AccueilPortailGalerieFAQS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Débarquement.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Funérailles
Samildanach
avatar

Nombre de messages : 66
Date d'inscription : 20/04/2007

MessageSujet: Débarquement.   Mar 16 Oct - 11:57

La traversée jusy'à Iskandar s'était faite sans encombres. Pas d'attaque de pirate des sables, ou de problème moteur. Ils avaient, avec Elhenya, passé une grande partie du voyage dans leurs cabines respectives. Ils avaient partagés quelques fois leur soirée, mais ni lui, ni elle n'avait parlé de leur passé ou demandé à l'autre ce qu'il en était de son passé -Par respect ou par crainte de devoir raconter son passé ? Peut-être pour les deux-, ils avaient surtout échangé sur des choses essentielles. Où ils allaient, ce qu'ils allaient faire, ce qu'ils ouhaitaient manger. Funéailles pour sa part vait dit qu'il devait retrouver quelqu'un dans le sud, quelqu'un d'important, et qu'il ne dérogerait pas à la retrouver. C'était là sa mission. Et elle pourrait l'accompagner le temps de l'accomplir, en retour, il lui proposait son aide pour ce qu'elle souhaitait.
En somme, elle l'aidait à retrouver sa Mission, et à l'emmener en lieu sur, et il rendrait la pareille. Un marché à double sens les arrangeant autant l'un que l'autre et leur offrant la sécurité de ne pas être seul.
Funérailles appréciait la compagnie de la jeune femme qui n'était pas du genre à se laisse marcher sur les pieds lorsqu'ils avaient quelques débats sur des sujets éparses, et il appréciait ce coté commun de leur personnalités qui était de ne pas trop questionner l'autre.

Le débarquement se fit dans le début de la soirée, et comme l'enbarquement, dans une sorte de brouhaha qui sans en avoir l'air était organisé.
Funérailles fit en sorte de s'écarter le plus rapidement possible de la foule, s'assurant que la jeune femme soit sur ses talons. Son oeil valide regarda alentour la ville qui était autour d'eux. Vivante, bruyante, colorée, et ce malgré l'heure, Iskandar était pour lui une découverte, cette jeune citée étant là depuis trop peu de temps à ses yeux pour qu'il l'eu traverser quand il sortait encore de chez lui afin d'escorter et de remplir diverses missions.
Regardant Elhenya, leur laissant à tout deux un moment de silence pendant lequel chacun observait la ville alentour, il n'ouvrit la bouche que lorsqu'il fut certain que la jeune dunpeal l'entendrait.

-Tâchons de trouver une auberge. Je crains que dormir dans les rues cette nuit ne soit une bonne idée, et un peu de nourriture serait la bienvenue.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Débarquement.   Jeu 25 Oct - 10:28

La traversée fut aussi calme que l’assassina d’un membre des Corvus pour Elhenya, et malgré les plaintes presque incessantes d’Alphegor à son égard, la Dunpeal apprécia le voyage. De discussions en discussions, parfois plus qu’animées entre Prétorius et elle, Elhenya avait finalement apprit à apprécier cet homme dont la mort semblait être la sœur. Une certaine austérité s’était installée dans sa cabine lors du voyage, due très certainement au fait que sa faux à lame pourpre avait été posée nonchalamment contre un mur.

La lame n’avait pas servie durant tout le voyage, les seuls hommes ayant eu la folie de s’approcher d’Elhenya durant son sommeil avaient eu la désagréable sensation de se faire déchiqueter de l’intérieur. Alphegor en tant qu’élémentaire de l’air ne ressentait aucunement le besoin de dormir, et donc, il se faisait un plaisir presque malsain à torturer les inconscients qui tentaient de toucher le corps immaculé d’Elhenya.

Pretorius lui expliqua les raisons de son voyage, ainsi que le fait qu’il devait amener sa « mission » comme il la nommait en sécurité. Peut importait réellement à Elhenya ce en quoi il s’agissait, mais comme l’homme le lui avait signifié, c’était donnant-donnant. Sans lui elle aurait finit par se perdre dans le Sud. De son côté, elle lui expliqua qu’elle aussi était à la recherche de quelqu’un, voir de quelque chose. Sans rentrer dans les détails, la jeune femme préférant rester large dans ses explications. Même s’ils commençaient à se connaître, Elhenya préférait éviter le sujet Corvus/Faiseurs…

Leur arrivée se fit sans soucis, un brouhaha immonde couvrant la moindre des paroles qu’ils auraient pu prononcer. Alphegor voletait autour d’Elhenya sous sa forme sphérique, voguant ça et là, lui indiquant parfois où se trouvait Prétorius. Tout autour d’eux se dévoilait une citée immense, colorée et décorée avec soin. Les bâtiments dardaient leurs pointes vers le ciel sombre de la nuit, narguant ainsi les créatures célestes de leur présence.


- Tâchons de trouver une auberge. Je crains que dormir dans les rues cette nuit ne soit une bonne idée, et un peu de nourriture serait la bienvenue.

Un léger sourire se dessina sur le visage de la Dunpeal. Manger. Rien que l’idée de se retrouver avec de la nourriture du sud l’aurait presque faite saliver. Néanmoins, elle ne laissa rien paraître. Son regard fouilla les alentours, et ce fut Alphegor qui lui indiqua un chemin.

— Suis-moi Pretorius. J’ai dans l’idée que nous trouverons une auberge au calme où nous pourront manger un morceau…

Ses pas la conduisirent dans les méandres de rues étroites, lézardant entre des bâtiments plus hauts les uns que les autres. Au bout d’une ruelle qui arborait presque fièrement ses mendiants et autres détrousseurs, flânait une auberge au nom bien moins sympathique qu’une autre. Sur la pancarte de bois qui pendait tout à côté de l’immense porte de chêne, tenue par des maillons de fer était écrit : « Taverne du Pigeon Egorgé ». Le dessin du dit animal à la tête tranché s’affichait sur cette même plaque.

*** Tu es sûr de toi Alphegor ? ***
*** Certain, ça pue le Corvus et la pourriture là dedans, ça ne m’étonnerais pas qu’on trouve quelque chose d’intéressant dans ce bouge…***

Elhenya pénétra en première dans l’auberge. Une forte odeur d’alcool frelaté et de transpiration se mêlaient à celle du sang séché. Elle s’attabla dans un coin un peu à l’écart des coupe-gorges, invitant Pretorius à la suivre. Posant ses coudes sur la table, la dunpeal posa sa tête sur ses poings liés, fixant Pretorius de son regard écarlate.

— Et si tu me parlais un peu plus de cette mission… Où doit-on aller ?

Une serveuse à la tenue plus que légère apparue à leurs côtés, et de sa voix presque enfantine prit leur commande. Dès que Pretorius passa la sienne elle retourna en direction des cuisines, tentant parfois en vain les mains baladeuses de certains clients.

*** Je vais faire un tour, histoire de voir où dormir cette nuit… Car je doute que le repas se termine sans histoires… ***

Alphegor disparu en traversant le mur extérieur. Elhenya connaissait l’omnipotence de l’élémentaire de l’air, et surtout, le fait que quoi qu’il dise, ça finissait forcément par arriver…
Revenir en haut Aller en bas
Funérailles
Samildanach
avatar

Nombre de messages : 66
Date d'inscription : 20/04/2007

MessageSujet: Re: Débarquement.   Sam 16 Mar - 15:25

Pretorius avait suivit sans broncher, Elhenya jusqu'à l'auberge que visiblement, elle connaissait. Les rues et ruelles empreintées n'étaient pas des plus accueillantes, mais cela allait étrangement de paire avec sa manière d'être et de se vêtir, autant que ça collait avec celle d'Elhenya. Les deux voyageurs étaient assortis à l'aspect de ruelles, et entre eux, même si l'ont pouvait devier qu'il n'étaient pas d'ici, les rayons d'Aélius n'ayant pas colorés leurs visages.
Il ne pu s'empêcher de sourire, ce qui se traduisit par un léger redressement du coté gauche de ses lèvres et de petites plissures sur le coin de son oeil. L'auberge n'était pas choisie pour sa beauté, sa tranquillité et sa qualité, ça se voyait. Elenhya y recherchait quelqu'un, ou bien le quelque chose dont elle avait parlé. Peu importait ce que ça pouvait être, ce qui était sur c'est que ça ne devait pas être raffiné, ou en tout cas recommandé. Elhenya choisi sa table, il s'installa alors avec elle et une serveuse courtement vêtue, s'approcha pour leur demander ce qu'ils voulaient, sans oublier de prendre une allure un peu agicheuse.

-Juste de l'eau, et des figues merci.

Portant son regard sur Elhenya, il songea que la dunpeal attirait plus l'oeil que la serveuse. Cette dernière était bien trop vulgaire à son goût peu vêtue, elle laissait bien trop voir et il n'y avait aucun suggestion possible. Elhenya elle, ressemblait plus, de visage et manière, aux jeunes femmes qu'il avait pu cotoyer dans les salons dans sa jeunesse.

-Ma mission, je dois la trouver moi même. Elle n'est pas au courant que je la cherche et ne vieindra pas à moi de son propre chef. Mais j'ai l'espoir de la trouver dans les environs. Comme toi de trouver quelque chose ici n'est-ce pas ?

Il ne s'attendait pas à une réponse franche et claire, tout comme lui Elhenya ne dévoilait pas de manière franche ses informations et intentions. Tout au plus laissaient-ils deviner ce qu'ils souhaitaient, sans mettre de réel mot. Mais ils se comprenaient ainsi et se protégeaient également mutuellement. Sa mission à lui n'était pas dangereuse de prime abord, mais il savait que le danger pourrait guetter à un moment ou à un autre, amené jusqu'à eux par une vieille rancune, ou parun remord.
Moins Elhenya en savait pour le moment, moins elle était impliqué, et plus il pourrait lui dire de partir avant qu'elle ne soit réellement en danger.

-Peu m'importe ce que tu cherches, sache juste que si tu as besoin d'une ide autre que celle que peut t'apporter un Courant d'Air, tu peux compter sur moi.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Débarquement.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Les 95 ans du débarquement américain en Haïti
» Morkava Mk1
» Débarquement à Seikan
» Débarquement et Wysiwyg...
» Débarquement [Cade + libre]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Inwilis :: Les Royaumes du Sud-Ouest :: Esgal :: Iskandar des Roches :: Port Aérien-
Sauter vers: