AccueilPortailGalerieFAQS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Maëldan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Conteur

avatar

Nombre de messages : 122
Date d'inscription : 30/03/2007

MessageSujet: Maëldan   Sam 10 Déc - 13:12


Maëldan


Description & Climat


Royaume central du continent Nord, le Maëldan est bordé au Nord et à l'Est par la Grande du Nord, mais aussi par l'Inwerin au Nord, et Tiern à l'Est. A l'Ouest, il est bordé par le Falast, et au Sud, par la Mer du Milieu, dans laquelle s'avance une péninsule. Le Maëldan est traversé du Nord au Sud par le fleuve Dairine, autour duquel s'étendent de nombreuses cultures. A l'Est, le fleuve Robar marque la frontière avec Tiern. Et au Sud, sur la péninsule, se trouve le lac Lochlaillean et le petit fleuve du même nom. Deux grandes forêts poussent sur son sol, celle de Dagrùn sur la péninsule et qui borde également la frontière avec le Falast à l'Ouest, et celle d'Alrand, à l'Est, bordant la Grande du Nord et s'avançant dans les terre. D'autres cultures poussent autour des villes, mais le centre du Maëldan est occupé par de vastes landes sauvages. Au Sud, le littoral se termine sur d'abruptes falaises à l'Ouest, et se termine en vaste étendue sableuses sur le centre et l'Est. Au Nord, après les montagnes, s'étend un autre littoral avec la baie de Valgerd et la Pointe d'Osgar.
Le climat du Maëldan est plutôt clément, propice aux cultures, mais très pluvieux durant l'Automne et l'Hiver. La neige tombe sur le Nord du pays et sur le centre durant l'Hiver, la côte Sud est moins sujette à la neige, et la péninsule protège en partie le littoral des violentes tempêtes qui s'abattent dans la Mer du Milieu. En été, la chaleur peut monter rapidement, mais elle ne sera jamais excessive, si non pendant quelques jours.

Ressources & Exploitations


Le Maëldan est nourri par ses très nombreuses cultures, mais est aussi connu pour ses élevages, les clans encore nomades bougeant avec le bétail dans la Lande, bien que nombreux clans possèdent des fiefs, parfois à peine plus grands que des hameaux, mais les fermes sont nombreuses dans la campagne. Les deux forêts sont exploitées, des scieries se sont installées sur les bords des fleuves, afin d'acheminer le bois rapidement. Le gibier n'est pas rare, mais la chasse est moins pratiquée, puisque les Maëldanais comptent beaucoup sur leurs élevages, notamment ceux d'Earthaës, qui fournissent, laine, lait, viande, et os. La montagne leur fournit pierre et minerais, et le granit de la côte est utilisé dans la construction de la plupart des villes côtières. La pêche est largement pratiquée. Le commerce est également florissant, puisque les Maëldanais exportent leur laine, cuir, mais aussi leurs différents produits de l'artisanat.

Population & Répartition


La population du Maëldan se compose en majorité d'Humains descendants des Norrois et de Thérianthropes. Le restant est composé de Thuatanns, Versipellis, Orcs, Nains, et Feys. La population Humaines, Thuatanns et Thérianthropes sont divisées en clans, dont l'influence et le nombre de membres varient. Chaque clan possède un fief, les plus importants détiennent des cités pour fief. La plupart des Clans comptent parmi eux des guerriers, mais certains clans se spécialisent dans l'art de la guerre et louent ainsi leurs services. Les clans les plus influents ont généralement une activité pour laquelle ils sont connus. Le reste de la population est répartie dans les cités, ou dans la campagne, sans faire partie de clans. Seule Armenelos, la capitale, est une ville neutre.

Capitale


Armenelos se situe sur l'estuaire du fleuve Dairine. Elle est la seule cité du royaume à n'appartenir à aucun clan. Sa garde est indépendante et compte des membres qui ne sont pas forcément issus des clans. La capitale abrite le souverain du Maëldan, souverain qui est élu des Dieux à l'issue du Tournois du Roi ou de la Reine, dépendant du sexe du vainqueur. Les clans jurent fidélités au souverain ainsi désigné, et se rassemblent à Armenelos tous les trois ans. Armenelos est ancienne, mais elle doit son expansion à l'arrivée des Norrois. Fort le Heaume, forteresse abritant la couronne surplombe la ville. Fort le Heaume est réputé pour être imprenable. La cité est ceinte d'un double rempart pour la défendre. Mais la capitale est aussi le port de commerce le plus important du pays, ou les navires du Sud se rendent pour écouler leurs marchandises.

Autres Villes


Miervaldis, Daltigar et Valgerd sont les autres cités notables du Maëldan. La première se situe au croisement des frontières de l'Inwerin et du Falast, et une puissante cité fortifiée, dont la situation géographique en fait un relais pour le commerce. Miervaldis loue également ses moulins pour que les fermiers viennent y moudre leur grains. La seconde eut un rôle important lors de l'avènement du royaume, puisque Daltigar tint bon face aux assauts des Tiernois. Aujourd'hui, elle sert de ville transit pour le commerce entre le Maëldan et Tiern. Et enfin, la dernière, Valgerd, ville portuaire ouverte au commerce avec Norkemar et Norfendre. D'autres villes se situent sur les frontières, sur le bord des fleuves, abritant bien souvent des centres d'artisanats ou étant des places fortes ayant pour objectifs la défense du pays.

Gouvernance & Politique


Si un roi ou une reine est à la tête du Maëldan, son pouvoir sert surtout à arbitrer, valider et parfois interdire ou punir. En effet, le souverain du Maëldan a le rôle peut enviable de jongler avec les ambitions et velléités des différents clans. La société Maëldanaise est clanique, les clans les plus importants possèdent fiefs et terres. La population appartient majoritairement à un clan. La partie de la population qui n’est pas affiliée à un clan est généralement issue des grandes cités. Il arrive également que des membres soient bannis d’un clan ou bien qu’un clan entier soit dissous.  Les chefs de clans, appelés Lairds, se réunissent en assemblée à Armenelos, la capitale. Chaque assemblée est présidée par le souverain en place.  Les décisions sont prises de façon collégiale, ce qui peut donner lieu à de très longs débats, ponctués de colères et de menaces.
Le souverain du Maëldan n’est pas élu, mais désigné à l’issu d’un rituel. Le Tournois du Roi ou de la Reine, dépendant du vainqueur, a lieu chaque fois que le trône de Maëldan est vacant. Instauré par Laebharcham, druidesse aujourd’hui renommée, pouvant écouter et parler avec les Dieux, le Tournois se compose d’une série d’épreuves, physiques et réflexives, et se terminent par une entrevue avec les Dieux dans le temple de Dagrùn, sur les bords du Lochlaillean. Celui ou celle qui sort du temple à l’issue du Tournois est alors couronné.

Les Lairds du Maëldan ont toute autorité sur leurs terres. Le roi n’interfère dans leurs affaires que si elles transgressent les lois édictées par l’assemblée ou mettent en danger le royaume. En retour, les Lairds jurent fidélité et loyauté au souverain.

Forces Armées


Le Maëldan ne dispose pas d’une armée régulière. A l’instar de Norfendre ou de Norkemar, ce sont les clans qui fournissent des hommes d’armes. Lorsque le Maëldan entre en guerre, les clans fournissent hommes et femmes qui forment alors les rangs de l’armée sur l’appel de leur souverain.
Ce sont également les clans qui maintiennent l’ordre dans leurs terres et leurs cités. Seule exception à cette tradition : la garde d’Armenelos. La garde de la capitale est indépendante et n’obéit qu’au souverain après son commandant. Ce dernier est généralement élu par les citoyens.

Guildes, Confréries, Corporations, Lieux de Culte ou Institutions


La guilde la plus célèbre et populaire du Maëldan est celle d’Aeguishor. Nommée après le druide qui la fonda, la guilde a des points d’ancrage partout dans le royaume. Elle met en contact maîtres et apprentis, couvrant tous les domaines. Le but de la guilde d’Aeguishor est de faciliter les échanges entre les clans, par l’apprentissage des jeunes gens dans un clan autre que le leur.

La réputation de l’Université d’Armenelos n’est plus à faire. Construite afin de conserver le savoir et d’offrir un lieu d’érudition au royaume, son rayonnement s’étend au-delà des frontières du Maëldan.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Maëldan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Prédéfinis du Maëldan (2/13)
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Inwilis :: Hors Jeu :: L'Encyclopédie :: Géographie-
Sauter vers: