AccueilPortailGalerieFAQS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Esgal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Conteur

avatar

Nombre de messages : 122
Date d'inscription : 30/03/2007

MessageSujet: Esgal   Sam 10 Déc - 13:02


Esgal


Description & Climat


L'Esgal se trouve au Sud-Ouest du continent Sud. Sa frontière Nord est marquée par la limite désertique et les monts Firuz. Ses frontières Ouest et Sud sont bordées par la mer, et sa frontière Est par l'Eredmorn. L'Esgal est un énorme désert, ces terres ne sont que sable brûlant et ruines à quelques exceptions près. Le sable laisse la place à la roche jaune et rouge de la Limite Désertique, ou pointe parfois encore les vestiges d'anciennes forêts, dont les arbres épineux ne sont plus que troncs noirs et branches tordues. A la naissance du fleuve Mazalt, la limite désertique devient un marécage nauséabond. Le fleuve traverse le pays, du Nord vers le Sud, ses eaux sont boueuses, sombres, et il n'y a parfois qu'un filet d'eau. Ce filet d'eau se transforme à nouveau en marécage à l'approche de son estuaire. Ses berges sont boueuses, garnies d'une végétation semblant pourrir sur place, avant qu'elle ne s'assèche pour redevenir désert. A l'Est, dans une sorte de petite enclave formée par l'Eredmorn, se trouve la région de Dhaval. Un petit fleuve, le Narupteh, descend des montagnes pour gagner la mer. Une forêt borde les flancs de la montagne au Nord, et s'arrête progressivement, les arbres se clairsèment pour laisser place à une autre zone de limite désertique. Les bords du fleuve sont cultivés, et avant que le sable ne reprenne ses droits, une savane abondante recouvre les terres les plus à l'Ouest. Les températures de l'Esgal sont brûlantes en été et chaudes en Hiver. Même dans les montagnes les températures restent douces voir tièdes durant la saison froide. La pluie tombe rarement en Esgal, et principalement durant la saison froide, sauf dans les régions montagneuses, où la végétation devient luxuriante à mesure que l'on monte dans les hauteurs. Il arrive parfois que des orages se déclenchent, souvent en provenance de la région d'Altare, lorsque les énergies corrompues de la Chute s'entrechoquent.

Ressources & Exploitations


Quelques oasis parsèment le désert, et leurs eaux sont bien évidemment exploitées et protégées. Des hameaux sont généralement construits autour des oasis ou des puits creusés par les nomades. La limite désertique et l'Eredmorn offrent leur lot de mines de carrières, principalement du marbre et de la pierre, mais aussi pierres précieuses, cristaux, et minerais. Les terres bordant le Narupteh sont cultivées, ou servent de pâturages, et nourrissent Dhaval et les quelques villages des environs. Les Esgaléens comptent également sur leur bétail, chameaux, chèvres, ânes, mais aussi garmaans, lézards et wurthus, qui fournissent lait, cuir, viande, et os. Le littoral est quasiment inexploitable, à l'exception de celui au Sud de Dhaval, où nomades ou sédentaires s'adonnent à la pêche. Les nombreuses ruines, vestiges de cités et villages du royaume de l'Esgal, du temps où Altare en était la puissante capitale, sont le théâtre de chasses aux trésors et d'expéditions, ces dernières sont souvent mortelles, puisque les Abominations, ou Semessekers en Esgaléen règnent en maître sur les ruines, et se nourrissent des imprudents. Dhaval bénéficie de liens commerciaux étroits avec le Falast de part son histoire.

Population & Répartition


Depuis la Chute, une grande partie de la population de l'Esgal est devenue nomade, empruntant au mode de vie des tribus Trolls et Ai-Esus. L'autre partie de la population Esgaléenne se concentre dans les cités-états d'Iskandar ou Dhaval, la cité minière de Erzamar ou encore dans des villages qui sont généralement à quelques lieues d'une des deux cités. Autour d'Altare ou des cités en ruines, il n'y a aucune habitation, puisque des sédentaires risqueraient de devenir la proie des Semessekers. Les nomades voyagent d'un oasis à un autre, d'une cité à une autre, dans l'Esgal, mais aussi en Andanorië, traversant même parfois l'Eredmorn pour aller à l'Est. La population Esgaléenne se compose majoritairement de Draemorogs, Taltos, Orcs, Trolls, Ai-Esus, Aérials, Drows, et bien sûr, Humains, Faës, Versipellis, etc.

Principales Cités-états


Iskandar et Dhaval sont les deux cités-états qui se partagent une partie des territoires de l'Esgal. Le royaume de l'Esgal n'existe plus depuis la Chute d'Altare, et après celle-ci, deux tiers du royaume étaient en proie à des cataclysmes liés à la magie instable et corrumpue, qui changea le royaume verdoyant de l'Esgal en désert.
Iskandar se trouve sur la frontière avec l'Andanorië, au niveau de la limite désertique. Cité bâtie par les Andains, elle était abandonnée, mais servit de refuge et de bastion durant la Guerre de Lys. Après la Chute d'Altare, Iskandar s'imposa comme une nouvelle capitale, et le serait devenue, n'eut été Dhaval. Cité franche, l'autorité est détenue par un roi mercenaire, mais aussi par des guildes marchandes, tous les types de commerces sont autorisés à Iskandar, qu'ils soient légaux ou non. La garde fait régner l'ordre, mais elle n'est pas incorruptible. Les chasseurs de trésor sont nombreux à partir d'Iskandar pour essayer de ramener les trésors enfouis sous le sable de l'Esgal. Les plus hardis tentent même de s'approcher de l'ancienne capitale.
Dhaval se trouve au Sud-Est, perchée dans les contreforts de l'Eredmorn. La cité est bâtie sur une ancienne enclave Falastoise, Bois-Blanche, partiellement détruite lors de la guerre de Lys, après l'invasion de l'Empire. La position de Dhaval en fait une cité facile à défendre, mais aussi une cité dont le territoire est très fertile et bénéficiant d'un climat particulier. Dhaval est montée en puissance en même temps qu'Iskandar, et s'est opposée à ce que la couronne Esgaléenne revienne à Iskandar. Dhaval n'est pas non plus la nouvelle capitale, puisque la famille royale a été entièrement anéantie durant la chute, et qu'à l'époque, les deux tiers du royaume étaient inaccessibles.

Autres Villes


La cité de Erzamar est une ancienne vassale d'Iskandar, mais est, elle aussi, une cité-état, bien que son territoire soit moindre par rapport à ceux de sa précédente suzeraine et de Dhaval. Erzamar fut fondée après la Chute, par des marchands Iskandaréens, désireux d'exploiter les ressources de l'Eredmorn, et de se placer sur le chemin menant à l'Est à au royaume de Nargoryth. Erzamar exploite toujours les mines et les carrières, et c'est un lieu de commerce où l'on vend surtout du minerai et des pierres, mais aussi des biens en provenance de Nargoryth ou  de l'Est.
La cité d'Orallen est... inexistante, à l'état de chantier. Elle est le grand projet du souverain de Dhaval, souhaitant agrandir l'influence de sa cité sur le littoral, et exploiter celui-ci. Orallen deviendrait alors le sol port de la côte Sud-Ouest du continent.

Gouvernance & Politique


Jusqu’à la Guerre de Lys, l’Esgal était un royaume entier sous l’autorité d’une famille royale, qui disparut comme l’unité du royaume après la Chute d’Altare. Aujourd’hui l’Esgal porte encore son nom mais n’est plus un royaume. Deux grandes cités-états ont émergé après à la fin de la guerre : Dhaval et Iskandar.  Quelques années après, la cité d’Erzamar, autrefois vassale d’Iskandar, a pris son indépendance et est devenue la troisième cité-état de l’Esgal. Chacune a des terres sous son autorité.
Le reste du pays est sillonné par des tribus nomades qui ne répondent qu’à elles-mêmes.

Forces Armées


Iskandar, Dhaval et Erzamar possèdent leurs propres armées. Elles sont célèbres grâce à leur cavalerie montée sur lézards.
Les nomades comptent des guerriers dans leurs rangs, ces derniers sont nécessaires à la défense de la tribu, autant contre les attaques de pillards, esclavagistes, que d’animaux ou d’Abominations.


Guildes, Confréries, Corporations, Lieux de Culte ou Institutions


L’artisanat, principalement les tapis et les tentures colorées d’Erzamar sont célèbres jusque dans les confins de Norfendre. Cette célébrité rejaillit sur les nombreuses guildes marchandes et d’artisans de la cité.

Les thermes d’Iskandar ont également leur réputation. Vestiges de l’époque des Andains, les thermes sont utilisés quotidiennement par les Iskandaréens et les voyageurs.

Altare, ancienne capitale, est une cité morte, coquille vide au milieu du désert. Elles attirent les pilleurs et les chasseurs de trésor. Ces derniers se font alors surprendre par les fantômes et les Abominations, et ils sont nombreux à ne pas revenir de leurs expéditions. Habitée par un Gardien, Altare est un lieu hanté, dangereux et souvent mortels.

La Grande Bibliothèque de Dhaval abrite un savoir accumulé depuis sa création par les Falastois, jusqu’à nos jours. Prisée des érudits et visitées par les curieux, elle est un puit de connaissances.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Esgal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Inwilis :: Hors Jeu :: L'Encyclopédie :: Géographie-
Sauter vers: