AccueilPortailGalerieFAQS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Dans le Royaume de Eire.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Eire
Souverain
avatar

Peuple : Aérial.
Second(s) Métier(s) : Petite magicienne.
Nombre de messages : 17
Localisation : Dans une tour d'ivoire.
Date d'inscription : 13/06/2007

MessageSujet: Dans le Royaume de Eire.   Ven 2 Déc - 8:39

Pénétrant dans ses appartements, Eire, souveraine de Freyr put enfin se relâcher. Toute la tension qu'elle avait accumulée s'envola alors que les portes se refermaient sur elle. Elle ne partageait pas ses appartements avec Meadh. Soit elle allait le rejoindre, soit s'était lui qui venait à elle.
Ici, elle pouvait être elle même. Quoi qu'Eire restait fidèle à ce qu'elle était en toute circonstance. Lorsqu'elle était devenue Eire, elle avait su qu'il lui fallait être elle, même si son nom avait changé, même si son statut avait changé, le jour où elle avait mis sa main dans celle de Meadh. Eire ne devait pas être fausse. Et pourtant, aujourd'hui, elle ne lui avait pas parlé de l'homme étrange dans le jardin. Homme aux paroles qui l'avait troublée, elle n'osait pas s'en ouvrir. Elle avait commencé à en parler à Doriana, mais sa suivante n'avait pas poser plus de question, lorsque Eire s'était finalement rétractée. Elle chassa l'homme étrange de ses pensées, elle en parlerait plus tard à Meadh, son amour avait d'autre chose à faire que de l'écouter pour l'instant. Elle savait que d'ici une heure, il serait alors en grande conversation avec ses généraux.

Eire s'approcha de la fenêtre qui donnait sur le balcon. Elle avait vu sur les jardins d'Asdis, pas ceux d'Ansael, ceux où tout le monde pouvait déambuler, s'assoir, admirer les fontaines et les plantes. Le soleil illuminait les parterres de fleurs, l'eau miroitante des fontaines faisaient comme des tâches argentées. Un calme profond envahit alors la jeune Aériale, qui se détourna de ce spectacle pour en regarder un autre. Ses appartements lui ressemblaient. Lorsqu'elle était arrivée, plusieurs maîtres artisans étaient venus s'entretenir avec elle, et elle avait pu répondre à leurs questions. Le petit salon où elle lisait bien souvent, avait des murs peints, le fond était d'un vert d'eau pâle, peint de motifs bleus reproduisant la Glyphe d'Asdis, rehaussés de frises et moulures dorées. Les fenêtres étaient peintes d'or, et encadrée de rideaux blancs. Les sièges dans lesquels elle s'asseyait, pour lire, peindre, broder, ou bien simplement discuter ou jouer, étaient blancs, mais encombrés de coussins et plaids colorés, comme des explosions de couleur. Le sol était d'un bois naturel, à la couleur chaude, comme celle d'un miel clair. Ses meubles étaient tous en bois, souvent chargés de sculptures, rendant chaque pièce exquise à ses yeux.
La pièce était encombrée de livres, sur la table basse, un plateau du Jeu du Conquérant, une partie inachevée et ses pions disséminés sur le jeu et sur la table. Un bureau dégagé, mais elle put voir un morceau de feuille dépasser d'un tiroir fermé. Eire repoussa le papier à l'intérieur. Elle s'affala dans un des fauteuils, s'enfonçant dans les coussins, elle soupira d'aise. Les fauteuils étaient assez grands, et conçus pour que ses ailes ne soient pas une gêne. Se redressant, Eire détacha sa chevelure blonde, avant que son regard ne tombe sur la table, le jeu de Conquérant, et enfin ses pieds. Ses chaussures étaient pleines de terre. Cela la fit sourire. Elle se revit courir dans les champs qui entouraient l'endroit où elle avait grandi. Tout cela lui semblait si lointain, comme si son enfance n'avait été qu'un rêve. Elle défit ses lacets, et retira ses petites chaussures. Elles étaient sans doute irrécupérables. Le cuir blanc ne devait pas beaucoup aimer la boue. Elle eut une pensée pour Ansael, qui devait être houspillé de questions par le Capitaine Venke. Elle le savait opiniâtre.
On toqua discrètement à sa porte. Eire se tint alors droite.

-Oui ?

La porte dorée s'ouvrit sur une servante en livrée bleue et blanche, portant un plateau. Eire put sentir l'odeur de la nourriture. Elle eut un sourire.

-Sa majesté Meadh a pensé que vous aimeriez manger un peu. Il a demandé à ce qu'on vous prépare une collation.

La servante déplaça des cavaliers mis au cimetière, et put alors poser le plateau sur la table. Eire découvrit une petite tasse, exquise elle aussi, à coté, une théière, elle pouvait déjà sentir le parfum du thé au chocolat et aux épices. Une petite assiette avec des tranches de pains beurrées et garnies de confitures de fruits, ainsi qu'un ramequin avec du sucre en pierre trônaient fièrement, attendant son bon vouloir. La servante, dont le nom lui revint, lui servit une tasse de thé fumante.

-Merci Mina, je vais me débrouiller pour le reste. Je remercierai sa majesté moi même. C'est gentil à lui d'y avoir pensé.

-Sûr, son altesse vous aime beaucoup.

Eire eut un large sourire, et ne put qu'acquiescer d'un hochement de tête. Elle ignora la voix insidieuse de l'homme étrange, Skavlaten, et prit la tasse, signifiant son congé à Mina. La servante referma la porte presque sans bruit, la laissant seule avec elle même, et ce plateau qui n'attendait que son bon vouloir. Doriana ne devait plus tarder, Eire n'était jamais seule bien longtemps, à l'exception de la nuit, lorsqu'elle dormait seule. Il arrivait que Meadh déserte sa couche pendant de longues nuits, mais dans ces cas là, il trouvait toujours un instant à partager avec elle, dans un des jardins. L'Aériale s'enfonça à nouveau dans son fauteuil, tasse fumante à la main. Elle trouva la pièce presque trop silencieuse. Reposant la tasse, Eire se leva, et alla piocher dans ses livres. Le Magical Picture Book en main, elle le posa sur le plateau de Conquérant, là où il y avait suffisamment de place, et l'ouvrit. Le livre se mit en marche, ses pages tournant d'elle même, les images sortant, animées, colorées, et la musique, les voix sortant du livre, comme si les paysages et personnages étaient vivants. Plus à son aise, Eire put s'en prendre à une malheureuse tartine, se laissant absorber par l'histoire qu'elle avait choisie.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Dans le Royaume de Eire.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Un couple explosif dans un royaume tyrannique! [pv:...]
» Entraînement du soir, bonsoir [Quête solo dans le Royaume de la Claustrophobie]
» Rumeurs dans le Royaume de Hurlevent
» Shéhérazade ? Il était une fois, dans un royaume lointain...
» LE CYCLE D'IMARO/ CHARLES SAUNDERS
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Inwilis :: Les Royaumes du Sud-Est :: Cyriaca le Royaume Divin :: Eiren La Divine :: Gildinim-
Sauter vers: