AccueilPortailGalerieFAQS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Annexe V : Bestiaire Inwilissien

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Conteur

avatar

Nombre de messages : 119
Date d'inscription : 30/03/2007

MessageSujet: Annexe V : Bestiaire Inwilissien   Ven 8 Avr - 18:36


Bestiaire d'Inwilis




Est listée et présentée ici la faune spécifique à Inwilis. Les animaux ordinaires, tels que les vaches, chameaux, ours, serpents, etc, ne sont pas décrits ici, mais existent tout de même en Inwilis. Les créatures typiques des univers fantasy : wyvernes, cocatrices, griffons, etc, sont également présents en Inwilis, mais ne seront pas décrits ici, exception faite des dragons.



Abomination/Semesseker


Grammaire : une semesserker, des semesserkers (nom donné aux Abominations dans le Sud.)
Localisation : Esgal, concentration autour d'Altare.
Régime alimentaire : carnivore.

Nées de la magie corrompue et des cadavres après la Chute d'Altare, les Abominations présentent des corps difformes, amalgames de corps humanoïdes et animaliers. Créatures cauchemardesques, elles sont agressives et constamment affamées, ce qui les pousse régulièrement à s'éloigner d'Altare, et à attaquer tribus nomades et voyageurs. Il arrive qu'elles puissent parler, mais ne font que hurler et feuler le plus souvent. La Piste Brune a été enchantée pour protéger les voyageurs de ces créatures. Très nombreuses après que la magie qui rendait Altare inaccessible se soit évanouie, le nombre a diminué au fil des années, sous l'effet de la dissipation de la magie,  de leur extermination systématique, et de leur apaisement et endormissement à Altare grâce au Gardien. Outre leur agressivité, les Abominations sont généralement dotées d'une force et d'une rapidité prodigieuse, et ce dont elles sont capables varie en fonction de l'individu, certaines cracheront de l'acide, là où d'autres vomiront des flammes, etc. Elles sont parfois résistantes à la magie, ou parfois résistantes aux armes. Lorsqu'une Abomination repère une proie, elle pousse un cri qui en attire d'autres. Craints par les uns, elles sont aussi un sujet d'études pour d'autres.

Akhului


Grammaire : un akhului, des akhuluin.
Localisation : Empire de Morna, Cyriaca.
Régime alimentaire : carnivore.

L'akhului, appelé aussi Lion à écailles, est un redoutable prédateur. Préférant les zones montagnardes ou boisées, ce solitaire est très territorial, et aura tendance à attaquer tout ceux qui menacent son habitat. Les femelles sont plus agressives durant toutes la périodes où elles élèvent leurs rejetons, elles sont aussi plus massives que les mâles, et ont des crinières plus fournies. Sa peau écailleuse et ses griffes sont utilisées pour confectionner des armures et des armes, ou encore des vêtements, tandis que ces dents sont parfois utiliser pour fabriquer des bijoux. Difficile à chasser, les akhuluin font la taille de chevaux de traits, et ont la puissance nécessaire pour déchiqueter facilement un être humain.

Barrunbun


Grammaire : un barrunbun, des barrunbuns.
Localisation : Andanorië et Esgal, zones boisées.
Régime alimentaire : omnivore.

Plus massif et plus dangereux que son lointain cousin le phacochère, le barrunbun préfère la jungle à la savane. S'il se sent menacé, il n'hésitera pas à charger, dévastant tout sur son passage. Le barrunbun n'hésitera pas non plus à se nourrir de chaire, plutôt que de végétaux,  et est donc doté d'une puissante mâchoire aux canines impressionnantes. Son pelage dense et sa peau épaisse sont difficiles à transpercer, et sont donc utilisée dans la fabrication des boucliers voire tenues des tribus nomades ou encore des soldats frontaliers de l'Andanorië. Sa viande est également très prisée, et un seul animal pour nourrir un clan à lui tout seul.

Dragons Sauvages


Localisation : Partout en Inwilis.
Régime alimentaire : carnivore.

Les dragons sauvages sont à distinguer des autres Dragons en cela que leur intelligence à régressée à un stade primitif. Ils se comportent donc comme des animaux sauvages normaux, défendant leurs territoires, leurs progénitures, ou bien eux-mêmes. Ils se battent aussi parfois entre eux, s'en prennent aux troupeaux, voire aux lieux d'habitation. Ces dragons ne sont généralement pas touchés par la bénédiction du dieu des Animaux, et ne peuvent se lier avec un autre être. Certains doivent être chassés, et d'autres sont victimes de braconnage, sang, os, écailles, dents, sont prisées et utilisées dans la confection d'objets les plus chers.

Ëarthaë


Grammaire : un ëarthaë, des ëarthaës.
Localisation : Nord d'Inwilis, concentration en Maëldan et Norfendre.
Régime alimentaire : herbivore.

La légende veut que la Déesse Ëartha ait offert les ëarthaës aux Norrois lors d'un règne particulièrement long et cruel de Ùll le Seigneur de l'Hiver. Les ëarthaës sont de grands bovins, au pelage laineux et aux longues cornes courbes, les faisant ressembler aux yacks de l'Empire de Morna. Les ëarthaës sont généralement des bêtes d'élevages, et sont précieux aux yeux de ceux qui en possèdent des troupeaux. Les ëarthaës servent à la fois à tirer les chariots des clans nomades ou bien les charrues des paysans. Leur pelage est tondu deux fois par an et sert à la confection la laine Nordique. Ce sont aussi une source de cuir et de viande.

Eenta


Grammaire : un eenta, des eentii.
Localisation : Zones Montagneuses, concentration sur l'Archipel de Galaedor.
Régime alimentaire : omnivore.

Sauvages et farouches, les eentii vivent généralement en troupeaux, avec un mâle dominant à sa tête, le restant composé de femelles. Les jeunes mâles quittent généralement le troupeau, s'ils ne décident pas de s'affronter avant de prendre la place du dominant de leur troupeau d'origine. Les jeunes mâles sans femelles vont, soit constituer leur propre troupeau, soit chercher à affronter le dominant d'un autre. Durant les périodes de rut, ils sont particulièrement dangereux, de même qu'à la mise bas des femelles. les eentii sont plus gros et grand que des cerfs, et ont plutôt la morphologie de grands félins croisée avec elle d'un lézard. Leur peau épaisse et écailleuse, les bois des mâles, ainsi que la fourrure de leur crinière sont utilisés dans la confection de nombreux articles, allant des vêtements jusqu'à la décoration intérieure. La viande d'eenta peut être consommée, mais elle a goût particulièrement prononcé et fort.

Gaarman


Grammaire : un gaarman, des gaarmans.
Localisation : Sud d'Inwilis, concentration en Andanorië, Esgal, et dans l'Eredmorn.
Régime alimentaire : herbivore.

Ayant une ressemblance évidente avec les rhinocéros, les gaarmans sont plus grands et sont aux Inwilissiens du Sud ce que les Earthaës sont ceux du Nord. Résistant à la chaleur grâce à leur cuir épais, les gaarmans à l'instar des chameaux peuvent emmagasiner de grandes quantités d'eau, ce qui les rend précieux pour les clans nomades de l'Esgal. Généralement utilisés comme animaux de traits, les gaarmans sont aussi élevés pour leur peau, leur viande et leur lait. Les gaarmans sont aussi employés par l'armée, car  leur charge est redoutable et dévastatrice.

Kraken


Localisation : Océans et Mers d'Inwilis.
Régime alimentaire : carnivore.

Aussi connu sous le nom de Fléau de la Déesse, la légende raconte que le Kraken était autrefois un marin maudit par la Déesse des Eaux pour avoir tué une virvienne, un acte sacrilège. Changé en monstre, le Kraken écume les mers et sévit, s'attaquant aux navires, les envoyant par le fond et dévorant les équipages. Certains affirment qu'il est aux ordres de la Déesse, étant devenu son bourreau, et d'autres disent qu'il est simplement une bête sauvage dépourvue d'intelligence seulement motivée par la faim. Plusieurs de ses apparitions ont été notées au cours des siècles, la dernière date d'une dizaine d'années, lors de la guerre d'Ysmyrlda.

Laurëcaras


Grammaire : un laurëcaras, des laurëcaras.
Localisation : Partout en Inwilis, concentration en Falast, Cemenwin, et Cyriaca.
Régime alimentaire : herbivore.

Créés durant l'âge des Empires Sidhes du Nord, ces chevaux ont été conçus pour être des coursiers rapides, robustes, endurants et surtout intelligents. On les distingue aisément des chevaux de part la couleur de leur robe, qui ne peut être que dorée, bronze, cuivrée ou bien argentée, et par leurs yeux qui ne peuvent être que des ces quatre couleurs. Apprécié de la noblesse et des riches marchands, en posséder est un signe de richesse. Cependant, les laurëcaras sont encore utilisés dans les armées, ou par les guildes de messagers, comme lors du temps du règne des Sidhes, et leurs extraordinaires capacités sont mises à profits.

Mellikin


Grammaire : un mellikin, des mellikins. Localisation : Partout en Inwilis.
Régime alimentaire : omnivore.

Créés par des mages, les mellikins sont une race de canidés de petite taille, dont le pelage à la particularité de changer de couleur selon leur environnement. Proche du fennec, les mellikins sont dotés de très grandes oreilles, et d'une longue queue touffue. Conçus pour être des animaux de compagnies, notamment pour la gente féminine, les mellikins sont affectueux, fidèles et peu bruyants. Ils ont aussi la particularité de percevoir les émotions chez leur maître, et d'adapter leur comportement en conséquence.

Nilivili


Grammaire : un nilivili, des nilivilis.
Localisation : Sud d'Inwilis, concentration dans les jungles.
Régime alimentaire : omnivore.

Petits animaux au plumage vif, les nilivilis présentent des caractéristiques aviaires et batraciennes. Ils sont aussi dotés de quatre membres humanoïdes, leur servant à fabriquer leur nid, à s'épouiller ou à chasser. Leur bec est petit, mais doté d'une double rangée de petites dents très serrées, rendant leurs morsures impitoyables. Les espèces dont les doigts sont jaunes ou rouges vifs produiront un poison virulent agissant par contact physique. Amphibiens, les nilivilis vivent généralement près des points d'eau. Certains peuvent s'attacher et devenir de fidèles compagnons.

Orvokk


Grammaire : un orvokk, des orvokkii.
Localisation : Nord d'Inwilis, zone montagneuses.
Régime alimentaire : omnivore.

Fléau des montagnes du Nord, les orvokkii habitent des cavernes ou bien des creux rocheux. Proche des grands singes, ils sont dotés d'un épais pelage, dont la teinte change au fil des saisons, de longs membres griffus, et d'une mâchoire puissante capable de broyer les os. Ils sont aussi doté d'un troisième oeil au milieu du front. Résistants au froid, ils aiment l'altitude, et ne descendent de leurs montagnes qu'en hiver, sauf s'ils sont poussés par la faim. Carnivores, ils dévorent toute créature qui peut l'être. Agressifs, ils attaquent généralement à vue. Les chasseurs s'occupent généralement de leur cas. Leur pelage est utilisé dans la confection ou le fourrage de vêtements, leurs os et griffes dans la confection d'armes, notamment les couteaux, pointes de flèches ou de lances, et leur graisse est utilisée dans les onguents.

Païva/Shesi


Grammaire : un païvä, des païväii. Un sheshi, des shesis.
Localisation : Zones brumeuses et humides.
Régime alimentaire : carnivore.

Appelés païvä dans le Nord et sheshi dans le Sud, cet animal ressemble à un chat haut sur pattes, mais ces dernières ressemblent à de petites mains, dont le bout des doigts est pourvu de ventouses lui servant à s'accrocher. Le pelage du païvä est ras de couleur sombre, à l'exception d'une crête dorsale faite de longues mèches brumeuses. Friand de rongeurs, mais aussi de poissons, le païvä s'attache à quiconque le nourrit. Le païvä tient aussi son nom de sa capacité à disparaître dans la brume ou le brouillard. Il est généralement apprécié des pêcheurs et des meuniers, mais aussi des praticiens de la magie, pour son intelligence et sa vivacité.

Reith


Grammaire : un reith, des reiths.
Localisation : Partout en Inwilis. Concentration dans l'Empire de Morna, Cemenwin, et Cyriaca.
Régime alimentaire : omnivore.

Leur morphologie est proche de celle du dromadaire, puisque les reiths sont très hauts sur pattes, dotés d'une bosse et d'un long cou. Il faut ajouter à la cela des caractéristiques aviaires et canines. Les reiths sont dotés d'une tête triangulaire et surtout osseuse, à la mâchoire longue et carnassière. Leur corps est recouvert de plumes, dont les couleurs sont variables, généralement dans les teintes de bruns, noirs et blancs. Leurs pattes sont semblables à celles des oiseaux. Les mâles sont pourvus d'un panache en guide de queue, les femelles d'une queue courte à l'instar de celle des biches. Ils sont essentiellement utilisés comme montures, puisqu'ils sont rapides, capables de supporter de lourdes charges et surtout endurants et féroces. Les clans de Svarts de l'Empire les utilisaient lors de leurs raids chez leurs voisins, aujourd'hui, les légions impériales les utilisent dans leur cavalerie. Leurs plumes peuvent être utilisées dans la confection de literie ou de vêtements, et leur viande est comestible.

Rurk


Grammaire : un rurk, des rurks.
Localisation : Zones boisées, concentration dans le Nord d'Inwilis et en Cemenwin.
Régime alimentaire : omnivore.

Avec sa tête de hibou pourvue de cornes, son corps humanoïdo-reptilien aux extrémités acérées, sa longue queue écailleuse et ses ailes membraneuses, le rurk est un prédateur redoutable. Son regard froid trahit une certaine intelligence, qui laisse à penser que les rurks sont le fruit de l'expérience d'un mage. Ils peuplent le Nord d'Inwilis depuis le Premier Âge, et s'ils sont moins nombreux aujourd'hui, il est toujours dangereux de traverser leur territoire. Les forêts de Cemenwin en abritent également, signe que l'espèce a traversé l'océan d'une façon ou d'une autre. Les cornes et la peau des rurks sont utilisés dans la confection de vêtements et d'armes, leurs plumes dans la confection d'ornements, leurs becs, griffes et yeux dans la confection de potions.

Syik


Grammaire : un syik, des syiks.
Localisation : Sud d'Inwilis, concentration en Cemenwin, Cyriaca et dans l'Empire de Morna.
Régime alimentaire : omnivore.

Rongeur hyperactif, chapardeur et malicieux, le syik aime autant les cités que la campagne ou la forêt. Cet animal à six pattes et à la longue queue rose, faisant la taille d'un lapin, peut se trouver partout dans le Sud. Dévoreur d'insectes et de fruits, le syik est aussi capable de manger tout ce qui peut l'être. Ses pattes palmées lui permettent de nager, ou de s'en prendre à de petits poissons ou des grenouilles. En ville, lorsqu'un spécimen élit domicile dans un lieu, d'autres ne tardent pas à suivre, envahissant tout l'espace. La viande de syik est comestible, et sa fourrrure est utilisée dans les articles de luxe.

Velaloth


Grammaire : un velaloth, des velalothlyn.
Localisation : Nord d'Inwilis, zones boisées, concentration en Inwerin.
Régime alimentaire : herbivore.

Les velalothlyn sont des cervidés gigantesques en comparaison de leur cousin les cerfs. Ils existent à l'état sauvage comme à l'état d'élevage, et sont communément et exclusivement utilisés comme montures. A l'état sauvage, ils vivent en hardes, avec un dominant à la tête de chaque harde. Au printemps, les bois résonnent des affrontements entre mâles. A l'état d'élevage, les mâles sont généralement castrés, sauf pour les reproducteurs. Les velalothlyn ne sont pas chassés, mais si un animal meurt, sa peau et ses bois sont récupérés pour la confection d'objets ou de vêtements. La viande offerte aux Dieux. Considérés comme sacrés et divins par les Irichtanis, le velaloth est un de leurs animaux totems.

Virvienne


Grammaire : Une virvienne, des virviennes.
Localisation : Océans et Mers d'Inwilis.
Régime alimentaire : carnivore.

Poissons-princesses ou encore Filles de Virva, les virviennes sont d'énormes et longs poissons dorés, qui peuplent en bancs les eaux d'Inwilis. Elles remontent parfois les estuaires, mais ne s'aventurent jamais bien loin de la mer. Considérées comme divines et sacrées par tous ceux qui vivent de la mer ou vivent sur les littoraux, en apercevoir est signe de chance et de bénédiction. Si leurs écailles d'or attire la convoitise, l'histoire de la malédiction du Kraken plane sur quiconque aurait l'idée d'en tuer une. En revanche, trouver une écaille de virvienne sur une plage est de bonne augure, l'écaille peut alors servir d'amulette de protection. Lorsque la mer rejette la dépouille d'une virvienne, c'est un signe annonciateur de malheur ou bien de tempête.

Wurthu


Grammaire : un wurthu, des wurthus.
Localisation : Sud d'Inwilis, zones montagneuses. Concentration en Nargoryth.
Régime alimentaire : herbivore.

L'apparence du wurthu peut se résumer à un croisement entre un bovin et un porc-épique. La plupart des wurthus sont domestiqués et servent de bêtes de traits aux Nargoryths, puisqu'ils peuvent tirer, transporter de lourdes charges, d'autant que leur pied sûr et leur démarche prudente leur permet d'avancer quoique lentement, sur les sentiers montagneux les plus escarpés. En matière de rapidité, un cavalier leur préférera quand même un lézard qui lui sera capable d'escalader et de s'agripper à la roche. La fourrure et les piques des wurthus sont utilisés dans la confection d'armes ou de vêtements.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Annexe V : Bestiaire Inwilissien

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Annexe: L'OCP (Archives)
» Annexe de l'Hôpital
» Demandes de Job Annexe
» Bestiaire
» Bestiaire fantastique
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Inwilis :: Hors Jeu :: L'Encyclopédie-
Sauter vers: