AccueilPortailGalerieFAQS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Capitaine Lysandra Lagos

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lysa Lagos
Capitaine Pirate
avatar

Peuple : Djinn
Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 11/07/2012

MessageSujet: Capitaine Lysandra Lagos   Mer 11 Juil - 22:02

I - Identité :

Nom, prénom : Lysandra Lagos

Age : Plusieurs siècles
Caste : Capitaine pirate, membre de la Confrérie des Alliés
Peuple : Djinn
Sexe : Femme

II - Physique :

Le capitaine Lagos était forte, cela se voyait tout de suite, malgré une allure svelte et féminine sa musculature laissait envisager qu'il valait mieux ne pas plaisanter avec elle, et ses yeux au bleu pourtant si doux avait le don de faire baisser ceux des autres quand bon lui semblait face à la dureté que pouvait avoir son regard. Ses lèvres fines gratifiaient peu souvent les autres d'un sourire, hormis lors des rares occasions où elle s'amuse, bien souvent au dépend des autres. On la voyait rarement habillée autrement qu'en arborant des vêtements de couleur bleu, bien souvent les mêmes, un haut simple sans manche et d'un pantalon de tissu, tout deux coupé à la mode de Fendassë, d'où elle pouvait sembler être originaire à en juger par sa peau mate et un léger accent typique de l'Andanorië.
Elle prenait grand soin de ses cheveux brun, qu'elle avait l'habitude de coiffer en une élégante queue de cheval assez haute, hormis quelques mèches au niveau de ses tempes qu'elle attachait en deux nattes. Ses ongles étaient longs et manucuré, témoignant d'un grand soin qu'elle apportait à son corps et à son hygiène à en juger par les quelques effluves d'un subtil parfum qu'elle laissait derrière elle. Un bracelet en tissu orne son bras droit, souvenir auquel elle tient, en plus de deux autres identiques à ses avant-bras, pour compléter sa tenue. Elle ne porte aucune arme, et passe aisément pour une jeune femme de Fendassë qui sait se battre.

III - Historique, personnalité, armement :

o Histoire :
Aelius descendait déjà à l'horizon, laissant sa place à un ciel étoilé, alors que Rowann rentrait chez lui d'un pas lourd, la démarche légèrement chancelante. Une bouteille à la main, de l'autre il se frotta le front en soupirant, tout en trainant sa carcasse jusque chez lui. C'était un docker qui en avait l'allure, sa carrure imposante aux larges épaules, sa mâchoire carrée sur laquelle poussait une barbe de trois jours, et ses courts cheveux entremêlé et crasseux. Il était vouté et affichait un air pataud, sans doute du à l'ivresse car ses yeux gardaient une lueur de fatigue teinté de rage contenue. La bouteille vide heurta les pavés avec un bruit sourd, avant de rouler loin de l'homme qui se redressa en maugréant à qui voulait l'entendre, bien qu'il fut seul :
"Vous m'prenez tous pour un implac... un incapla... un bon à rien, mais j'vous montrerais que j'suis pas bon qu'à porter ces cochonneries pour une misère !..."
"Cela pourrait se faire." Clama une voix féminine.
Un sursaut accueillit la réponse qui semblait sortie de nulle part, et Rowann plissa les yeux en scrutant l'obscurité qui s'installait dans la rue. De l'ombre une femme sortit, elle était plus petite que lui et ses pupilles reflétait la lumière à la façon d'un félin. D'un pas léger et assuré, elle approcha de l'homme un peu hagard, et lui caressa la joue du bout des doigts avec un léger sourire au coin des lèvres.
"Je peux t'offrir un pouvoir immense, et plus d'or que tu ne peux en rêver..." Lui murmura-t-elle avant de lui tapoter la joue.
"Et pourquoi j'te croirais ? Tu sors de nul part et tu me fais des propr... popro... porop... tu dis des trucs que j'veux entendre, mais ça sens l'arnaque cocotte. T'es qui au juste, jamais vu ta tronche par ici, et pourtant une nana comme toi..."
Durant son petit discours au relent d'alcool à peine consommé, il écarta la main de la demoiselle à la peau mate d'un revers, et se dressa fièrement comme pour prouver qu'il ne se laisser pas faire par la belle femme. Cette dernière pencha la tête sur le côté, levant élégamment un sourcil d'un air interrogatif. Elle lâcha un sourire révélant sa dentition blanche, avant de tourner le dos à son interlocuteur, levant sa main gauche pour regarder ses mains d'un air faussement innocent.
"Oh, je crois que vous avez déjà entendu parler de moi... Capitaine Lagos, ça vous parle ?..." Laissa-t-elle échapper.
"Lagos... ? Le capitaine Lagos... ?"
Rowann éclata de rire, sa voix tonitruante résonnant dans la rue, et il ne vit pas l'éclat d'amusement qui brilla au coin de l'œil de la femme. Cette dernière s'effaça brusquement, son corps devenant tel de la brume qui se dispersa dans l'air. Quelque chose pressa subitement la gorge de l'homme qui s'arrêta dès lors de rire, sentant les ongles de la femme faisant lentement pression contre les veines de son cou, alors qu'elle finissait de se matérialiser, un sourire carnassier fendant ses lèvres.
Ne se faisant pas prier, le docker réagit vivement, visant à balayer d'un revers de main la prétendue capitaine, mais il ne brassa que de l'air, alors qu'il ne restait que sa trouble silhouette, qui reprit contenance face à l'homme impuissant. Elle se prépara à le gifler, et en réponse l'homme ferma les yeux, ne pensant pas avoir très mal même si la demoiselle comme beaucoup à Muina qui ne vendait pas leur charme avait l'air plutôt forte.
Ce n'était pas le choc à laquelle il s'attendait, recevant non pas le choc dut à la paume d'une main, mais une masse humide qui lui éclaboussa la joue. Mais l'eau ne s'arrêta pas là, se répandant sur son visage, et avant d'avoir pu bouger tout son visage fut recouvert d'une fine couche d'eau le retenant avec force, et l'empêchant de respirer. Ses oreilles furent dégagé, le temps d'entendre :
"Je reviendrais demain, en espérant que tu sois sobre, refaire ma proposition. Ne parle de moi à personne, ou ton cadavre disparaitra à jamais dans les profondeurs où ne règne que Virva."
Lâchant son emprise la capitaine laissa respirer l'homme qui tomba à genou, et qui pu voir que l'avant-bras de la femme n'était plus que du liquide qui reprenait rapidement sa forme initiale. Avant qu'il ne puisse réagir, et le corps de Lagos se dissipa, s'effaçant dans le vent qui s'engouffrait dans les rues désormais sombre de Muina, laissant à Rowann l'impression que ce n'était qu'un rêve, bien qu'il eut encore le visage humide.

Sur le trajet du retour, le lendemain, Rowann s'attendait nerveusement à voir surgir à nouveau la capitaine, si elle l'était belle et bien, mais il fut surpris de ne pas la voir surgir sur le trajet. Pourtant, une fois arrivé dans sa demeure un peu miteuse qu'il payait avec son maigre salaire, il fut surpris de voir la jeune femme de bleu vêtu, avachie dans le canapé, regardant le plafond avec un air endormie. Elle était très propre sur elle, avec une coiffure simple mais élégante, et l'ensemble jurait avec l'endroit qui sentait un peu le moisi et ou des vêtements pour la plupart troués trainaient avec des pages de magazines et d'autres choses dont il valait mieux ignorer la nature exacte.
"J'ai failli attendre." Glissa-t-elle sans même le regarder.
"Bonjour à vous aussi." Grommela-t-il. "Je me demande tout de même ce que l'un des treize me veut, et surtout pourquoi le capitaine Lagos, que personne n'a jamais vu hormis ceux de la confrérie et qui n'a aucun bâtiment connu, montre son vrai visage devant moi..."
"Je vais faire bref, que tu te sentes pas trop spécial." Elle s'esclaffa, posant un regard malicieux sur lui, avant de se lever. "J'ai besoin de sang neuf, et tu correspond à ce que je cherche. Fort, malin, tu ne te laisses pas marcher sur les pieds mais tu restes obéissant..."
"Et qu'entendez-vous par 'sang neuf' ?"
Elle éclata de rire.
"Un membre d'équipage, qui pille, tue, et tout ce qui fait d'un pirate ce qu'il est. Tu auras la même part de butin que les quatre autres, et tu partageras ce pouvoir qui est le mien."
Pour illustrer son propos, son corps devint une fine brume qui fila dans le dos de Rowann, et quand celui-ci se retourna, il put voir un sourire sur le visage de la femme qui disparut à nouveau, son corps devenant un liquide qui glissa sur le sol pour reprendre forme à son point de départ. Hébété face à ce tour, le docker porta sa main au front avec un air incrédule, dont se délecta la femme face à lui.
"Comment pouvez-vous..."
"... transmettre un tel pouvoir ?" Finit-elle pour lui. "Je suis une Djinn. Alors, qu'en dis-tu ?"
"Il y a un prix à payer, n'est-ce pas ?"
"Tu es futé... Oui, en échange de ce don, tu m'appartiendras corps et âme, du moindre cheveux, à la dernière goutte de sang... en aucun cas tu ne devras dévoiler mon identité ou user de mon pouvoir sans mon accord. Pour le reste, tu pourras disposer de l'argent que tu obtiendras comme bon te semble, et vivre comme bon te semble."
"Je dois y réfléchir..."
"Tu accepteras. Personne ne peut laisser passer une telle chance."
A nouveau, la capitaine s'évapora, ne laissant que confusion dans l'esprit du docker, qui se sentait plus perdu qu'autre chose.

Au bout d'une semaine la capitaine reparut un matin, et fit à nouveau sa proposition à Rowann qui accepta, la piraterie ayant plus d'avantages que son actuel travail consistant à porter des caisses, et il ne voyait pas vraiment ce qu'il avait à perdre. Sans plus de cérémonie elle lui intima l'ordre de la suivre, et c'est ainsi que le nouveau matelot se retrouva avec quatre autres compagnons et la Djinn devant se qui ressemblait... à une large barque, qui pourrait à peine les contenir, n'avait pas de rame, et ayant à bord seulement une jarre scellée.
"C'est... c'est ça notre vaisseau ?..."
"Tout les petits nouveaux disent ça." Lui répondit avec un sourire l'un des membres de l'équipage.
C'était un homme de taille plutôt moyenne, aux cheveux châtain grisonnant, à la barbe courte taillée de façon égale. Il portait un blouson en cuir d'Eartaës, et arborait un air décontracté, ainsi qu'un léger sourire en permanence au coin des lèvres, comme s'il pensait tout le temps à quelque chose d'amusant. Son visage avait quelque chose de félin dans ses traits assez tiré, et ses cheveux donnaient l'impression qu'il avait une crinière.
"Moi c'est Léandre, mais tu peux m'appeler Léo. Lui c'est Grif, là tu as Aludra et Baldurien. Et toi ?"
"Rowann... enchanté..."
Le dénommé Grif était un homme plutôt grand et émacié, au regard glacial. Il avait des cheveux noir assez court, et une moustache très fine et longue, à la façon Mornienne d'où il devait être originaire au vu de ses traits, notamment les yeux bridés. Il était vêtu de noir et affichait un air des plus blasé, et n'accorda même pas un regard au nouveau venu. Aludra était une femme, du moins c'est ce qui semblait car son apparence était assez atypique. Fey reptilienne, sa peau lisse et pourtant écailleuse, d'un bleu-vert élégant, son absence d'oreilles et de nez remplacés par des feintes, ainsi que la longue queue prolongeant sa colonne vertébrale ainsi que ses doigts pourvus de griffes recourbées, donnant à cette femme une allure assez étrange. Elle n'avait pas de poitrine, et son corps donnait une impression de très grande souplesse quand elle se mouvait avec beaucoup de grâce. Ses yeux jaunes se fermaient avec un double jeu de paupières, et sa langue fourchue sifflait par moment entre ses lèvres. Seuls de longs cheveux d'un blond presque blanc remplaçaient les écailles sur son corps, cascadant jusqu'au milieu de son dos. Sa tenue se composait d'une simple veste passée par-dessus une chemise blanche et un pantalon coupé au niveau de ses genoux.
Baldurien quant à lui, était homme à la peau tanné, brun et aux yeux vert, portant une veste de maille et un kilt aux armoiries d'un clan du Maeldan. C'était un Thuatann assez imposant, bien plus que Rowann qui était pourtant bien bâti, et pourtant il se dégageait de lui quelque chose de sympathique, comme s'il n'était pas le moins du monde méchant. Il adressa un sourire et un signe de tête au nouveau, avant de jeter dans l'embarcation un sac à dos qu'il avait à la main.
"Nous devrions partir, le jeune apprendra sur le tas." Clama Baldurien en regardant la capitaine, qui acquiesça.
Tous montèrent sur l'embarcation, sauf la Djinn, dont le corps se liquéfia avant de se confondre dans l'eau. Puis, subitement, la barque se mit à se mouvoir, allant brusquement à une vitesse folle, fendant fièrement les flots, portée par le courant que générait à elle seule la capitaine changée en eau.
"Je comprend... avec cette barque nous pouvons allez beaucoup plus vite et passer presque inaperçu."
"Tout à fait." Confirma Léo. "Lysa privilégie les attaques éclairs, c'est beaucoup plus efficace. On peut piller beaucoup plus de navire en bien peu de temps."
"Lysa ?" Interrogea Rowann.
"Lysandra. C'est le nom du capitaine." Expliqua Baldurien.
"Il y a un navire commerçant, nord-nord-est, venant de Fendassë, il file vite le bougre." Lâcha subitement la Fey.
"Comment... ?"
"J'suis artiseur, je peux détecter les gens sans pour autant fouiller leur esprit. Même s'ils sentaient ma présence on va vite arriver sur eux."
La barque accéléra, subitement, manquant de faire tomber Rowann.

Rowann n'en revenait pas, ils avaient pu prendre possession du navire et neutraliser les membres d'équipage sans les tuer avec une facilité déconcertante. La capitaine avait disparue, changée en brume, et Grif inspectait les cabines tandis qu'Aludra fouillait les corps inconscient.
"Alors ?" S'enquit Léo, bras croisés, accoudé au bastingage.
"C'était... une expérience particulièrement troublante.
L'homme éclata de rire, alors que Baldurien approcha et donna une tape sur l'épaule de la nouvelle recrue.
"Tu t'y feras. Nous ne faisons pas autant de bruit ou de prises que d'autres équipages parmi les treize, mais nous ne déplorons aucune perte, et frappons sans jamais être vu. On est hors norme gars. Oh, voila la capitaine, on file."
Soudain, de l'eau remonta de la cale, s'élevant en un jet dans les air, et rebondissant sur le pont avant de plonger dans l'océan. Les autres membres d'équipages se changèrent eux aussi en liquide, et suivirent leur capitaine, laissant le navire et son équipage inconscient privé de leurs biens. Arrivé à leur barque, et reprenant leur forme, Baldurien ouvrit la jarre, et le capitaine, encore sous forme liquide, plongea à l'intérieur, laissant une certaine quantité d'eau à l'intérieur, avant de repartir dans l'eau, et faire avancer le navire. Le Thuatann referma la jarre, et expliqua ce qui venait de se passer.
"Lysa change les richesses en eau en même temps que son corps. Ça nous permet de stocker le butin sous une forme très pratique à conserver, du moment qu'elle ne reprend pas sa forme humaine."
Rowann acquiesça, signifiant qu'il avait comprit. Aludra donna la position d'une nef, et leur embarcation repartie de plus belle.

C'était un soir d'automne, à Tolceleg, les arbres avaient une teinte orangé et leurs feuilles s'éparpillaient au gré du vent dans les rues de la citée insulaire. Le ciel était sombre, emplis de nuages gorgés d'eau qui ne demandaient qu'à se déverser. La porte de la taverne des Abordages fut poussé par un homme arborant une crinière châtain et un blouson de cuir au col relevé, accompagné d'une femme au teint hâlé et de bleu vêtu. Il s'installèrent au comptoir, traversant la salle sans prêter attention aux autres pirates, et Léandre commanda deux verres d'alcool fort avant de murmurer à son capitaine :
"Pourquoi c'est toujours moi qui vous accompagne quand vous voulez boire ou manger dans une de ces foutues gargotes puantes ?"
"Ferme-là Léandre, et commande aussi à manger. Et te plains pas c'est le meilleur endroit de cette île."
Il soupira et s'exécuta, demandant deux plats du jour alors que leurs verres arrivaient. La capitaine le vida d'un trait et en exigea un autre, tandis que Léo n'en but qu'une gorgée.
"Vous pourriez venir boire toute seule vous savez."
"Et me faire draguer par ces rustres ? Non merci, je préfère encore me faire passer pour ta copine..." Cracha-t-elle en faisant glisser son doigt sur le bord du verre, tristesse et colère se noyant dans son regard.
"Pourquoi continuez à faire ça ? Je le vois que vous êtes malheureuse dans ce rôle. N'aviez vous pas une vie avant d'atterrir ici ? On se connait depuis la fin de la Grande Guerre, vous pouvez me le dire..."
"J'ai mes raisons. Et ça appartient au passé. Ce qui était ne pourra plus être à nouveau..."
Le silence s'installa entre eux, et ils mangèrent en silence. C'était bon, mais tout deux affichaient une mine triste, et une fois leur assiette achevée, le capitaine Lagos continua de boire, accompagné par son second qui n'avait pas le même rythme. Quand ce dernier eut jugé que son supérieur avait trop bu, il posa sa main sur son épaule.
"Venez, on rentre."
"Lâche-moi, j'ai pas fini !..." Marmonna-t-elle en s'écartant un peu de lui.
"Lysa, tu as trop bu." Dit-il en lui prenant le bras.
Elle lui fit lâcher prise, mais finalement lui agrippa elle-même le bras, l'attirant à elle, le regardant dans les yeux. Lysandra semblait perdue dans ses souvenirs brouillés par l'alcool, et désespérée.
"Viens, prenons une chambre et oublions tout ça..."
"Tu es saoule." Rétorqua Léandre sans lui céder.
Lysa éclata en sanglot, et un peu gêné l'homme laissa de quoi payer et prit congé. Un bras passé par-dessus son épaule, et la serrant contre lui, il raccompagna la capitaine dans sa chambre au bastion, avant de s'en aller sous le ciel étoilé.
"Toutes les semaines c'est pareil.." Soupira-t-il pour lui-même, en se disant que le lendemain, la capitaine ferait comme si rien ne s'était passé.

"Et bien Rowann, ça doit faire des semaines qu'on t'a pas vu traîner ici !"
"Tiens Sarev, comment va ? T'es pas au courant, j'me suis reconverti dans la piraterie."
A Muina, dans une petite taverne, le pirate était assis au comptoir, une cigarette aux lèvres, alors que le cuisinier dont les oreilles félines suggérant une parenté Neko, semblait surpris de ce que lui racontait le client qu'il n'avait pas vu depuis longtemps.
"Une canaille dans ton genre, sur un rafiot ? Laisse-moi rire !"
"Je t'assure !" Protesta Rowann.
"Et pour qui travailles-tu au juste ? Oh laisse-moi deviner, l'amiral Décharge-moi-ça-là !"
"Hahaha, je suis mort de rire..." Il regarda à droite puis à gauche, s'assurant que personne d'autre n'écoutait. "Bon j'ai promis de rien dire mais... ça fera de mal à personne... je travaille pour..."
Coupé dans sa phrase, Rowann fut traversé par une décharge d'énergie, puis une seconde le fit crier de douleur et tomber de son siège, et une troisième l'acheva avec un craquement sinistre, alors que certains os se brisèrent sous le choc.
Dans une demeure loin de là, où habitait Lysandra, cette dernière qui lisait un roman, fut prise d'une subite migraine qui lui arracha une grimace de douleur. Elle sut alors qu'un de ses membres d'équipage s'était apprêté à violer le pacte conclut entre eux, et que la magie qui les liait avait rempli sa fonction et mis un terme à leur contrat tel qu'il avait été convenu s'il était rompu de la sorte. Elle continua sa lecture, soupirant de déception, et maudissant la nature humaine, car aimant très peu qu'un pacte se termine ainsi. De plus, cela l'obligeait à trouver à nouveau quelqu'un pour travailler pour elle, mais cela ne lui était pas indispensable après tout...

o Caractère :
Lysandra arborait presque toujours une assurance à toute épreuve, une attitude froide qui lui permettait de faire face posément à toutes les situations et faire preuve d'une grande initiative. Bornée, elle semblait ne jamais vouloir abandonner sans pour autant risquer que les pertes soient plus grandes que les bénéfices. Bien que chez elle tout paraissait réfléchi à l'avance et méthodique, on peut sentir un profond malaise par moment, comme si elle se sentait perdu ou qu'elle se fuyait, et répondant vivement si on lui faisait remarquer, considérant sans doute son mal-être comme étant une faiblesse, ou voulant échapper à quelque chose en se protégeant derrière un masque d'autorité et de confiance glaciale.

o Passions, phobies :
Le capitaine Lagos était connue au travers du monde pirate uniquement par son nom et sa réputation, et seuls son équipages et les membres de la confrérie avaient la chance de voir qui se cachait derrière ce nom, car Lysandra abhorrait l'idée même que l'on puisse savoir ce qu'elle faisait en temps que pirate. Elle se fermait aussi à la simple évocation de son passé, comme si elle fuyait quelque chose. Si elle a une passion, ou un but à atteindre au travers de la piraterie, personne n'aurait su dire ce que cela pouvait être.

o Armes :
Ne se sentant pas à l'aise avec les armes, Lysandra usait toujours sur ses ennemis de techniques défensives élaborées à partir de son pouvoir ; ainsi, elle pouvait toujours se battre en toute circonstances.

o Pouvoirs :
La particularité du capitaine Lagos était de pouvoir faire changer la nature même de son corps, pouvant à volonté se changer en eau ou en fine brume. Elle avait aussi l'opportunité de partager ce don avec d'autres, bien qu'elle ne le faisait pas sans avoir à y gagner. Lysandra pouvait se servir de son talent de bien des manières mais elle préférait garder ces atouts pour elle et ne dévoilant que ce qu'elle jugeait nécessaire de partager avec son équipage. Ces derniers peuvent bénéficier de ses pouvoirs au travers d'un pacte liant chacun d'eux à Lysandra, et agissant comme un sceau apposé oralement. Il pouvait assurer sans que la Djinn n'ait à y veiller personnellement que chacun remplisse sa part du marché tel que convenu, et si par malheur l'un d'eux venait à rompre leur contrat il briserait aussi le lien, entraînant une mort immédiate, indépendamment de la volonté du capitaine.




Dernière édition par Lysa Lagos le Jeu 12 Juil - 18:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morwen Nil'Dae
Souverain
avatar

Peuple : Sang mêlé, dominante Vampirique.
Nombre de messages : 160
Localisation : Mordant à pleines dents dans le délicieux dessert que tu es.
Date d'inscription : 08/10/2006

MessageSujet: Re: Capitaine Lysandra Lagos   Jeu 12 Juil - 17:19

Bienvenue Capitaine Lagos, ainsi qu'à votre équipage.

Je tiens juste à rectifier, qu'il y a, contrairement à ce qu'on pourrait peut être penser, des arbres à Tolceleg. Même dans la ville, surtout dans les bas-fonds. La citée pirate n'étant entretenue par personne, seuls les quartiers à proximité du Bastion Solitaire bénéficient d'un entretient.
Et cela, sans mentionner la partie sauvage de l'île, qui fournit le bois pour les navires des hors la loi.

Et dans la partie pouvoir, vous avez oublié de mentionner que vous pouviez tuer vos membres d'équipages à distance, à l'image des Fleurs de Dämons.

Mis à part ça, jolie histoire, bien ficelée. Et nous pouvons noter, que les djinns semblent aimer l'eau sur Inwilis.


Bon jeu sur la mer du Milieu.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lysa Lagos
Capitaine Pirate
avatar

Peuple : Djinn
Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 11/07/2012

MessageSujet: Re: Capitaine Lysandra Lagos   Jeu 12 Juil - 18:14

Merci de cet accueil dame Marquise.

J'ai rectifié le léger point de détail que vous avez soulevez pour le souci de cohérence, et ajouté les termes exacts du contrat qui la lie à son équipage, dont découle la mort à distance.

Je suis impatient de commencer à jouer.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Capitaine Lysandra Lagos

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Loronak du Rohan - Capitaine de Gil-Estel
» Le vocabulaire du Capitaine Haddock
» capitaine et veteran de minas tirith en "nmm"
» Furibard (capitaine nain customisé...)
» Le capitaine Biceps...
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Inwilis :: Hors Jeu :: Le Hall de Présentation :: Inwilissiens Initiés-
Sauter vers: