AccueilPortailGalerieFAQS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Embarquement pour l'Empire.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Embarquement pour l'Empire.   Ven 9 Mar - 21:52

Repoussant ses cheveux, la Kitsune tenait son bagage d'une main, devant elle, empêchant ses jupes de virevolter au vent. Le port d'Emaine Macha était immense, et les différentes plate-formes d'embarquement s'étendaient depuis la montagne, comme des doigts. Suspendu dans le vide, comme de nombreuses constructions de la citée aérienne, le port était grouillant d'activité, et constamment battu par les vents.
Yoon avait adoré Emaine Macha, et les quelques heures passées à flâner dans les rues, en attendant l'embarquement sur l'aéronef en partance pour l'Empire, lui laisserait des souvenirs impérissables. Elle ne reverrait probablement pas la citée avant des mois, peut être même des années, si la guerre qui grondait était aussi longue que la dernière qu'avait vécu Inwilis. Les escarmouches entre royaumes feraient pâles figures à coté de ce qui arriverait. La tempête était sur le Sud, et la guérisseuse le savait, puisqu'elle voyageait avec un des éclairs qui frapperaient. Loin d'être sourde, elle entendait les marins discuter entre eux, certains se demandaient même si les Cols fermeraient. Pour ce qu'elle en savait, Yoon en déduisait que ni le Col de Cemenwin, ni celui d'Hitokage n'était fermé, puisque leur aéronef partait toujours.

Quand à sa compagne, Yoon l'avait sentie tendu depuis l'incident à Oldriver. Durga avait voulu éviter Emaine, et avait même pris la peine de sortir par l'arrière de l'auberge, ou plutôt par en dessous, au niveau des cascades. Yoon, elle, était passée par la porte, bagage à la main. Et Durga ne s'était détendue qu'une fois certaine que l'ancien dragonnier ne viendrait pas la voir. Et à flâner, explorer, et tourner dans les rues de la citée, Yoon doutait qu'il parvienne à la retrouver. Il avait d'ailleurs à peine fait attention à elle. En revanche, l'homme qui l'accompagnait, celui qui, une fois assis sur sa chaise, et bien... avait l'air trop grand pour elle. Ou bien était-ce la chaise qui était trop petite ? Lui, il avait gardé à l'oeil toute la salle, suivant les moindres gestes de chacun. Yoon en était certaine. Durga faisait la même chose.

Enfin, le coté positif de cette histoire, était qu'elle avait pu faire les boutiques, et sa valise s'en était retrouvée alourdie. Des vêtements et accessoires supplémentaires, allant du bijou discret, à une jolie paire de chaussures, en passant par plusieurs foulards, et une grande couverture brodée main, avec pour motifs, un renard à neuf queues. Enchantée par son après midi, Yoon regardait le paysage. Aelius tombait à l'horizon, sur les plaines brulantes de l'Esgaleithel.
Elle n'irait pas dans cette direction, mais derrière elle. Et elle verrait la montagne, et enfin, une nouvelle région d'Inwilis qu'elle ne connaissait pas. A la fois excitée et éreintée après avoir gambadé, monté et descendu toute l'après-midi, Yoon n'avait qu'en envie, ranger ses affaires, et s'assoir dans sa cabine, ou sur le pont, pour profiter de la vue. Durga était à coté d'elle, plus préoccupée par la ligne d'embarquement qui n'avançait pas. Elle pouvait la sentir agacée, à nouveau tendue. La Kistune posa une main rassurante sur l'avant bras de sa compagne, lui dédiant un grand sourire.

-Ne t'en fais pas. La grosse dame qui bouche le passage, à juste trop de bagages... Une vraie caravane.

Yoon pouffa de rire, et regarda la noble dame corpulente qui vociférait à quelques mètres devant elle. Les passagers suivant avaient d'ailleurs reculé, de peur de se prendre des coups, alors qu'elle faisait de grands gestes. Le pauvre marin en face d'elle, secouait la tête, non, tout ça ne pouvait pas rentrer dans une cabine.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Embarquement pour l'Empire.   Ven 6 Avr - 22:23

Durga avait porté plusieurs fois la main à sa hanche, un geste qu'elle faisait lorsqu'elle était nerveuse, elle touchait la garde de son épée. Au final, elle posa la main dessus, et déplaça son poids sur sa jambe droite. Elle tapa du pied, la bouche pincée, les mâchoires se serrant. Pour un peu, elle aurait presque grincer des dents. Toute cette attente, à découvert, la rendait nerveuse. Les rumeurs de guerre étaient sur toutes les lèvres, parce qu'Argental Tar Sùrion avait lancé un appel aux légions, qui se rassemblait, sans qu'Akaash ne pose son veto. Ce qui voulait dire que l'Empire de Morna se dresserait comme un seul homme, une seule vague, qui avelerait tout sur son passage. Nul ne savait quel rôle elle allait jouer. Personne ne savait. Et pourtant Durga s'attendait à ce qu'on l'attaque, pour l'empêcher de rejoindre ceux de l'Orage à Hitokage.
En son fort intérieur, elle maudissait les imbéciles qui parlaient de guerre imminente. Il faudrait des mois pour rassembler au complet les Légions de l'Empire, au nombre légendaire. Des mois pour constituer des réserves de gains, d'eau, de quoi tenir en cas de longue guerre, où les champs étaient désertés. Bien que l'Empire bénéficie d'une superficie gigantesque, qui permettaient à certaines régions agricoles de s'en sortir, sans jamais être touchée par la guerre. L'Empire de Morna était puissant, mais se lancer dans une guerre ouverte, sans préparation, et sans ceux de l'Orage au complet, voila qui serait du suicide, et s'en serait fini de l'Empire.
Elle dérocha enfin un sourire, depuis qu'elle avait vu Emaine dans l'auberge, lorsque Yoon fit un commentaire à propos de la noble et distinguée dame, qui faisait un esclandre parce que le type des embarquements lui répètait avec entêtement qu'elle devait se défaire de certains de ses bagages, ou bien affréter un aéronef privé. A cette distance, Durga pouvait quand même entendre ce qu'ils se disaient. Finalement le garçon remercia la dame, qui s'en alla, d'un pas rageur, son chamelien au poil bouclé dans le creux de son bras. La file put enfin avancer, et tout un coup, tout alla plus vite. Durga tendit leurs deux billets, et elles embarquèrent, sac sur le dos, guidées par une jeune fille jusqu'à leur cabine.

La cabine n'était pas très spacieuse, mais ça valait mieux que de dormir sur pont, ou du coté de la machinerie, comme faisait ceux qui n'avaient pas assez d'argent pour se payer le voyage en cabine. Yoon jeta ses sacs dans l'espace entre le pied de la couchette, et la porte. Elle s'assit lourdement sur le matelas.

-Petite joueuse. Si cette journée t'as épuisée, attend d'avoir les oreilles qui bourdonnent à cause du bruit des moteurs.

Un sourire s'épanouit sur les lèvre sombres de Durga, qui embrassa une Yoon boudeuse, sur le haut de la tête, avant d'aller mordiller une oreille poilue. Elle prit le temps de ranger ses affaires dans les placards prévus à cet effet, sous la couchette. Elle y casa celles de Yoon, avant de verrouiller les portes, et de garder la clef. Elle tenait à éviter qu'on découvre son armure. C'était sans doute stupide, parce qu'avec sa tête, on pourrait facilement accepter le fait qu'elle soit mercenaire. Mais sa raison la poussait à tout mettre sous clef. Ne serait-ce que pour éviter les vols.
Il y eut des soubresauts, et les moteurs vrombirent, tandis que le bruit distinctif des voiles absorbeuses de lumière dépliées, accompagnait le ronron régulier. L'appareil s'ébranla, et ils décolèrent. Cela fit le même effet à Durga, que si son estomac s'était soulevé, et était retombé. Elle regarda Yoon, l'oeil brillant.

Bienvenue à bord moussaillon.
Revenir en haut Aller en bas
 

Embarquement pour l'Empire.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Embarquement pour un monde d'opportunités[PV Jordan] SUITE
» Embarquement pour le Nord.
» Embarquement pour Cythère
» Embarquement pour les îles Scilly
» Embarquement pour les îles anglo-normande.
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Inwilis :: Les Royaumes du Sud-Ouest :: Esgal :: Dhaval l'Aérienne :: Les Havres-
Sauter vers: