AccueilPortailGalerieFAQS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Après le gouter au capoué.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Inwë
Samildanach
avatar

Peuple : Elfin, avec des origines un peu mystérieuses.
Nombre de messages : 31
Date d'inscription : 22/01/2009

MessageSujet: Après le gouter au capoué.   Dim 6 Mai - 21:21

Les jumeaux avaient chacun une main prise par une main de tata Cer'ril. Apa leur avait expliqué que tata Cer'ril n'état pas une madame mais un monsieur, comme Inwë qui était une demoiselle et Alatriel un garçon, donc qu'il ne fallait pas dire tata, mais tonton. Mais tata Cer'ril avait dit que ça le dérangeait pas qu'ils l'appelent comme ça, alors c'était comme ça qu'ils l'appelaient.
Inwë ne regardait pas vraiment devant elle d'ailleurs quand elle ne parlait pas, ce qui était pas souvent, elle regardait en rigolant son amie toute blanche faire des cabrioles. Son amie s'appelait Adma, elle l'avait prise pour une bestiole au début vu qu'elle était petite comme la main, mais Adma s'était vesquée et lui avait dit qu'elle était pas une bestiole, mais une ragonne. Et depuis elle la voyait tout le temps et elles jouaient très souvent ensemble ou discutait aussi de plein de choses. Ca plaisait pas à la maîtresse par contre qui disait que Inwë était dispipée. Aucune idée de quoi que c'était Par contre, les autres ne voyait pas Adma, même pas Altariel qui était triste que Inwë elle ait une n'amie que pour elle. Apa avait même dis un soir où ils s'étaient disputés parce que Adma elle voulait une histoire pas comme celle d'Altariel, que Altariel était jaloux. Mais ce n'avait pas duré longtemps, car Apa les avait attendu un soir avec une surprise pour eux, mais un peu plus pour Alta. Il avait montré une cage et dedans il y avait une bestiole, mais une vraie cette fois. Elle était toute poilue, avec des petits zyeux noirs et des dents longues, et aussi des petites griffes aux pattes. Apa avait dit que c'était un rongeur de la dinde de Skejirfen -un truc comme ça-, et que maintenant c'était de leur responsavilité de faire attention à lui. Ils devraient lui donner à manger, faire le ménage de sa maison, et jouer avec lui.
Oui c'était un monsieur apparament.
Ils avaient regardé la bestiole courir dans un truc rond qui grince pendant très longtemps, sans faire du bruit. C'était bizarre, mais ils avaient été sages, et même quand Apa leur avait dit d'aller à table et que c'était du poulet et de la purée orange avec de la mousse au capoué en dessert et même des sips en entrée, bah ils étaient pas venus tout de suite. Son jumeau avait voulu voir si la bestiole ça mangeait des sips et la bestiole avait fait un bruit rigolo en prenant la sips. Alors c'était devenu son nom Krispy. Et Krispy était toujours avec Altariel et Inwë quand ils n'étaient pas à l'école


-Et là Krispy il na fait des skouiks et n'en fé il m'a n'aidé avec mes defoirs, parce que je t'avais dis tata que Krispy il savait compter ? Il fait trois skouiks quand on lui dis deux pluss un, et pis il sait que kan ne lui di je te donne deux et que je donne un, et bah, il futait assez intrésigent pour savoir qui manque un ! Hein dis qu'il n'est intrésigent Krispy ?

Altariel disait à tata Cer'ril comment hier le soir, Krispy avait fait ses devoirs avec lui. Inwë tira un peu le bras de Cer'ril pour lui parler, car s'était son tour à elle, et qu'elle avait beaucoup de choses à lui dire même si ils lui avaient tout dis sur leur travail à l'école à la banque à capoué -que Apa appelait auberge-.

-Adma aujourd'fui elle m'a n'apprit des tas de chozes sur les Ragons ! Tu sais que les ragons ils sont pas tousse supra méga gigantitesque dis ? Et ils peuvent n'être de pleins de couleur ! Adma elle né blanche, mais pas comme du blanc de papier, c'est n'encore plus joli, ses nécailles elles font de l'arc-en-ciel quand on regarde avec une position pas pareil que dabitude, c'est la plus jolie des ragonnes que je lui ai dit, et elle n'en n'est contente parce que ce né que du vrai. Sui sure que toi nossi tu le dirais si tu putais la voir. Et NON !

Alors qu'ils passaient près d'un marchand de légumes -beurk- Adma qui sautait partout et qui volait aussi -après tout les ragons ça vole sinon pourquoi ça auraient des ailes ?-, tomba dans le panier d'une dame, qui ferma le couvercle pour s'en aller. Inwë s'arrêta de suite, et voulu lâcher la main de Cer'ril mais il lui tenait parce qu'avec altariel ils voulaient trop partir partout dès fois. Mais là c'était important la dame partait avec Adma dans son panier. La fillette tirait très fort pour courir derrière la dame, et son ombre était déjà partie pour l'arrêter, les larmes presque aux yeux.

-Laffe moi ! Tata la dame part avec Adma ! Faut pas qu'elle parte avec Adma ! Son oeil vert s'alluma un peu alors qu'elle parlait à son ombre, Fé la tombé !




I'm delicate, sweet and fragile. But it doesn't mean I can't hit you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Après le gouter au capoué.   Mer 9 Mai - 16:54

Cer'ril était devenu le raccompagnateur officiel des Jumeaux. Ils venaient régulièrement à l'auberge, et comme Fin et Rhys le papa des jumeaux, ne pouvaient pas se voir, pour des raisons parfaitement idiotes, le serveur, devenu Tata Cer'ril pour son plus grand amusement, prenait soin de rendre les jumeaux à leur père. Rhys s'était installé sur un des paliers les plus bas de Celebalda, à mi-chemin entre le centre et le port d'Or Blanc. Il avait trouvé un Ilmarin pas loin de sa forge, et suffisamment loin de chez Uriel, pour le plus grand soulagement du mercenaire, et de sa libido débridée. Uriel vivait avec Gogram, et si Cer'ril n'avait pas le même genre de relation avec Dryas, il aurait pu dire que ces deux là étaient pire que des lapins. Cer'ril se demandait souvent de quoi vivait Uriel, et Fin lui avait un jour répondu qu'il était riche comme un noble de l'Andanorië, ou de l'Empire. Uriel faisait payer cher ses services, et pouvait apparemment se le permettre. Cer'ril ne s'était pas non plus attardé sur le sujet, préférant la compagnie de Gogram. Le métis était d'une compagnie agréable, et le Dryade s'en était fait un ami, avec qui il pouvait parler. Ayant plus de points communs qu'il n'avait pu l'imaginer, même si Cer'ril se sentait plus proche, vestimentairement parlant, d'Uriel, qui avait toujours un goût exquis. Uriel était un vieil ami de Fin, et lui aussi, pensait que cette histoire avec Rhys relevait de la bêtise profonde. D'autant plus que chaque jour passant, Cer'ril avait l'impression que la crinière bouclée de son patron d'elfe perdait de plus en plus de volume. Et que les cernes sous ses yeux étaient chaque matin un peu plus noir. Au début, Cer'ril n'avait pas voulu intervenir, ça aurait été mal venu, mais contenu de la situation actuelle... Évidemment, ses échanges avec Rhys se limitaient au paiement de la note, et du gardiennage. Aucun des deux n'avaient jamais abordé le sujet Finarfin. Et évidemment, il y avait Dryas, qui généralement était de bon conseil, et qui lui avait dit de se concentrer sur ce qu'il faisait et par sur les histoires de coeur des autres. Mais à ce moment là, Cer'ril tenait cette partie de l'anatomie de Dryas, qui comme de tout homme, souffre de ne pas être le centre de l'attention.

Alors une fois de plus, il raccompagnait Inwë et Altariel, pendant que Finarfin nettoyait le champ de bataille que devenait leur table à chacun de leur passage. Récemment, Cer'ril avait senti de la tension entre les deux enfants, depuis qu'Inwë parlait d'une certaine Adma, un dragon miniature, d'après ce que le dryade avait compris. Et parfois pour comprendre les jumeaux, c'était pas de la tarte. Généralement obéissant avec lui, pour une raison qui échappait autant à leur père, qu'à Uriel, les deux mômes ne lui causaient généralement pas de problème. A part des maux de tête, lorsqu'ils se disputaient, ce qui arrivait rarement, mais qui arrivait quand même. Alors qu'ils avaient pris le chemin de la Forge, où Rhys devait attendre qu'ils arrivent, les jumeaux avaient visiblement décidé d'avoir le même temps de parole, ou le même temps d'attention que Cer'ril avait pour eux. Altariel parlait de Krispy le rongeur venu de la Jungle de Skeljiren, qui selon Cer'ril aurait dû être interdit à la vente. Mais l'animal passionnait Altariel, qui était moins jaloux de l'amie imaginaire d'Inwë, Adma. Vient le tour de sa soeur, qui parla donc, d'Adma.

-Bien sûr que les dragons n'ont pas tous la même couleur. C'est comme les gens, on a pas tous la même couleur d'yeux, de peau, ou de cheveux.

Il eut droit à un surtout toi tata Cer'ril d'Altariel, qui lui rappela qu'il avait les cheveux couleur barbe à apa. Mais le leur de Apa, qui n'avait pas de barbe. Le dryade avait bien compris que la couleur de ses cheveux exerçait une fascination sans bornes sur les deux gamins, qui l'avaient déjà décorée de chocolat -de capoué- parce que ses cheveux étaient doux, comme le linge après le lavage. Ou les poils d'un chat. Soudain Cer'ril se fit déboiter l'épaule par Inwë.

-Inwë !

Son frère aussi protesta, et Cer'ril resserra sa prise sur la petite main dans la sienne, quite à vraiment se faire déboiter l'épaule. Le dryade regarda d'abord avec incompréhension la petite fille, avant de comprendre qu'il y avait un problème avec la dragonne imaginaire d'Inwë. Il vit l'ombre de la gamine courir sur le sol, et Cer'ril poussa un petit cri, sentant venir la catastrophe.

-Inwë ! NON !

Trop tard, Cer'ril vit avec horreur l'ombre s'en prendre à celle de la pauvre Elfe au panier. L'ombre d'Inwë faucha les jambes de l'ombre de l'elfe, qui s'étala de son long. A peine quelques secondes après, l'elfe tombait à son tour, poussant un cri, avant de lâcher son panier, dont le couvercle s'ouvrit. Elle venait de se faire plaquer au sol par l'ombre d'Inwë, et dans l'élan, les légumes se fracassèrent sur les planches de la rue. Cer'ril sentit la colère lui monter au nez, mais ce n'était pas lui le père des enfants, et pas à lui de punir Inwë. De toute façon, le Dryade n'aurait jamais d'enfants à lui. Il inspira un grand coup, se rendant compte qu'il serrait un peu trop fort les mains d'Inwë et Altariel. Ce qui ne l'empêcha pas de disputer la petite fille. Ramenant son frère à coté d'elle, le dryade les lâcha tous les deux, et s'accroupit pour être à leur hauteur. Tournant sans ménagement la tête d'Inwë, qui devait chercher Adma des yeux, Cer'ril fit en sorte qu'ils sachent tous les deux qu'il était en colère. Des ronces se mêlèrent à sa chevelure, poussant subitement, sous le coup de l'émotion.

-Coutez moi bien tous les deux, même toi Altariel, je sais que tu n'as rien fait, tu finiras bien par être tenté ! On ne doit pas utiliser ses pouvoirs pour faire du mal aux gens ! Même pour sauver Adma ! On aurait très bien courir après cette dame, et lui demander gentiment de la rendre. Mais toi, Inwë, tu as choisie de la faire tomber, ce n'est pas bien du tout ! Je croyais que votre père vous avez interdit d'utiliser la magie pour faire ce genre de bêtise, depuis que vous avez fait tomber la bibliothèque chez tonton Uriel.
Revenir en haut Aller en bas
Altariel
Samildanach
avatar

Peuple : Semi-elfe, avec des origines mystérieuses
Second(s) Métier(s) : Truand en devenir
Nombre de messages : 24
Localisation : Dans les écuries et les grands chemins
Date d'inscription : 22/01/2009

MessageSujet: Re: Après le gouter au capoué.   Dim 20 Mai - 22:29

Altariel adorait beaucoup Krispy, son nouvel n'ami. Il était intrésigent, ça voulait dire qu'il pouvait savoir des choses super bien et qu'il futait assez malin pour pas faire des choses qui ne lui font pas du bien. Apa avait dit au bout de deux jours que l'animal il était intrésigent, puis deux jours après les deux jours, il n'avait dit que c'était un démon poilu, mais en rigolant. Par contre quand Krispy avait mangé que les pages du journal que Apa lisait, trois fois de la suite, Apa avi dit que c'était un rat déomoniaque qui était infernal et qui devait rester enfermer dans sa cage. Comme Apa futait en colère, Altariel avait pas dit que Krispy il pouvait sortir quand il voulait. Il lui dirait plus tard, quand Apa serait moins faché contre Krispy. Il n'écoutait sa soeur parler à Tata Cer'ril parce que après ce futerait son tour. Il n'avait pas encore dit que Krispy il n'ouvrait tout seul sa cage, avec ses pattes de l'avant, et son nez museau rose. Quand Inwë parla des couleur des ragons qui n'étaient pas tous noir, et pas tous supra grand en pluss, Tata Cer'ril disa que ce futait normal comme les monsieurs et les dames qui n'étaient pas des ragons.
Le garçon dit en pluss que surtout Tata Cer'ril avait pas les même cheveux que les gens, eux ils étaient couleur barbe à Apa. Même si Apa il avait pas de barbe. Le futur capitaine de bateau kivole se demanda si ça voulait dire que Apa pouvait n'avoir une barbe de couleur des cheveux de tata Cer'ril. Ca serait bizarre d'avec ses cheveux blanc, pour ça peut-être qu'il n'avait pas de barbe.
D'un coup Inwë voulu partir de la main de tata Cer'ril. Altariel fit des bruits pas contents avec sa bouche, mais il savait que y avait quelque chose de grave, Inwë elle était paniquée. Son ombre s'en alla très vite arrêter la dame qui n'avait apparament prit Adma. La ragonnière était plus rapide que lui, mais n'en même temps, lui il ne voyait pas Adma, alors il avait pas vu qu'on l'enlevait. La dame tomba et son panier aussi. Inwë regardait partout pour trouver Adma.


-Adma ? Adma ?!

Tata Cer'ril tenait fort leur main et les lâcha. Sa soeur n'avait voulu partir trouver la ragonne invisible, mais Tata les mit à coté tout les deux et s'était mit accroupi. Il remit la tête d'Inwë sans faire de l'attention, pour qu'elle le regarde. Mais elle elle voulait voir si Adma allait bien, ce futait tout. Quand Altariel regarda les truc kipiquent noirs dans les cheveux de Tata Inwë regarda tata naussi. Tata Cer'ril était dans de la colère, et de la noire.
Quand Tata commença à parler, Alatriel allait dire qu'il n'avait pas fait tomber la dame lui, mais tata dit qu'il serait tenter un jour. Altariel savait pas ce que c'était tenter, mais ça devait n'être grave, alors il écouta, avec l'impression d'être coupable que Inwë elle avait aussi. Tata Cer'ril leur expliqua que c'était pas bien de faire du mal aux gens, même pour Adma, et que ils auraient juste pu aller demander à la dame de rendre Adma. De l'eau coulait un peu des yeux d'Inwë. Altariel avait peur de bouger, quand les gens sont n'en colère ils peuvent crier fort, alors, il avait juste prit la main d'Inwë pour lui faire arrêter les larmes. Même si c'était pas bien, c'était pas grave pour lui, parce que Inwë ce futait sa soeur, et que elle avait eu peur pour son n'amie que y a que elle qui voit.
Quand Tata demanda si Apa leur avait dit d'arrêter, c'est Altariel qui parla.

-Si il a dit ki faut pas n'utiliser la magie n'importe comen. Parce que ça putait faire du mal comme il a eu mal à son pied kan la bibilitotèque est tombée dessus. Mais Inwë elle voulait pas faire des bêtises, elle n'a n'eu que très peur. Elle voulait pas faire du mal à la madame avec son panié... Et pis comme lé gens y voient pas Adma, bah ils la croivent paskan elle dit ke Adma est kelke part... Mais on fera plu des bêtises, promit...


It's time to see what I can do, to test the limits and break through.
No right, no wrong, no rules for me.
I'm free.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Après le gouter au capoué.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Après le gouter au capoué.
» Les Américains ne pourront pas changer la donne à Cuba après Castro.
» Perte des points en dextérité après Up
» Le rôle du Canada dans l’Haïti de l’après-Aristide :
» Deux semaines après le séisme, elle est retrouvé vivante sous les décombres
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Inwilis :: Royaumes du Nord :: Inwerin :: Celebalda Capitale Elfique :: Quartiers Suspendus-
Sauter vers: