AccueilPortailGalerieFAQS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Un repos bien mérité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Un repos bien mérité   Dim 13 Mai - 13:21

Une fois le cheval de Shadow dans l'écurie de l'auberge et êtres entrées dans l'auberge je me tournais vers la jeune femme, souriant.

"Je vais nous réserver une chambre et y déposer nos affaires, commençai-je et joignant le geste à la parole, je prenais le sac de la dragonnière.
Va rejoindre ton dragon, je vais commander quelque chose ...
Que veux-tu ?"

L'auberge était joviale et pleine de monde. Les bonnes odeurs se dégageaient de la cuisine d'où sortaient serveurs et serveuses.
Les clients étaient joyeux et semblaient tous se connaître. Nous avions sans doute l'air de deux cheminantes ...
M'approchant du comptoir, je remarquais les futs de bière derrière l'aubergiste et un sourire malicieux anima mes lèvres.

"Pourrait-on réserver une chambre pour deux ?
Si possible avec deux lits confortables et séparés ?"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un repos bien mérité   Ven 25 Mai - 19:56

La dragonnière vit sa sacoche lui glisser entre les doigts sans pouvoir protester. Une tâche sombre à l'arrière de son crâne commençait à introduire lentement un état de mollesse, gagnant peu à peu tout son corps, un état qui revenait de loin. Une grosse fatigue. La fatigue de leur escapade, elle avait même dormi à cheval, peu de temps, mais c'était déjà ça, et elle préférait cela au campement en terres hostiles.

Les yeux qui piquent, les frissons dans le dos, les paupières invitées par la chaleur, et les épaules souhaitant un lit confortable, elle n'allait pas trainer.
Mais elle tenait à cette entrevue, cela faisait longtemps maintenant. Weli étant tout le temps à ses côtés, elle en avait eu moins à consacrer à son dragon. Bien sûr ils détenaient un lien mental permanent, vestige prodigieux de la Magie ancienne et sacrée.

"Je te rejoindrai plus tard alors." Répondit-elle. D'un geste de la main elle étreignit l'épaule de Weli, et souffla dans un murmure un "Merci."

Puis elle s'éclipsa, échappant au bruit et au monde, rajustant le col de sa cape tandis qu'elle entamait déjà la rue à bonne allure, se dirigeant vers le lieu reculé où son compagnon se trouvait, à l'abri des regards indiscrets.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un repos bien mérité   Ven 25 Mai - 22:02

Les heures avaient passé, le soir et les lanternes reprenaient leur place.

Tu te souviens ?

...
Oui, encore...
Mais quel est-il ?

... Un sentiment, qui te définit mieux que je ne pourrais le faire.

Le dragon replia ses grosses pattes sur lui-même, relevant la tête vers le ciel, parsemé d'étoiles à présent. Ils étaient tous deux sur le toit de l'auberge, dans l'ombre de la nuit et de la cheminée qui dépassait, Lumbre veillant à ne pas trop abîmer la toiture avec ses griffes.
Les filets de lumière provenant des allées laissaient quelques reflets dorés luire sur les écailles de son cou. Avec du recul, maintenant qu'il était en face d'elle et non en plein vol, elle se rendit compte que quelque chose avait changé, la jeune femme était accroupie sur le sol, mais il lui semblait encore plus impressionnant qu'à l'ordinaire.


Mais dis-moi, tu as encore grandi ?
Le dragon inclina son menton sur lui-même et observa la taille de ses membres avec plus d'attention qu'à l'habitude, affichant un air étonné puis plus renfrogné, son regard se planta dans celui de Shadow qui commençait à sourire, amusée ; plissant la peau écailleuse coutournant chacun de ses yeux jusqu'à ce qu'elle baisse les siens.

Ne change pas de sujet s'il-te-plaît.

Quel grand susceptible tu fais.
Tiens donc ! La couleur du rubis ne te fait donc aucun effet ?
Ah non ! Tu triches !
Aïe !

Il la regarda frapper rageusement du pied et son visage se tordit un instant de douleur.

Tu serres les dents et tu as les yeux grands ouverts ; je vois aussi que monter ne fait plus partie de tes habitudes.
Rhaa.. De quoi je me mêle ? C'est toi qui change de sujet là !
...
Viens près de moi, tu es fatiguée.

Oui..


Lumbre sentit le corps chaud s'afaisser contre son poitrail et ramena sa queue contre elle.
...
Ces moments me manquaient.
Dire que nous sommes encore des enfants..
Pourquoi dis tu cela ?
Regarde-nous..
Deux êtres étroitement liés n'ont-ils pas le droit de s'aimer sans limites ? Aucune.
Ces contrées sont gigantesques, je sens le pouvoir qui émane de leur passé.
Je le sens, je l'ai senti en même temps que toi.
D'ailleurs, je ne sais ce qui nous attend demain.


Sur ces pensées elle laissa échapper un baillement sonore, Lumbre caressa du bout du museau la joue de la dragonnière.

Rentre donc, autrement elle va s'inquiéter.

J'aimerais rester là...
Nous volerons bientôt je l'espère.

Sans limites, aucune.


Se relevant tant bien que mal Shadow fila sur la pointe des bottes.

Où es-tu ? Je suis sur le toit, et tu n'es pas loin, je.. peux passer par la fenêtre ?

Ne fais pas trop l'espiègle et va dormir.

Elle haussa les épaules et le regarda prendre son envol dans l'air nocturne, brisant quelques tuiles au passage.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un repos bien mérité   Sam 26 Mai - 21:14

J’étais allongée sur mon lit, en grande contemplation du plafond, plutôt haut enfin tout était relatif car il fallait avouer que je n’étais pas bien grande non plus …
J’avais commandé pour Shadow et pour moi deux salades bien complètes, j’avais déjà avalé la mienne et avais monté celle de la dragonnière puis l’avais déposée sur une petite table contre un mur.

Les bras croisés derrière la nuque, je me perdais peu à peu dans de sombres pensées – sans vraiment m’en rendre compte à vrai dire. Le ciel étoilé que je pouvais apercevoir par la fenêtre ouverte de notre chambre me rappelait de doux souvenirs mais aussi de lugubres et terribles blessures.

Les pensées de Shadow me firent revenir à la réalité.

Oui, bien sûr que tu le peux, je t’attends jeune fille.

Je me levai et m’approchai de la fenêtre. J’avais quitté ma longue cape noire à capuche pour ma simple courte robe grise et plutôt déchiquetée. Il faudrait que je m’en achète une nouvelle …
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un repos bien mérité   Lun 28 Mai - 15:51

Dans son état soporifique, Shadow releva à peine le "jeune fille" de sa compagnonne. Mais laissa tout de même entendre un :
Jeune d'accord, mais tout de même..

Un morceau de tuile brisée s’était enfoncé dans la semelle de sa botte, ce qui faisait crisser son pied sur le toit. Après l’avoir retiré à l’aveuglette, elle bondit silencieusement de la gouttière au rebord de la fenêtre. Elle se trouvait sur la pointe des pieds sur celui-ci et s’apprêta à frapper à la fenêtre lorsqu’un souvenir lointain l’envahit. Retirant ses doigts à proximité de la vitre elle pencha la tête en avant et ferma les yeux. Prononçant paroles hasardeuses puis un assemblage de mots anciens qui lui revenaient en mémoire, elle traça son envoûtement inaudible et passa à travers le verre, comme s’il l’avait effleurée telle une cascade de gouttes d’eau fines.
Relevant la tête, elle aperçut Weli qui lui tournait le dos, proche de la fenêtre qui avait retrouvé sa consistance normale.
Prise d’une immense fierté, Shadow ne se plaqua pas contre le mur comme une ombre pour lui faire peur.

Pourquoi passer par la porte ou demander de l’aide quand on peut faire ce qu’on veut soi-même ?

Elle teinta ses pensées de la vague de puissante joie enorgueillie qui déferlait en elle. Elle avait réussi, réussi à saisir un pan de son passé. En recouvrant peu à peu ses moyens, sans l’aide de personne à part Lumbre, et maintenant cette jeune femme.
Shadow sourit, jeune, cette nécromancienne semblait contenir un lourd passé, chargé de douleurs et de terribles secrets. Mais si Weli possédait tout cela, elle lui souriait, malgré tout.
Incertaine pourtant encore de la véracité de ses suppositions, la dragonnière la laissait en paix, loin de ses questions maladroites.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un repos bien mérité   Lun 28 Mai - 19:04

Je me tournai et souris à la jeune dragonnière. Même si ce sourire était pâle, il invitait tout de même à la chaleur.
Je n’y faisais pas attention mais je me rendais compte que j’arrivais à capter certaines émotions, et en ce moment, c’étaient celles de Shadow que je ressentais. Quelque peu déconcertée, je me levais.

« Oui, jeune, permets-moi d’utiliser ce mot. Tu sais, pour moi tous les mortels sont jeunes, simplement parce qu’ils n’ont aucune idée de ce qu’est la vie, puis la mort, puis la vie. Mais ce ne doit être que mon point de vue …
Excuse-moi. »

Mes yeux emplis de malice couvraient la douleur que je ressentais. Tenaillait, tenaillait.

Je désignai la petite table où était posée la salade que j’avais commandé pour Shadow. Elle était composée de plusieurs légumes, fruits et quelques morceaux de viandes cuits - bien que ceux-ci devaient être désormais froids.

« C’est pour toi, j’espère que tu as faim. »

La détaillant des pieds jusqu’à la tête, je remarquais sur son visage une expression euphorique et mon cœur se serra.
Pensées.
Je secouai la tête, enlevant avec une certaine difficulté des images qui passaient, voletaient dans mon crâne.
Plus tourmentée que fatiguée, je me jetais mollement sur mon lit et fixais le plafond.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un repos bien mérité   Ven 1 Juin - 22:40

A vrai dire, la jeune femme n’avait pas faim, la fatigue la faisait divaguer, un peu, certainement ; et considérer Weli comme une immortelle était tout à fait étrange pour elle.
Fixant sa salade elle s’approcha de la table, ses doigts vinrent se frotter le long du bois sec dans un petit bruit mélancolique et dur.
« Merci. » murmura-t-elle calmement.
Saisissant le plat, elle le coinça dans une de ses mains et entreprit de manger, sans se presser, mâchonnant les feuilles les plus grosses, repensant au lendemain, à son vol prochain sur le dos de son dragon qu’elle chérissait tant, mais ces aventures lui semblaient bien lointaines, emportées par la fatigue qui créait une barrière tenace dans son esprit.
Son regard parvint au lit où était allongée Weli. Sa peau était blanche. Ses cheveux n’arrivaient plus devant ses yeux, formant des boucles délicates sur les plis du drap.
La dragonnière reposa son plat, qu’elle n’avait pas terminé, sur le bois dur. Non, elle n'avait pas très faim.

« J’aurais aimé rester plus longtemps avec Lumbre, dit-elle en s’asseyant sur le rebord du lit où son amie était allongée, mais je ne voulais pas te laisser … seule » Termina-t-elle après une hésitation.
Relevant la tête vers le plafond elle ajouta :
« Nous retournerons bientôt dans les airs, lui et moi. Cela m’emplit de joie. »
Mais ses paupières étaient lourdes, bien que ce qu’elle avait mangé la réveilla quelque peu, elle détacha sa ceinture et la déposa sur le coin du lit pour pouvoir replier ses genoux sur sa poitrine, ayant quitté par là même ses bottes qui étaient maintenant à ses pieds.
Sa main glissa le long du tissu blanc et se posa sur celle de la nécromancienne, ce qui fit tinter sa vieille breloque métallique sur son poignet. Elle sourit à Weli, un faible sourire qu’elle voulait réconfortant. Un sourire qu’elle voulait confiant, mais qui survivrait à peine dans la nuit.
Ne sachant que faire pour rapprocher les siècles d’incompréhension qui les séparait.

Dehors, la nuit était noire, quelques minuscules nuages tentaient de se frayer un chemin entre les gouttes d’ombre. Ombre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un repos bien mérité   Lun 11 Juin - 18:54

« Me laisser seule ? »

J’eus un petit rire, bien propre à ma personne.

« Tu sais, j’ai passé tellement de temps seule alors … »

J’hésitais à lui dire. Lui dire … ?

« Enfin, cela me touche, ta compagnie me rend heureuse … »

D’un air doux, je la regardais, la dévisageais. Je souris, sentant – et ne sachant d’ailleurs point pourquoi – des larmes montaient à mes yeux. Je faisais du mieux que je pouvais pour les retenir.
Une vague de détresse, d’incompréhension se déversait soudainement en moi. Je me rassieds contre le mur et ramenant mes genoux contre ma poitrine, de façon à me retrouver en position fœtale.
Au fond de mes yeux gris brillait une petite flamme, seule lumière dans notre chambre.

« Ne t’en fais pas, bientôt tu pourras voler avec lui. »

Peu à peu, mon léger sourire s’assombrissait et disparaissait avec la lune voilée par les nuages. La fenêtre toujours ouverte laissait entrer une petite brise qui vint caresser mon visage. Je fermais les yeux et me détendis, essayant en vain de chercher une idée, une pensée paisible et agréable.
En vain … ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un repos bien mérité   Sam 16 Juin - 13:46

Oui, elle pourrait bientôt.
La dragonnière sourit aux paroles de sa camarade.
« Ta compagnie aussi me rend heureuse Weli. »

Elle leva sa main et ses longs doigts vinrent se poser sur la joue de Weli, caressant sa peau pâle et fraîche, glissant jusqu’à son oreille, sa nuque, entre ses cheveux noirs d’ébène qui venaient se mêler aux siens, approchant le visage triste de son épaule dévêtue.
La cape dégrafée gisait sur le sol.
Doucement elle attira la nécromancienne vers elle et posa son nez sur l’épaule de celle-ci. Elle ferma les yeux, une minuscule perle liquide roula sur la robe grise de Weli.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un repos bien mérité   Jeu 9 Aoû - 21:57

N’y tenant plus, je remontai mon visage pour fixer Shadow dans les yeux. La bouche semi-ouverte et me demandant ce qu’il était en train de m’arriver. Ma main vint brusquement se plaquer à l’épaule de la jeune femme de façon à l’approcher, de plus en plus près, de mon corps.
Un lointain souvenir m’éclaira les yeux, et doucement la chaleur d’une sensation refaisant surface s’empara de moi. Malgré moi.
Mes lèvres baisèrent celles de Shadow tandis que mes mains l’enlaçaient, doucement, prudemment. ..
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un repos bien mérité   Jeu 9 Aoû - 22:28

La dragonnière fut surprise, agréablement surprise, elle n'en manifesta aucun signe, et elle s'y attendait, elle l'espérait aussi...
Comme un loup qu'on libère d'une cage trop petite pour lui, elle rendit ses baisers à sa compagne, tendres et pressés à la fois, tout en accompagnant l'étreinte de Weli pour les rapprocher toutes deux.
Elle voulait parler, exprimer ce qu'elle ressentait à ce moment même. Elle essaya, mais se ravisa, nul besoin de mots à un moment pareil. Sa larme unique avait laissé sur l'étoffe grise de la robe une tâche plus sombre, que recouvrit la main de Shadow en se posant sur sa cuisse, pour remonter jusqu'à la taille et lui tenir les côtes pour toujours plus l'attirer à elle. Ses sens s'éveillaient, peu à peu, courbatus par une absence anonyme.

Sentant qu'elle s'enflammait un peu trop vite, elle fit taire le brasier qui commençait à grandir, à ce stade elle en était encore capable, et se contenta d'embrasser délicatement le coin des lèvres de la nécromancienne, pour revenir à ses lèvres, puis ses joues, ses pommettes, s'abreuvant de la douceur de sa peau encore fraîche, comme la brise au dehors, un doux vent faisant bruire les feuilles mortes qui voltigeaient librement sur les toits des bâtisses de Fainros.

Après un énième baiser, le plus doux, effleurant les lèvres sucrées de Weli, au petit goût de fruit qu'il devait y avoir dans la salade, Shadow libéra sa main droite de la caresse qu'elle infligeait aux côtes, à la hanche droite et au ventre de Weli à travers le tissu de la robe.
Là elle planta son regard dans celui de son amie, attendant une réponse à son interrogation muette, tout en la dévorant des yeux d'une manière toute nouvelle pour elle, mais c'était si agréable. Le loup refit surface un bref instant, elle le rabroua intérieurement.

Dans son être se déchainait une pulsion sauvage et abrutissante, enivrante. Elle avait envie de sauter à la gorge de Weli maintenant que celle-ci avait fait le premier pas.
Ne la lâchant pas des yeux elle s'assit sur le côté dans le lit.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un repos bien mérité   Jeu 9 Aoû - 22:57

Une chaleur avait peu à peu monté en moi lors des baisers doux que m’avait offert Shadow. Toutes les appréhensions qui s’étaient réunies dans mon esprit à propos de ce que je ressentais s’évanouissaient comme les battements de mon cœur, ma respiration accéléraient. Je n’avais pas détaché mes yeux de la jeune dragonnière et pourtant, là, je me sentais engourdie, comme aspirée ailleurs. Ma seule envie, seule escape était de la retrouver, pour l’étreindre.

Me redressant avec grâce, je m’approchais de nouveau d’elle. Son odeur, sa douceur se noyaient dans ma tête concoctant ainsi un océan de parfum qui m’incitait à la rejoindre. Un sourire malicieux aux lèvres, je me sentais comme l’animal qui arrive sur sa proie. Tellement heureuse.
Je passai une jambe au-dessus de celles de Shadow et calai l’autre afin de l’immobiliser.

Puis je me remis à l’embrasser, avec un peu moins de tendresse que la dernière fois mais désirant toujours atteindre le même but. Mes mains commencèrent ainsi à s’aventurer sur le corps de mon amie, la caressant. L’adrénaline montait, montait dans ma tête, à une telle allure que j’en perdais mes repères mais peu importait. En ce moment.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un repos bien mérité   Jeu 9 Aoû - 23:26

Weli semblait envoûtée, cela Shadow l'avait bien noté. De même que sa réponse, muette elle aussi, et pourtant regorgeant de sens.
A présent que sa camarade était sur elle, il n'était plus question de douter.
Elle pourrait lâcher la bête, bientôt, très bientôt.

Laissant les doigts fins se balader sur sa peau, elle ôta, entre deux réponses ardantes aux baisers langoureux qui lui étaient offerts, la tunique bleu nuit qui lui donnait chaud, restait une autre tunique, plus fine, plus légère, mais incroyablement résistante, celle qui la protégeait en tant que dragonnière d'une éventuelle arme souhaitant déchicter et éventrer sa peau.
Seulement là, sa peau en l'occurence, était parcourue de frissons, partagée entre le chaud et le froid, suant et frémissant en même temps sous les caresses de Weli. S'appuyant sur un coude, Shadow se redressa de façon à avoir son corps perpendiculaire. Cependant Weli était assise sur elle, elle ne put donc former un parfait angle droit comme elle l'aurait souhaité, ce qui diminuait par là ses chances d'être à hauteur du visage de la nécromancienne.
Elle s'en accommoda aisément en appuyant de suaves baisers sur la peau réchauffée de cette dernière, le long du cou, au creux de la clavicule, sur les épaules.
Puis, soudain, elle leva les genoux, enfermant Weli entre ses membres repliés et sa poitrine, prit appui sur ses talons et fit basculer le tout, Weli en arrière, retenant sa chute en mettant ses mains derrière ses omoplates.

Shadow n'aimait pas être soumise, sauf de son plein gré.
Un sourire se peignit sur ses lèvres dans l'obscurité quasi totale de la chambre.
Elle se jeta sur la nécromancienne, réfreinant encore la bête en elle. A son tour elle embrassa vivement Weli, presque brutalement, comme son amie l'avait fait tout à l'heure, mais à sa manière. Shadow y mêla sa langue.
Nul besoin de douter. Elle chérissait ce moment et voulait que Weli ressente la même chose qu'elle, tout en étant persuadée qu'elles le vivaient pareillement.

Le souffle de la dragonnière se fit plus rauque, à mesure que sa partenaire et elles se consumaient.
Shadow sentait que Weli tenterait bientôt un nouvel assaut, devinant en elle aussi son désir de ne pas être dominée par les actes de l'autre. C'est pourquoi du plat de sa main sur les draps encore frais, pour peu de temps sûrement, elle se redressa un peu, espaçant en même temps ses baisers, afin de nourrir encore l'envie, qui prenait enfin possession de leurs corps fatigués et pourtant violemment désireux.

La dragonnière se laissa retomber encore une fois sur le côté, sans brusquer Weli, afin qu'elle soient à égalité, l'une à côté de l'autre, face à face. Ses mains zébrées de cicatrices redevenues presque invisibles pour la plupart, agrippèrent les joues de son amie, ses cheveux, puis l'une enlaça de nouveau la nécromancienne, tentant de trouver la fermeture de la robe, s'il en existait une.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un repos bien mérité   Sam 13 Oct - 13:38

...

La main de la dragonnière retomba mollement sur les draps.
" Euh.. Weli ? "
La jeune femme s'endormait à vue d'oeil.
Et bien ça... Elle était blessée dans son orgueil, ses baisers étaient-ils si peu excitants ?
Elle caressa la joue de Weli qui sombrait dans une torpeur des plus surprenantes, ruminant, car vexée d'être tout bonnement un si mauvais coup.

Pas de réponse.
" Weli ? "
Toujours pas de réponse.
" Weli, tu es sûre que ça va ? "
Aucun rictus de souffrance sur son visage à la peau de velours, sa cage thoracique se soulevait et s'abaissait lentement, elle respirait normalement, comme apaisée. Shadow, elle, ne l'était pas. A partir de quel moment s'était-elle sentie partir ? Que lui arrivait-il ? A première vue, cela pouvait être le voyage qui l'avait littéralement éreintée au point qu'elle tombe de fatigue.

Du calme, oui, du calme.
Etait-ce la salade ? Un poison ? Des somnifères ? Mais qui pourrait bien lui en vouloir ? Pour cela, il aurait fallu qu'elle en sache un peu plus sur le passé de sa compagne. Ou bien avait-elle bu ? C'était peut être ça, feignant la solitude, elle avait ressortir la fiole qui ne la quittait jamais.
La dragonnière se releva, contenant sa peur, chassant ses jugements hâtifs. Hors de question de l'abandonner, et pourtant. Cette femme, cette demoiselle, au visage d'enfant, ces traits innocents, cette petitesse, renfermant un coeur dix fois plus âgé que le sien. Que faisait Shadow en sa compagnie ? Une gamine apâtant une étrangère, qui, gentiment l'avait acceptée.

Elle saisit sa cape avec brusquerie, l'enfila dns un claquement, ouvrit la porte et descendit vérifier la thèse de la salade dans l'obscurité de l'auberge qui dormait à poings fermés.
Personne au comptoir, logique, on était en pleine nuit. La salle à manger était vide, encore tiède malgré l'heure, et des relants de nourriture, les odeurs de fumée et d'alcool imprégnaient le lieu.
Elle fila discrètement jusqu'aux cuisines, se concentrant sur ses sens pour détecter la moindre chose suspecte, autrement dit : rien. A quoi cela pouvait bien lui servir d'être dragonnière si elle ne connaissait pas toutes les ficelles du métier, non mais vraiment. Elle déambula entre les rangées de vaisselle et d'ustensiles propres et bien rangés, et stoppa net.
Réussissant à se dégotter un couteau aiguisé et luisant dans la pénombre, ben oui, l'épée en haut, et le poignard dans ses bottes, elle découpa soigneusement, sa langue pincée dans un sourire de voleur appliqué, une tranche imposante dans la cuisse fumée qui pendait au plafond.
" De la bonne viande de siffleur pour toi mon gros. " Marmonna-t-elle pour elle-même, un air satisfait dessinant ses fossettes.
Au moins elle ne repartirait pas bredouille, néanmoins, étant donné l'état de ses pensées en cette heure tardive, ou matinale, comme on voulait, c'est à dire encore plus confus qu'à l'ordinaire, l'option d'une Weli morte de fatigue accompagnée d'une Shadow peu désirable sembla être des plus appropriées.
Suivant l'exemple de son compagnon à la peau écailleuse préférant de loin écouter son ventre que le reste, les poches de la tunique s'enflèrent de victuailles alléchantes. Le contenu d'une bouteille de vin diminua de moitié, un très bon cru pensa-t-elle en se léchant les babines.
Au fin fond de l'une des poches dormaient quelques pièces, la dragonnière n'étant pas véritablement une voleuse, elles atterrirent sur le comptoir, sorte de dédommagement, comme ça ils n'iraient pas croire que des farfadets pillent les cuisines à la nuit tombée pour remplir le creux de leur estomac. Etonnant d'ailleurs qu'elle n'ait pas subi l'attaque de sorts de défense. Après tout elle s'était servie de ce qui était à vue, ou presque.
Les pièces furent laissées sur le comptoir froid et usé par les raclures de la monnaie et des grattements impatients de pouces et d'index gelés par temps hivernal, Shadow enteprit de regagner la chambre. Quand le coeur est vide, le ventre est plein, ça équilibre.
Elle remonta sur la pointe des pieds, sans bruit, excepté la dernière marche qui couina comme un rat qu'on achève, attirant un regard implorant au plafond.
Tout le monde dormait encore, fort heureusement, quelle heure pouvait-il être ?
Un bruit de porte, puis les ronflements légers de Weli dans le silence, indiquant vraisemblablement une grosse fatigue. La jeune femme déplaça légèrement le petit corps qui prenait toute la place dans le lit ( pas gênée.. ) et se coucha, le goût fruité du vin encore sur ses papilles, caressant son palais.






« Quelle est cette arrogance putride, n’êtes vous donc plus qu’un ancien ami ? Un ancien .. allié ? » Siffla-t-elle après une vague hésitation.
Son poing serré laissait entrevoir ses jointures blanchies, crispée, la dragonnière tenait son épée fermement, son visage ruisselait pratiquement de sueur, et affichait un mélange de peur, de surprise empreinte de refus, de hargne et de colère, tout cela en même temps.
Face à ce curieux mélange de sentiments, se tenait son interlocuteur, un grand mage noir, du moins il semblait, c’était un être décharné, mais encore imposant, drapé dans l’ombre.
Il était roux, mais d’un roux noir et sale, comme s’il avait été terni par le temps passé dans des oubliettes.
Le cœur de la dragonnière battait à tout rompre.
« Mais comment ??! » hurla-t-elle, au bord de la folie.
Un rictus noirâtre étira les lèvres de ce qui lui faisait face. « Ce », car il n’était plus vraiment homme. Sa magnificence qui avait frappé Shadow la première fois qu’elle l’avait rencontré, sa douceur mêlée d’assurance et de force, tout cela gisait quelque part dans des profondeurs abyssales et oubliées.
« Qu’est-ce qui a bien pu se passer ?!! » Continua-t-elle.
Ses forces l’abandonnaient, comme aspirées par ce gigantesque personnage souriant d’un air sadique, ses mains tremblaient, une douleur malheureuse irradiait ses poings et sa poitrine.
Elle ouvrit la bouche, rien ne s’en échappa.
Les yeux exorbités elle tomba à genoux, dans une mare de sang rougeoyant.
Le sien.
Il lui faisait face, ses yeux d’un vert émeraude n’étaient plus, la lueur qui les habitait s’était envolée. Il lui tendait la main, et riait, secouant son corps de soubresauts écoeurants.

La seule image qui lui parvint, avant que ses paupières ne se ferment, fut celle de ce visage, au sourire carnassier et ignoble.

La dragonnière se réveilla en sursaut, elle étouffait et respirait bruyamment l’air chaud environnant.
Mais tout était calme. Weli dormait paisiblement à ses côtés. Ce n’était qu’un cauchemar.
La pâle lumière translucide de la lune et des étoiles au dehors, venait mourir sur les lattes du plancher de la chambre. Sortant du lit, Shadow fit quelques pas en direction de la fenêtre, l’ouvrit sans bruit et laissa son visage dans l’entrebâillement, humer la fraîcheur nocturne, la main sur la poignée.
Ce n’était qu’un mauvais rêve. Qui voulait sûrement dire quelque chose, comme tous les rêves.
Elle chassa de ces pensées les questions qui étaient sur le point d’affluer et garda en tête son vol prochain, sur le dos de son dragon chéri.
La chaise qui jouxtait la table se retrouva sous la fenêtre, et Shadow termina sa nuit la tête et les coudes sur le rebord, le regard perdu sur la rue, les dalles, le ciel, le paysage lointain derrière Fainros.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un repos bien mérité   Sam 20 Oct - 15:08

Le lendemain matin, Weli n'était plus la même, comme possédée, possédée par un esprit ensomeillé.
Elles décidèrent, d'un commun accord pendant le petit déjeuner, qu'elles se sépareraient, le temps de.. le temps de quoi ? Nulle ne le savait. Mais chacune nécessitait un besoin de se ressourcer, de retrouver une part de solitude afin d'apprécier au mieux le retour prochain de sa compagne.

Ce cauchemar de la veille la préoccupait.
Shadow, sachant très bien que son attitude n'était en réalité qu'un masque, acceptait silencieusement le choix de Weli, qui était aussi le sien d'une certaine façon, tandis que la bête dans son ventre agonisait dans un hurlement de chagrin.
Leur don de télépathes leur serait d'une grande utilité, comme un deuxième moi dans cet univers.


Après avoir réglé sa part, la dragonnière s'échappa dans la rue, invisible aux yeux de tous sous sa cape dans la brume matinale. Elle entra dans une boutique, choisit une robe douce et soyeuse, légère, résistante, grise, qu'elle offrit à Weli pour leur départ.
Le coeur à la fois lourd et léger elle regagna l'orée du bois le plus proche, pour se faire elle sortit de la ville, se retournant une dernière fois pour dire au revoir à la silhouette qui allait refaire surface à chaque nouvelle épreuve dans son esprit et sa mémoire.
Le lien télépathique serait mis à rude épreuve, mais si elles le voulaient, il resterait constant.

Un nouveau départ ? Peut être.
Les arbres regagnés, le dragon et la femme s'envolèrent.
La femme, non, c'était celle qui restait, vêtue de sa nouvelle tenue grise non encore déchiquetée qui était la femme, celle qui avait vécu. Shadow n'était qu'une gamine.
Direction la Tour Rouge.
Revenir en haut Aller en bas
 

Un repos bien mérité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Un repos bien mérité [NEUTRE]
» Un repos bien mérité
» Du repos bien mérité (13.03 - 13h37)
» Repos bien mérité dans une taverne.
» Un repos bien mérité? [Pv.Laelya]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Inwilis :: Royaumes du Nord :: Falast :: Fainros Siège de l'Alliance :: Le Paladin Silencieux-
Sauter vers: