AccueilPortailGalerieFAQS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Petite pause...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Petite pause...   Jeu 13 Sep - 19:10

La sonnette de la porte venait de tinter, un client! Le métamorphe prit la forme de Helldrik, un homme d'un certain age, une barbe naissante grisonnait son visage, il se leva de toute sa stature.

-Je dois aller m'occuper de mon auberge. Je vous remercie de vous être occupé de Samuelle en mon absence. Elle sait se montrer bornée quand elle le veut.

Il fit signe à galadan de le suivre et sortit de la chambre d'un pas sur.

Arrivé au rez-de-chaussée, il acceuilla la femme qui venait d'entrer.

-Bienvenue gente dame, installez vous à vous le souhaitez, je fais appelle à une serveuse pour qu'elle vous apporte le menu.
Revenir en haut Aller en bas
Galadan
Seigneur des Andains
avatar

Nombre de messages : 72
Localisation : Enflamme toi, un incendie du coeur...
Date d'inscription : 02/10/2006

MessageSujet: Re: Petite pause...   Mar 25 Sep - 22:20

Galadan fronça les sourcils, c'était qu... oh. Encore un peu, et ça serait vraiment ravissant. Et... et... et raté.
Manque de bol, la sonette annonçant l'arrivée d'un nouveau client, et sans doute le premier de la matinée, et qui m'enlevait donc une superbe opportunité, puisque j'avais maintenant un homme en face de moi. Et merde.

-De rien pour Samuelle, entre métamorphes, faut s'entre-aider, fit-il distraitement toujours rêvant de ce qui aurait pu arriver.
Mais en même temps, s'endormir avec une femme, et se réveiller à coté d'une autre, ou d'un homme, c'était un peu compliqué. Le Seigneur des andains emboita le pas à l'aubergiste, et descendis avec lui jusque dans la grande salle.
Arrivé en bas, il passa en salle en même temps qu'Helldrik, et s'arrêta, un sourire figé sur les lèvres.
-Callisto, il avait détaché chaque syllabe de son prénom, on dirait qu'on est dans le même bateau maintenant.
Galadan se fendit en un sourire charmeur, et s'installa au bar, juste à coté d'elle. Il espèrait qu'elle ne lui en veuille pas trop, après tout, il ne l'avait pas soutenu devant Marquise, et il avait en suite pris le même chemin qu'elle. A présent, c'était Atrazine qui faisait office de Reine pour ses partisants andains, fidèle aux souverains des Ombres... Connerie.
L'affrontement serait inévitable.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Petite pause...   Jeu 27 Sep - 8:50

-Je constate que vous vous connaissez déja, si je vous propose un petit chocolat chaud maison, vous ne sauriez refuser?

Helldrik était déja partit en direction de la cuisine avant d'entendre la réponse. Quand il passa la porte de service, il rentra puis passa la tête d'en l'entrebaillement.

-Heu, cela prendra un peu plus de temps que prévu, j'ai un petit soucis à éponger...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Petite pause...   Dim 30 Sep - 17:22

Callisto tourna lentement la tête vers l'aubergiste qui venait d'arriver et lui fit un signe de tête en guise de bonjour. Puis son regard regard s'attarda sur l'homme qui se tenait derrière
_Galadan lacha t-elle avec mépris, je savais que tu était dans le coin, j'ai tout de suite sentit ton odeur nauséabonde en entrant.

Elle regarda l'aubergiste disparaitre dans la cuisine avant de se retourner de nouveau vers Galadan une lueur amusée dans le regard
_Oh mais c'est que j'en oublie les bonnes manières ! elle se leva brusquement et effectua une jolie petite courbette avec souplesse. Mon seigneur !... Votre présence ici ne m'enchante guère mais j'ai besoin de me restaurer, je m'en irais dès que cela sera fait, mais attendant j'aimerais mettre le plus de distance entre nous.

Callisto tourna le dos au seigneur des Andains et alla s'assoir à l'autre bout du bar avec un petit grognement
Revenir en haut Aller en bas
Galadan
Seigneur des Andains
avatar

Nombre de messages : 72
Localisation : Enflamme toi, un incendie du coeur...
Date d'inscription : 02/10/2006

MessageSujet: Re: Petite pause...   Dim 30 Sep - 23:13

L'andain regarda non sans être terriblement amusé, à croire que se foutre de la gueule du monde était son passe temps favori, Callistô être tout bonnement détestable avec lui. Il éclata de rire, après avoir essayé de se retenir.
-Oh... pauvre de moi, un louveteau me montre les dents, devrais-je me sentir offusqué par le comportement d'une gamine ?

Galadan se jeta un coup d'oeil à la cuisine, le petit souci de l'aubergiste, autrement dit le sang d'hier soir, il en y avait eu partout. Elle... euh... il avait était sacrément malade. Mais, il avait une andaine en colère par très loin, et en plus il venait de se moquer... très légèrement, mettons nous d'accord.
Flegmatique, l'andain de si haut rang, redevint un peu sérieux.
-Un conseil Callistô, enfin, ce n'en est pas vraiment un puisque tu ne restes pas, et c'est aussi bien, il va y avoir du grabuge chez nous. Atrazine veut sa revanche, et je l'ai senti, elle est littéralement en train de bouillir d'impatience. Ne reste pas là, quoi que tu en penses, tu es toujours liée par ton serment d'allégence, et ça, Atrazine le sait, aussi, ne se privera-t-elle pas d'éliminer rapidement mes partisants, actuel ou ancien.

Il songea brièvement qu'il devrait probablement dire adieu à Samuelle, il eut un petit pincement au coeur. Bwarf. Advienne que pourra avec l'autre folle de mord sith glacé, et sans parfum, de l'anarque aussi. Par son père, qu'avait-il manger hier soir pour qu'il est de telles pensées... ?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Petite pause...   Lun 1 Oct - 21:18

Une femme sortit de la cuisine. Petite, cheveux coupé au carré, de grandes mèches devant descendants jusqu'au nombril. Ses yeux émeraudes éclairait la cascade noire qui cachait son visage enfantin. Elle attachait encore son tablier vert quand elle passa la porte.

-Veuillez m'excuser pour l'attente chers clients. Helldrik et Samuelle sont occupés dans la cuisine. Je vais vous... Ha bin tiens, vous êtes bien loin l'un de l'autre.

Elle feintait l'air étonnée mais ne semblait guère convaincue elle même par son expression. Elle passa derrière le comptoir et entama le chocolat.

-Allé allé les amoureux! Ne soyez pas timide!

Elle souria largement, repoussant ses mèches d'un coup de tête.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Petite pause...   Mer 3 Oct - 15:03

Un louveteau et une gamine ! Elle ! La Mord-Sith était rouge de colère, elle, une gamine...bah peut être un peu mais lui n'était pas mieux, elle l'avait provoqué et il était tombé dans le panneau.
Callisto fulminait toujours dans son coin quand elle s'arréta, Galadan lui parlait mais elle n'avait pas écouté, elle avait juste entendu son nom...Atrazine, son nom sonnait comme un avertissement aux oreilles de l'andain. Galadan fini sa phrase, c'est qu'il était lui aussi en trés mauvais termes avec la haute Mord-Sith.
Elle ouvrit la bouche pour parler mais aucun son ne sortit de sa bouche, elle se tourna vers Galadan

_Eliminer tes partisants actuels ou anciens, mais je n'ai jamais étais de tes partisants. Quand à la Haute Mord-Sith tu sais trés bien ce qu'elle représente pour moi.

Callisto ne pouvait pas cacher ce que lui inspirait cette femme, la Mord-Sith était devenue trés pâle et ses lèvres tremblaient, elle aurait voulu que Galadan ne voit pas sa faiblesse, lui qui l'avait comparé à un louveteau, sa colère contre le seigneur des andains l'aida un peu à retrouver un air détaché.
Une jeune femme sortit de la cuisine, Callisto leva les yeux vers elle et lui fit un signe de tête, aux paroles qu'elle prononça ensuite l'andain grommela de nouveau dans son coin bien décider à ignorer l'homme à l'autre bout du bar
Revenir en haut Aller en bas
Galadan
Seigneur des Andains
avatar

Nombre de messages : 72
Localisation : Enflamme toi, un incendie du coeur...
Date d'inscription : 02/10/2006

MessageSujet: Re: Petite pause...   Mer 10 Oct - 22:32

Galadan manqua de s'étouffer avec le chocolatn entendant la remarque de la serveuse, encore une tête différente, mais il était combien ou elle était combien le/la métamorphe ?, mais se reprit bien vite. Il eut un sourire carnassier.
-Mademoiselle, le jour où je serais avec elle n'existera jamais, de plus il semblerait qu'elle me déteste, triste sort n'est ce pas ?

Le seigneur des Andains avala son chocolat d'une traite, et reposa la tasse sur le comptoire. Il déposa quelques pièces or et argent mélangées sur le bar, se préparant à sortir.
-Embrassez Samuelle pour moi, et dîtes à Helldrik que je repasserais, j'ai des affaires urgentes à régler. Traines pas trop non plus Callisto, je doute que tu apprécies la rencontre avec la divine cinglée glacée, parfum poison.
Déguerpissant avant que la mord-sith ne s'énerve vraiment pour avoir insulter sa formatrice... Galadan sortit de l'auberge d'Oldriver pour prendre la direction de la forêt des Ombres qu'il avait quitté il y avait seulement deux ou trois de cela.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Petite pause...   Sam 13 Oct - 14:59

Finielle releva une mèche de cheveux et fit des yeux ébahis.

-Mais Seigneur, c'est trop! Je ne peux pas accepter!

Elle repoussa les pièces vers lui et recula. Elle souffla sur une mèche. Elle le vit partir,sans qu'il reprenne ses pièces. Elle regarda La femme qui restait seule.

-Vous pourriez en reprendre une grosse partie et le donner au Seigneur s'il vous plait? J'ai l'impression que vous allez le revoir.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Petite pause...   Lun 15 Oct - 18:03

Callisto regarda partir Galadan avec soulagement, elle ne le haissait pas vraiment mais il lui cassait les pieds avec ses airs de grand seigneur.
Il avait laissé trop d'argent, comme toujours, enfin il voulait surtout impressionner l'aubergiste

_Non je ne pense pas que je le reverrais, enfin j'espère. Elle éclata de rire. Ce ne serait vraiment pas une bonne idée de me remettre son argent, je serais trop heureuse de le voler, non gardez cet argent il vous servira plus tard.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Petite pause...   Lun 29 Oct - 22:13

-Vous savez cela me gène énormément. Je sais, cela permettra aux plus démunis de manger mieux encore ici. Merci beaucoup demoiselle.

La serveuse releva ses mèches.

-Désirez vous encore quelque chose ou puis je repartir à mes activités?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Petite pause...   Mar 30 Oct - 0:21

Dryas n'en menait pas large, le poids mort dans ses bras était relativement petit mais courrez sur plusieurs kilomètres en une heure avec un tel fardeau. Même s'il avait une force relativement supérieur au commun des mortels c'était vraiment chiant.
-S'cusez, je passe ! Attention madame, attention la vieille dame, URGENCE voilà ça marche mieux tout d'un coup....
Dryas fila droit sur la première auberge, grippa les deux marches du perron et ouvrit la porte avec un coup d'épaule.
-S'cusez j'aurais besoin d'un endroit calme de façon vraiment vraiment urgente ! Et un coup d'main serrait pas d'refus aussi.
Il fonçât sur la serveuse et lui arracha pratiquement les clefs d'une main avant de grimpa quatre à quatre les marches. Franchement, c'est toujours pour ma poire ce genre de connerie.
Dryas claqua la porte de la chambre avec le pied et déposa la fille -enfin c'était pratiquement une gamine- sur le lit, et releva ses manches exposant ses deux lanières de cuirs aux poignets qui recelaient de petites aiguilles. Il laissa tomber son sac à ses pieds, et entreprit de détacher la harpe dans le dos de la gosse, et de lui enlever se fichu manteau qui pesait une tonne.
-J'hallucine ou t'es encore plus petite sans c'te truc ? Mauvaises pensées, allez Drydry au boulot coco.
Il tira une chaine et s'installa à coté du lit, le dos droit comme un piquet, et craqua ses doigts avant de se mettre rapidement au travail.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Petite pause...   Lun 12 Nov - 20:22

heurf je le vois que maintenant mais mon post n'a pas été tenu en compte. Ca craint!


Finielle n'eut le temps de réagir à l'ouragan qui venait de se déchainer dans son établissement ni le temps de retenir les clés qui venaient de s'envoler de son décolté.

-Ha l'en***! Il vient de me peloter! et devant tout le monde!... Mais c'est qu'il m'a volé mes clés!? Samuelle va s'en charger et ça ne sera pas beau à voir!

Finielle s'élança dans les escaliers dans un "Désolée demoiselle! Je dois botter le c** à un parasite! Vous allez assister à la première fusée du 14 juillet(à changé si la fête n'est pas cette date dans cette ville) et elle va s'éclater dans la maison voisine!!"

Dans l'angle de l'escalier, Finielle devint Samuelle qui déboula dans le couloir des chambres. Dans un fatras monumental, elle ouvrit les portes avec le pied pour enfin trouver l'importun dans la 3ème.

-VOUS! VOUS AVEZ INTERET A AVOIR UNE BONNE EXPLICATION!
(jeune homme je vous trouve un peu trop borderline!)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Petite pause...   Mer 14 Nov - 18:19

Callisto regarda avec de grands yeux ronds l'homme qui venait d'entrer dans l'auberge, elle s'étouffa à moitié avec son chocolat lorsque le type pris les clés dans le décolté de la pauvre aubergiste, il ne manquait vraiment pas d'air.

Elle réprima un fou rire devant la réaction de la jeune femme qui venait de disparaitre dans les escaliers, enfin elle entendit un hurlement. L'intru allait avoir de sérieux problème.
Elle fit une grimace et termina son chocolat, elle déposa quelques pièces sur le comptoire, tourna les talons et poussa la porte de l'auberge
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Petite pause...   Mer 14 Nov - 21:15

Fflur avait tergiversé assez longtemps dans la ville d'Emaine Macha, déambulant dans le marché, en tenant son cheval par les reines. Il avait fait quelques achats et le reste du temps juste marché, intéressé par les sons, odeurs et sources de force qu'il ressentait avec ses sens aiguisés.
Sans aucune retenue, il détaillait jeunes hommes et jeunes femmes qui attiraient son regard, ou qui lui portait un quelconque intérêt. Il avait toujours été commença, même avant de devenir un vampire. Avant que Belle ne l'enferme dans ce corps d'adolescent éternel. Mais cela pouvait être un avantage aussi.
Vivant il avait été manipulateur et précoce, pas un désavantage, du moins aux yeux de la Cour. Souvent il avait manipulé au nom du Council certaines nobles, et lorsqu'elles se rendaient compte de la supercherie, il était trop tard. Stratagème perfide et déloyal certes mais diablement efficace.
Mais ce qui n'avait pas été prévu, c'est que l'on essaye de l'abattre pour ses actes. Il s'en souvenait très bien du jour de sa mort. Il voyageait sous les ordres de Belle, le bruit d'une balle sifflant dans l'air et son cheval se cabrant au bruit, seulement pour prendre la balle qui lui avait été destiné. Il aurait pu s'en sortir, sans une égratignure, et seulement la perte d'une magnifique bête.
Mais il en fut autrement. L'animal tomba en arrière, l'écrasant sous son poids, lui brisant plusieurs os. Après c'était flou, seulement l'inconfort et la douleur d'un voyage effréné vers elle.
Dans ces moments là, sa seule envie n'avait été que le désir de mourir, ses cotes étaient douloureuses, l'une d'elle aurait apparemment transpercé l'un de ses poumons et il avait les deux jambes brisées.
Sauf qu'au final Belle ne lui avait pas laissé le choix, et elle l'avait transformé. Il l'avait détesté pour ça, de lui avoir fait don d'immortalité quand sa seule envie n'avait été que mourir. Et il y avait aussi les autres dons, l'ardeur. Force aussi incontrôlable qu'imprévisible, incontrôlable sauf pour elle bien sûr...

Il se réveilla de ses réminiscences sur le passé quand une odeur et présence tout à fait étrange lui passa sous les yeux. Sans s'en rendre compte il avait quitté le marché et se retrouvais sur la grande place d'Emaine Macha, quel endormi.
Son cheval lui donna un coup de nez et il chassa le nez de l'animal d'une main tout en scannant la foule pour retrouver l'être qui avait capté son attention.
Là, une femme. Mais pas seulement une femme.
Son esprit criait Loup. Intéressant.
Fflur s'engagea à sa suite, les passants s'écartant facilement de son chemin au vu de l'énorme animal qui le suivait.
Il n'essayait pas d'être discret, au contraire. Il était intrigué.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Petite pause...   Sam 17 Nov - 21:47

Dryas se raidit en entendant la tenancière valdinguer dans la chambre en hurlant. Il tenait toujours la toge tachée de sang de la gamine dans sa main et plutôt que de chercher les explications longues pour apaiser la furie, il leva la toge la mettant bien en vue.
-Je préférais vous éviter ceci dans la grande salle de votre auberge, ça ne vous aurait pas fait bonne publicité. Ne vous inquiétez pas, je vous dédommagerais quand je l'aurais soignée, c'est mon métier. S'il vous plait...?
En fait en venant ici, il avait pensé qu'il retrouverait l'ancien propriétaire, m'enfin les choses peuvent changer en une centaine d'année.
Ouais beaucoup de choses, comme lui se remettant sur le marché du travail, entre autre.
Enfin faut dire que vivre dans les bois pendant une centaine d'années façon hermite ça refroidi un peu.
D’ailleurs quand il s’en serrait sortit avec cette histoire il en profiterait pour se lâcher complètement.
Ouais dans ce sens là.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Petite pause...   Mar 20 Nov - 18:39

Samuelle sursauta en voyant la petite chose sur le lit ensanglanté.

-OH MON DIEU!!! Que lui avez vous fais sale pervers!!

Elle prit la tête de Dryas pour le jeter vers un coin de la chambre et accouru vers la petite fille.

-P***** de **** *** ****** ***** ça ****** !!!!! Il faut tout de suite l'emmenée à une clinique ou un temple! Elle va mourir! Elle va se vider de son sang!!!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Petite pause...   Mar 20 Nov - 22:39

Il se retrouvé balancé de l'autre coté de la pièce et engueulé comme du poisson pourri.
-Hé mais vous ne m'avez pas écouté ou quoi ? Je suis soigneur, j'm'amuse pas à défoncer la tête des gens ! Enfin, pas des gosses qui n'ont rien demandé ! Et pis si vous me laissez pas faire elle VA crever !
Il bouscula un peu la tenancière, si des regards pouvaient tuer elle aurait été morte depuis belle lurette, il était terriblement vexé. Bah si ça arrive à tout le monde. D'accord il avait jamais été un saint mais là. Faut pas exagérer quoi !
-Laissez moi faire mon boulot et j'vous raconterais tout plus tard, quand je serais sûr qu'elle va pas y passer...
Ce disant il remonta les manches et posa une main sur le front de la gamine, sondant son corps avec son esprit pour voir les dégâts.
Et écarquilla les yeux.
-O-kay.... C'est pas une fille, enfin si... euh. Ouais hum, on verra ça plus tard.
Son autre main il la posa sur son ventre, et concentra son pouvoir en celle-cis. Ses mains s'entourèrent alors d'un halo fumeux, brumeux presque et veinée de noir. Ce n'était pas comme réparer un os brisé ou un muscle sectionné, c'était beaucoup plus dur.
Et très long.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Petite pause...   Mar 27 Nov - 7:13

-Comment un type aussi voyou que vous pourriez quelque chose pour cette petite fille!

Elle ne bougea tout de même plus et retins sa respiration, comme si le fait de ne plus être présente pouvait aider l'homme à accélérer la guérison. Elle réussit à arréter ses tremblements et à dissiper partiellement son angoisse de voir mourir quelqu'un devant elle. Cette crainte de la mort avait toujours persisté chez elle, surtout si c'est la mort de quelqu'un d'autre. Pour ça part, elle s'était résignée depuis longtemps. Sa mort approchait, elle n'y pouvait rien.
Revenir en haut Aller en bas
Thallys
Guérisseur
avatar

Nombre de messages : 66
Date d'inscription : 24/06/2007

MessageSujet: Re: Petite pause...   Sam 1 Déc - 23:33

Il avait tellement mal, nageant dans une mer de douleur délirante. Maintenant il savait ce que Lindir avait vécu quand elle était passée par là.
Son esprit voulait mourir la douleur était trop forte, son corps lui se battait entre les deux. C’est tellement simple de mourir, tellement facile de mourir quand on est victime de son propre sexe. Il détestait Darcia pour ça, même si il avait une satisfaction perverse sachant que celui-ci n’avait pas totalement gagné.
Il était entre le noir et la lumière, basculant entre les deux. Il aurait voulu rejoindre l’inconscience qui fuyait peu à peu, comme du sable fin entre ses doigts. Mais il y avait quelque chose qui l’en empêchait, comme si cette partie avait été bloquée par une entité extérieure. Quelqu’un l’empêchait de ressombrer.
-Bats-toi-
Serri ? Non ce n’était pas la même voix, celle là était…trop féminine.
-Bats-toi-
Forcé, il retrouva la surface, nageant dans les eaux marécageuses qui lui disait que dormir était hors de question, c’était trop douloureux pour.
-Allez, tu en es capable-
Epuisé, il clignant des yeux avec lenteur, sa vision floue et c’était un vrai combat pour ne pas les refermer immédiatement, la lumière était trop vive, et tout le bas de son corps était crampé.
Sa peau lui semblait brulante, inconfortable, et il vit une figure floue, brouillée. Celle-ci bougeait, et il lui semblait en voir une autre aussi. Son esprit avait du mal à saisir ce qu’il se passait, ce qu’il voyait, comme si il avait fermé les yeux et sue l’instant d’après tout bougeait trop vite.
La forme qu’il reconnut comme étant une main s’approcha de son visage, il n’avait même pas la force de protester, ni même de tressaillir. Il arborait qu’on le touche, mais il se laissa faire de toute façon il n’avait pas trop le choix.
Quelque chose de frais et doux fut passé sur son visage, puis enlevé. Il entendit le bruit de l’eau, et le linge fut posé sur son front.
Le bruit d’une chaise grattant sur le sol, des pas qui s’éloignaient…et revenaient, puis un verre pressé contre ses lèvres. Sa gorge semblait comme un désert, et même si c’était empoisonné ou drogué il avait trop soif pour s’en soucier.
L’eau était tiède, plus douce à sa gorge en feu que l’aurait était de l’eau froide, et il avala ce qu’il pu en de longue gorgée. L’arome d’herbe n’était pas si puissant que ça, mais quand le verre fut retiré de ses lèvres tout redevenait doucement noir, et son esprit s’écroula de nouveau. Mais cette fois pour de différentes raisons, et sans aucun trouble.
La voix n'était pas là, seul le bruit d'une porte puis un silence total, et repos paisible.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Petite pause...   Dim 2 Déc - 19:47

Dryas se laisser choir dans sa chaise, qu'il avait préalablement tiré à coté du lit. L'aurais pas eu l'air bête s'il s'était posé le cul par terre, manque de classe terrible.
Le druide passa ses mains sur son visage en soupirant, et en repoussant les mèches mouillées collées contre son front. Il n’en avait pas fini en plus, l'aubergiste voudrait son explication. Mais pas là, il avait enfin réussi à l'endormir.
Avec un plus long soupir il se leva, et rangea ses herbes dans son sac qu'il posa sur la chaise, avant de pousser l'aubergiste à la porte qu'il referma calmement derrière eux.
-Tout d'abord je suis désolé d'avoir ramené ça chez vous. Ensuite les seules explications que je peux vous offrir c'est que je suis druide, j'aide les gens dans le besoin et je suis tombé sur cette personne il y a pas une heure en pleine forêt. Je n'ai absolument aucune idée de ce qu'il s'est passé, mais je lui suis quand même venu en aide. Je croyais que c'était une gamine, enfin...
Il haussa les épaules, il n'avait vraiment aucune autre explication de toute façon.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Petite pause...   Mer 12 Déc - 13:08

-Vous croyez réellement que cette excuse va suffire à justifier vos agissements!

Samuelle ramena le col de sa robeavec sa main pour cacher un peu plus son décolté. Son visage devint rouge cramoisie.

-Je vais vous apprendre moi à toucher ainsi une femme!

Samuelle décolla Dryas de sa chaise e le tira vers l'extérieur de la chambre. Avant de quitter la pièce, ele regarda le lit une dernière fois, le danger semblait être écarté.

Elle traina le druide jusque sur une chaise dans la taverne et le colla dessus, devant le bar avant d'en faire le tour.

-Avant de commencer quoique ce soit, vous ne semblez pas prèt à écouter donc vous allez boire immédiatement ce chocolat chaud et manger ce croissant. Mais sachez qu'après on va s'expliquer!


Dernière édition par le Mar 18 Déc - 15:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Petite pause...   Jeu 13 Déc - 22:50

Il se laissa trainer, enfin est ce qu'il avait vraiment le choix ? Mmmmm... Non. Bah au moins elle ne lui en avait pas encore flanquée une, ce qui était déjà bien. En tout bien tout honneur c'était son droit.
Elle le flanqua sans concésions dans une chaise au bar, il n'osa pas trop protester, et grogna de satisfaction quand elle lui colla un croissant et un chocolat chaud sous le nez. Rien de mieux après une guérison, le pied.
En plus il avait un mal de tête tonitruant, mais en bectant un peu ça partirait.
Il prit quand même son temps, pas trop non plus, juste assez pour retarder le plus possible l'explosion verbale accerbée de l'aubergiste. Ouais, faut avouer, les femmes en colère c'est pas forcément sympathique. Pas qu'il en avait la frousse non plus, faut pas éxagérer.
Il draina le reste de sa tasse, s'éssuyant le coin des lèvres avec le pouce.
-Merci j'en avais besoin...
Maintenant pour le torrant.
Revenir en haut Aller en bas
Thallys
Guérisseur
avatar

Nombre de messages : 66
Date d'inscription : 24/06/2007

MessageSujet: Re: Petite pause...   Lun 17 Déc - 22:37

Il ouvrit les yeux péniblement, fixant un instant le plafond illuminé et clignant lentement des yeux. La lumière était éclatante, et il se couvrit le visage d’une main pour se protéger des rayons beaucoup trop forts à ses yeux fatigués.
Ses yeux s’écarquillèrent d’un coup et il paniqua. Comment était-il arrivé là ? Et plus important qui l’avait emmené ? Il se releva et sauta du lit, seulement pour se retrouver par terre en se tenant le ventre et gémissant. Ca faisait encore si mal. Mais d’une façon perverse il était content, content qu’il ai perdu cette chose né du viol.
Il était complètement désorienté, il se rappelait s’être écroulé en courant et d’avoir vu le sang entre ses jambes. Il se scanna rapidement, celui qui l’avait amené là devais savoir qu’il n’était pas normal, en plus il l’avait déshabillé. Il était complètement nu et surtout aucune trace de sang sur les draps, sur le sol à coté de lui il y avait une pile de draps sales. Il n’avait pas besoin d’être un as mental pour comprendre. Mais ce qui l’inquiétait c’était ce qui allait lui arriver, il ne voulait pas que ça recommence. La panique soudaine prit le dessus.
Il se précipita dans la pièce remarquant son sac d’affaires et sautant dessus pour vider son contenu sur le sol. Il ramassa ses affaires de rechange et les enfila, boutonnant sa chemise longue de travers. Il trouva ses bottes sous le lit, et les enfila elles aussi ignorant le plus possible la douleur lançant dans son bas ventre.
Se mettre debout et marcher était beaucoup plus dur, ses jambes flageolaient, ne lui obéissait plus du tout. Il se laissa glisser par terre à l’aide de la chaise à coté du lit et fouilla dans son bazar par terre, attrapant la petite bourse d’herbes que Forbesii avait eu la gentillesse de lui payer. Enfin il aurait voulu croire que c’était de gentillesse, il était sûr que c’était de pitié. Le souverain avait tout de suite su ce qu’il s’était passé vu l’endroit où il l’avait trouvé.
Il ouvrit sa bourse et attrapa une poignée de d’herbes, il en avait cueillit sur le chemin dans le forêt avant son rituel spolié. Des feuilles d’ours pour la force momentané. Ca durerait deux heures peut-être un peu plus, peut-être un peu moins, mais ça serrait assez pour qu’il puisse marcher et sortir de là en courant s’il le fallait. Mais si tout ce passait bien personne ne verrait sa fuite. Il attrapa entre deux doigts, en continuant de mâcher, du millepertuis et l’éparpilla sur sa tête, dans ses cheveux. Ca le rendrait invisible pendant quelques temps, là aussi peut-être assez, le temps de sortir de là.
Il referma la bouse qu’il accrocha autour de sa taille, et rassembla ses affaires, les fourrant pêle-mêle dans son sac et se releva. Sur la chaise à coté du lit il y avait un sac mais il décida de ne pas s’en mêler, par contre il prit sa harpe sur la table de nuit et l’accrocha dans son dos.
Il se dirigea vers la seule fenêtre, et la trouva ouverte. Elle donnait sur un toit en tuile rouges.
Il passa par la fenêtre, mettant ses bras en balancier et avança doucement. Avec les herbes dans sa bouche il ne sentait plus rien du tout de ses douleurs et même s’il tombait ce ne serrait pas trop grave sur le coup, ce serrait après, quand les effets se serraient dissipés qu’il le regretterait.
Il arriva sur le bord du toit sans trop de difficultés et regarda en bas, évaluant la chute. Visant un tas de foin dans une charrette en déplacement il sauta, et atterrit dans la masse pas franchement confortable. Invisible, il se débattit avec la masse piquante et sauta dans sur le pavé.
Il reconnaissait la ville, mais il n’avait pas envie de rester ici quand il ne savait pas comment il avait fait pour revenir en arrière, et il n’avait certainement pas envie de savoir qui l’avait "sauvé" au beau milieu de la forêt.
Réajustant son sac et sa harpe, et ouvrant sa bourse pour se remettre du millepertuis dans les cheveux, il courra vers les portes de la ville. Il voulait retrouver Dangweth et vite.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Petite pause...   Lun 17 Déc - 23:42

Maintenant que le druide avait fini, Samuelle frappa main à plat sur le bar. Le bruit retentit dans toute la taverne presque vide.

-Maintenant, Buvez ceci! Vous me direz si c'est convenable pour vous et le gosse là haut!


Samuelle grondait comme une mère venant d'attraper son enfant en pleine bétise. Malgré le fait qu'elle n'ait pas du tout accepté que finielle se fasse toucher la poitrine, elle ne pouvait engueuler réellement quelqu'un qui venait de soigner une autre personne et semblerait il purement gratuitement.

Elle lui tendit une coupe fraiche, une sorte de sunday à la fraise.(glace vanille avec des fraises coupées tout cela nappé de coulis de fraise.) Puis elle croisa les bras comme pour se faire menaçante.Après un tel acte, comment passer pour quelqu'un de menaçant me direz vous.
Revenir en haut Aller en bas
 

Petite pause...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Une petite pause s'impose... [Pv Aaron Gray]
» petite pause pour boire
» Petite pause...
» Une petite pause [PV (ex-)Rod]
» Petite pause avant livraison
Page 3 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Inwilis :: Les Royaumes du Sud-Ouest :: Esgal :: Dhaval l'Aérienne :: La Wyverne Endormie-
Sauter vers: