AccueilPortailGalerieFAQS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Archives

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Archives   Ven 4 Nov - 14:30

Carmine croisa les bras sous sa poitrine, se balançant légèrement sur sa chaise, attendant que Sidwell ait fini de flirter effrontément avec l'aubergiste. Ici se situait la différence entre Isil la disciple, et Sidwell le maître, Isil ne fricotait avec tout le monde, si le monde entier allait finir dans son lit. Alors que Sidwell semblait certain que c'était ce qui se produirait. Du moins en donnait-il l'impression. Ce qui avait le don de mettre la patience déjà malmenée de Carmine à rude épreuve. Rozurial n'était pas là pour la calmer, aussi dut-elle fait un effort, pour ne pas exploser.
Elle était d'ordinaire plutôt calme, même lorsqu'elle se battait, mais Sidwell avait le don de lui faire perdre patience et calme. Cela dit, il était efficace, il savait où et surtout à qui il fallait poser des questions, en ce qui concernait Isil, après une petite visite au légendaire Gardien d'Alatairë. Son énervement était donc si perceptible, que Skye, l'adorable aubergiste s'en était rendu compte, et qu'elle donna un conseil à Sidwell, que Carmine jugea fort avisé. S'il continuait sur cette voie, elle n'était pas certaine de pouvoir se retenir. Une fois la plantureuse blonde repartie, la dragonnière se redressa, et entreprit de finir son bol, ses baguettes claquant vigoureusement, trahissant son énervement.


"Et non, je ne veux rien savoir de votre rencontre avec Skye. Nous avons mieux à faire. "

Le bol et les crabes nettoyés de toutes traces de nourriture, elle déposa les baguettes sur le bol, presque trop calmement, en comparaison de ses gestes vifs à peine une seconde plus tôt. Elle recroisa les bras, fixant le Samildanach, qui mangeait comme s'ils étaient venu à Hitokage faire du tourisme. Son regard fit le tour de la salle, à la recherche de cette personne qui les regardaient peut être un peu trop, pour que cela ne soit pas suspect. Son regard s'attarda sur le "videur", le troll faisait bien son boulot, et lui rendit un regard aussi noir que celui qu'elle devait avoir. Carmine reporta son attention sur Sidwell.

"Bien, comment fait-on pour nous rendre chez l'illustre Dragon d'Hitokage ? J'imagine que se contenter de frapper à sa porte, parce qu'on veut simplement lui parler, ça ne marchera pas. A moins que lui aussi, fasse partie de vos vastes relations, maitre Sidwell."

Carmine ne se priva pas de lui faire sentir le sarcasme inhérent à cette dernière phrase. Le Samildanach était peut être un des noms les plus connus et célèbres de la magie, cela ne l'empêchait pas d'avoir les même fréquentations que le dernier des voleurs de bas étages, et parfois de se comporter comme tel. Rozurial intervint soudain, coupant le fil de ses pensées vindicatives, lui annonçant qu'il les attendaient du coté de la forêt d'Himrain, dont les arbres centenaires l'abritaient de la pluie qui s'était abattue dehors. Elle n'aurait qu'à l'appeler lorsqu'elle voudrait partir. Carmine se calma aussitôt, et eut une pensée dont la tendresse n'était réservée qu'à son dragon.

Revenir en haut Aller en bas
Sidwell
Samildanach
avatar

Peuple : Mi-Taltos mi-Sidhe.
Second(s) Métier(s) : Emmerdeur professionnel.
Nombre de messages : 20
Date d'inscription : 02/10/2006

MessageSujet: Re: Archives   Dim 4 Déc - 19:16

-Un désastre ? Oh voyons Skye... Ce n'était pas un si grand désastre. Au moins ai-je pu manger ce jour là. Et je suis sûr que ce que tu m'as préparer est très bon. Cela pourra pas être pire que la dernière fois.

Le mage leva les yeux pour regarder Skye, depuis son siège, il avait une vue imprenable sur le décolletée de la Lios, ce qui lui infiniment plus plaisir que le bol de ramen fumant devant lui. N'eut été la présence de Carmine, et l'affaire qui l'avait fait venir à Hitokage, Sidwell aurait bien passé un peu de bon temps, si la charmante aubergiste avait signifié son accord. Mais, cette fois, il ne devait même pas y penser. Difficile, vu ce qu'il avait sous les yeux. Et quel charmant sourire.

-Une dame vraiment ? Je n'avais pas remarqué, ironisa-t-il avec son habituel sourire tordu, au plaisir de te revoir Skye.

Le Samildanach se retourna pour profiter de la chute de reins de Skye. Et avant que Carmine ait pu râler, il pivota, et s'emparant des baguettes, il les plongeant dans le bol de nouilles, et les retira, et porta à sa bouche une quantité de nourriture invraisemblable. Ses yeux clairs fixèrent la dragonnière pendant qu'elle râlait encore. Sidwell prit son temps pour mâcher, poussant encore un peu plus les limites de la patience de Carmine.

-J'imagine qu'effectivement, cela ne doit pas beaucoup t'intéresser. Même si c'est une histoire plutôt amusante. Du genre qui t’ennuierait en fait. Passons. Et non, Fei Long ne fait pas parti de mes relations. Et oui, nous allons simplement lui demander une audience. A lui, où à son bras droit. Peu importe. Inutile d'essayer de flouer ce genre de personne, ça donne jamais rien de bon.

Sidwell avait entendu parlé de ce qui était arrivé à Rochel Na-Brendel, autre connaissance d'Isil, qui avait eu l'audace - ou bien était-ce une tentative de suicide ?- de tirer trop fort sur la queue du Dragon d'Hitokage, et de kidnapper sa fille par dessus le marché. La tête de Rochel était maintenant séparée de son corps. Il l'avait sur en discutant avec quelqu'un du milieu, ayant de relations avec Muina. Une décapitation dans les règles Bah. La perte de Rochel n'attristerait personne. A part peut être le célèbre Ai-Esu de Zeichen, Narcissus. Là dessus, Sidwell ne se priva pas pour enfourner à nouveau un morceau de viande panée, et des nouilles dans sa bouche. Une gorgée de bière fit passer le tout.

J'oubliais. Notre ami Rochel n'est désormais plus de ce monde. Voila pourquoi, il ne faut pas énerver Fei Long. Mais dis donc, j'en ferais presque des rimes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Archives   Sam 24 Déc - 17:38

"Rochel est mort ? "

Première nouvelle. Carmine chercha la moindre trace de plaisanterie sur le visage de Sidwell, mais pour une fois celui-ci était sérieux. Rochel Na-Brendel, ou Na-Eygnis, selon les noms qu'il se donnait, avait une partie du voyage avec elle, à la demande d'Isil, il y avait plus de six mois de ça. Le sortilège qui les avait plongés, elle et Rozurial, dans le sommeil, avait porté la signature du nécromancien. Malgré les longues heures passées à survoler la jungle de Skeljiren, le fleuve Varilë, les plaines de Sable, et puis après Emaine Macha, la dragonnière n'avait trouvé nulle trace d'Isil ou Rochel. Elle n'était pas doué en sortilège complexe, et retrouver Rochel en remontant la piste du sort de sommeil, Carmine n'aurait pas su le faire. Elle n'avait jamais eu d'éducation magique, comme beaucoup des nouveaux dragonniers, ceux qui passaient par les écoles, ou par un apprentissage auprès d'un maître dragon, ou dragonnier. Encore que certains se rendent auprès de mages de renommée pour apprendre à manier la magie.
Et Isil était une Samildanach, elle en déduisait qu'elle n'avait pas pu les retrouver parce que la Samildanach les avait dissimulés, et Carmine n'avait rien pu faire contre ça. Résultat, depuis que la secousse psychique dut à l'éclatement des Sceaux, avait secoué les porteurs de magie, et que Rozurial s'était posé devant le tombeau de glace, éclaté depuis l'intérieur, Carmine n'avait eu alors de cesse de chercher Isil. Pendant un mois, puis deux, puis trois... a la fin du quatrième, ses espoirs faiblissant, et sa bourse diminuant, la dragonnière n'avait pas eu le choix, elle avait du se dénicher des contrats. Le dernier en date étant Sidwell, et qu'elle n'avait pas rempli, par égard pour Isil. Cela ne se faisait pas de tuer le mentor de quelqu'un qu'on connaissait. D'autant que le vieux roublard semblait toujours avoir une longueur d'avance sur elle. La preuve en étant la mort de Rochel. Elle avait entendu dire qu'il trainait dans le Sud, et puis, elle avait aussi entendu parler de l'enlèvement de la fille du Dragon d'Hitokage, un des maîtres des sociétés souterraines d'Inwilis, redouté et craint, il avait lancé ses chiens aux trousses du kidnappeur, qui n'était autre que Rochel. Celui-ci était mort. Un de moins à retrouver.


"Si vous avez fini, nous pourrions peut être y aller. Le plus tôt sera le mieux."

Carmine était restée silencieuse trop longtemps, perdue dans ses pensées, aussi avait-elle du se reprendre, et être aussi sèche que d'habitude avec le vieux samildanach. Celui-ci ne semblait pas perturbé, et mangeait, parfaitement à l'aise. Jusqu'à ce qu'elle réalise que ses yeux vifs ne semblaient jamais se reposer. A croire qu'il était même capable de voir dans son dos.

"Allons donc demander une audience, puisque vous avez l'air si certain qu'on nous l'accordera."
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Archives   

Revenir en haut Aller en bas
 

Archives

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Noblesse du Poitou (Archives)
» Peines Alternatives : Procédures et déroulement (Archives)
» [archives] Scénario I : L'oiseau de feu
» Archives judiciaires
» Archives Plume Sagace
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Inwilis :: Les Royaumes du Sud-Est :: L'Empire de Morna :: Hitokage la Capitale Impériale :: La Fiancée du Tigre-
Sauter vers: