AccueilPortailGalerieFAQS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Suite des embrouilles [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Altariel
Samildanach
avatar

Peuple : Semi-elfe, avec des origines mystérieuses
Second(s) Métier(s) : Truand en devenir
Localisation : Dans les écuries et les grands chemins
Nombre de messages : 24
Date d'inscription : 22/01/2009

MessageSujet: Suite des embrouilles [PV]   Lun 10 Avr - 12:08

Altariel et Nearshel étaient tous deux planqués derrière des fourrés, attendant quelque chose. L’elfe brun lui avait dit que c’était un plus gros coup cette fois, proposé et mené par son paternel, pour qu’ils lui prouvent leurs capacités. Nearshel avait demandé à Altariel de venir car il voulait de lui à ses côtés, maintenant et plus tard. Il y aurait aussi deux autres gars de leur petite bande. Le jumeau avait accepté, fier qu’on lui donne une responsabilité malgré le fait qu’il soit et paraisse plus jeune. Ils étaient donc tous les quatre, le père de Nearshel, Izel, était là aussi, et quelques-uns de ses gars.
Mais ils ne devraient pas intervenir, sauf si ça se passait mal pour l’un d’entre eux. C’était un test après tout.

Pour pouvoir venir, malgré l’heure tardive, il avait fallu user d’une excuse vieille comme le monde : « je suis chez un copain ». Le copain en question était Ialn, qui les couvrait donc, et qui avait su se faire accepter par le père des jumeaux et les autres, en se radoucissant devant eux, et s’excusant un peu de son comportement passé. Il avait juste voulu se faire remarquer de ses parents, mais avait bien vu qu’en fait ça n’était pas vraiment la solution… Il était à présent, pour l’entourage d’Altariel, un gamin un peu turbulent certes, mais avec un bon fond finalement. Ce petit manège leur avait permis de se voir tranquillement et de planifier des vols organisés sans crainte. Altariel était devenu un fils un peu plus modèle qu’avant, faisant des efforts dans ses études et à la maison. Sans trop en faire, sinon c’était trop suspect.

Pour une fois, il n’expliqua pas les vraies raisons de son absence à Inwë, peu sûr qu’elle approuve vraiment malgré que, pour un tas de coups similaires avec juste la bande de Nearshel, elle l’ait couvert. Là c’était plus important que les vols qu’ils avaient commis et il y aurait sûrement des blessés. Et il ne lui avait jamais parlé des agressions qu’il avait pu commettre, il la savait trop droite dans ses bottes pour ne pas le dénoncer si il mettait la vie de quelqu’un en danger.
Le brun à ses côtés lui donna un petit coup de coude pour attirer son attention.


-Hey, ‘Riel, on raconte que ton père est pote avec un type de la garde ?

-Ouais, et alors ? C’est mon oncle, enfin j’l’appelle tonton depuis que je suis gamin.

-Fais gaffe qu’il fiche pas son nez dans tes affaires et découvre les notres. Si on se fait avoir on est plus que dans la merde. Et toi plus encore parce que c’est toi qui l’aura foutue.

-Tu me prends pour quoi ? Un idiot ? Bien sûr qu’il ne fichera pas son nez partout, il se doute même pas que je suis rentré dans une bande, mon père et les autres non plus. Pis chui sûr qu’ils ne s’imagineraient même pas une seconde que ce soit le cas un jour. Mon père nous prend pour des merveilles de pureté Inwë et moi.

-Et ta frangine ? Elle va pas nous balancer ?

Le jumeau fronça les sourcils dès que le mot « frangine » fut prononcé. Nearshel comprit qu’il lui valait mieux ne pas parler de sa sœur. Altariel répondit d’une voix dure.

-Tu laisse ma sœur en dehors de ça d’accord ? Elle nous balancera pas, elle se fiche pas mal de ce que je fais et si quelqu’un l’emmerde c’est à moi qu’il aura affaire.

-Bien, bien, si tu l’dis. Attention, ils arrivent.

Altariel, sous les traits d’une elfin blonde aux cheveux tressés, aux joues mangées par les taches de rousseur, aux yeux bruns et à la poitrine moyenne regarda discrètement par-dessus le feuillage. Une carriole menée par une elfe et un montagnard s’avançait sur le chemin, cernée de trois hommes visiblement là pour veiller sur les occupants et le contenu. Dans cette partie de forêt il n’y avait pas vraiment de garde, en même temps peu de monde passait par là d’ordinaire. Le propriétaire du chariot n’était pas dans la légalité non plus, ses marchandises n’étant pas toutes déclarées. Une aubaine. Le jumeau déglutit, il n’y avait plus qu’à attendre le signal et ce serait à lui de commencer. Il était un peu nerveux, il n’avait jamais dépouillé une carriole, d’habitude c’était des petits vols à l’étalage, un peu d’intimidation d’autres jeunes, mais pas de vraie attaques d’un convoi. Enfin celui-là n’était pas très gros et le butin ne le serait probablement pas non plus, mais ça n’était qu’un exercice pour montrer leur valeur. Il attendait pour que son Ombre entre en action. Un oiseau pépiât au loin et l’Ombre se mit en action dès qu’Altariel la laissa faire.

Un des trois hommes qui marchait aux côtés de la carriole trébucha et s’étala de tout son long, fauché par l’ombre d’Altariel qui mit à terre l’elfin aux commandes du cheval tout aussi rapidement en la tirant par les cheveux. L’animal voulu fuir mais déjà l’Ombre tenait ses rênes. Altariel mit une capuche, un bandana sur sa bouche et son nez, et sortit des fourrés avec une barre de métal longue comme son bras en guise d’arme. Il était juste après Nearshel qui avait également le bas de son visage masqué et les cheveux cachés sous un foulard noir, ce dernier possédant une barre du même acabit. Les deux autres étaient aussi couvert et pourvu de barres, et ils foncèrent tous sur les marchands et les hommes autour du chariot.

Le Jumeau frappa aux jambes un homme courant vers lui. Il ne tomba pas sur le coup, et manqua de blesser l’elfe au bras avec une épée qu’il savait visiblement assez bien manier. Altariel l’observa et comprit rapidement que son adversaire chercherait à le toucher lui. Il prit le parti de faire comme quand il était gosse, et visa l’épée pour sa part. Il évita à l’arme de le toucher, et son agilité grandit au fur et à mesure des secondes. Il comprenait la manière de se battre de l’homme et voyait comment la parer. Un mouvement de jambe, un coup de poing dans le vide et une rafale de vent faucha les jambes de l’homme qui tomba sur le sol. Le jumeau lui écrasa la main d’un coup de pied, donna un coup dans l’épée et frappa l’homme sur le coin de la tête, l’assomant.


-En voilà un qui va pas se relever de sitôt et avec un sacré mal de crâne.

Sa voix était en adéquation avec son physique, celle d’une adolescente, avec la voix peut-être un peu trop haut-perché pour être agréable à entendre souvent. Il était très fier de cette avancée dans ses pouvoirs de métamorphe, avant il n’arrivait pas à changer sa voix. Il ne lui manquait plus qu’à comprendre comment se grandir ou se rapetisser et ce serait parfait. Autour de lui les autres en finissaient avec leur adversaire. Seul Eeren avait eu besoin que l’un des hommes d’Izel intervienne, c’était un mauvais point pour lui. Altariel n’attendit pas pour aller vers l’avant du chariot et prendre les rênes tenues par son ombre. Le cheval s’était calmé en même temps que le bruit ambiant et l’Ombre d’Altariel était en train de ficeler celui qui avait été son adversaire tandis que le jumeau caressait le museau de l’animal pour qu’il ne bouge pas, lui chuchotant doucement que ça allait, qu’ils ne lui voulaient rien de mal.

-Bien joué les gars. ‘Riel, tu peux reprendre ta tête y en a pas un qui soit encore conscient.

Regardant tout de même les personnes sonnées pour en être sûr, Altariel reprit ses traits habituel et sa tignasse qui était d’un brun court et un peu échevelé. Il lâcha le cheval et alla comme les autres fouiller dans le chariot. Passant par l’avant, il remarqua les charnières du siège conducteur. Il l’ouvrit et y trouva un petit sac de gemmes et un autre contenant un peu d’or.

-‘Shel, j’ai trouvé quelque chose d’intéressant.

Ce fut le père de Nearshel qui s’avança et jeta un rapide coup d’œil dans les sacs. Une fois la carriole vidée de tout objet de valeur, il fit signe de charger les marchands et les gardes dans le chariot et une fois cela fait il lança le cheval au galop sur la route. Nearshel eu un rapide échange avec son père et revint vers Altariel en lui tendant le sac contenant les gemmes, avec un air triomphant.

-Premier arrivé, premier servit ‘Riel. C’est à toi que revient l’honneur de choisir une première part, prends l’une d’entre elle.

Après un bref signe de tête pour remercier Izel et son fils, Altariel laissa alors ses doigts glisser sur les gemmes, se souvenant qu’il y avait affinité entre une gemme et les pouvoirs de quelqu’un. Il espérait que l’une d’entre elle réagisse à son mana, prouvant qu’elle était en harmonie avec ses pouvoirs, au pire il en prendrait qui était juste jolie. Ou une pierre bien grosse. Une gemme aux couleurs bleutés et lisse, vibra sous ses doigts quand il la toucha. Il prit donc celle-ci. Le reste fut remporté par le père de Nearshel, après qu’il ait donné une petite part aux gamins.

Ils ne faisaient pas réellement partit de la bande du père, donc ne pouvait pas prétendre à une part égale, mais avait tout de même eu la priorité pour choisir une gemme et plus d’argent que quand il faisait leurs petits vols à la tire avec Nearshel ou Ialn.

Il rentra chez Ialn, par la fenêtre que ce dernier avait laissée ouverte pour lui, pour éviter qu’on le voit rentrer par la porte de devant tard le soir. Les deux elfes parlèrent presque toute la nuit. Du coup qu’il venait d’accomplir, du fait qu’Altariel ai trouvé ce qu’ils cherchaient, du père de Nearshel. Ce dernier avait eu l’air impressionné et avait eu un échange de regard avec son fils qui donnait l’impression au jumeau qu’il avait marqué des points auprès d’eux. Il pourrait peut-être prétendre entrer dans une vraie bande. Ialn l’encensa alors, le proclamant futur membre de cette bande c’était plus que certain, voir même futur chef tout court, s’il se débrouillait si bien. Altariel le chambra en lui expliquant que si c’était le cas il ne prendrait jamais un traîne-savate comme lui dans son groupe. Il s’en était suivit des rires et Altariel s’entraîna à changer d’apparence et de voix.

De retour chez lui le lendemain matin, son père lui demanda s’il s’était bien amusé. Altariel répondit que oui, même si ils n’avaient pas beaucoup dormis au final. Mais ils s’étaient dit qu’il faudrait remettre ça.


( Précédent : http://inwilis.heavenforum.org/t1363-debut-des-embrouilles-pv#23932 )


It's time to see what I can do, to test the limits and break through.
No right, no wrong, no rules for me.
I'm free.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Suite des embrouilles [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Décès « suite à un malaise » du numéro deux de la police dans le Nord-Ouest.
» urgent caniche de 12ans à placer suite décés ADOPTE
» Journée Portes-Ouvertes [Suite]
» Pas de suite pour Spirit of the Sun
» suite dans l'histoire ?
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Inwilis :: Royaumes du Nord :: Inwerin :: Iricht-
Sauter vers: