AccueilPortailGalerieFAQS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Archives

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
Sachiko Narazyl
Aubergiste
avatar

Peuple : Métisse humaine, Mornienne et Esgaléenne
Second(s) Métier(s) : Mage
Localisation : J'espère que ce n'est pas trop épicé ?
Nombre de messages : 59
Date d'inscription : 10/12/2006

MessageSujet: Re: Archives   Ven 27 Juil - 18:18

Sachiko secoua la tête, ses mèches brunes voletant autour de son visage.
-Je n'ai vu personne qui corresponde à vôtre description, mais il n'est pas obligé qu'il soit passé par Nargothrond, il a pu gagner directement Emaine Macha vous savez... Oh, je reviens, je vais vous chercher un dessert, et un aussi pour moi, je n'ai pas mangé grand chose aujourd'hui.

La fey repartit d'un pas presque sautillant vers la cuisine, une fois dedans, elle choisi deux assiettes rectangulaires, qui ressemblaient plus à des plats, elle découpa quatre parts du cadeau au chocolat qui trônait sur le plan de travail. Mousse sur génoise, elle posa deux parts dans chaque assiette, versa un peu de crème anglaise, colla deux montagnes de chantilly de chaque coté, planta une cigarette russe dedans. Elle posa une fourchette et une cuillière à dessert en suite.
Elle sortit de la cuisine, traversant la salle presque vide, vu l'heure tardive. Elle posa le tout devant l'homme aux cheveux rouges.
-C'est un peu copieux, mais bon, ça ce mange facilement, c'est assez léger au final, fit-elle sur un ton d'excuse, avant d'attaquer son dessert, et je trouve que c'est un régal...
Elle sourit joyeusement et poursuivit.
-Si vous le cherchez, mieux vaut que vous ne tardiez pas trop, vous risqueriez de perdre sa trace...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Uranach
Samildanach
avatar

Peuple : Sidhe
Second(s) Métier(s) : Guerrier, ancien dragonnier
Localisation : Porté par les vents de l'Orage
Nombre de messages : 18
Date d'inscription : 02/10/2006

MessageSujet: Re: Archives   Dim 29 Juil - 21:55

Liam regarda son dessert, en se demandant comment il ferait pour avaler ça, et finalement, avec un peu de gourmandise tout s'arrange.
Dégustant la finesse du gateau, au gout relevé par la vanille de la crème, il acquiesça aux propos de l'aubergiste.
-Vous avez sans doute raison, il leva sa cuillière comme il l'aurait fait avec un doigt, je crois que je vais vous fausser compagnie après ce délicieux repas...
Il lui fit un sourire d'excuse. Elle avait parfaitement raison, et son souvenir l'obsèdait encore et encore, il lui manquait quelque chose, et plus il essayait de se souvenir, plus ça lui échappait.
Pour c'était important. Important, et frustrant. Et il savait que rencontrer cette personne serait la clef, il ignorait tout d'elle, il devait pourtant s'en souvenir, c'était important, parce qu'il se sentait mal, gêné, comme voulant saisir quelqu'un pour le rattraper, et ne pas y arriver. Liam soupira, terminant son repas, et buvant un dernier verre, il sortit sa bourse et en tira quelques pièces d'or, ça paierait un peu tard certes, mais ça paierait les repas et les nuits qu'il avait passé à l'Auberge Rouge durant sa jeunesse.
Un rire agréable et qu'il aimait entendre lui revint en mémoire, accompagné d'odeur, et d'une main serrant la sienne, d'un sourire sur un visage sans identité.
Il détestait ça, et ça le faisait de plus en plus. Cette personne pourrait l'aider il en était plus que sûr. Uranach se leva, remettant les inombrables capes qui lui servait de manteau, prenant soin de mettre son écharpe blanche brodée de fil pourpre devenant rouge à la lumière, le seul bien qu'il avait conservé précieusement, pour une raison qui lui avait échappé aussi, durant des années. Il respirait souvent son odeur, qui était toujours restée la même...
-Gardez la monnaie, le plaisir était pour moi Mademoiselle Mitsomi, la salua-t-il, je reviendrais peut être ici...
Liam promena un regard nostalgique sur la salle, et s'inclina doucement, avant de prendre le chemin de la sortie.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thallys
Guérisseur
avatar

Nombre de messages : 66
Date d'inscription : 24/06/2007

MessageSujet: Re: Archives   Dim 9 Sep - 15:35

Thallys ne pouvait s’empêcher de regarder les architectures de cette ville, d’habitude il ne s’arrêtait jamais ici. Il se rappelait vaguement être venu il y avait très longtemps avec Lindir et Hart, il avait du avoir cinq ou six ans à l’époque.
Ils étaient arrivés devant l’Auberge de la Racine Rouge, si il se souvenait bien il y avait une quincy qui dirigeait cet établissement.
"Euh, quelque chose à se mettre sous la dent ne serrait pas de refus."
Un homme sortit avant eux et l’espace d’un instant Thallys eu l’impression d’avoir déjà vu son visage quelque part, mais il secoua la tête en se disant que c’était peut-être son imagination. Quoique.
Quand il passa la porte de l’auberge, tous les clients se tournèrent vers eux. Instinctivement il recula d’un pas, rentrant dans Forbesii derrière lui, avant de se ressaisir et d’avancer. Il avait toujours eu un problème avec le regard des autres et depuis peu c’était devenu pire. Pourquoi est ce qu’il fallait toujours qu’on le fixe ? On ne pouvait pas l’ignorer tout simplement ?
Ce n’est que quand ils s’installèrent à une table vide que les autres clients retournèrent vers leur repas et une tension qu’il n’avait pas su qui se logeait dans son ventre baissa légèrement.
Par les Valars mais il avait besoin de Serri et de sa présence rassurante.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Archives   Ven 14 Sep - 23:28

Forbesii avait levé les yeux au ciel quand Thallys l'avait percuté en reculant. Il n'avait rien dit de plus.
Mais il avait tiqué quand l'homme qui sortait les avait laissé entrer. Ils s'était reconnus, et Liam s'était contenté de sourire au vampire. Ainsi donc, les légendes devenaient réalité, et c'était une nouvelle mode en Inwilis. Il eut un sourire désabusé, et laissa Thallys choisir la table. Ils s'installèrent enfin, et ne furent plus le centre de l'attention.

Sur la table ronde, un petit menu, coincé entre la salière et le poivre, et les différentes sauces que proposait l'auberge. Forbesii le tendit à Thallys.
-A toi l'honneur de choisir, je prendrais ce que tu prendras, explica-t-il avec une moue feignante, j'ai pas envie de me casser là tête à choisir.
Il adressa un sourire à l'aubergiste, qui était très mignone avec ses oreilles coiffées d'ailes de papillons, jouant sur ses origines de fées ailées. Le vampire fit pianoter ses doigts sur la table, et observa salle du coin de l'oeil.
Revenir en haut Aller en bas
Sachiko Narazyl
Aubergiste
avatar

Peuple : Métisse humaine, Mornienne et Esgaléenne
Second(s) Métier(s) : Mage
Localisation : J'espère que ce n'est pas trop épicé ?
Nombre de messages : 59
Date d'inscription : 10/12/2006

MessageSujet: Re: Archives   Ven 14 Sep - 23:37

Elle avait dit au revoir à l'homme qui avait connu sa grand-mère, et s'était levée. Sachiko avait débarasser la table, et avait emporté le tout en cuisine. C'était un peu désert, ce soir, donc c'était calme, la preuve, elle avait manger un dessert avec une connaissance, sans qu'elle soit appelée pour une commande.
Les quelques personnes dans la salle bavardaient entre elles, fumaient, ou jouaient aux cartes.
Une fin de soirée habituelle. Calme, et bonne enfant. Comme d'habitude. Il y avait longtemps qu'elle n'avait pris la route, ça lui manquait un peu, mais elle était tellement bien ici. Et puis, elle aurait le coeur serré de quitter son auberge même pour une semaine ou deux. Bah ! Elle n'aurait pas l'occasion de partir, chef de guilde, elle ne pouvait se permettre d'être par monts et par vaux.

Répèrant les deux arrivants, elle attendit un peu, le temps qu'ils choississent ce qu'ils voudraient manger. Ils arrivaient tard, heureusement, elle n'avait pas besoin de dormir beaucoup, alors, la Racine Rouge restait ouverte une bonne partie de la nuit. Enfin, elle fermait quand il n'y avait plus personne dans la salle. Elle s'approcha près des deux hommes. Enfin, un vampire et un jeune homme, c'était peu courrant, mais on voyait de tout ici.
-Qu'est ce que je vous sers messieurs ? lança-t-elle dans un sourire.
Sachiko s'inclina pour leur souhaiter la bienvenue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thallys
Guérisseur
avatar

Nombre de messages : 66
Date d'inscription : 24/06/2007

MessageSujet: Re: Archives   Sam 15 Sep - 0:28

En voyant la moue feignante de Forbesii, Thallys sentit venir une envie de rire. Il faut avouer mais de voir un tel personnage tirant cette tête, c'était assez drôle.
Il prit le menu avec un léger sourire et scanna rapidement les plats disponibles, son attention zerota surtout sur les salades. Normal quant on est végétarien, un crime d'après Hart.
Hart qui avait du finir par remonter dans le nord sans lui pour finir, il n'avait jamais pensé qu'à suivre les traditions et suivre les lois. Il se secoua quand la serveuse s'approcha de leur table et lui tendit le menu.
"Je prendrais une salade au fromage de chèvre et de l'eau, s'il vous plait."
Thallys jeta un coup d'oeil à Forbesii, il n'avait pas l'air du genre d'homme qui boirait de l'eau. Enfin on ne savait jamais en même temps, il pouvait s'attendre à tout de la part de l'ancien souverain.
"Mon compagnon prendra le même plat mais...je crois qu'il apprécierait peut-être quelque chose de plus fort à boire ?"


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Archives   Dim 16 Sep - 0:10

Forbesii sourit à l'aubergiste, pas la même que dans ses souvenirs. En même temps, il avait... euh... il était mort pendant plus d'un siècle et donc, il n'avait pas tout suivi. D'accord, c'était réellement ridicule dit comme ça, mais c'était la vérité. Il grimaça légèrement quand il entendit le menu de Thallys, et un végétarien en plus. Et un sobre.
Eh ben.
Il sourit pourtant quand le cheysuli avança qu'il préfèrait boire autre chose que de l'eau. Il se tourna vers la serveuse, rendant son visage aimable, autant éviter qu'on le connaisse. Il avait souvent eu l'air calme et grave en publique, alors autant brouiller les pistes, il était connu de n'importe quel habitant d'Inwilis. C'est ça être personnage d'une tragédie historique.
-Je prendrais un peu de vin épicé, commanda-t-il, et ajoutez un peu de biche, saignante, avec la salade s'il vous plait. Ah et, je voulais vous demandez si vous aviez deux chambres de libre pour cette nuit s'il vous plait ?
Il lui sourit sans montrer sa complète dentition vampirique. Ses doigts continuant de pianoter doucement sur le bois de la table.
Revenir en haut Aller en bas
Sachiko Narazyl
Aubergiste
avatar

Peuple : Métisse humaine, Mornienne et Esgaléenne
Second(s) Métier(s) : Mage
Localisation : J'espère que ce n'est pas trop épicé ?
Nombre de messages : 59
Date d'inscription : 10/12/2006

MessageSujet: Re: Archives   Mar 18 Sep - 22:00

Sachiko sourit au jeune homme, et nota rapidement sur un calpin qu'elle tira de sa poche.
-C'est noté.
Elle se tourna vers le vampire, dont les traits lui étaient familier, mais elle n'arrivait pas à se rappeler. Décidément, ça faisait deux fois dans la même soirée. L'homme avec qui elle avait partagé son dessert, lui avait aussi rappelé quelqu'un de très familier. La quincy sourit largement en entendant sa demande.
-Je vous apporte ça rapidement, avec les clefs des chambres, il m'en reste.

Elle referma son calpin après avoir arraché la page couverte d'écriture où elle avait griffoné la comande, et elle passa en cuisine. Sachiko découpa plusieurs morceaux de chèvre, qu'elle mit à gratiner. Et elle découpa une tranche d'une cuisse de biche, la mettant à cuire à feu doux, c'est à dire, assez loin de l'âtre. Elle prit une petite salade dans une caissette en bois sous une table, elle la passa sous l'eau, l'épluchant. Elle l'essorra, et la colla dans un saladier de taille conséquente. La cuisinière ajouta percil, échalottes, et ciboulette, avant de prendre un pot de confiture fermé, contenant de la vinaigrette qu'elle préparait à l'avance. Elle versa le nécessaire. Elle coupa quelques tomates cerises, et ajouta un reste de pomme de terre sautées encore tiède, avec quelques dés de fromages divers. Avant de retirer le chèvre bien gratiné du feu. L'aubergiste remua la salade, et le chèvre rejoignit le saladier. Elle prit deux assiettes, mettant le morceau de biche dans l'autre. Disposant le tout sur un plateau, comme d'habitude, elle rempli une cruche de vin doux épicé, et une d'eau. Elle prit les couverts, et deux clefs de chambres libres.
adjacentes.

Sachiko traversa la table jusqu'à ses clients tardifs, et les servit.
-Voila messieurs, bon appétit !
Elle remporta son plateau, et servit de nouvelles pintes aux joueurs de cartes. Et quelques verres de jack fire, ou limonades aux cheminants qui jouaient en sourdine, discutant avec les quelques clients nocturnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thallys
Guérisseur
avatar

Nombre de messages : 66
Date d'inscription : 24/06/2007

MessageSujet: Re: Archives   Mar 18 Sep - 23:26

Il avait tapé en plein dans le mille, en même temps un vampire végétarien ça serait suspect non ? La fatigue le reprenais doucement, maintenant qu'il était assit et qu'il ne bougeait plus.
Il balbutia un vague merci à la tenancière lorsqu'elle leur servit leurs plats et attaqua doucement son assiette.
Arrivé à la moitié il n'en pouvait déjà plus, résultat de trois mois pratiquement sans nourriture. Il chassa les quelques derniers morceaux de fromage et draina son verre d'eau en quelques gorgée. Il avait même l'impression d'avoir trop mangé.
Demain il partirait seul de la ville il en était sûr. Il pourrait alors s'arrêter dans la forêt assez longtemps pour faire i'toshaa-ni. Ca lui prendrait trois jours, trois jours d'isolation, de méditation sans aucune nourriture. Et il en ressortirait propre de corps et d'esprit. Les cheysulis n'avaient normalement recours à ce rituel qu'une fois dans leur vie. Il était obligatoire lors de la cérémonie des honneurs, lorsque l'on recevait son Lir. Mais on pouvait tout aussi bien le faire lorsque l'on en ressentait le besoin, si on sentait que son âme était teintée par exemple.
Thallys se frotta les yeux avec un pouce, et attrapa une des clés qu'avait déposé la tenancière. Il ne savait pas quoi dire à celui qui l'avait aidé alors qu'il aurait très bien pu le laisser là ou il l'avait trouvé.
"Merci. Merci du fond du cœur. Je ne sais pas pourquoi vous avez fait ça mais je vous en suis des plus reconnaissant."


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Archives   Jeu 20 Sep - 23:20

Forbesii fut ravi en voyant son repas. Il remercia chaleureusement l'aubergiste, payant d'avance. Les tarifs n'avaient pas beaucoup changés finalement. Ils mangèrent en silence, trop absorbés par leurs assiettes respectives.
Dieux, que c'était bon. Son premier repas depuis des lustres, c'était divinement bon. Le vampire fit claquer sa langue, rassasié. Un sentiment de bien être s'empara de lui, mais le manque provoqué par l'absence de Lys, était un peu comme une ombre au tableau. Il regarda Thallys, et il eut un sourire rêveur, quand ce dernier le remercia, une fois debout, prêt à aller se coucher.
-De rien. Ah. Pourquoi ? Peut être parce que tu me rappelles Lys...

Forbesii sourit d'autant plus rêveusement en prononçant le nom de sa bien aimée. Il leva son verre de vin épicé, et souhaita une bonne nuit au cheysuli. Il le regarda quitter la salle.
Le vampire termina son verre, et prit sa clef. Délaissant la table, il prit le chemin de son lit, avec impatience.
Dormir aussi, pour de vrai, c'était aussi un plaisir qu'il allait retrouver avec joie.
Revenir en haut Aller en bas
Thallys
Guérisseur
avatar

Nombre de messages : 66
Date d'inscription : 24/06/2007

MessageSujet: Re: Archives   Mar 25 Sep - 22:16

Gravisant les marches jusqu'aux chambres, Thallys tournait surement la dernière phrase que lui dirait jamais Forbesii dans la tête. Peut être parce que tu me rappelles Lys...
Pourquoi le comparait-on toujours aux femmes, encore et toujours son apparence. Avec les habits appropriés il pouvait passer pour une jeune femme, avec n'importe quels vêtements d'ailleurs. Mais pourtant tu l'es Thallys, mi-homme mi-femme, et que fera tu lorsque tu sera arrivé à Dangweth ?
Cette voix dans sa tête le torturait, elle avait le sombre son rocailleux de celle de Darcia. Plus rien ne serais comme avant, et il maudissait celui qui lui avait volé son innocence.

Arrivé dans sa chambre, il déposa toutes ses affaires sur le lit. Il sépara le sac d'herbes du reste et le posa sur la table de chevet pour se rassurer avec l'odeur des différentes aromates pendant son sommeil.
Un toquement léger lui fit ouvrir la porte, et on lui déposa un saut d'eau fumant dans la petite salle de bain. Un bain, un vrai bain, depuis le temps qu'il en rêvait.
Il prit le temps d'accroché la lourde tunique brodée de Nadaïn dans la salle de bain, mais la sorte de chemise qui le couvrait à peine en dessous il se promit de la brûler.
En pensant aux flammes, une main se porta aux creux de ses reins, et il fila dans la chambre regarder dans le miroir. Il ne l'avait jamais vu réellement, simplement senti quand on avait appliqué le fer rouge contre sa peau et su, qu'il arborait la marque détestable du Maitre.
Maintenant il la voyait, la peau encore en train de cicatriser, mais la forme repérable sans problèmes. D. Un D facilement discernables entouré d'un cercles et de symboles qu'il n'arrivait pas à reconnaitre. Il aurait pu trouver le design joli; mais là il le trouvait détestable et il le porterait à jamais.
Du bétail voilà ce qu'il avait été. Marqué au fer rouge comme un vulgaire veau, un esclave. Et rien que son emplacement indiquait clairement quelle sorte d'esclave.

Se sentant soudainement sale, Thallys se plongea dans la baignoire en bois, se frotta jusqu'à ce que sa peau devienne rouge, et se lava les cheveux au moins trois fois. Ca n'était pas assez, et son imagination lui jouit des tours, mais il était fatigué, exténué.
Attrapant une des nouvelles chemises que lui avait gracieusement acheté Forbesii, il la revêtit. Il ignora le fait que même si elle lui allait, qu'elle était tellement longue qu'elle lui arrivait aux genoux et que les épaules étaient un peu trop larges.
Quand il se glissa dans le lit et souffla la chandelle, il eu toute les peines du monde à trouver le sommeil, et quand celui-ci vint il fut agité.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Archives   Sam 13 Oct - 1:21

Lassé de devoir attendre que les deux intéressant personnages de l'autre coté de la salle ne se décident, Fflur avait écrasé sa cigarette dans le cendrier qu'on avait mis à sa disposition et était monté dans sa chambre. L'auberge n'était plus vraiment intéressante, quoique, il y avait eu ces deux étrangers qui étaient arrivés, et qu'il avait d'ailleurs détaillés sans retenue. L'un un vampire, ancien, et très puissant. L'autre il ne savait pas trop quoi en penser.
Quand les deux avaient rejoinds leurs chambres, il avait décidé de faire de même, même s'il ne dormirait pas vraiment de toute façon.
Et même maintenant alors qu'il sentait que le jour commençait à se lever, il savait que ça ne servait à rien qu'il traine dans sa chambre parce qu'il en avait tout simplement l'envie.
Il passa un peu de temps dans la salle de bains, avant de ressortir franchement vétu. Un pantalon serré noir, ses bottes aux nombreuses boucles, une chemise violet pâle à jabot et aux manches en dentelle, puis une fine veste. Par dessus le tout y avait revétu son manteau, simplement pour cacher ses flingues, l'un à sa taille, l'autre avec un holster spécial sur ses reins.
Rassemblant ses quelques affaires, il quitta rapidement l'auberge.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Archives   Dim 4 Nov - 12:41

Après plus d'une semaine de marche Allen était enfin arrivé a l'auberge de la racine rouge puis poussa la porte l'estomac faisant criant famine et oui après une semaine sans rien manger c'est difficile surtout pour Allen qui adore manger et fit un signe de la main a Sachiko
Bonjour Sachiko ! Comment tu vas ? Ton auberge elle a l'air assez peuplée ... Je vais peut-être te paraître mal poli après un certain temps mais une semaine sans manger sa le fait pas alors je vais passer commande ! Si possible je prendrais un gratin , des pommes de terre , un curry , un mapo dòufu , une blanquette de veau , une tourte à la viande , un carpaccio , un nasi goreng , un poulet-frites , une salade , du riz et pour le désert , un flan aux mangues et vingt boulettes mitarashi ! Je te remercie a l'avance Sachiko !
Oui vous devez vous dire c'est qui ce gars ? comment il va avaler tous cela ? bah c'est allen et il adore manger !
Après avoir déposé sa commande il adressa un sourire a Sachiko et alla s'asseoir , il était complètement crevé par toute la marche a pied qu'il avait fait et d'ailleurs il avait laissé l'autre guignol derrière lui sinon il aurait mit encore plus de temps .
Revenir en haut Aller en bas
Sachiko Narazyl
Aubergiste
avatar

Peuple : Métisse humaine, Mornienne et Esgaléenne
Second(s) Métier(s) : Mage
Localisation : J'espère que ce n'est pas trop épicé ?
Nombre de messages : 59
Date d'inscription : 10/12/2006

MessageSujet: Re: Archives   Dim 4 Nov - 15:39

L'aubergiste débarassait la table du vampire et du jeune homme ressemblant à une jeune femme, quand elle entendit une voix familière. Des assiettes et couverts plein les mains, elle écarquilla les yeux quand il passa sa commande.
-Hé ? Allen-chan... Etto... Sachiko le regarda incrédule, je... je reviens.

Elle se ressaisit, et termina de débarasser. Elle se lava les mains en suite, et se frotta la tête, dépitée. Bah, il mangerait ce qu'elle pouvait lui filer, elle ne pouvait pas faire ce qu'il n'y avait pas sur la carte. La fey passa en cuisine. Du curry... du riz. Eh ben, il aurait du riz au curry. Pour le mapo dòufu, le nasi goreng, les mitrashis, le flan à la mangue, et le gratin elle avait. Pour le poulet frites, c'était un peu rapé, comme pour la tourte, la blanquette. C'était long à faire, ça n'était pas sa spécialité, à Armenelos il aurait eu ça facilement, mais ici, c'était la cuisine exotique qui primait. Pour le carpaccio, elle pouvait le faire rapidement.
Elle sortit un grand plateau, et servit sur plusieurs assiettes chaque plat demandé. Elle prépara un carpaccio de poisson, avec des pousses de bambous, et de la sauce soja pour salé un peu le tout. L'aubergiste courrait partout dans sa cuisine, ouvrant les casseroles, ou paniers tressés qui étaient maintenant au chaud par un système de vapeur. Pour les mitarashis, elle lui en fit des brochettes, et le flan eut droit à du chocolat fondu sur le coté, et un morceau de chocolat blanc.
Par chance, elle dégota un morceau de tourte au saumon, et le gratin était aux pâtes avec de la crème, et du gruyère craquant sur le dessus. Sachiko soupira, elle colla un énorme verre et une cruche de Vanilla BlackWater Pétillante.

Repassant en salle, elle eut le droit à des regards interrogateurs, auxquels elle répondit par un sourire, et aussi des propositions d'aides pour l'aider à porter son plateau, mais elle répondit par la négative. Sachiko servit Allen, en posant directement le plateau sur la table.
-Etto... Je ne sers plus de poulet frites, ni de blanquette de veau depuis plusieurs années... Alors je n'ai pas pu t'en faire Allen-chan, mais si tu veux j'peux te trouver autre chose...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Archives   Mar 6 Nov - 19:10

« L’autre guignol » en question était encore sur le chemin qui amenait à l’entrée de l’auberge, il marchait d’un pas lent toujours avec ses traits du visage qui avait fait peur à tout le gosse qu’il avait le malheur de croiser. Son esprit voulant le rassurait qu’il en était pour rien, n’avait pas réussi à le faire avoir un expression neutre. Oui on avait toujours l’impression que Aki était énervé et personne n’osaient l’approché, il fallait dire que lui moins il voyait de monde mieux il se portait.
Il était enfin devant la porte de l’auberge, il leva la tête pour lire le panneau avec marqué « Racine Rouge » puis le rebaissa pour le déposer sur la poignée. Il allait poser sa main sur celle-ci que la porte s’ouvrit brusquement rentrant en pleine tête du jeune Shaman.
Les personnes n’avaient même pas vu qu’ils avaient failli assommer quelqu’un, Aki quant à lui était resté debout avec le nez qui saigné mais toujours la même expression du visage, il leva doucement les yeux en direction de Mia et celle-ci qui était encore sous le choc de voir son maître chérie s’approcha de sa blessure, mit la main devant et le nez s’arrêta subitement de saigné.

Après ce petit contre temps le jeune Shaman entra dans l’auberge, balaya aussitôt dans la bâtisse les environs de son regard neutre – il n’y avait quasiment personne c’était une bonne chose – et il tomba finalement sur un tête connu, Allen Walker était bien là. Il se dirigea donc vers lui et s’assit sans même lui demander et continuer à regarder de droite à gauche l’immense auberge comme si il venait dans un tel bâtiment pour la première fois.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Archives   Mar 6 Nov - 19:57

Allen remercia Sachiko pour le magnifique repas qu'il avait déjà engloutie
Merci Sachiko je suis débordant d'énergie maintenant ! Mais qui voila ! Salut Aki ! Tu as bien marché ?
Allen mit une bourse de pièce d'or sur le plateau car il doit bien reconnaître que c'est pas de tout repos de préparer ce qu'il avait commandé puis dit :Je pense rester un peu cela ne te dérange pas Sachiko ?
Allen regarda par la fenêtre et son oeil maudit se déclencha directement a la vue d'un démon au loin et mit tous de suite sa main devant son oeil pour pas qu'on remarque qu'il était maudit .
Dit Sachiko tu aurais pas un truc pour calmer les douleurs ? Car mon oeil gauche me fait un peu mal ....
En quelque sorte Allen disait a Sachiko que son oeil maudit c'était déclenché et qu'il fallait quelque chose pour le cacher comme un bout de tissu pour le couvrir en espérant qu'elle est compris mais sans faire attention Allen avait laissé son oeil maudit être vu par Aki a cause de sa main qui ne couvrait pas tous son oeil , qu'allait-il faire ?!
Sachiko je vais aller dehors respirer un peu le temps que ma douleur se calme tu pourras m'apporter un truc qu'il ne s'ouvre pas le temps que j'ai cette douleur ?
Allen se leva et sortit et se mit contre le mur de l'auberge puis il décida d'éliminer le démon pour que son oeil redevienne normal au moins pour le moment ....
Un voyageur passait était-il normal ou était-il un démon ? Et c'était bien un démon puis il enleva la main devant son oeil maudit puis celui-ci révéla l'image du démon avec l'âme enchaîné a se corps démoniaque .
Innocence Activé ! Dieux permet moi de libérer cette âme en peine !
Son bras gauche devint blanc avec une grande résistance puis il approcha du démon et le coupa en deux mais surprise le démon avait eu le temps de repérer Allen et avait crée une illusion et arrivait par derrière avec une incroyable envie de tuer sûrement un démon de classe supérieur !
Allen qui n'était pas très en forme n'avait pas fait attention au fait que le démon avait lancé un sort , un sort mineur était-ce une illusion , encore , ou une diversion ? Eh bah c'était n'y l'un n'y l'autre ! Allen tranchât le démon en deux pour de bon a l'aide de son innocence plus que jamais en résonance avec lui mais la boule de feu où était-elle passé ? Allen détourna son regard vers l'auberge et vu une immense boule de feu comment cela était possible ?
Sachiko , Aki !
Allen courra aussi vite qu'il pouvait et arriva a temps pour intercepter la boule de feu mais pas pour la détourner de sa trajectoire ni pour la repousser , il n'avait pas le temps d'agir et donc il se la prit de plein fouet et on entendit un petit bruit en rapport avec l'impacte de la boule de feu sur Allen puis il rentra dans l'auberge les vêtements fumants et brûlés .
Ma douleur c'est calmé , ça ma fait assez mal mais c'est passé , Aki un truc qui va pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Sachiko Narazyl
Aubergiste
avatar

Peuple : Métisse humaine, Mornienne et Esgaléenne
Second(s) Métier(s) : Mage
Localisation : J'espère que ce n'est pas trop épicé ?
Nombre de messages : 59
Date d'inscription : 10/12/2006

MessageSujet: Re: Archives   Mer 7 Nov - 12:33

Sachiko hocha la tête quand Allen demanda de quoi calmer la douleur.
-Hm, je t'apporte ça tout de suite !

L'aubergiste fit demi-tour quand il demanda un eye-patch pour éviter de l'ouvrir. Il la ferait devenir chèvre. Elle s'arrêta et le regarda sortir. Un eye-patch, elle n'avait rien de tout ça.
Une femme attablée, avec un eye-patch justement, lui fit signe. Elle était dragonnière, la fey pouvait le sentir, et une aura dangeureuse émanait d'elle.
Elle demanda un alcool fort, que Sachiko lui servit, jettant un oeil à l'homme qui s'était installé à coté d'Allen. Elle reposa la bouteille de wisky, et sursauta en entendant l'énorme"boum".
-A-llen-chan.
La jeune femme brune se précipita vers la porte, qui s'ouvrit le laissant apparaitre... à moitié à poil et tout cramé.
-Eh... ? A-allen, fit-elle hésitante et en même temps riant nerveusement, tu devrais cacher, euh... enfin le truc que tu as encore les jambes. J'espère que tu as d'autres vêtements, parce que j'ai rien en change moi... Je suis aubergiste, je tiens pas un bazard.

Sachiko soupira.
-Mais, c'est ok pour la chambre, mais ne me casse rien, si non tu devras allonger la monnaie.
Elle rammassa le plateau repas vide d'Allen, et glissa la pièce en or dans une petite bourse suspendue à une chaine, tombant entre ses seins, au moins, si on essayait de lui prendre, elle le sentirait... Elle passa dans la cuisine, collant la vaisselle dans le bac à eau qui moussait déjà.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Archives   Dim 11 Nov - 22:30

Allen se regarda et .... courra a la vitesse de la lumière prenant la clé de sa chambre et une fois dans sa chambre il ouvra la fenêtre et prit sa valise caché au cas où Sachiko le laissait rester puis il sortit vite fait une chemise blanche et un jean puis il rangea sa valise en dessous du lit puis sortit de sa chambre et redescendit et entra dans la cuisine au risque de mourir a coup de poêle et lui demanda :Sachiko tu veux que je t'aide pour la vaisselle ? La prochaine fois même un bout de tissus suffira mon oeil se déclenche presque tous le temps c'est dernier moment a croire que le nombre de démon a triplé .... Mais le plus inquiétant c'est qu'il sont de classe supérieur .... je pense rester un bon bout de temps j'ai des chose a réparer et des blessures a guérir mais ne t'inquiète pas je finirais par m'en aller !
Allen était un peu gêné car Sachiko était belle mais il ne c'est pas encore totalement remit de ce qui est arrivé a son première amour par sa faute et donc ne veut pas mettre d'autre personne qui compte beaucoup pour lui en danger ... puis en parlant sans faire exprès il avait lavé la vaisselle et sentait le coup e poêle arriver mais ce dernier trébucha puis se prit le mur en pleine tête et s'écroula par terre mais finit par se relever .
Après avoir accumulé ses conneries il passa une de ses main dans son dos car celui-ci lui faisait mal et quand il regarda sa main du sang ! Se couillon c'était cogné sur une ancienne blessure maintenant rouverte puis enleva sa chemise taché par le sang et demanda a Sachiko si il pouvait retourner dans sa chambre se soigner :Autorisation de retourner dans ma chambre soigner cette blessure ? ah et puis-je emprunter cette chaise aussi ! J'en aurais besoin pour mes exercice du matin pour que mon corps soit prêt physiquement ainsi que mentalement pour se battre !
Revenir en haut Aller en bas
Sachiko Narazyl
Aubergiste
avatar

Peuple : Métisse humaine, Mornienne et Esgaléenne
Second(s) Métier(s) : Mage
Localisation : J'espère que ce n'est pas trop épicé ?
Nombre de messages : 59
Date d'inscription : 10/12/2006

MessageSujet: Re: Archives   Mar 20 Nov - 18:00

Sachiko donna une vieille chaise à Allen.
-Prend plutôt celle là, Allen-chan !

Il l'avait aidé à faire la vaisselle, et les valars savaient qu'il y en avait de sacrées piles, rien que d'assiettes, c'était sans compter casseroles, poêles, cocottes, et couverts. Sans oublier les verres, et les plateaux qu'il fallait aussi nettoyer. La fey eut un sourire.
-Merci pour la vaisselle.
Elle se baissa, sortant d'un placard une boîte en métal, marquée d'une croix rouge.
-Tiens, sers t'en pour te soigner, permission accordée. Essaye de ne rien me casser s'il te plait, ça coûte cher.
L'aubergiste était réclamée en salle, elle s'essuya les mains sur un torchon, et fit signe à Allen qu'elle était désolée d'une grimace, et repartit dans la salle commune.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sachiko Narazyl
Aubergiste
avatar

Peuple : Métisse humaine, Mornienne et Esgaléenne
Second(s) Métier(s) : Mage
Localisation : J'espère que ce n'est pas trop épicé ?
Nombre de messages : 59
Date d'inscription : 10/12/2006

MessageSujet: Re: Archives   Dim 27 Avr - 18:50

Sachiko avait passé sa journée à courrir partout, comme d'habitude. Une longue série de service, les journées s'écoulant différement à Nargothrond, le service était continuel, jusque tard dans la nuit. Les cristaux indiquaient le jour et la nuit, et les heures étaient indiquées par le beffroie, mais c'était épuisant parce que l'afflu de gens avait subitement augmenté.
Il y avait du grabuge dans les plaines, du coté d'Alatairë, les nomades venaient se réfugier ici, préfèrant la sécurité de la citée souterraine, à la grande citée d'Emaine Macha, bien que nombre d'entre eux y soient allés aussi, où y soient passés. Mais c'était beaucoup de travail, les chambres étaient presque toutes prises, et la quincy n'en pouvait plus de servir des repas à tour de bras. Elle avait même dû refuser du monde dans l'après midi. Puis le soir, ça avait frisé le débordement, elle avait failli perdre le contrôle de la situation, fort heureusement la gérance de sa salle n'avait pas de secret pour elle. Faire réflèchir un peu plus deux ou trois clients, le tour était joué.
Il était tard, et son ventre à elle criait famine. L'aubergiste regarda les restes dans ses casseroles. Du riz, vu qu'elle préparait des plats essentiellement asiatiques, et des fruits de mer, les viandes ayant plus de succès, il n'en restait plus. Elle commença à sortir différentes herbes et épices pour relever tout ça, elle voulait manger épicé.
Seulement, elle laissa ses pensées vagabonder, alors qu'elle s'occupait de son repas. Elle se coupa, avec son couteau. Le laissant tomber, elle porta son doigt à sa bouche.
Le sang toucha le gingembre, qui prit une lueur bleutée. Elle se recula appeurée, elle était quincy, et à la tête d'une guilde de magicos, mais là... c'était trop bizarre. De la fumée maintenant, elle ferma les yeux, ça picotait. Et il y avait aussi cette lumière qui s'amplifait. Elle réalisa que dans son sang, il y avait son pouvoir.
Elle ouvrit un oeil, regardant une étrange silhouette se dessiner dans le reste de fumée qui désépaississait après avoir obstrué totalement la cuisine.


Dernière édition par Sachiko Mitsomi le Dim 27 Avr - 22:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jacob
Mage
avatar

Peuple : Métis elfe-versipellis
Localisation : Avec une super patronne.. Héhé
Nombre de messages : 138
Date d'inscription : 30/04/2007

MessageSujet: Re: Archives   Dim 27 Avr - 19:38

Il atteignait le bout du tunnel, c'était lumineux... Il était peut-être mort quoi sait ? Peut-être que les plantes avaient étaient mélangées avec un champignon vénéneux, ou autre chose ? La réalité arriva, une sentation glaçée dans ses tripes lui confirmant qu'il n'était pas mort. Il y avait de la fumée partout, la même lueure bleue que tout à l'heure et des explosions de couleur devant ses yeux.
La lumière s'arrêta et ce fut les yeux rougit par la fumée et la vue brouillée que Jacob remarqua qu'il n'était plus dans la boutique du guérisseur, ça non, mais savoir où il était c'était une toute autre paire de manche. Des manches épaisses d'ailleurs. Devant lui une femme qui avait l'air aussi surprise que lui de le voir là dans ce qui semblait, à vue d'yeux rouges, être une cuisine.
Sa vue redevenue normale, il put mieux distinguer tout ce qu'il y avait autour de lui. Il était bel et bien dans une cuisine, légèrement enfumée, avec une jeune femme éffarée devant lui.

-Eeeeeuuh... Bonjour. Auriez vous la moindre idée de ce que je fais ici ?

Question débile, mais qu'est-ce qui pouvait dire d'autre ? Il gratta nerveusement son bras gauche et constata que là où il y avait avant une blessure, il y avait une splendide cicatrice. C'était mieux que sa blessure qu'il avait trainé pendant tant de temps. En tout cas si il remettait un jour la main sur ce guérisseur, il allait lui dire sa façon de penser.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sachiko Narazyl
Aubergiste
avatar

Peuple : Métisse humaine, Mornienne et Esgaléenne
Second(s) Métier(s) : Mage
Localisation : J'espère que ce n'est pas trop épicé ?
Nombre de messages : 59
Date d'inscription : 10/12/2006

MessageSujet: Re: Archives   Dim 27 Avr - 22:49

Sachiko était donc sur les fesses, et ce littéralement. Il avait l'air aussi paumé qu'elle, quand à savoir pourquoi il était arrivé ici... Elle déglutit, il n'avait pas l'air menaçant, elle se mit à genoux, il était plus grand qu'elle assis, elle estima qu'il était donc plus grand, logique, teh eh. Mais aussi plus vieux qu'elle. Elle faisait tout ça avec un air totalement étonné.
Sans s'en appercevoir, elle s'était approchée, à quatre pattes, pour le détailler de plus près. Très franchement, elle n'avait aucune idée du pourquoi du comment de sa présence dans sa cuisine, à une heure si tardive.
Ses yeux passèrent rapidement sur son bras quand il le gratta, une cicatrice courrait sur toute la longueur. La brunette cligna des yeux. Elle fut tirée de son observation, par sa question. Elle réalisa soudainement ce qu'elle faisait. Elle s'assit pour lui faire face. S'il avait voulu la tuer, où s'il avait eu de mauvaises intentions, elle y serait déjà passée, c'était donc quelqu'un qui n'en savait pas plus long qu'elle sur sa présence dans la cuisine d'une étrangère.
-Ah ! Bonjour ! bafouilla-t-elle précipitament, Je m'appelle Sachiko Mitsomi, vous êtes dans la cuisine de mon auberge, la Racine Rouge, à Nargothrond !
Elle le regarda de nouveau, quiconque serait rentré dans la pièce à ce moment, aurait vu les petites étoiles qui brillaient autour d'elle. Rougissante, appuyée sur une main, devant sa poitrine, elle n'osait y croire.
-Est ce que... vous êtes mon âme soeur ?
Dong.
Elle se rendit compte de sa bourde, et elle aurait juré qu'un courrant d'air glacial avait soufflé dans la cuisine. Il y eut un silence gêné.
-Désolée, je m'envole un peu trop... je crois. J-je ne sais pas pourquoi vous êtes ici. Je coupais du gingembre, et je me suis blessée avec le couteau, et après, il y eu cette fumée, et là lumière, et vous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jacob
Mage
avatar

Peuple : Métis elfe-versipellis
Localisation : Avec une super patronne.. Héhé
Nombre de messages : 138
Date d'inscription : 30/04/2007

MessageSujet: Re: Archives   Mer 30 Avr - 22:11

Sachiko Mitsomi, auberge, cuisine, Racine Rouge... Il assimilait peu à peu les informations, complètement abasourdit. Mais qu'est-ce qu'il faisait là. Il avait presque perdu le fil, vraiment choqué de se trouver ailleurs que dans cette boutique de guérisseur qui sentait étrange, sauf que l'aubergiste lui remit rapidement, et d'une manière bizarre, les idées dans la réalité.
Son âme soeur ? Nié ?
Un grand silence gêné se fit sentir dans la cuisine, rattrappé bientôt et efficacement par Sachiko. Bon, elle non plus n'avait pas la moindre idée de comment ça ce faisait qu'il était dans sa cuisine. En tout cas elle en avait l'air assez désolée, ou alors c'était pour sa phrase incohérente à propos d'âme soeur. Il aimait les femmes, certes, mais il savait pertinemment qu'il n'était pas l'homme idéal, loin de là, il faut savoir accepter les choses en face, surtout à son âge... Nan 33 ans c'est pas vieux.

-Bon, au moins je suis en vie, peut importe où en fait. Et j'aurais pu attérir à... -Tilt!- Attendez... Nargothrond ? Mais c'est à...

Il leva les yeux en l'air et réfléchit, comptant en murmurant le plus silencieusement du monde des nombres que lui seul conaissait. Il plissa les yeux et recompta, pas très sur de son premier compte.

-À plus de 20 Miles au sud de ma position. J'étais à Fendassë. Je ne sais pas si c'est vous qui m'avez appelé ici, accidentellement ou non, mais c'est vraiment pas mal, vous vous rendez compte du potentiel ?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sachiko Narazyl
Aubergiste
avatar

Peuple : Métisse humaine, Mornienne et Esgaléenne
Second(s) Métier(s) : Mage
Localisation : J'espère que ce n'est pas trop épicé ?
Nombre de messages : 59
Date d'inscription : 10/12/2006

MessageSujet: Re: Archives   Jeu 1 Mai - 11:19

Sachiko le regarda pendant qu'il comptait en se demandant ce qui prenait autant de temps. Elle éclata de rires quand il émit l'observation qu'elle avait du potentiel.
-Je le sais, je suis une fey, j'ai des dons naturels. Et en tant qu'une des personnes à la tête de la guilde du mana, je me dois d'avoir un minimum de... potentiel. Je sais pas exactement comment vous avez fini par atterir ici, mais je crois que c'est de ma faute, et qu'il y a eu une interférence.

L'aubergiste se releva, époussetant ses genoux, et sa petite robe noire. Elle remit en place le serre tête, et tendit la main à l'homme encore assis par terre. Encore amusée et un peu gênée Sachiko se gratta la tête.
- Oubliez ce que j'ai dis tout à l'heure, j'ai tendance à être souvent comme ça, euh... Vous vous appelez comment ?
La fey faisait preuve d'imprudence comme jamais, mais le fait qu'il ait signalé son potentiel, montrait qu'il n'était pas là pour lui chercher des noises, puisqu'il ne la connaissait pas, tout assassin connaissait le nom de sa victime.
Elle resterait prudente dans une certaine mesure. Mais quelqu'un qu'elle avait ammené ici par erreur, parce qu'elle pensait encore à un amour idyllique, et qu'elle s'était coupée à ce moment là... il avait dû y avoir interaction avec autre chose, la cicatrice sur le bras, avait peut être un rôle là dedans. Et même si elle en avait un, ça resterait quasi-inexplicable quand même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jacob
Mage
avatar

Peuple : Métis elfe-versipellis
Localisation : Avec une super patronne.. Héhé
Nombre de messages : 138
Date d'inscription : 30/04/2007

MessageSujet: Re: Archives   Jeu 1 Mai - 16:03

Jacob prit la main secourablement tendue et se releva, époussetant l'arrière de son pantalon. Il avait faillit viré au rouge quand elle avait rit pour dire que c'était normal du point de vue de ses origines et de la guilde qu'elle dirigeait. L'homme s'était sentit un peu bête. Ainsi cette aubergiste était une fey, qui plus ai elle dirigeait la guilde du mana, une puissante organisation de magiciens, tout s'expliquait. En tout cas, il aurait pu attérir dans un endroit pire qu'ici. Et en moins bonne compagnie.

-Je m'appelle Jacob Lazarus. Désolé de ne pas m'être présenté avant, le choc et tout... Enfin. Ca n'est pas grave, pour la... "Téléportation" inopinée, vous ne pouviez pas savoir, ce serait plutôt à moi de m'excuser pour vous déranger à cette heure...

Il se gratta à son tour l'arrière de la tête. Il était tard, et en plus il commençait à avoir faim. Il pensa subitement à Tragedied et à Breich qui devaient l'attendre devant la boutique... Et bien, elles devraient se débrouiller sans lui malheureusement, à moins qu'il arrive à les retrouver à Fendassë.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Archives

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Noblesse du Poitou (Archives)
» Peines Alternatives : Procédures et déroulement (Archives)
» [archives] Scénario I : L'oiseau de feu
» Archives judiciaires
» Archives Plume Sagace
Page 2 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Inwilis :: Les Royaumes du Sud-Ouest :: Royaume de Nargoryth :: Nargoryth des Cavernes :: La Racine Rouge-
Sauter vers: