AccueilPortailGalerieFAQS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Annexe V : Bestiaire Inwilissien

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Conteur

avatar

Nombre de messages : 129
Date d'inscription : 30/03/2007

MessageSujet: Annexe V : Bestiaire Inwilissien   Jeu 7 Déc - 22:50


Bestiaire d'Inwilis



Est listée et présentée ici la faune spécifique à Inwilis. Les animaux ordinaires, tels que les vaches, chameaux, ours, serpents, etc, ne sont pas décrits ici (sauf pour les races spécifiques à Inwilis), mais existent tout de même en Inwilis. Les créatures typiques des univers fantasy : wyvernes, cocatrices, griffons, etc, sont également présents en Inwilis, mais ne seront pas décrits ici, exception faite des dragons.




Dernière édition par Conteur le Sam 9 Déc - 21:12, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Conteur

avatar

Nombre de messages : 129
Date d'inscription : 30/03/2007

MessageSujet: Re: Annexe V : Bestiaire Inwilissien   Jeu 7 Déc - 23:03

Norkemar





Crirwur


Grammaire :Un crirwur, des crirwurii
Localisation :Forêts de Norkemar.
Régime alimentaire :Herbivore.

Les crirwurii sont une espèce de cervidés natifs du royaume engloutis de Norr et qu’on trouve à présent uniquement sur les îles de Norkemar. La particularité de ces cervidés sont leurs bois qui sont phosphorescents. Lorsque la nuit tombe sur les îles, les hardes des crirwurii sont visibles entre les arbres, leurs bois brillants d’une lueur qui n’est pas sans rappeler celle de la lune. Leurs yeux brillent de la même lumière, de même que leurs os. Cette espèce vit essentiellement la nuit, plutôt que le jour. Ceux qui les chassent le font d’ailleurs de nuit. Les os et bois des crirwurii ont été à une époque, très prisés, puisqu’ils fournissaient une source de lumière permanente. Depuis l’apparition des cristaux lumineux et leurs prix plus qu’abordables, les bois et os de ces cerfs ne sont plus autant recherchés, seulement pour quelques ornements, décorations, ou encore bijoux. Les Norkemarois les chassent comme ils chassent les autres cervidés, pour le cuir et la viande.

Eenta


Grammaire :Un eenta, des eentii.
Localisation :Montagnes de Norkemar.
Régime alimentaire :Omnivore.

Sauvages et farouches, les eentii vivent généralement en troupeaux, avec un mâle dominant à sa tête, le restant composé de femelles. Les jeunes mâles quittent généralement le troupeau, s'ils ne décident pas de s'affronter avant de prendre la place du dominant de leur troupeau d'origine. Durant les périodes de rut, ils sont particulièrement dangereux, de même que lors des périodes où les femelles mettent bas. Les eentii sont plus gros et grand que des cerfs, et ont plutôt la morphologie de grands félins croisée avec elle d'un lézard. Leur peau épaisse et écailleuse, les bois des mâles, ainsi que la fourrure de leur crinière sont utilisés dans la confection de nombreux articles, allant des vêtements jusqu'à la décoration intérieure. La viande d'eenta peut être consommée, mais elle a goût particulièrement prononcé et fort. Les Norkemarois la cuisine généralement avec herbes et épices.

Gladwyr


Grammaire :Un gladwyr, des gladwyrii.
Localisation :Archipel de Norkemar, quelques spécimens en Norfendre.
Régime alimentaire :Herbivore.

Les gladwyrii sont une espèce de bovidé à la silhouette fine et élancée. Ils sont d’une haute taille, proche de celle des chevaux, mais surtout, ils sont robustes et résistent aux froides températures du Nord. Natifs aussi du royaume de Norr, les Norrois les ont emmenés avec eux sur Norkemar et en Norfendre. Utilisés comme montures pour des déplacements rapides, les gladwyrii sont capables de supporter le poids d’un Norrois et de son équipement. Leurs pattes sont faites de plusieurs doigts membraneux et griffus, épais et souple, leur permettant d’avancer aisément sur la neige. Leur fourrure les protège du froid. Contrairement aux autres bovidés, seules les femelles gladwyrii ont des cornes, servant à protéger leurs petits des prédateurs. Si la fonction première de ces animaux est celle de monture, cela n’empêche une utilisation de leur cuir, fourrure, et viande.

Lokwur


Grammaire :Un lokwur, des lokwurii.
Localisation :Norkemar, Norfendre, Maëldan, Enclave Norroise de l’Inwerin.
Régime alimentaire :Omnivores.

Les lokwurii sont de la famille des suidés. Ils sont une espèce de porc géant et laineux, adaptés à un environnement froid et hostile. Sa particularité, outre sa laine, et le masque osseux qui recouvre sa tête, du haut du crâne jusqu’au bout du museau. A l’instar des ëarthaë qui sont des bovins gigantesques, les lokwurii jouent aussi dans la catégorie des grands gabarits. A l’état sauvage, ils sont plus dangereux et féroces que les sangliers. Ils furent domestiqués et leur élevage est aisé, puisqu’ils peuvent se nourrir de tout. Ils servent à la fois de bétail pour leur viande, celle-ci est proche de celle du sanglier, mais aussi de bêtes de sommes, de bats, mais aussi de montures. Certains Norrois les ont même utilisés pour charger leurs ennemis lors de bataille. Les lokwurii sont surtout élevés dans les régions montagneuses ou forestières, étant plus adaptés à ces environnements que les ëarthaë, qui eux, le sont surtout pour les landes, vallons et les plaines. Leur viande est commune, faisant partie des plats traditionnels des Norrois, et leurs masques osseux servent de décorations, ou encore de boucliers pour les plus massifs.


Continent Nord




Alguacil


Grammaire :Un alguacil, des alguaciles.
Localisation :Natifs du Falast, on en trouve un peu partout dans le Nord.
Régime alimentaire :Herbivore.

Les alguaciles sont une race d’équidés qui fut produites par les Talaedor, ethnie humaine et nomade qui peuplait et peuple encore le Falast. Cherchant à rivaliser avec les hardes centaures en force et en vitesse, les Talaedors croisèrent leurs chevaux jusqu’à obtenir plusieurs espèces. Les alguaciles sont une de ces espèces. Ils sont reconnaissables à leur robe d’un rouge profond et à leur crinière de feu. Ils ont une taille et une carrure similaire à celle des chevaux de traits. Ce sont des chevaux plus puissants que rapides. Ils font partie de la cavalerie lourde de l’armée du Falast, et sont prisés des chevaliers pendant les tournois. Les alguaciles, s’ils valent moins que les laurëcaras, n’ont sont pas moins des chevaux dont la possession demande une certaine fortune.

Cocatrice/Cocatrix


Grammaire : /
Localisation : Zones boisées, zones montagneuses, mais aussi zones sauvages.
Régime alimentaire : Omnivore.

Créature à la morphologie rappelant celle des chimères ou des griffons, la cocatrix a le corps d’un grand félin se terminant par une longue queue reptilienne, une tête de coq ou de poule. En lieu et place des pattes antérieures se trouvent ses ailes, dont l’envergure n’a rien à envier à celle de jeunes dragons ou griffons. Les pattes postérieures ont trois doigts griffus et un ergot acéré. Sa peau est épaisse, calleuse, piquetée de plumes autour de la tête et à l’extrémité de la queue. La taille de la cocatrix peut atteindre celle d’un jeune dragon. Solitaire, elle installe généralement son nid dans des ruines ou des lieux protégés. La faim la pousse à attaquer tout ce qui bouge, et une cocatrix a souvent faim. Elle va parfois jusqu’à dévorer les œufs qu’elle pond. Les mâles sont plus petits que les femelles. Les cocatrix sont tués et abattus dès qu’elles causent des problèmes aux populations locales, ce qui n’est pas sans risques.

Ëarthaë


Grammaire : un ëarthaë, des ëarthaës.
Localisation : Nord d'Inwilis, concentration en Maëldan et Norfendre.
Régime alimentaire : herbivore.

La légende veut que la Déesse Ëartha ait offert les ëarthaës aux Norrois lors d'un règne particulièrement long et cruel de Ùll le Seigneur de l'Hiver. Les ëarthaës sont de gigantesques bovins, au pelage laineux et aux longues cornes courbes, les faisant ressembler aux yacks de l'Empire de Morna. Les ëarthaës sont généralement des bêtes d'élevages, et sont précieux aux yeux de ceux qui en possèdent des troupeaux. Les ëarthaës servent à la fois de bête somme que de source de nourriture, que ce soit pour leur viande ou pour le lait des femelles. Les nordiques produisent de nombreux produits laitiers grâce au lait d’ëarthaë, le plus connu est un fromage crémeux, légèrement fait et fouetté. Leur laine est également utilisée, comme l’est celle des moutons ; les Nordiques façonnent également des objets à partir de leur cuir. Enfin, leurs cornes sont utilisées dans la confection de bougeoirs ou de cornes à boire, ou encore de décorations.


Félibrume


Grammaire : Un félibrume, des félibrumes.
Localisation : Partout au Nord d’Inwilis.
Régime alimentaire : Principalement carnivore.

Les félibrumes sont espèce de félin sauvage, pourvue de longues oreilles et dotés d’une gemme au milieu du front. Créés par des mages, les félibrumes étaient censés être des familiers servant également à stocker du mana. Les créatures échappèrent peu à peu à leurs créateurs, et devinrent une espèce sauvage, que l’on trouve un peu partout dans le Nord d’Inwilis. Devenus difficiles à domestiqués, les félibrumes utilisent instinctivement la magie pour se battre contre un ennemi. Ils tiennent aussi leur nom de leur capacité à disparaître dans la brume ou le brouillard. Ils sont chassés pour leurs gemmes, ou bien pour servir de familier.

Jackalope


Grammaire : /
Localisation : Zones boisées.
Régime alimentaire : Herbivore.

Le jackalope est une espèce de rongeur, ayant le corps d’un lapin ou d’un lièvre, et dont le crâne est couronné de bois de cerf. Son comportement est similaire à celui de ses cousins dépourvus d’appendices. Il est à noter que le jackalope est cependant plus vif et véloce. Son autre particularité est d’imiter les vois qu’il entend. Le jackalope ne se laisse pas attraper facilement, mais sa viande est tout à fait consommable, à l’instar de celle d’un lapin, et sa fourrure est utilisée dans la confection de pièce d’habillement.

Kappeopaw


Grammaire :Un kappeopaw, des kappeopawii ; appelés pecaria/percarias en tiernois.
Localisation :Vallée de Dangweth, hautes landes du Maëldan, grandes plaines de Tiern et sud de Norfendre.
Régime alimentaire :Herbivore.

Les kappeopawii sont nommés d’après les Irichtanis, qui ont chassés et chassent encore ses animaux. Bovins laineux, ils se déplacent en troupeaux. Très nombreux dans le Nord d’Inwilis, ils ont régné sur les grandes étendues du Nord. Les populations locales les ont souvent chassés pour leur peau et leur viande. De tous les noms qu’on leur a donnés, c’est celui de Irichtanis qui est resté, mais ils sont appelés pecarias par les Tiernois. Farouches et nerveux, leurs cornes sont un véritable danger, au moins autant que leurs sabots, lorsqu’ils chargent. Mâles comme femelles ont des cornes. Leur population a diminué après l’âge du Dominion Sidhe et suite à l’arrivée massive des Norrois. Ils restent nombreux dans la Vallée de Dangweth et les grandes plaines de Tiern, tandis qu’ils ne restent que quelques troupeaux dans les autres royaumes. Ils n’ont jamais été domestiqués. De nos jours, ils sont principalement chassés par les Irichtanis et quelques chasseurs entreprenants.

Kelpie


Grammaire : /
Localisation : Points d’eau (rivières, fleuves, lacs) et zones marécageuses.
Régime alimentaire : Carnivore.

Le kelpie a l’air d’un simple équidé, souvent d’une grande beauté, et se transforme en monstre lorsque sa proie est à portée. De nombreuses histoires d’enfants ou jeunes gens dévorés par un kelpie, les ayant entrainés dans l’eau, trop profondément pour qu’ils puissent s’échapper. Un kelpie lorsqu’il est en chasse présente une forme hybride monstrueuse, capable de courir sur deux pattes, la gueule hérissée de crocs. Les kelpies n’attendent pas toujours que leur proie soit montée sur leur dos pour attaquer. Ceux qui s’approchent trop près d’habitations sont abattus.

Latran


Grammaire :Un latran, des latrans.
Localisation :Côte Nord d’Inwilis, littoraux de Norkemar.
Régime alimentaire :Carnivore.

De la famille des phocidés, les latrans sont de grands phoques qui occupent les littoraux du Nord d’Inwilis, principalement ceux de la mer de Fordaëtha. Leur morphologie est un peu différente de celles des autres phocidés, puisqu’ils ont un corps très long et doté d’une longue queue, les rapprochant plutôt de la loutre. Ils vivent en banc et se rassemblent sur les plages et les récifs. Ils sont si énormes qu’ils vont jusqu’à chasser les cétacés de moindre taille. Les Snokomas et locaux du bord de mer les chassent pour leur viande, graisse et leur peau.

Laurëcaras


Grammaire : un laurëcaras, des laurëcaras.
Localisation :Natifs de l’Inwerin, on en trouve un peu partout en Inwilis.
Régime alimentaire :Herbivore.

Les laurëcaras sont la race la plus connue parmi celle des chevaux elfiques ou inweriens. En réalité, leur race fut créée par les Sidhes, durant l’époque du Dominion, alors qu’ils cherchaient des montures plus performantes. Les laurëcaras sont plus rapides et endurants qu’un cheval de race déjà performant, et sont dotés d’une intelligence supérieure à celles des autres races de chevaux. On les distingue à la couleur particulière de leurs robes et crinières semblant faites de métal en fusion, qu’elles soient dorées, cuivrées ou encore argentées. Ils sont très appréciés de la noblesse et des riches marchands, et sont un signe extérieur de richesse. La viande de laurëcaras ne se consomme pas, bien qu’elle soit comestible, il est simplement mal vu d’en manger. Elle est plutôt offerte en offrande aux Dieux. En revanche, le cuir de laurëcaras est très prisé, de même que leurs crins, pour la confection de vêtements, pièces de sellerie, ou encore ornements.

Licorne


Grammaire : /
Localisation : Zones sauvages, inhabitées ou peu fréquentées.
Régime alimentaire : Herbivore.

Les licornes sont des équidés sauvages, pourvus d’une corne qui leur pousse au milieu du front. Elles sont aussi plus poilues que la moyenne, présentant une crinière semblable à celle du lion pour les spécimens vivants dans des zones froides. Leur pelage peut être noir ou blanc, parfois rouge. Indomptées, elles sont chassées pour les propriétés curatives de leur sang ou pour leurs cornes qui font d’excellentes réserves à mana. Porter un vêtement en cuir de licorne garanti également une certaine protection. A l’époque du Dominion Sidhes, les seigneurs Sidhes s’adonnaient à de longue chasse pour les capturer et en faire leur monture. Une licorne, contrairement à certains contes, n’est ni docile, ni pacifique. Une licorne agressée ripostera violemment.

Peryton


Grammaire : /
Localisation : Zones boisées.
Régime alimentaire : Herbivore.

Les perytons sont des cerfs ailés, eux aussi de type chimérique à première vue, mais naturel. Les perytons sont une évolution naturelle de l’espèce des cervidés, qui a développé des ailes afin d’échapper à des prédateurs aériens : griffons, dragons ou encore cocatrix. Ils sont parfois domptés, à l’instar des velalothlyn, servant de monture. Ils sont chassés comme les autres cervidés, pour leur cuir, viande, et aussi pour leurs plumes.

Orvokk


Grammaire : un orvokk, des orvokkii.
Localisation : Nord d'Inwilis, zone montagneuses.
Régime alimentaire :Carnivore.

Fléau des montagnes du Nord, les orvokkii habitent des cavernes ou bien des creux rocheux. Proches des grands singes, ils sont dotés d'un épais pelage, dont la teinte change au fil des saisons, de longs membres griffus, et d'une mâchoire puissante capable de broyer les os. Ils sont aussi dotés d'un troisième œil au milieu du front. Résistants au froid, ils aiment l'altitude, et ne descendent de leurs montagnes qu'en hiver, sauf s'ils sont poussés par la faim. Carnivores, ils dévorent toute créature qui peut l'être. Les mâles vivent en solitaire, les femelles en groupe allant de trois à quatre individus, voire plus. Agressifs, ils attaquent généralement à vue. Les chasseurs s'occupent généralement de leur cas. Leur pelage est utilisé dans la confection ou le fourrage de vêtements, étant connu pour être isolant du froid, leurs os et griffes dans la confection d'armes, notamment les couteaux, pointes de flèches ou de lances, et leur graisse est utilisée dans les onguents, ayant des propriétés curatives, agissant principalement sur les crevasses et angelures.

Taffala


Grammaire :Une taffala, des taffalas.
Localisation :Natifs du Falast. On en élève dans le Sud du continent Nord d’Inwilis.
Régime alimentaire :Herbivore.

Les taffalas sont des bovins, créés pour l’élevage par les Talaedors. Ils sont reconnaissables à leur robe blanche aux oreilles brunes ou rouge. Ces vaches sont principalement utilisées pour leur viande, lait et cuir. Elles ont été la principale source d’alimentation et de revenus de nombres de populations du Falast, et le sont encore pour de nombreux paysans. La viande des taffalas est plus raffinées et plus tendre que celle des autres bovins. Leur cuir est naturellement blanc une fois leur peau tannée, en faisant un produit recherché pour la confection d’articles de luxe.

Tejedor


Grammaire :Un tejedor, des tejedoros.
Localisation :Natifs du Falast, on en trouve partout en Inwilis.
Régime alimentaire :Herbivore.

Autre race d’équidés produites par les Talaedors, et toujours dans le but de rivaliser en vitesse et en puissance avec les Centaures, les tejedoros sont des chevaux fins et véloces. Leur robe est claire et fonce aux extrémités. Leur crinière est également plus foncée. Les pures races ont une robe crème et caramel. En termes de performance, ils talonnent de près les laurëcaras, mais n’ont pas l’intelligence des chevaux elfiques.  A l’instar de ces derniers, leur cuir est également prisé pour la confection de vêtements et accessoires en tout genre. Leur viande n’est généralement pas consommée, et l’est de moins en moins. En revanche, de nombreux produits cosmétiques sont fabriqués à partir du lait des juments.

Rurk


Grammaire : un rurk, des rurks.
Localisation : Zones boisées, concentration dans le Nord d'Inwilis et en Cemenwin.
Régime alimentaire : omnivore.

Avec sa tête de hibou pourvue de cornes, son corps humanoïdo-reptilien aux extrémités acérées, sa longue queue écailleuse et ses ailes membraneuses, le rurk est un prédateur redoutable. Son regard froid trahit une certaine intelligence, qui laisse à penser que les rurks sont le fruit de l'expérience d'un mage. Ils peuplent le Nord d'Inwilis depuis le Premier Âge, et s'ils sont moins nombreux aujourd'hui, il est toujours dangereux de traverser leur territoire. Les forêts de Cemenwin en abritent également, signe que l'espèce a traversé l'océan d'une façon ou d'une autre. Les cornes et la peau des rurks sont utilisés dans la confection de vêtements et d'armes, leurs plumes dans la confection d'ornements, leurs becs, griffes et yeux dans la confection de potions.

Velaloth


Grammaire : un velaloth, des velalothlyn.
Localisation : Nord d'Inwilis, zones boisées, concentration en Inwerin.
Régime alimentaire : herbivore.

Les velalothlyn sont des cervidés gigantesques en comparaison de leur cousin les cerfs ou criwurii. Ils existent à l'état sauvage comme à l'état d'élevage, et sont communément et exclusivement utilisés comme montures. Ils furent pendant un temps, exclusivement réservés à l’usage des Maisons nobles de l’Inwerin.
A l'état sauvage, ils vivent en hardes, avec un mâle dominant à la tête du groupe. Au printemps, les bois résonnent des affrontements entre les mâles qui se disputent la position de chef d’une harde ou bien les faveurs d’une femelle. A l'état d'élevage, les mâles sont généralement castrés, sauf pour les reproducteurs. Si les velatothlyn sauvages ne sont pas chassés, étant considérés comme sacrés par les Irichtanis comme par les Inweriens, ceux d’élevage sont régulièrement tués pour contrôler le nombre d’individus. Les bois, la peau et la viande sont utilisés dans la fabrication d’articles ou mets de luxe. La viande est généralement servie lors de célébrations ou à des invités de marques. Les objets fabriqués à partir de la peau, os et bois, sont également offerts lorsqu’il s’agit de sceller une union, à l’occasion d’une naissance, ou encore lors d’enterrements.




Dernière édition par Conteur le Ven 8 Déc - 23:27, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Conteur

avatar

Nombre de messages : 129
Date d'inscription : 30/03/2007

MessageSujet: Re: Annexe V : Bestiaire Inwilissien   Jeu 7 Déc - 23:07

Continent Sud






Abomination/Semesseker


Grammaire : une semesserker, des semesserkers (nom donné aux Abominations dans le Sud.)
Localisation : Esgal, concentration autour d'Altare.
Régime alimentaire : carnivore.

Nées de la magie corrompue et des cadavres après la Chute d'Altare, les Abominations présentent des corps difformes, amalgames de corps humanoïdes et animaliers. Créatures cauchemardesques, elles sont agressives et constamment affamées, ce qui les pousse régulièrement à s'éloigner d'Altare, et à attaquer tribus nomades et voyageurs. Il arrive qu'elles puissent parler, mais ne font que hurler et feuler le plus souvent. La Piste Brune a été enchantée pour protéger les voyageurs de ces créatures. Très nombreuses après que la magie qui rendait Altare inaccessible se soit évanouie, le nombre a diminué au fil des années, sous l'effet de la dissipation de la magie,  de leur extermination systématique, et de leur apaisement et endormissement à Altare grâce au Gardien. Outre leur agressivité, les Abominations sont généralement dotées d'une force et d'une rapidité prodigieuse, et ce dont elles sont capables varie en fonction de l'individu, certaines cracheront de l'acide, là où d'autres vomiront des flammes, etc. Elles sont parfois résistantes à la magie, ou parfois résistantes aux armes. Lorsqu'une Abomination repère une proie, elle pousse un cri qui en attire d'autres. Craints par les uns, elles sont aussi un sujet d'études pour d'autres.


Akhului


Grammaire : un akhului, des akhuluin.
Localisation : Empire de Morna, Cyriaca.
Régime alimentaire : carnivore.

L'akhului, appelé aussi Lion à écailles, est un redoutable prédateur. Préférant les zones montagnardes ou boisées, ce solitaire est très territorial, et aura tendance à attaquer tout ceux qui menacent son habitat. Les femelles sont plus agressives durant toutes la périodes où elles élèvent leurs rejetons, elles sont aussi plus massives que les mâles, et ont des crinières plus fournies. Sa peau écailleuse et ses griffes sont utilisées pour confectionner des armures et des armes, ou encore des vêtements, tandis que ces dents sont parfois utiliser pour fabriquer des bijoux. Difficile à chasser, les akhuluin font la taille de chevaux de traits, et ont la puissance nécessaire pour déchiqueter facilement un être humain.

Barrunbun


Grammaire : un barrunbun, des barrunbuns.
Localisation : Andanorië et Esgal, zones boisées.
Régime alimentaire : omnivore.

Plus massif et plus dangereux que son lointain cousin le phacochère, le barrunbun préfère la jungle à la savane. S'il se sent menacé, il n'hésitera pas à charger, dévastant tout sur son passage. Le barrunbun n'hésitera pas non plus à se nourrir de chaire, plutôt que de végétaux,  et est donc doté d'une puissante mâchoire aux canines impressionnantes. Son pelage dense et sa peau épaisse sont difficiles à transpercer, et sont donc utilisée dans la fabrication des boucliers voire tenues des tribus nomades ou encore des soldats frontaliers de l'Andanorië. Sa viande est également très prisée, et un seul animal pour nourrir un clan à lui tout seul.


Bœuf et vache Ukari


Grammaire : /
Localisation : Empire de Morna, Cyriaca.
Régime alimentaire : Herbivore.

Les bœufs Ukari sont à l’origine sauvage et sont natifs de l’Empire de Morna, plus précisément des vallons de la province d’Hitokage. Les Morniens ont commencé à les domestiquer pendant la conquête de l’Empire, les armées des empereurs y trouvant une source abondante de viande, lait, cuir. Cette race bovine présente un corps massif, avec des épaules développées, et un arrière train plus court. Les mâles sont dotés cornes plus longues et recourbées que les femelles, et d’une sorte de crinière. Se déplaçant dans les vallées et plaines de l’Empire en vaste troupeaux avec un mâle dominant à leur tête, les bœufs Ukari sauvages sont moins nombreux que ceux d’élevage aujourd’hui. Ils sont majoritairement élevés dans leur province d’origine et dans celle d’Akaash.

Cichlidan


Grammaire : Un cichlidan, des cichildans
Localisation : Forêts et jungles du Sud.
Régime alimentaire : Principalement herbivore.

Les cichlidans habitent les territoires fortement boisés du Sud d’Inwilis. Ce sont des écureuils au pelage roux, pourvus d’une collerette déployée autour de sa tête. Le pelage, à l’extrémité de cette collerette et de ses oreilles, est bleu turquoise. Ils se nourrissent principalement de fruits, de graines, et de champignons, parfois d’insectes, petits œufs, et oisillons. Les cichlidans sont agiles, furtifs, et plutôt farouches. Ils sont recherchés pour leur fourrure. Les locaux les utilisent aussi comme source de nourriture.

Emuri


Grammaire : Un emuri, des emuris
Localisation : Zone marécageuse, rives des fleuves.
Régime alimentaire :Carnivore.

Les emuris sont de grands échassiers, ayant le gabarit d’une autruche, qui se caractérisent par une absence d’ailes, et une longue tête nue pourvue d’un long bec. Leurs plumes sont fines et longues, ressemblant plutôt à des poils. Leurs longues pattes leur permettent de se déplacer rapidement sur la terre ferme. Ils se nourrissent de poissons, batraciens, mollusques, petits mammifères et même de petites plantes. Les emuris sont assez agressifs et territoriaux. Ils sont chassés pour leur viande et leur cuir. Leurs œufs, énormes, sont également très prisés.

Gaarman


Grammaire : un gaarman, des gaarmans.
Localisation : Sud d'Inwilis, concentration en Andanorië, Esgal, et dans l'Eredmorn.
Régime alimentaire : herbivore.

Ayant une ressemblance évidente avec les rhinocéros, les gaarmans sont plus grands et sont aux Inwilissiens du Sud ce que les Earthaës sont ceux du Nord. Résistant à la chaleur grâce à leur cuir épais, les gaarmans à l'instar des chameaux peuvent emmagasiner de grandes quantités d'eau, ce qui les rend précieux pour les clans nomades de l'Esgal. Généralement utilisés comme animaux de traits, les gaarmans sont aussi élevés pour leur peau, leur viande et leur lait. Les gaarmans sont aussi employés par l'armée, car  leur charge est redoutable et dévastatrice.

Ichawe


Grammaire : Un ichawe, des ichawe.
Localisation : Zones montagneuses, principalement autour de l’Eredmorn et de Mokosh.
Régime alimentaire :Herbivore.

Les ichawe sont de grands moutons, bien qu’ils aient la taille de petits bovins. Ils sont dotés de cornes et d’un plateau crânien, dont les aspérités et creux ont une couleur violette. Les mâles se distinguent des femelles par un plateau crânien plus large et haut. Les ichawe sont maintenant des animaux d’élevages, servant de source de nourriture et pour la production de laine. Résistants et se nourrissant autant d’herbe que de mousse ou de buissons épineux, ils sont faciles à élever. Leurs principaux élevages se trouvent dans l’Empire ainsi que dans la Vallée de Nargoryth.

Ingok


Grammaire : Une ingok, des ingoki.
Localisation : Andanorië, Esgal et Cyriaca.
Régime alimentaire :Herbivore.

Les ingoki sont une espèce de gazelle, qui s’est adaptée aux zones désertiques comme herbeuses des royaumes du Sud, notamment après la chute d’Altare. Elles ont une corpulence plus robuste et massive, et en plus d’un pelage dense, elles sont dotées d’écailles et de picaux. Ces gazelles se nourrissent d’herbes mais aussi de buissons épineux. Elles sont chassées par les populations locales pour leur cuir, cornes et leur viande.

Krebbekra


Grammaire : Un krebbekra, des krebbekran.
Localisation :Zones désertiques.
Régime alimentaire :Carnivore.

Les krebbekrans sont une espèce de gros lézard chitineux à crête. Ils se fondent dans leur environnement grâce à la couleur de leur chitine. Les plus gros spécimens peuvent atteindre la taille d’un gaarman. Ils sont pourvus de membres puissants et massifs, d’une gueule aux mâchoires capable de broyer des os. Leurs quatre yeux leur permettent de détecter le moindre mouvement. Les krebbekran ont pour habitude d’attendre patiemment et d’embusquer leurs proies. Ils se nourrissent des autres mammifères. Les mâles vivent en solitaire, tandis que les femelles vivent en groupe. Celles s’en prennent parfois aux voyageurs imprudents. Les krebbekran sont difficiles à tuer, mais leur viande peut être consommée. Leur chitine est utilisée dans la confection d’armure ou d’arme.


Lézard Géant


Grammaire : /
Localisation : Partout dans le Sud.
Régime alimentaire : Omnivore.

Les lézards géants existent à l’état sauvage comme à l’état d’élevage. Il en existe plusieurs espèces. Les populations locales ont rapidement vu l’intérêt à dompter ces reptiles, pour en faire des montures. Les lézards géants sont plus ou moins rapides, résistent à des températures extrêmes et peuvent grimper jusqu’aux pentes les plus escarpées. Les lézards sauvages se déplacent en groupe, et chassent donc en groupe. Les lézards se nourrissent de mammifères, de fruits, plantes, parfois même d’autres reptiles. Les lézards sont donc utilisés comme montures, mais aussi selon l’espèce, d’animaux de bats ou de trait. Leur viande est comestible, en Esgal, la queue de lézard en croûte de feu, c’est-à-dire grillée en étant en enduite d’épices et de piments, est un plat traditionnel. La peau des lézards est utilisée dans la confection de pièces d’habillement ou d’armurerie.

Teol’Garmaan


Grammaire : Un teol’garmaan, des teol’garmaans.
Localisation : Andanorië, Esgal, Cyriaca.
Régime alimentaire : Herbivore.

Les teol’garmaans sont de la même espèce que les gaarmans. Ils sont cependant plus massifs et surtout beaucoup plus grands que les garmaans, faisant la taille de petits éléphants. Leur peau est blanche à grise, striées de rouge ou de brun. Leur peau épaisse les protège de la magie. Ils sont dotés de cornes nasales acérées, suivie d’une crête d’épines s’arrêtant avant la moitié de leur dos. Les teol’garmaan sont des herbivores, plutôt placides, mais dont les charges sont toujours fatales. Si l’on en trouve pour la plupart à l’état sauvage, les teol’garmaans sont parfois utilisés comme monture de guerre par les nomades ou encore l’armée. Ils ne sont que rarement chassés du fait de leur dangerosité. Cependant, le cuir de teol’garmaan ou leurs cornes, sont recherchés.



Nilivili


Grammaire : un nilivili, des nilivilis.
Localisation : Sud d'Inwilis, concentration dans les jungles.
Régime alimentaire : omnivore.

Petits animaux au plumage vif, les nilivilis présentent des caractéristiques aviaires et batraciennes. Ils sont aussi dotés de quatre membres humanoïdes, leur servant à fabriquer leur nid, à s'épouiller ou à chasser. Leur bec est petit, mais doté d'une double rangée de petites dents très serrées, rendant leurs morsures impitoyables. Certaines espèces, notamment celles dont les doigts sont jaunes ou rouges vifs, produiront un poison virulent agissant par contact physique. Amphibiens, les nilivilis vivent généralement près des points d'eau, certains peuvent s'attacher et devenir de fidèles compagnons.

Reith


Grammaire : un reith, des reiths.
Localisation : Partout en Inwilis. Concentration dans l'Empire de Morna, Cemenwin, et Cyriaca.
Régime alimentaire : omnivore.

Leur morphologie est proche de celle du dromadaire, puisque les reiths sont très hauts sur pattes, dotés d'une bosse et d'un long cou. Il faut ajouter à la cela des caractéristiques aviaires et canines. Les reiths sont dotés d'une tête triangulaire et surtout osseuse, à la mâchoire longue et carnassière. Leur corps est recouvert de plumes, dont les couleurs sont variables, généralement dans les teintes de bruns, noirs et blancs. Leurs pattes ressemblent à celles des oiseaux. Les mâles sont pourvus d'un panache en guide de queue, les femelles d'une queue courte semblable à celle des biches. Ils sont essentiellement utilisés comme montures, puisqu'ils sont rapides, capables de supporter de lourdes charges et surtout endurants et féroces. Les clans de Svarts de l'Empire les utilisaient lors de leurs raids chez leurs voisins, aujourd'hui, les légions impériales les utilisent dans leur cavalerie. Leurs plumes peuvent être utilisées dans la confection de literie ou de vêtements, et leur viande est comestible.

Syik


Grammaire : un syik, des syiks.
Localisation : Sud d'Inwilis, concentration en Cemenwin, Cyriaca et dans l'Empire de Morna.
Régime alimentaire : omnivore.

Rongeur hyperactif, chapardeur et malicieux, le syik aime autant les cités que la campagne ou la forêt. Cet animal à six pattes, faisant la taille d'un lapin, peut se trouver partout dans le Sud. Dévoreur d'insectes et de fruits, le syik est aussi capable de manger tout ce qui peut l'être. Ses pattes palmées lui permettent de nager, ou de s'en prendre à de petits poissons ou des grenouilles. En ville, lorsqu'un spécimen s'installe dans un lieu, d'autres suivent immédiatement, et ils peuvent devenir envahissants. La viande de syik est comestible, bien qu’elle soit assez sèche et nerveuse. Sa fourrure est utilisée dans les articles de luxe.


Unwindu


Grammaire : Un uwindu, des uwindus.
Localisation : Partout dans le Sud. Adapté aux terrains montagneux.
Régime alimentaire : Herbivore.

Les uwindus sont des camélidés, entre le lama et le dromadaire. Leur pelage, ocre ou brun, est tacheté ou strié d’une couleur plus claire. Eux aussi, autrefois sauvages, furent partie domestiqués par les peuples du Sud d’Inwilis. Il reste des unwindus sauvage en Esgal et en Cyriaca, ainsi que dans le Sud de l’Empire. Les uwindu ont été domestiqués parce qu’ils sont peu exigeants, se nourrissant de peu, supportant la sécheresse.  Cependant, ils ne sont pas adaptés à une vie dans les déserts de l’Esgal, mais plutôt dans les montagnes. Ils servent généralement de monture, et peuvent être tués pour que leur viande soit consommée et leur peau tannée. La viande d’uwindu n’est pas des plus fameuses, mais les locaux la cuisine avec herbes et épices, et la font généralement sécher.

Vers des Sables


Grammaire : /
Localisation : Zones désertiques.
Régime alimentaire : Carnivore.

Fléau du désert et des régions arides, ces vers, aussi appelés rampants, sentent les vibrations sur le sol et en sortent violemment pour attaquer leurs proies. Pouvant atteindre la taille de serpent géant, ces vers peuvent engloutir un cavalier et sa monture pour les plus grands spécimens. Leur gueule s’ouvre sous plusieurs rangées de dents, broyant, déchirant, mastiquant, leur nourriture. Les nomades les chassent activement. Rien est récupérable sur un vers des sables, pas même la peau.

Vrarechni


Grammaire : Un vrarechni, des vrarechnis.
Localisation : Zones désertiques.
Régime alimentaire : Carnivore.

Les vrarechnis sont apparus après la Chute d’Altare, après que les tempêtes de magie soient retombées sur le désert de l’Esgal. Genre de scorpion géant, les vrarechnis aiment se cacher avant de bondir sur leurs proies, les piquants de leur aiguillon venimeux. Contrairement aux scorpions, ils n’ont pas de pinces, mais ont plusieurs rangées de petites dents, qui broient et déchiquettent les proies qu’ils poussent dans leur gueule à l’aide de mandibules. Leur venin est un poison généralement fatal pour les locaux. Les vrarechni sont pourtant chassés pour leur chitine, servant à confectionner des ornements, mais aussi pour leurs poches à venin. Ce dernier est utilisé pour la fabrication de poisons ou encore de remèdes.

Wurthu


Grammaire : un wurthu, des wurthus.
Localisation : Sud d'Inwilis, zones montagneuses. Concentration en Nargoryth.
Régime alimentaire : Herbivore.

L'apparence du wurthu peut se résumer à un croisement entre un bovin et un porc-épique. La plupart des wurthus sont domestiqués et servent de bêtes de traits aux Nargors, puisqu'ils peuvent tirer, transporter de lourdes charges, d'autant que leur pied sûr et leur démarche prudente leur permet d'avancer, bien qu’assez lentement, sur les sentiers montagneux les plus escarpés. En matière de rapidité, un cavalier leur préférera quand même un lézard. La fourrure et les piques des wurthus sont utilisés dans la confection d'armes ou de vêtements. La viande de wurthu peut se consommer, elle est généralement fumée.




Dernière édition par Conteur le Sam 9 Déc - 21:11, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Conteur

avatar

Nombre de messages : 129
Date d'inscription : 30/03/2007

MessageSujet: Re: Annexe V : Bestiaire Inwilissien   Jeu 7 Déc - 23:09

Tolceleg





Bung


Grammaire : un bung, des bungo.
Localisation : Jungles de l’ile de Toceleg, on en trouve maintenant dans les forêts du Sud.
Régime alimentaire : Omnivore.

Les bungo sont une espèce d’amphibien, pouvant atteindre la taille d’une grosse grenouille. Leur anatomie est plutôt ronde, accentuée par le fait qu’ils ont tendance à replier leurs pattes sous leur ventre. Leur tête est surmontée d’un toupet ressemblant à une motte d’herbe avec de petites fleurs jaunes lumineuse. Ils s’en servent pour attirer les insectes qu’ils mangent. Les bungo adultes ont également la tête qui luit légèrement. Les bungo sécrètent une substance collante et toxique que les Teiriti utilisent pour fabriquer du poison, dont ils enduisent leurs armes. Les petites glandes lumineuses sur la tête des bungo servent aux peintures cémémonielles, une fois écrasée, elles forment un genre de pâte luisante.

Ka’ai


Grammaire : Un ka’ai, des ka’aio
Localisation : Jungle de Toceleg, ils s’aventurent sur les plages durant la nuit.
Régime alimentaire : Omnivore.

Les kai’aio sont une espèce d’insectes géants, couverts de chitine, qui vivent essentiellement dans les jungles de Tolceleg. Les plus gros peuvent atteindre la taille d’un gros chien. Pourvu de de dix à douze paires de pattes, ils se déplacent très rapidement. Leurs mandibules leur servent à attraper leurs proies et à les broyer. Ils se nourrissent de crustacés, de petits animaux, mais aussi de plantes et de fruits. Les plus gros s’attaquent à des proies de taille moyenne, aimant particulièrement les nowaio qui se concentrent autour des villages Teiriti. Les kai’aio sont chassés pour leur viande, proche de celle du crabe, et pour leur chitine, utilisée dans la confection d’objets.

Nowai


Grammaire : Un nowai, des nowaio.
Localisation : Toceleg, marais de Nirupama.
Régime alimentaire :Principalement herbivore, avec quelques insectes et mollusques.

Les nowaio sont une espèce d’oie, haute sur pattes et plutôt massive, pourvue d’un appendice osseux sur le haut du crâne, et ayant des ailes trop courtes pour pouvoir voler. Leur plumage est gris ou bien brun. Autrefois sauvages et vivant en groupes sur l’île de Tolceleg, les nowaio furent rapidement domestiqués par les Teiriti. L’élevage de ces oies fournit aux Teiriti une source de nourriture permanente ainsi que des plumes. Avec l’arrivée des Tocelegois et la multiplication des navires qui font sur le continent, les nowaio ont éventuellement fait le voyage jusque sur le continent Sud.


Mondial




Amphiptère


Grammaire : Une amphithere, des amphitheres.
Localisation : Zones montagneuses et boisées.
Régime alimentaire : Carnivore.

L’amphiptère, ou serpent ailé, est considéré comme une sous-espèce draconnique. Dépourvu de pattes, mais doté d’une paire d’ailes membraneuses, il ne doit sa force de propulsion qu’aux puissants muscles de son corps de serpent. Il possède une crête qui va du haut de son crâne à la base de son cou. Sa queue est hérissée de piques. Il a la taille d’un grand rapace, et ne sera jamais plus grandes. Les espèces géantes ont disparu. Un amphiptère se nourrira de petits rongeurs et mammifères. Espèce propre au Nord d’Inwilis, elle attaquera ceux qui la dérange sur son territoire. Certains emblèmes familiaux sur le continent Nord porte l’amphiptère.

Béhémoth


Grammaire : Un béhémoth, des béhémoths.
Localisation : Forêts.
Régime alimentaire : Omnivore.

Les béhémoths ont un physique de sanglier géant, doté d’une peau épaisse à callosités qui est difficile à percer. Un béhémoth fait sans mal la taille d’un garmaan. Les béhémoths sont des animaux agressifs, chargeant généralement à vue. Très territoriaux, ils marquent leur territoire avec leurs déjections qui une très forte odeur. Les béhémoths mâles finissent tous par devenir fou, chargeant alors sans fin, fonçant dans tous les obstacles sur leur route, ne s’arrêtant que parce que leur cœur lâche ou parce qu’ils sont abattus. Chasser et tuer un béhémoth est dangereux.

Chimère


Grammaire : /
Localisation : Partout en Inwilis.
Régime alimentaire : Carnivore/Herbivore/Omnivore.

Les chimères se trouvent partout en Inwilis. Les premières furent créées par des mages, pour combattre lors des premières guerres qui déchirèrent Inwilis. Au Nord comme au Sud, les chimères étaient au début des individus uniques. Au fil du temps, les chimères se sont reproduites avec d’autres chimères ou bien d’autres animaux, engendrant d’autres individus. Les chimères ne sont pas toutes agressives, mais toutes sont plus ou moins farouches. Les chimères possédant des caractéristiques de prédateurs dominantes sont évidemment plus agressives. Les chimères sont généralement chassées pour être en suite utilisées, en parties ou en entier, comme composants dans un sort, une potion, etc. Certaines sont domptées et servent alors de monture.


Crabe Géant


Grammaire : /
Localisation : Littoraux d’Inwilis.
Régime alimentaire : Carnivore ou phytophage.

Les crabes géants peuplent les littoraux d’Inwilis, surtout quand ceux-ci présentent de grosses formations rocheuses. On en trouve également dans des grottes à même les falaises. Dépendant des espèces, les crabes géants se nourrissent de poissons, d’autres crustacés, parfois d’oiseaux marins, ou bien d’algues. Les crabes géants chassent leur nourriture et peuvent être agressifs envers les pêcheurs ou ceux qui les dérangent. Les crabes géants sont pourtant chassés, principalement pour leur chair.


Dragons Sauvages


Localisation : Partout en Inwilis.
Régime alimentaire : Carnivore.

Les dragons sauvages sont à distinguer des autres Dragons.  En effet, leur intelligence est beaucoup moins développée. Ils se comportent donc comme des animaux sauvages normaux, défendant leurs territoires, leurs progénitures, ou bien eux-mêmes. Ils se battent aussi parfois entre eux, s'en prennent aux troupeaux, voire aux lieux d'habitation. Ces dragons ne sont généralement pas touchés par la bénédiction du dieu des Animaux, et ne peuvent se lier avec un autre être. Certains doivent être chassés et d'autres sont victimes de braconnage : sang, os, écailles, dents, sont prisées et utilisées dans la confection d'objets les plus chers.

Drake


Grammaire : /
Localisation : Zones montagneuses, zones désertiques.
Régime alimentaire : Carnivore.

Espèce draconnique, les drakes sont dépourvus d’ailes et se déplacent à quatre pattes. Ils vivent en meute d’une dizaine d’individus et chassent ensembles. Territoriaux, ils sont agressifs. Les Drakes sont régulièrement chassés pour leur peau écailleuse et résistante, mais aussi pour leurs griffes ou leur sang qui sert de composant en magie. Dépendant des espèces certains drakes peuvent cracher du feu, de la glace, ou encore de l’acide.

Griffon


Grammaire : /
Localisation : Partout en Inwilis.
Régime alimentaire : Omnivore.

Les griffons sont originaires du Nord, mais furent importés dans par l’Empire de Tiern, puis par le Falast. Les griffons présentent un physique chimérique, mélangeant le corps d’un grand félin et d’un rapace. Il en existe plusieurs espèces, mais toutes présentent ce mélange caractéristique. Les griffons existent à l’état sauvage, vivants en solitaire ou meute, et existent également à l’état d’élevage. Par exemple, l’armée du Falast possède des escadrons de griffons, ceux-ci proviennent majoritairement des élevages de Valin. Les griffons sauvages sont parfois chassés s’ils s’acharnent sur le bétail des populations locales. Les griffons d’élevage sont utilisés comme monture.

Hydre


Grammaire : /
Localisation : Zones marécageuses.
Régime alimentaire : Carnivore.

Les hydres sont peu nombreuses en Inwilis, ayant été systématiquement exterminées. Les spécimens restants sont de petite taille. Les dernières hydres géantes résident dans les eaux profondes de la mer de Fordaëtha. Les hydres les plus communes sont celles qui vivent les marécages, présentant des têtes et cou à l’aspect de serpent, sur un gros corps de serpent unique, parfois pourvu de pattes. Elles se tapissent dans l’eau pour chasser. Leur morsure venimeuse n’est pas toujours fatale, mais paralyse à coup sûr leur proie. La seule façon de tuer une hydre est de transpercer ses deux cœurs, ou bien de la réduire complétement en cendre. Couper ses têtes ne fera que les faires repousser.

Kraken


Localisation : Océans et Mers d'Inwilis.
Régime alimentaire : Carnivore.

Aussi connu sous le nom de Fléau de la Déesse, la légende raconte que le Kraken était autrefois un marin maudit par la Déesse des Eaux pour avoir tué une Virvienne, un acte sacrilège. Changé en monstre, le Kraken écume les mers et sévit, s'attaquant aux navires, les envoyant par le fond et dévorant les équipages. Certains affirment qu'il est aux ordres de la Déesse, étant devenu son bourreau, et d'autres disent qu'il est simplement une bête sauvage dépourvue d'intelligence seulement motivée par la faim. Plusieurs de ses apparitions ont été notées au cours des siècles, la dernière date d'une dizaine d'années, lors de la guerre d'Ysmyrlda.

Léviathan


Grammaire : /
Localisation : Océans.
Régime alimentaire : Carnivore.

Les lévianthans, serpents aquatiques géants, sont rares. Ils vivent au large des océans, généralement dans les profondeurs. Certains érudits pensent volontiers que le Kraken les a décimés, prenant les territoires de ces monstres marins. Les derniers spécimens séjournent au large des océans, hors des routes maritimes. Si un léviathan choisit de vivre sur une route maritime, il est généralement chassé, malgré son impressionnante taille. Contrairement au Kraken, le léviathan ne dispose pas d’une intelligence quasi humanoïde.

Manticore


Grammaire : /
Localisation : Variées.
Régime alimentaire : Carnivore.

Espèce de type chimérique, la manticore a un corps de lion, une queue de serpent, parfois dotée d’une tête reptilienne à son extrémité, ou encore une queue de scorpion avec un énorme aiguillon, des cornes ou des bois, parfois des ailes, souvent membraneuses. La manticore n’est pas une créature naturelle, à l’instar des chimères, elle fut créée pour semer la mort et la destruction. Elle a fini, elle aussi, par échapper au contrôle de ses créateurs. Si elles restent peu nombreuses, les manticores restent des prédateurs, poussés par la faim, qui s’attaqueront à ce qu’elles percevront comme des proies.

Mellikin


Grammaire : un mellikin, des mellikins. Localisation : Partout en Inwilis.
Régime alimentaire : Omnivore.

Créés par des mages, les mellikins sont une race de canidés de petite taille, dont le pelage à la particularité de changer de couleur selon leur environnement. Proche du fennec, les mellikins sont dotés de très grandes oreilles, et d'une longue queue touffue. Conçus pour être des animaux de compagnies, notamment pour la gente féminine, les mellikins sont affectueux, fidèles et peu bruyants. Ils ont aussi la particularité de percevoir les émotions chez leur maître, et d'adapter leur comportement en conséquence. Les mellikins sont omnivores.


Mureme


Grammaire : Une mureme, des muremes.
Localisation : Océans.
Régime alimentaire : Carnivore.

Les muremes sont des raies géantes, vivant généralement au large des côtes. Elles se nourrissent de planctons mais aussi de petits poissons. Les muremes se distinguent par leur taille, mais aussi par les motifs sur leur dos et leur luminescence. Elles nagent en solitaire ou bien en banc. La nuit, lorsqu’elles sont en groupe, elles forment de longues bandes lumineuses sous la surface. Elles sont difficilement chassées, étant capable d’échapper à la plupart des grands prédateurs. Leur peau est utilisée dans la confection de vêtements pour les peuples marins, et leur chair est également consommée.

Païva/Shesi


Grammaire : un païvä, des païväii. Un sheshi, des shesis.
Localisation : Zones brumeuses et humides.
Régime alimentaire : Carnivore.

Appelés païvä dans le Nord et sheshi dans le Sud, ces animaux sont un genre de félin. Leur morphologie ressemble à celle d’un chat haut sur pattes, mais ces dernières ressemblent à de petites mains, dont le bout des doigts est pourvu de ventouses lui servant à s'accrocher. Leur pelage est ras de couleur sombre, à l'exception d'une crête dorsale faite de longues mèches brumeuses. Ils sont friands de rongeurs, mais aussi de poissons.  Les païväii s'attachent à quiconque les nourrit. Fidèles, ils servent généralement d’animaux de compagnie. A l’instar des nilivilis, ils sont dotés d’une intelligence assez développée, leur permettant d’effectuer des tâches complexes, comme reconnaitre des objets, les porter à leur maître, ou les manipuler.

Piarang


Grammaire : Un piarang, des piarangs.
Localisation : Partout en Inwilis.
Régime alimentaire :Omnivore.

Les piarangs furent créés par les mages de l’Empire de Tiern pour server d’oiseaux messagers. De grand taille, ils présentent un plumage noir et blanc, ainsi qu’un casque osseux qui enveloppe le haut de leur crâne. Endurants et capables de voler sur de très longues distances, ils ont traversé la mer du Milieu. Ils se nourrissent de rongeurs, poissons, mais aussi de fruits, ou encore de graines. On trouve maintenant ces oiseaux un peu partout en Inwilis. L’empire de Morna les utilise à présent comme messagers, aussi bien dans l’armée que dans l’administration. Leurs plumes sont parfois utilisées dans la confection d’ornements.

Virvienne


Grammaire : Une virvienne, des virviennes.
Localisation : Océans et Mers d'Inwilis.
Régime alimentaire : carnivore.

Poissons-princesses ou encore Filles de Virva, les virviennes sont d'énormes et longs poissons dorés, qui peuplent en bancs les eaux d'Inwilis. Elles remontent parfois les estuaires, mais ne s'aventurent jamais bien loin de la mer. Considérées comme divines et sacrées par tous ceux qui vivent de la mer ou vivent sur les littoraux, en appercevoir est signe de chance et de bénédiction. L'histoire de la malédiction du Kraken plane sur quiconque voudrait tenter d'en tuer une. Lorsque la mer rejette la dépouille d'une virvienne, c'est un signe anonciateur de malheur ou bien de tempête.

Whaliathan


Grammaire : Un whaliathan, des whaliathans.
Localisation : Océans.
Régime alimentaire : Carnivore.

Vivants généralement au large mais se rapprochant des côtes pour chasser, les whaliathans sont des mammifères, bien qu’ils atteignent la taille des cétacés. Ils se nourrissent de poissons, mais aussi d’autres mammifères marins. Les mâles sont plus petits que les femelles. Celles-ci sont plus rapides et puissantes que les mâles, et deviennent enragées si l’on s’en prend à leur petit. Les whaliathans s’en prennent parfois aux pêcheurs, dont les filets pleins de proies sont tentants. Les plus gros spécimens peuvent attaquer les imprudents. Dotés de pattes, ils sont capables de se hisser à bord des embarcations. Les whaliathans sont tués lorsqu’ils présentent un danger pour les locaux, ou bien pour leur peau, qui sert à la confection de vêtements imperméables, les griffes pour fabriquer des armes. Leur viande est consommable.

Wyrm


Grammaire : /
Localisation : Zones boisées, zones rocheuses. Ou zones aqueuses.
Régime alimentaire : Carnivore.

Les wyrms sont une sous-espèce draconnique, plus proche du serpent puisque dépourvus de pattes. En revanche, ils sont capables de cracher de l’acide ou du venin, parfois des flammes ou une fumée toxique. Les wyrms sont probablement une sous-espèce des dragons ayant une morphologie proche du serpent, avec un corps allongé. Les wyrms sont aussi appelés serpents géants en raison de leur taille. Dépendant de l’espèce, les wyrms peuvent vivre dans des environnements très différents, forêts, montagnes, ou encore récifs ou rive d’un cours d’eau. Les plus gros spécimens ont tendance à chasser des proies de plus en plus grosses pour satisfaire leur appétit, et sont généralement abattus à vue. La peau de wyrm est utilisée dans la confection pièces d’habillement. Leur sang et glandes à venin ou acide sont utilisés comme composants magiques ou simplement comme base pour poisons et remèdes.

Wyverne


Grammaire : /
Localisation : Ruines et cavités.
Régime alimentaire : Carnivore.

Les wyvernes sont une espèce draconnique, et les plus grosses sont parfois prises pour des dragons sauvages. Les wyvernes se différencient des dragons par l’absence de pattes antérieures, qui sont remplacées par leurs ailes, autrement, leur morphologie est similaire à celle de leurs cousins. Selon l’espèce, les wyvernes présentent des écailles, des crêtes, des piques, parfois des plumes. Certaines peuvent cracher, feu, glace, ou encore fumée ou jets de salive corrosive. Les wyvernes forment des couples à vie et chassent donc par deux. Elles sont redoutables et lorsqu’elles prolifèrent, elles finissent par s’en prendre au bétail puis aux populations locales. La chasse à la wyverne est régulièrement pratiquée. Cuir, cornes, écailles, sang, organes, à l’instar des dragons sauvages, tout est utilisé ou presque chez la wyverne.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Annexe V : Bestiaire Inwilissien   

Revenir en haut Aller en bas
 

Annexe V : Bestiaire Inwilissien

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Annexe: L'OCP (Archives)
» Annexe de l'Hôpital
» Demandes de Job Annexe
» Bestiaire
» Bestiaire fantastique
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Inwilis :: Hors Jeu :: L'Encyclopédie-
Sauter vers: