AccueilPortailGalerieFAQS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Archives

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
Uranach
Samildanach
avatar

Peuple : Sidhe
Second(s) Métier(s) : Guerrier, ancien dragonnier
Nombre de messages : 18
Localisation : Porté par les vents de l'Orage
Date d'inscription : 02/10/2006

MessageSujet: Archives   Lun 14 Mai - 17:20

Liam abaissa sa capuche. Il avait coupé ses cheveux longs, optant pour une coupe courte, même si les gens avaient oublié son visage, il ne pouvait pas se permettre de prendre un risque.
Surtout ici, il connaissait bien l'aubergiste, mais il avait vieilli, et cela faisait tant de siècles, qu'elle ne devrait pas le reconnaitre. Il avait faim, il réapprenait à vivre, et c'est seulement quand ses jambes avaient tremblé et quand un vertige l'avait saisi qu'il avait pris conscience de sa faim.

C'est d'un pas un peu faiblard qu'il se dirigea vers une table près d'une fenêtre, et près d'une des deux grandes cheminées. Il posa ses capes sur le dossier d'un fauteuil en velour rouge profond, garni de plaid et de coussins, qui l'avait attiré tout de suite. Il soupira, la chaleur lui revenait, et il sentait le froid de ses joues et du bout de son nez. Il eut un léger sourire, et huma les parfums de cuisine qui flottaient dans l'air. Liam regarda un peu autour, l'endroit était toujours aussi agréable, faisant plus salon que salle de restaurant avec le bruit des conversations des autres clients, et les rires, avec un fond de musique, mais c'était chaleureux, et il avait besoin de réconfort. Il partait pour le chercher, il devait le trouver, où qu'il soit.
Il prit délicatement un des menus posés sur la petite table rond à laquelle il était installé, il dévoila ainsi par son geste, le vase qui contenait les fleurs aux couleurs chatoyantes. Il aimait ses couleurs, elles lui rappelaient Exarcan, avec une pointe de douleur, mais elles le lui rappelaient, et c'était tout ce qui comptait, se souvenir. Liam posa son regard sur la carte. Il choisit rapidement, une petite marmitte de viandes et des petits légumes, avec épices, et du riz cantonnais...
Il attendit que l'aubergiste vienne, Ama s'il se souvenait bien...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sachiko Narazyl
Aubergiste
avatar

Peuple : Métisse humaine, Mornienne et Esgaléenne
Second(s) Métier(s) : Mage
Nombre de messages : 59
Localisation : J'espère que ce n'est pas trop épicé ?
Date d'inscription : 10/12/2006

MessageSujet: Re: Archives   Jeu 17 Mai - 22:24

Sachiko sortit de la cuisine avec deux plateaux en équilibre, un dans chaque main, il y avait du monde ce soir. Elle fit signe à la femme qui venait de s'assoir au comptoire qu'elle arrivait.
Elle déambula habilement et gracieusement, avec un lèger mouvement de hanches.
Elle posa habilement un plateau à une table ronde occupée par un couple de cheminants, et le deuxième à coté d'autres plateaux sur une table rectangulaire occupées par une dizaine de personnes. Sachiko se dirigea vers un homme aux cheveux noirs qu'elle n'avait pas vu avant qu'elle parte dans la cuisine, elle s'approcha en souriant.
-Bien le bonsoir, qu'est ce que ça sera ? demanda-t-elle aimablement d'une voix mélodieuse.

Elle s'était inclinée légèrement en tirant sur sa robe courte, sa tresse rousse était tombé sur son épaule gauche, et elle s'était relevée pour poser sa question. Elle attendit la réponse de l'homme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Archives   Dim 20 Mai - 22:11

Cela faisait bientôt trois mois qu’il s’était glissé d’entre les doigts malicieux de son créateur, Belle Morte.

Ces terres lui étaient inconnues mais il préférait ça à rester avec sa créatrice. Mais même avec la distance qui les séparait et même avec ses barrières mentales les plus puissantes, elle pouvait lui rendre la vie difficile si elle le désirait.

Il espèrerait tellement qu'elle ne se mettrait pas en chasse, mais si les espérances peuvent être futiles en voilà bien une. La seule chose qu’il pouvait espérer, c'était que son nouveau statut de Maître Vampire l'aide à devenir assez puissant pour qu'elle lui fiche la paix.

Il laissa son cheval dans les écuries de la ville, la nuit était déjà bien noire et il tombait quelques gouttes de pluie. Resserrant sa cape, il se rassurait que sa capuche cachait bien mon visage et passa discrètement une main gantée sur l'un de ses guns, caché dans les replis de sa cape, pour se rassurer.

Il marcha quelques temps mais trouva finalement un auberge pour passer au moins une nuit dans un lit. Eh oui même les vampires aiment leur comfort ! Eh puis il en avait ras le bol de dormir sur de l'herbe.

Il poussa la porte de La Racine Rouge et entra.
Revenir en haut Aller en bas
Uranach
Samildanach
avatar

Peuple : Sidhe
Second(s) Métier(s) : Guerrier, ancien dragonnier
Nombre de messages : 18
Localisation : Porté par les vents de l'Orage
Date d'inscription : 02/10/2006

MessageSujet: Re: Archives   Dim 20 Mai - 23:27

Liam fut surpris, ce n'était plus Ama, mais elle lui ressemblait, sa fille sans doutes. Il sourit aimablement, elle était mignone.
-Une petite marmitte de viandes et des petits légumes, avec épices, et du riz cantonnais... s'il vous plait mademoiselle, fit-il plaisament avant d'ajouter, et un petit pichet de vin s'il vous plait.

Il reposa le menu, et jetta un oeil autour de lui, rapidement. Une femme à l'aura très forte, emprunte de tristesse et marquée de douleur, une andaine, et un... vampire.
Un rictus de dégout passa vaguement sur son visage, ce n'était pas un vampire orignaire d'Inwilis, ça se sentait tout de suite. Il reporta son regard sur l'aubergiste.
-Ah euh, désolé, une part d'un gateau quelconque pour dessert, mais pas de poires s'il vous plait, reprit-il souriant sur un ton plutot joyeux, je peux connaitre vôtre nom ? Il me semblait que cette auberge avait pour propriétaire Ama Mitsomi ? Non ? Vous êtes sa fille ?

Il posait des questions qui pouvait le trahir, mais il n'était pas le seul à être très vieux en Inwilis.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sachiko Narazyl
Aubergiste
avatar

Peuple : Métisse humaine, Mornienne et Esgaléenne
Second(s) Métier(s) : Mage
Nombre de messages : 59
Localisation : J'espère que ce n'est pas trop épicé ?
Date d'inscription : 10/12/2006

MessageSujet: Re: Archives   Lun 21 Mai - 22:09

Sachiko fut surprise, il connaissait sa grand mère. Elle sourit largement, quelqu'un qui connaissait sa grand-mère méritait sa confiance.
-Ama était ma grand-mère monsieur, je suis donc sa petite fille, répondit-elle enthousiaste, je vous apporte vôtre dîner, je ne reste pas pour discuter, j'ai d'autres clients.

Elle lui sourit, et se dirigea à grand pas vers la femme assise au comptoire. Elle adressa un salut à l'homme qui venait d'entrer, un vampire, mais ça ne serait pas pire que les harpies avec des bonnets péruviens...
-Bonsoir mademoiselle, qu'est ce que je vous sers ? demanda-t-elle souriante.

Sachiko était plutot contente, il y avait du monde ce soir, ça marchait bien, le temps n'était pas forcément très beau pour la saison, et les Cavernes étaient encore froides, son auberge était très prisée pour son confort, et pour son coté salon plutôt que taverne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Archives   Mar 29 Mai - 23:13

Fflur ne pu empêcher une grimace de dégoût de se former sur son visage. Toujours pareil. Les vampires étaient à chaque fois vus comme la peste dans ce monde. Bien sûr beaucoup de vampire faisait tout pour entretenir cette mauvaise réputation mais ce n'était pas une raison pour les mettre tous dans le même panier.

La jolie jeune femme à qui semblait appartenir cette auberge s'adressa à lui. Il allait répondre quand un être qui sentait le maléfice à plein nez boula dans la pièce. -snort- Typique. Réellement. Ca lui faisait penser à Kain, un des rivaux de Belle. Il regarda le petit ménage de l'étranger et roula ses yeux au ciel, adressant un léger sourire à la propriétaire.

"Je prendrais bien une bonne bouteille de cidre et votre plat du jour mademoiselle. Aussi, si vous avez une chambre de libre..."

Voilà c’est pas dur hein ? C’est pas difficile d'être poli et ça écorche même pas la bouche dites donc ! Fflur défit la broche de sa cape et s'installa à une table vide mais le dos au mur. Parfait, de cette façon il voyait la porte d'entrée. Il regarda l'interaction entre les deux jeunes femmes et l'être encapuchonné avec un léger sourire. Dans le fond de la salle il y avait un autre homme qui mangeait seul. Il rigola ouvertement devant les actions de la propriétaire qui semblait bien impressionante du coup. En même temps, ce type l'avait bien cherché.

Basculant sa chaise un peu en arrière pour regarder le spectacle, il croisa une jambe sous lui et retira ses gants avant de sortir sa boite à tabac de sa poche. Autant s'en rouler une en attendant. Et le mieux dans l'histoire, c'est que le tabac ne lui était même plus nocif.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Archives   Jeu 31 Mai - 13:40

[ suite de la foret des Ombres.. quelques mois plus tard.. ]

Interlude:

Depuis cet evenement dans la Foret des Ombres, Koyotsuki l'Invoqueur et Asmodeus, car tel était son nom, le cheminant s'etaient finallement rejoint et recherchaint désespérément une troisiemme voir même quatriemme personne susceptible de les rejoindre dans leur futur assaut de la tour d'asphalte..

En chemin, ils avaient eu le tempsd discuter, et même si ils n'etaient pas devenu les meilleurs amis du monde, une certaine confiance mutuelle était née, et celle-ci se décuplait en combat..

Koyo avait expliqué au Sanguin ses intentions et surtout son but final.. la tour d'asphalte ne serait donc qu'une étape dans son plan..
______________


Koyo arriva devant l'auberge et voulu pousser la porte.. mais celle-ci etait enfoncé et se trouvait plus loin dans l'auberge elle même. Il avanca jusqu'a l'entrée et se retrouva nez a nez avec 3 personnes en position pour combattre.. 2 personnes et un loup plus exactement..

C'est alors que Koyo, d'abord surpris, se detendit et se mit a rire, un peu d'action ? il n'attendait que ça..
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Archives   Jeu 31 Mai - 14:16

Le temps avait passé... Les deux voyageurs avait fait cap vers Nargothrond dès qu'ils était sortis de la mélasse qu’était la forêt des ombres… Les paysages avait défilés… Les cadavres aussi. Ainsi avait-ils creusé un sillon sanglant dans les terres d’Erermorn. Bien que la liste des victime ne cessait de croître, celle des alliés potentiels stagnait inlassablement… Il étaient seuls, et la tour d’Asphalte n’était pas un objectif dénué de difficultés, il allait sans dire.

Leurs pas les conduisit devant une auberge, l’enseigne grincent sous le vent.
La porte avait été défoncée. Il se dévisagèrent d’un air curieux et entrèrent…
Deux combattant se faisaient face. L’un était engoncé dans une ample cape noire dont la capuche cachait ses traits, l’autre était une femme… Un agiel dans la main… Serais-ce une des faiseuse de souffrance ? Un loup se tenait a ses coté…

Le rire de son compagnon de route le gagna… Les voyages était si ennuyeux… Ce spectacle n’en serait que plus divertissant… une fois son gosier humecté… Il traversa la salle, puis s’adossant au comptoir en attrapant une fin de verre, il attendait… la suite viendrait d’elle même… L’homme en noire dégageait une étrange aura, la Mord Sith, toute attelée a sa tache, émanait son envie de tuer, presque palpable, tandis que le loup ne semblait pas des plus normal non plus…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Archives   Jeu 31 Mai - 15:31

Iris voulait se lancer sur l'homme, lui faire connaître le goût et l'odeur de son propre sang. Et l'Agiel battant à son poing ne faisait qu'accroître cette envie.

Pourtant, c'est avec son habituel sourire malicieux aux lèvres qu'elle se détourna de sa victime et, écartant une fois encore une de ses mèches argentée, se rassit.
Le cuir rouge retrouva sa place quasi-instantanément, tandis que la Mord-Sith, après avoir bu une gorgée de son breuvage quelque peu refroidit, lança d'une voix ironique ;
- Monsieur, tout le plaisir de vous avoir rencontrer est pour moi.

Ses yeux se posèrent sur les deux hommes, et, laissant son timide sourire reprendre place à ses lèvres, la jeune femme laissa ses yeux vagabonder sur la louve d'ébène, sur l'aubergiste et son étrange arme, sur les deux récents arrivants.
Pas un instant elle ne posa son regard sur le Mage. Avec le sort tenté à son encontre, c'est sans peine qu'elle le localisait désormais.
Revenir en haut Aller en bas
Sachiko Narazyl
Aubergiste
avatar

Peuple : Métisse humaine, Mornienne et Esgaléenne
Second(s) Métier(s) : Mage
Nombre de messages : 59
Localisation : J'espère que ce n'est pas trop épicé ?
Date d'inscription : 10/12/2006

MessageSujet: Re: Archives   Jeu 31 Mai - 19:20

Sachiko soupira. Elle se relâcha et se détourna. Le bâton disparu d'un seul coup. Elle regarda les nouveaux.
C'était un vrai défilé de gens plus que bizarre. Mais à Nargothrond, personne n'était montré du doigt parce qu'il était différent. Avec un roi thieffelin, c'était difficilement concevable. La petite aubergiste trottina joyeusement, en murmurant ce qui ressemblait à une chanson. La porte qui avait été défoncée, et qui avait cassé du mobilier, se leva toute seule, et regagna ses gonds, empêchant le vent d'entrer. Elle continua de marcher dans la salle, les meubles de bois reprenaient un aspect normal, et elle remettait en place à la main ce qui pouvait l'être. Elle se désola pour ses clients, qui attendaient leurs repas. Sachiko regarda encore une fois les deux individus plantés dans le mitant de la pièce, et leurs sourit doucement. Avec un calme olympien, elle gagna la cuisine. Il avait suffit qu'elle se rappelle les principes de Nargothrond, et puis, si elle utilisait ses pouvoirs ici, elle risquait de tout dévaster.

La cuisine pièce circulaire et vaste, avec un sol en carrelage, d'où sortaient comme des tours, des fours ronds. Le long des murs se dressaient des tables longues, avec des caisses et boites pleines de vivres en dessous, et des placards suivaient le chemin des tables, accrochés en hauteur sur les murs. Sachiko souleva quelques couvercles, regardant les contenus des marmittes, casseroles et plats. Elle sourit, humant les odeurs qui s'en dégageaient. Attrapant un immense plateau rectangulaire, elle le posa sur une des tables. Avec rapidité et dextérité, l'aubergiste remplis plusieurs petits plats ovales, posa des cruches ouvragées des boissons demandées, en revenant brièvement dans la salle. Elle ressortit en suite, tenant le large plateau d'une main.
Elle se dirigea vers l'homme qui connaissait sa grand-mère. Elle déposa ses plats, et lui souhaita un bon appétit, elle fit de même pour le vampire, et en suite pour la mord-sîth.
Le plat de jour était composé d'une soupe assez complète, champignons noirs croquants, petites pâtes, petits dés de jambons, morceaux de carrottes en fines et petites lamelles, avec un bouillon épicé. Elle s'accompagnait de sorte de deux beignets assez imposant, fait de galette de riz blanc, à peine écrasé, et fourré de plusieurs viandes, soja et petits légumes, une petite coupelle de sauce soja était posée à coté.
Sachiko reposa son plateau dans la cuisine. Et passant derrière le bar, elle se planta devant l'homme encapuchonné, et lui retira son verre et la bouteille, sans un mot.
Elle se détourna et s'adressa aux deux nouveaux, un drow et quelqu'un d'un peuple non indentifié.
- Bienvenue à vous, si vous voulez bien vous installer, les menus sont sur les tables, vous n'avez qu'à choisir et m'appeler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Archives   Jeu 31 Mai - 20:21

Se balançant en arrière sur sa chaise, tout en se roulant sa cigarette, Fflur gardait quand même un oeil ouvert, mais les choses semblèrent se calmer. Les deux nouveaux arrivants encore dans l'embrasure de la porte l’intriguaient. Comme l'être encapuchonné, une aura de noirceur les suivait sa se sentait dans l'air.

La petite propriétaire semblait décidément embêtée par tout ce remue-ménage mais se tint digne et disparu dans la cuisine. Claquant des doigts il fit apparaître une petite flamme dans le creux de sa main et alluma sa cigarette. C'est sûr qu'un vampire qui fume ça peut paraître bizarre mais bon, tout le monde à besoin d'un hobby...

La petite aubergiste revint avec sa commande et il la remercia avec un sourire. Ca faisait longtemps qu'il n'avait pas mangé épicé et ses papilles frétillèrent, c'était trop bon ! Et le cidre était excellent.

Balançant sa chaise en arrière son esprit vogua un peu, sortant un pièce d'or de sa poche il la fit rouler sur le dessus de ses doigts distraitement.

Belle Morte devait être à sa recherche c'était certain et il devait absolument construire une base de force qui le rendrait encore plus puissant de façon à ce qu'au moins elle hésite. Le seul moyen c'était de lier sa vie à celle d'un autre être, un serviteur humain ou un lycanthrope. Au mieux les deux mais il ne pouvait pas se permettre de commettre une erreur dans ses choix. Le lien était impossible à briser, seul la mort de l'un ou l'autre le permettrait et encore, si l'un mourrait l'autre le suivrait dans la tombe... Mmmm, il n'était qu'un jeune maître, il devait bien y avoir un moyen.

Faisant tournoyer la pièce en l'air, il laissa inspecta la salle.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Archives   Sam 2 Juin - 15:12

- Et bien, sincèrement... Je ne sais pas vraiment, lui répondit Iris, dont l'envie de s'arrêter quelques temps, ici ou ailleurs, la tiraillait de plus en plus régulièrement.

Voyant sa Soeur remettre en place une de ses mèches, la jeune Mord-Sith laissa échapper un petit rire cristallin, se cachant les lèvres d'une main.
Les yeux brillants de leurs malice coutumière, elle se reprit, arborant tout de même un sourire mutin.
- Excusez-moi, Callisto, mais j'ai l'intime impression de voir mon reflet batailler contre ces mèches ; A la différence peut-être que les votre sont plus foncées, et les miennes plus nombreuses à s'écarter du lot.
Approchant une main du visage de sa compagne Mord-Sith, elle recoiffa d'un geste expert une de ses dites mèches.
Ca ne vous dérange pas si je vous touche, j'espère ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Archives   Sam 2 Juin - 19:17

Callisto sourit à la remarque de sa Soeur et la laissa ensuite remettre en place ses mèches rebelles avec une douceur qui ne l'étonna pas vraiment, la Mord-Sith se rendit compte que le contact de ses consoeurs lui avait manquait, elle sourit à sa jeune compagne et lui prit les mains
_Ca ne me dérange pas du tout...au contraire !

L'andaine baissa la tête perdu dans ses réfléxions, elle hésita longtemps avant de continuer
_Moi, je compte me rendre dans le nord je m'y installerais surement, je ne peux en aucun cas rester ici, c'est trop dangereux pour moi ! Callisto regarda sa Soeur les yeux brillants.

Le voyage aussi serait surement trés dangereux, enfin,.. Callisto espérait que Marquise se contenterait de la mort du fou et de Marluxia mais il lui fallait fuir quand même . La Mord-Sith eut un pincement au coeur, elle pourrait lui demander de l'accompagner, la perte de ses anciens compagnons en serait soulagée, non elle ne pouvait pas, si Iris venait avec elle, elle serait elle aussi en danger, elle serra un peu plus fort les mains de sa Soeur puis les relacha doucement . Elle essaya de cacher sa peur derrière un sourire
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Archives   Dim 3 Juin - 10:02

Iris, ses mains dans celles de sa Soeur, lui sourit, comme son père lui souriait auparavant ; D'un sourire assurant que tout se passerait bien, tentant de réconforter la Mord-Sith d'un mal qu'elle ne connaissait pas.

- Ma Soeur ; Je compte passer la nuit ici, finalement. Peut-être pourriez-vous la passer avec-moi ? la questionna-t-elle, espérant sincèrement que sa compagne resterait.
La Mord-Sith s'était, malgré le peu de temps passé en sa compagnie, prise d'affection pour Callisto, et elle était bien tentée de le lui montrer.

Rare étaient les Soeurs à rester en sa compagnie, généralement ces dernières ne l'appréciant guère, du fait de son exil de la cour Mord-Sith depuis toute jeune.

Libérant une main de celles de sa contemporaine, elle la glissa dans une fente, plus qu'une poche du fait de son étroitesse, de ses habits et en retira une pièce dorée.
Elle la posa sur le comptoir et, à l'arrivée de l'aubergiste, demanda, haussant un sourcil interrogateur à l'égard de sa Soeur, à payer leur consommations et à avoir, si l'auberge n'était pas pleine, une chambre à lit double.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Archives   Dim 3 Juin - 14:40

Callisto contemplais les yeux de sa Soeur, elle était comme subjuguée par ce regard si intense, il y avait quelque chose de rassurant mais aussi de la malice.
La Mord-Sith n'avait pas vraiment envie de quitter sa compagne mais il lui faudrait tout de même partir le lendemain à l'aube. A la proposistion d'Iris Callisto n'hésita pas longtemps, la compagnie lui avait manquait et elle comptait bien profiter de celle qu'elle avait, surtout celle d'une femme comme elle, les yeux pétillants elle s'approcha de la Mord-Sith et lui chuchota doucement à l'oreille
_Passer la nuit avec vous me détenderais surement et me ferais oublier mes problèmes actuels, j'accepte avec plaisir ma Soeur !

Callisto sortit également une pièce de sa bourse pour payer le repas, au haussement de sourcil de sa compagne, Callisto lui répondit par un clin-d'oeil .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Archives   Dim 3 Juin - 23:19

Une certaine deception vint a secouer Asmodeus... Le divertissement s'est arreté plus tôt que prevus, laissant l'homme en noir sans réaction.
Dommage.
Il prit une rasade du breuvage que contenait son verre. Amer. Il reposa le recipient, regretant les longs crus d'Iwerin.
Il parcourut la salle d'un regard vide. Ici et là, quelques clients le nez dans leur pintes, les yeux fuyants. Personne ne cherchait d'ennuis et tous semblaient facinés par la contemplation de leurs pieds.
Le loup s'était revelé comme étant un andain. La clientele exotique ne manquait pas. Une autre faiseuse de douleur.
Son atention se reporta vers un homme caché deriere le panache de fumée grisatre que générait sa cigarette...
Le teint pâle... trop pâle...
Il designa l'individu a son acolyte invoqueur.
_Lui...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Archives   Mar 5 Juin - 16:20

[ Isil, j'attendais que tu réponde, de peur de m'arroger - encore - le rôle de ton personnage... Mais si ça ne te dérange pas, je passe outre ^^ ]


Au clin d'oeil de sa Soeur, Iris lui reprit les mains entre les siennes d'un geste doux et, contournant le bar où elles étaient assises, commença l'ascension du grand escalier, Callisto à ses côtés.

La Mord-Sith fredonnait un air du bout des lèvres, chant de rythme festif mais lui laissant toujours une impression de tristesse mêlée d'une envie d'avancer, elle ne savait pourquoi ; Les paroles étaient d'une langue lointaine, qu'elle ne comprenait que par bribes, mais l'effet était tout du même là.

Aprendimos a quererte
Desde la histórica altura
Donde el sol de tu bravura
Le puso un cerco a la muerte


S'arrêtant devant la porte indiquée par l'aubergiste, elle lâcha quelques secondes la main de son amie et ouvrit la porte.
Elle y entra, son sourire mutin lui étant revenu, et la lueur amusée brillant de nouveau dans ses yeux.


[ Suite dans un autre sujet dédié à la chambre en question. ]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Archives   Mar 5 Juin - 16:38

S'étant lassé Fflur avait posé la pièce d'or sur la table et avait ressorti sa tabatière. Il lui restait une demi bouteille de Cidre autant la finir. Il se roula une nouvelle cigarette.

L'allumant en faisant réapparaître la petite boule de flammes et se servit un verre de cidre et scanna la salle. Les deux Mord Sîth aux comptoirs discutaient comme de vieilles amies, ce qu'il savait qu'elles n'étaient pas vu leur conversation. Il exhala un gros nuage de fumée par le nez et leva sa chope pour boire mais s'arrêta dans son geste. Un des deux inconnus venait de le désigner, le pointant à son compagnon.

Même de l'autre bout de la salle, il entendait parfaitement ce qu'ils disaient et dans l'air flottait...de la curiosité ?

Il leva son verre et les salua d'un hochement de tête avant de boire. Hum, peut-être, peut-être.... Il désigna les deux places face à lui du menton et avec un sourcil levé. Les places exposait les dos aux autres clients c'était d'ailleurs pourquoi il s'était mis dos au mur mais de toute façon la tension dans l'auberge était retombée et les deux Mord Sîth disparaissaient par les escaliers.
Revenir en haut Aller en bas
Uranach
Samildanach
avatar

Peuple : Sidhe
Second(s) Métier(s) : Guerrier, ancien dragonnier
Nombre de messages : 18
Localisation : Porté par les vents de l'Orage
Date d'inscription : 02/10/2006

MessageSujet: Re: Archives   Jeu 7 Juin - 19:23

Liam avait regardé l'échange entre ce personnage qu'il trouvait grossier, et les trois femmes qui l'avaient joliement alpagué. Il avait sourit quand l'aubergiste si douce et si gentille avait sortit son arc.
Une brownie doublée d'une dryade, interressant.
L'ancien dragonnier regarda les deux autres entrer, puis l'aubergiste le servit. Il la remercia, et lui donna quelques pièces pour la payer.
Il attaqua son repas, c'était chaud, et délicieux. Il mangea doucement, savourant, chaque bouchée, retrouvant ses goûts perdus sur ses papilles qui frémissaient de plaisir. Il se sentait vivant, et non plus un monstre, ni même une bête sauvage se nourrissant de viande crue, fraichement tuée, ou sur des charognes.
Juste avant qu'il ne se réveille complétement, et qu'il regagne la ville qui avait entrainé sa chute, avant de partir pour la ville qui lui avait donné une seconde chance, Cemenwin. Et il l'avait vu, et il avait ressenti cette chose bizarre, que l'on appelle sentiments. Il avait voulu le retrouver en suite, c'était la clef pour se souvenir définitevement, il le sentait, et maintenant, il allait le rejoindre. C'était plus fort que n'importe quoi, il se souviendrait pourquoi une fois devant lui. Liam le savait, et c'était ancré profondément dans son âme déchirée...
Ses yeux suivaient les mouvements dans l'auberge, les deux mord-sîths étaient parties pour des retrouvailles, et les deux hommes venaient d'être invités par le vampire.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Archives   Dim 10 Juin - 19:23

Umbra entra dans la salle. Il était déguisé en homme normal, le teint basané. Il avait les yeux vert forêt. En entrant, il avait un grand sourir de satisfaction d'un homme qui a tout juste terminé un sal bouleau. Il promena son regard dans la salle pour voir qui était présent. Puis, il alla s'asseoir à une table. L'aubergiste vint lui demander si il prendrait quelque chose a manger. Il cligna des yeux et son iris devint rouge. Il répondit à l'aubergiste:

- Un stake saignant et une chope de bière!

Puis, il eut un spasme et ces yeux redevinrent vert. Il corrigea donc:

- pardonnez moi, de la viande bien cuite, et un verre d'eau s'il vous plait.

Il lui fit un grand sourire.
Revenir en haut Aller en bas
Sachiko Narazyl
Aubergiste
avatar

Peuple : Métisse humaine, Mornienne et Esgaléenne
Second(s) Métier(s) : Mage
Nombre de messages : 59
Localisation : J'espère que ce n'est pas trop épicé ?
Date d'inscription : 10/12/2006

MessageSujet: Re: Archives   Mar 12 Juin - 15:42

Sachiko avait accouru auprès de l'arrivant, s'était inclinée, et avait attendu la commande après l'avoir salué. Elle s'était relevée, et avait été un peu surprise quand les yeux verts de l'étranger passèrent aux rouges, mais elle ne s'en formalisa pas, elle avait l'habitude des métamorphes, les sil'uras passaient de temps en temps. Et puis après un type sombre qui détruit les portes pour entrer, elle était un peu blasée.

-Aye ! Je vous apporte ça tout de suite !

La fey passa rapidement en cuisine, et découpa un morceau de steak saignant sur l'énorme quartier de viande qui tournait doucement. Elle le passa sur une poêle jusqu'à ce qu'il soit bien cuit, sans être de la semelle. Elle ajouta une poignée de pomme de terres découpées en petits morceaux cuites dans du beurre, au steak dans l'assiette où elle l'avait mis. Elle sortit de la cuisine, attrapant des couverts au passage. Sachiko déposa l'assiette en face de l'homme aux yeux changeant, et se retournant, elle attrapa un verre, et une cruche, qu'elle rempli d'eau, avant de servir son client.
-Bon appétit !
L'aubergiste s'inclina dans un sourire très doux, avant d'aller débarasser les places qu'occupaient les mord-sîths.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Archives   Mar 12 Juin - 17:22

Koyotsuki ne cessait de balayer la piece du regard, toujours aussi alerte que dans la foret, cette sensation lui collait a la peaux depuis ce qu'il s'etait passé..

C'est la que Asmodeus lui montra une personne au fond de cette Auberge..
Koyo le fixa ouvertement, il le trouvait assez etrange, mais surtout... comment dire... intrigant...

Lui... intrigant.. a quoi tu penses en faisant une tête pareille ?

Koyo remarqua enfin que l'etranger au teint livide leur faisait signe d vnir s'assoir..

Il hesita quelques seconde, fit deux pas, puit s'arreta, il attendait le Cheminant..
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Archives   Mer 13 Juin - 1:53

Au début de la soirée, yes yeux d'Umbra était redevenu rouge flamboyant. Après huit chopes de bières, le Drow commencait à ce demander si William allait s'en tirer tout seul. Oui, il lui avait fait une bonne distraction pour entrer, mais pour sortir du chateau, c'était toute une autre paire de manches!

Donc il continua a faire ce qu'on lui avait demander, c'est a dire, attendre le retour de l'autre homme. Et pourquoi de pas en profiter pour boire un peu d'alcool par la même occasion!

12eme chope de bière, et il n'était toujours pas là. étrange, il avait pourtant précisé: le temps de six bières et je serai revenu. William et Umbra avaient trouvé une manière bien a eux de mettre une mesure dans le tems, par chope de bière.

26eme chope de bière, toujours pas là. Il se leva donc et paya grassement la propriétaire de l'établissement. Après cela, il quitta L'endroit d'une démarche des plus normal.

Mais, dehors dans la rue, c'est quand ces yeux devinrent bleu qu'il constata véritablement la quantité d'alcool qu'il avait ingurgité. Aussitôt que ces yeux virèrent au bleu, il s'éffondra sur le sol. Soul comme un Polonais. Mais dès que ces iris prirent une couleur plus jaunarte, il se releva et partit les pensées claires...
Revenir en haut Aller en bas
Sachiko Narazyl
Aubergiste
avatar

Peuple : Métisse humaine, Mornienne et Esgaléenne
Second(s) Métier(s) : Mage
Nombre de messages : 59
Localisation : J'espère que ce n'est pas trop épicé ?
Date d'inscription : 10/12/2006

MessageSujet: Re: Archives   Mar 26 Juin - 14:37

Sachiko débarassa la table du drow tout en souriant, ça promettait s'il descendait à Cemenwin. Mais il avait eu l'air inquiet. S'il y avait du grabuge, elle serait avertie par les gens de la Guilde. Elle savait déjà qu'à Chateau Rhal, une mord-sîth était morte de la main de son frère, après la raison était encore obscure. Mais tout fini par se savoir à Cemenwin, et ça, personne ne pouvait rien n'y faire. C'était comme cette histoire de Samildanach et de Sceaux...
Mais pour l'instant, ils se devaient tous, de patienter jusqu'à ce qu'il y ait du nouveau, et trier les véritables informations des spéculations et rumeurs. Le passage du drow avait vider le tonneau de bière. Sachiko se rendit dans la réserve pour en prendre un autre. Elle remplaça donc le fu vide par le plein, et remporta le premier dans la réserve. La fey le redonnerait à son fournisseur, il appréciait qu'elle lui rende une fois vide, ça lui évitait d'en acheter, et ça l'arrangeait elle, puisqu'il lui faisait des prix sur ses chargements, quelque soit le produit. Elle regarda dans la salle, personne en vue, elle avait un peu de temps.
Sachiko retourna au près de l'homme qui connaissait sa grand-mère, elle s'installa en face de lui.
-Excusez moi, mais comme vous êtes seul, j'ai pensé qu'un peu de compagnie ne nous ferait pas de mal, expliqua-t-elle en souriant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Uranach
Samildanach
avatar

Peuple : Sidhe
Second(s) Métier(s) : Guerrier, ancien dragonnier
Nombre de messages : 18
Localisation : Porté par les vents de l'Orage
Date d'inscription : 02/10/2006

MessageSujet: Re: Archives   Mer 25 Juil - 18:39

Liam regarda l'aubergiste, une réplique cassante faillit sortir de sa bouche, il n'aimait pas particulièrement qu'on s'installe ainsi, surtant quand il était perdu dans ses pensées. Il repoussa son assiette vide, et empila les petits plats ovales, vides eux aussi, tout en répondant avec un léger sourire, et si...
-Bien sûr, et les clients ne se bousculent pas, fit-il sur le ton de la conversation, je me demandais si, vous auriez vu un homme aux cheveux chatains, et aux yeux dorés, de la même taille que moi, par ici ? Je l'ai rencontré à Cemenwin, et malheureusement, je l'ai loupé le jour de son départ, j'aimerais le retrouver, je sais qu'il se dirigeait pour prendre la mer à Fendassë, mais j'aimerais savoir si cela fait longtemps qu'il est déjà venu ici... Je vous en serais reconnaissant.

Il passa une main dans ses cheveux noirs, découvrant brièvement son front, avant de les laisser retomber dessus. Il se calla dans le dossier de sa chaise, et sourit doucement à l'aubergiste.




Dernière édition par le Dim 29 Juil - 21:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Archives

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Noblesse du Poitou (Archives)
» Peines Alternatives : Procédures et déroulement (Archives)
» [archives] Scénario I : L'oiseau de feu
» Archives judiciaires
» Archives Plume Sagace
Page 1 sur 7Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Inwilis :: Les Royaumes du Sud-Ouest :: Royaume de Nargoryth :: Nargoryth des Cavernes :: La Racine Rouge-
Sauter vers: