lui obéir pas. Il fut secoué par une violente quinte de toux et tomba à genoux sur les pavés humides de la rue. Du sang perlait à la commissure de ses lèvres et ses yeux bleu comme le ciel d’été était écarquillé à cause de la douleur à son abdomen. L’expérience qu’avait pratiquée Atrazine sur lui quelque heure plus tôt avait-elle laissé des séquelles?

La toux fini par se calmé et Williams réalisa, non pas sans dégout qu’il était étendu dans une mare de sang qui était le sien. Ses cheveux blancs étaient souillés par le liquide rouge et il sentait ses dernières forces s’évanouir. Le gout cuivré du sang dans sa bouche le répugnait, et il trouva tout juste le courage de se tourné sur le côté pour le laisser couler sur le sol. Une chose lui revint soudainement en mémoire, la femme qu’il avait vue juste avant de s’écrouler. Avec un effort surhumain il décrochât une de ses dagues à sa ceinture et se prépara à un éventuel affrontement…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Retrouvailles...   Dim 24 Juin - 1:44

Belle vit le regard interrogateur à ses paroles et fronça des sourcils. Bien qu'hérilim, il devrait savoir se nourrir des autres êtres, que celà soit métaphysiquement ou pas. Béhémoth n'avait vraiment pas bien fait son travail. Elle se demandait vraiment ce qu'il avait bien pu faire... Un toussautement la fit regarder à l'embouchure de la ruelle et dans l'obscurité elle distingua un homme qui s'écroulait sur le sol gissant dans une flaque foncée.
L'odeur de sang la frappa de plein fouet, mais ce sang là n'était pas un simple sang mortel, il était chargé de puissance. L'odeur d'ambrosia se fit plus forte mais elle devait s'occuper d'Armand avant que l'ardeur ne le domine complètement comme dans les appartements de Marquise.
Elle lacha l'humain qui s'écroula sur le sol faiblement, utilisant la petite connection qu'elle avait avec son esprit elle le força dans un profond sommeil. Il se réveillerais le lendemain avec limpression d'avoir trop bu. Elle effaça aussi tout souvenir qu'il pourrait avoir d'elle et d'Armand de son esprit.
Elle se tourna vers le jeune hérilim et lui prit le visage entre les mains soudainement pour ne pas lui donner la chance de réagir. Forçant l'esprit d'Armand elle arracha complètement ses barrières mentales, se plongeant dans son esprit. Le flut de l'ardeur qui était en lui la reconnue et elle le ramena en elle. Dommage, mais elle devrait tester son filleuil plus tard. L'ardeur résidant dans Armand revint en elle mais son ardeur à elle ne se réveilla pas, il remuais juste un peu en elle comme un animal mécontant et grognonant. Oui l'ardeur était une entité à par entière.
Lachant Armand et sachant qu'il lui faudrait quelques instants pour se reprendre, elle se dirigea doucement vers l'homme étalé dans la boue et son propre sang pour assouvir sa curiosité.
Il était étalé sur son ventre, ses cheveux blancs souillés par le mélange brunnâtre de la boue et l'écarlate de son propre sang. Ses yeux bleus semblait lentement perdre tout éclat et c'est presque avec amusement qu'elle vit la dague dans sa main. Qu'espérait il pouvoir faire ? Il était mourrant ou en tout cas pas loin. Gardant une distance respectable, elle se félicita d'avoir enlevé son manteau, et s'accroupi à coté de l'homme.
"Well met l'étranger..." Sa voix tenait une tinte d'amusement presque, alors qu'elle le regardait la tête tornée su le coté pour ne pas avoir la figure dans la boue.
Elle le détailla des pieds à la tête. Il était bien bati, robuste, son armure traduisait qu'il était guerrier ainsi qu'ambidextre -au vu de ses deux épées jumelles- il était beau aussi -sous tout ce sang- son visage traduisait sa confiance en ses propres capacités. Quel dommage s'il mourrait réellement, autrefois elle en avait transformé plus d'un, des hommes comme celui devant elle mais c'était il y a bien longtemps. Elle soupira et s'adressa à l'homme gisant devant elle.
"Well Sir, quel sera votre souhait en cette nuit ? Mourrir en vous noyant dans votre propre sang ? Ou autre chose..."
Elle venait de lui proposer son aide, ce qu'elle ne faisait jamais ou presque...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Retrouvailles...   Dim 24 Juin - 2:59

Williams sourit, la femme devant lui était la première depuis des mois à lui offrir son aide. Peut-être s’était-il trompé à son sujet? Peut-être que quand il l’avait aperçu un peu plus tôt elle était entrain d’aidé quelqu’un comme elle le fessait avec lui? De toute façon sa ne changerai pas grand-chose à ses chances de survie et même si cette femme lui voulait du mal, se dont il doutait, elle pourrait facilement lui coupé la gorge sans qu’il puisse réagir. C’est donc d’une main tremblante et mal assuré qu’il rengainât sa dague, au moment ou il l’avait dégainé se n’était pas dans l’intention de se défendre, mais plutôt de mettre un terme à ses souffrance… définitivement!

- Pardonner moi Maîtress… (Williams se reprit, il se souvint que se n’était pas Atrazine au dessus de lui!) …Madame, vous devez savoir que cette dague ne vous était pas réservé… de toute façon vous n’auriez eu aucun mal à me désarmer. Dit-il avec un sourire en coin.

En effet l’aura de pouvoir qui crépitait dans l’air autour de sa bienfaitrice témoignait d’une puissance magique importante malgré sa petite silhouette et Williams dans son état de faiblesse extrême n’aurais rien pu faire pour se défendre.

Tendit que les yeux de Williams cherchait s’eux de la femme au dessus de lui, ses pupilles se dilatèrent et son sourire se mua en rictus de douleur. Des larmes chaudes roulèrent sur ses joue tendis que son corps était agité de spasmes. En quête d’une position moins douloureuse il se retournât sur le dos en serrent son ventre à deux main pour endiguer le flot de douleur qui l’envahissait. En quête d’une quelconque forme d’anesthésie, une idée lui vint à l’esprit. Il dégrafa le dessus de son armure et en sortie une petite tige de cuire rouge, relier à une chaînette en or qui pendait à son coup, l’Agiel de sa sœur! Le prenant dans entre ses doigt, il le serra aussi fort qu’il le put. Un cri de douleur sortie de sa bouche quand l’Agiel accomplit son travail. Quand, quelque seconde plus tard il le lâcha, la douleur à son ventre avait disparut… enfin pour un certain temps. La respiration saccadé, il tournât son visage ver celui de la femme et plongea son regard déjà vitreux dans ses yeux. Deux fart dans la nuit…

- Autre chose!

murmurat-il d'une voie a peine audible, williams tremblais de tout ses membre,. pourquoi avait-il si froid?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Retrouvailles...   Dim 24 Juin - 12:05

Belle ne savait pas si c'était la détermination de cet homme ou si c'était autre chose. En tout cas il n'était pas inconnu à certaines choses, il l'avait appellé Maitresse avant de se reprendre. Le corps secoué de spasmes, elle le regarada se tourner sur le dos en se tentant le ventre. La plaie était là, encore toute fraiche et béante. Curieux mais les seuls qui arrivaient à survivre aussi longtemps avec une telle plaie étaient les lycanthropes de son entourage...
L'homme tenait quelques chose entre ses doigts, un agiel ? Impossible ! Ce ne pouvait être le sien ! Il s'en servit quand même. Il utilisait la douleur pour endormir les endorphines de son corps, intéressant...
Son murmure rauque la ramena à elle, oui, il serrait réellement dommage qu'il meurre de cette façon...
Ses pouvoirs étaient métaphysiques pour la plupart et nombreux surtout. Elle pouvait faire un nombre de chose pour le soigner, mais dans l'état dans lequel il était, ce n'était pas même la peine d'y penser. Il fallait qu'elle agisse vite, les lèvres de l'homme devenaient bleues.
Passant en revu l'ardeur, elle se rendit compte qu'il faudrait qu'elle nourrisse sa succube dans les quelques jours suivants, si il le soignait. Il faudrait qu'elle fasse vite, l'homme était déjà assez perturbé par sa douleur.
Doucement, elle s'agenouilla dans la boue et tira la longue masse brun-rouge de ses cheveux par dessus une épaule.
"Doucement l'ami, je n'ai pas l'attention de vous achever. Vous avez gagné mon respect..."
Elle savait que ses yeux se serraient remis à luir comme des torches, elle appellait doucement son pouvoir à la surface, l'odeur de rose, ses roses, planait en l'air.
L'ardeur déjà légèrement éveillé et nourris pointa doucement le bout de sa tête et le manipulant à sa guise, elle le canalisa.
Doucement, elle avança son visage vers celui de l'homme. Il aurait pu tout aussi bien le mordre mais quand Belle c'était décidé à aider quelqu'un, elle ne revenait jamais sur sa parole. Lentement, elle l'embrassa et lui fit doucement ouvrir la bouche. Le gout de sang lui frappa le papilles mais elle était fixée sur un seul et unique but.
Elle fit rentrer l'ardeur en lui mais ici c'était une autre forme, elle fit affluer la chaleur de son pouvoir dnas tout son corps jusqu'à ce qu'il en soit rempli à ras bord, puis d'une main elle le força à écarter les siennes crispées de sur son ventre. Elle plaça sa main ouverte sur la plaie béante et força encore un flux d'ardeur mais cette fois ci dans son bras.
Elle opérait maintenant sous deux bords et elle força l'ardeur en lui à réparer toutes les abrasions et saignements internes.
Elle voyait tout dans son esprit, celui ou celle qui avait fait ça savait exactement ce qu'il faisait. En y penssant bien celà n'aurait pu être qu'une femme, en général les tortures conduites par des femmes sont extrêmement méticuleuses.
Sentant que tout ce soignait à l'intérieur elle se mit à opérer son pouvoir sur l'extérier. La plaie pulssait sous ses doigts et elle sentait la chair se tordre alors que ses organes retrouveaient leur place. Elle guida l'ardeur le long de son bras et le manipula pour qu'il ressoude les tissus toujours en surveillant ce qui se passait à l'intérieur.
Tout semblait être en place et la peau sous sa main était étiré sur des muscles parfaits et sans même aucune cicatrice. Ses lèvres toujours jointent aux siennes, elle rappella l'ardeur en elle. Il s'agit comme un enfant boudeur, le pouvoir avait trouvé un hote en parfait état et voulais le noyer de désir, mais elle le força à revenir.
Toute particule enfin revenue en elle, elle arracha doucement ses lèvres aux siennes et enleva la main de son ventre. Quel serait sa réaction ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Retrouvailles...   Dim 24 Juin - 19:00

Williams avait l’impression de renaître. Quand les lèvres de sa bienfaitrice quittèrent les sienne, il glissa doucement la main sur la peau de son ventre qui était revenue comme elle l’était le jour de sa naissance, sans même une cicatrise! Il était toujours faible, probablement trop pour même bouger, mais il était vivent et cela il le devait à la femme au dessus de lui. Williams prit une grande respiration et prit le temps de l’apprécier. Ses poumons ne le faisaient plus souffrir à chaque inspiration et la lueur du pouvoir de Tulkas qui ne brillait plus dans ses yeux depuis si longtemps était revenue. Il replaça l’Agiel dans son armure en prenant bien soin de le prendre par la chaîne pour ne pas se blesser. Relevant la tête, il plongea son regard persan dans les yeux de la femme. Il faisait nuit noire donc il ne distinguât pas comment elle était habiller, mais par contre les trait de son visage lui était présenté à lueur de la lune. Sa beauté était frappante et il lut dans son regard la même chose qu’il avait vu dans les yeux d’Atrazine… le pouvoir. Un sourire qui exprimait toute sa gratitude se dessinât sur ses lèvres taché de quelques goutes de sang. Voila longtemps qu’il n’avait pas sourit ainsi et à cette instant précis, avec les quelques mèches de ses cheveux blanc collé sur son visage par la sueur, il avait l’air plus vrai que j’aimais. Comme si c’était la première foi qu’il souriait vraiment.

- Je crois que je vous dois un verre!

Dit-il tous en accotant son dos sur une caisse de bois. Cette exercice pourtant anodin parure puiser dans ses dernières réserves d’énergie. Il tremblait comme une feuille morte lors d’une brise d’automne. Il faut dire qu’il n’avait ni manger, ni but, ni dormis depuis trois jours, un exploit en somme. Même au plus bas de sa forme Williams conservait une forme de dignité et de noblesse qui faisait la force de son caractère. Se fessant plus sérieux il posât un genou au sol et inclinât la tête respectueusement devant sa bienfaitrice avant de prononcer les parole rituel adéquate dans une tel situation.

- Moi Williams de Tornwos dernier représentent des Artisans de la Mort, vous jure solennellement de protéger votre vie au dépend de la mienne autant dans la maladie que la douleur et la mort, comme vous l’avez fait pour moi. Puisse Tulkas être témoins de mon serment.

Finit-il par dire tout en décrochent la dague d’artisan de la mort à sa ceinture. Avec la pointe il entailla l’intérieur de sa paume… le sang librement versé.

- Peu importe l’heure, du jour ou de la nuit si vous avez besoin d’assistance le sang librement versé par cette dague m’alpera à vous.

Dit-il en lui tendant du bout des doigts la précieuse dague rituelle. Williams savait très clairement que c’était une partie de son âme qu’il donnait en offrande, mais elle avait fait bien plus pour lui que lui pourrait un jour faire pour elle. Il releva la tête et sourie de nouveau, la dague l’avait lié à son serment, aucun retour en arrière n’était possible.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Retrouvailles...   Dim 24 Juin - 22:44

Belle regarda l'homme lui adresser son sourire redevant avec un calme olympien. Il palpait son ventre et la regardait d'une telle façon qu'on aurait pu penser qu'on venait de lui offrir la lune. Peut-être d'une certaine façon. Elle l'avait senti, lorsque son esprit avait voyagé dans son corps, qu'il s'était en quelques sorte résigné à la mort.
Se levant gracieusement elle grimaça en voyant la boue qui avait collé à ses bottes et ses genoux. Oui, il avait intérêt à lui payer un verre elle venait de foutre en l'air son meilleur pantalon en cuir ! Elle soupira. Il y avait peut-être une petite chance ? Non il serait taché sous toute cette boue, bon à jeter... Elle se tourna vers l'étranger qui venait de se mettre sur un genoux devant elle. Ah il manquait cruellement de vrai chevaliers en ces temps.
Williams de Tornwos ? Il rigola presque, oui elle avait entendu parler de lui, celui qui avait tué sa soeur Mord-Sïth par amour. C'était presque facilement qu'il lui offrait une loyauté sans faille, se coupant en travers de la main et lui tendant sa dague. Elle n'avait pas réellement besoin d'un chevalier à son ordre mais soit, il serrait sûrement utile et puis si l'adeur avait besoin d'être nourri... Prenant la dague dans sa main gauche elle s'entailla la paume droite sans sourciller. Transferant la dague dans sa main droite, elle le pris par le tranchant serrant ses doigts autour, l'enfonçant dans sa chair et faisant saigner plus abondament. Quelques gouttes perlèrent d'entre ses doigts pour aller s'écraser sur le sol. Ce faisant elle joignit leurs mains sanglantes, les liant irrémédiablement par le sang.
"Moi, Belle Morte, Chef du Council Vampirique, j'accepte ce serment..."
Lachant le trachant de la dague, elle révela sa paume dépourvu de plaie mais toujours ensanglanté. Elle grimaça légèrement. Se tournant elle alla récupérer son manteau sur les caisses. Au passage, elle essuya sa main sur la victime endormie.
Revetant son manteau , elle s'approcha de Williams avec la légère lueur d'un sourire. Son sourire qui ne révélait aucunement ses canines, art qu'elle avait perfectionné depuis très longtemps.
"Je prendrais bien ce verre dont vous m'avez parlé..."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Retrouvailles...   Lun 25 Juin - 2:26

Le sourire de Williams se fit plus grand. Il se releva sur ses jambes tremblante et se soutenue sur la façade d’une main sans force. Il ressentait la fatigue dans chaque partie de son corps, mais il était en vie… enfin une occasion de célébrer! Avec un gémissement de bonheur il défit les couroi de son armure qu’il séparât à deux parties qu’il posa sur une des caisses de bois. La libération de se pois fut comme une limonade froide un jour de canicule. Il portait une chemise noire sous son armure. Elle aurait pus être belle si il n’avait pas eu tout ses troue et ses taches de sang. Il la retirât et la jetât à l’ordure avec un grognement dédaigneux. Pui il se détournât de belle pour fouiller dans un pli de son armure, exposant le tatouage qui marquait son dos nue aux yeux de belle. Des plis de l’armure il sortie une bourse pleine et un chandail noir simple sans fioriture ni ornement, mais, qui pourtant sur Williams avait l’air d’un chef d’œuvre de couture. Se saisissant d’une serviette de propreté plutôt douteuse qui pendait sur une corde à linge, il épongea le sang et la boue qui maculait son visage et ses cheveux. Rien ne remplassait un bain chaud, mais cela ferais l’affaire pour l’instant. Les trait finement taillé et plutôt élégant de son visage ressortir de derrière le masque écarlate. Il replaça ses cheveux blancs comme neige qui était en batail sur sa tête. Williams aimais laisser une mèche de cheveu caché le côté intérieur de son œil, de cette façon il avait l’air beaucoup plus mystérieux et sa lui donnait un style qu’il aimait bien. Le tout ne lui prit qu’une ou deux minute, mais le résulta était frappant. Jetant son armure sur son épaule il tendit galamment son bras à Belle. Et répétât d’une voie Faussement séductrice.

- Très chère Maîtresse vampire je connais un magnifique endroit pour prendre un ver.

Dit-il en souriant de sa propre comédie, je crois qu’ils ont aussi un service de nettoyeur qui fait des miracles dit-il en désignant le pantalon taché de Belle.
Revenir en haut Aller en bas
Armand Dagastanovich

avatar

Nombre de messages : 66
Localisation : Derrière toi attention....
Date d'inscription : 07/05/2007

MessageSujet: Re: Retrouvailles...   Lun 25 Juin - 9:44

Belle m'avait demandé quelque chose qui m'étais impossible. Manger le premier venu n'était pas une chose à laquelle je m'adonnais tout les jours, qui sait où à trainé cet homme, ce qu'il a fait, ce qu'il a bien pu... Enfin bref, je ne mange pas n'importe quoi.

Ma marraine usa de ses pouvoirs pour forcer mes barrières mentales à céder, et reprit le flot d'ardeur qu'elle avait insérée en moi.
Heureusement qu'elle ne s'était pas atardée dans mon esprit pour voir ce que fut ma vie, elle aurait vu des bribes de mon passé dont je désire qu'elles restes secretes, surtout pour elle.
Un passé dont même moi j'ai honte, une chose si horrible que je tente chaque instant de ma vie de les oublier.

Un homme était arrivé, c'est ce que je pu constater au moment ou je reprenais mes esprits. Belle était penché sur lui, et le soignait à sa manière... Je restais en retrait, dans l'ombre regardant la scène avec attention, mes yeux rouges brillants légèrement dans l'ombre.
Wiliams de Tornowos... Nom familier, mais pour quelle raison? Je ne m'en souviens plus.
Le chevalier servant de Belle ? Il y a des hommes qui ne savent pas à quoi ils s'attendent.

Je les laissent parler ensemble, faisant oublier ma présence, après tout ils sont bien ensemble et s'il y à queqlue chose que je sais, c'est que nul est indispensable.
Même si j'aurais désiré rester avec Belle, elle m'avait toujours apris pleins de choses très utiles, à chaque fois que nous nous étions vu.

Je restais donc dans l'ombre, un sourire aux lèvres attendant de voir la suite des évennements.




Like a cold ocean you encase me
Pierce my skin with thousand needles
You are S, I am M
The same pleasure we are sharing
A never ending dream of Pain
You are S, and I am M…


Dernière édition par le Dim 13 Jan - 11:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Retrouvailles...   Lun 25 Juin - 18:07

Belle regarda Williams d'un regard scruteur alors qu'il se nettoyait comme il le put et se changeait. Oui elle regardait et alors ? Elle avait bien le droit non ? Et puis d'une certaine façon, il avait quand même l'air de le faire exprès ! Elle fallit lacher un ronronement d'abrobation en voyant ce qu'il cachait sous sa chemise taché mais il se retint. La compagnie masculine lui manquait, celà faisait déjà deux semaines qu'elle voyageait toute seule. Qu'elle ai rencontré Armand était déjà une belle coincidance... Elle tourna la tête pour le regarder. Il s'était tapi dans les ombres, ses yeux rouges luisant comme ceux d'un chat. Ele devait l'admettre son filleuil ne ressemblait pas du tout à l'image qu'elle s'était faite de lui. Enfin rien qui n'était pas irrémédiable...
Elle se retourna vers Williams quand il lui adressa la parole et c'est presque avec amusement qu'elle posa sa main sur son bras avant de le retirer ausitôt. L'ardeur avait claqué comme un coup de fouêt et se rebuqua en elle mais elle l'envoya pêtre au plus profond d'elle même, l'enfermant à double tour dans sa cage métaphysique. Qu'est ce que c'était avec les hommes d'ici qui faisait tréssauter l'ardeur de cette façon ? Elle reposa doucement sa main sur le bras de Williams et se tourna vers Armand lui faisant signe pour qu'il prenne son autre bras.
"Ce serait avec plaisir Sir Williams."
Aller dans une taverne voulais dire boire, manger et dormir et peut-être, peut-être pourrait elle aussi trouver un homme pour la soirée de façon à assouvir l'ardeur. Prenant les devant elle les dirigea tout les deux vers la seule taverne digne de ce nom...


Suite au Vampiric's Hotel
Revenir en haut Aller en bas
 

Retrouvailles...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Des retrouvailles tragiques...
» Retrouvailles percutantes...[London]
» Fin du rp: Retrouvailles {OK}
» [TERMINE] Retrouvailles inattendues [Chase]
» Retrouvailles opportunes... [PV Eimerek/ Privé] [POST CLOS]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Inwilis :: Les Royaumes du Sud-Est :: Royaume de Cemenwin :: Cemenwin la Citadelle de la Reine :: Rues & Habitations-
Sauter vers: