AccueilPortailGalerieFAQS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Hélianthe et Doriana d'Aelfwine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Hélianthe d'Aelfwine
Noble
avatar

Peuple : Ethérie-Elfe
Nombre de messages : 6
Localisation : Là où ma beauté est encore plus étincelante.
Date d'inscription : 05/12/2010

MessageSujet: Hélianthe et Doriana d'Aelfwine   Dim 5 Déc - 16:47

I – Identité :

Nom, prénom : « Je suis Hélianthe Lorsca d’Aelfwine » «Moi, c’est Doriana Vahany d’Aelfwine »

* Age : « Un peu plus de la trentaine » « J’ai vingt quatre ans »
* Caste (métier) : « Je suis noble, assurément » « Je suis une mage alpha dans l’armée de Zeichen, et je protège Eire »
* Peuple : « Je suis de mère elfe et de père éthérie » « Mes deux parents sont éthérie »
* Sexe : « Un homme bien sur » « Une fille ! »

II - Physique :
« Grand, légèrement carrée et mes muscles finement développé, moi Hélianthe, je ne peux me considérer autrement que comme beau. Mes cheveux longs et ondulés sont de la couleur de l’or, celle de mes yeux mélange l’or et le vert des feuilles, et ma peau a une légère teinte de bronze. Mon visage fait d’un ovale doux est imberbe, caractéristique des elfes semble-t-il, mon nez droit et fin n’est ni excessivement gros, ni trop fin, mes yeux en amandes sont comme deux émeraudes dorées sertissant mon faciès, mes lèvres fines un brin moqueuses et arrogantes sont légèrement rosées. C’est tout ce que je peu dire de mon visage sans que j’ai l’air de trop me lancer de fleurs, mais il y à d’autre partie de moi-même valant qu’on s’y intéresse. Mes mains par exemple, elles sont longues et fines, elles sont tout le temps gantées lorsque je dois les utiliser de manière trop brutale, comme pour manier l’épée par exemple. Mais je crois que je vais arrêter là le descriptif de ma personne, je vous en laisse pour plus tard. »

« J’ai une peau légèrement dorée et lumineuse. Bien entendu, je fais comme beaucoup de mes congénères, je suis sous l’effet d’un glamour pour éviter de trop briller, mais j’aime aussi montrer cet attrait de ma race, donc je laisse la lumière naturelle de mon être filtrer un peu. Mes cheveux sont dorés comme les blés, longs et légèrement ondulés. Ils sont fins et soyeux également. Ils encadrent mon visage ovale, et j’ai deux yeux ambrés. En fait je suis tout en dégradé d’or, de ma peau à mes yeux. Mes vêtements sont le plus souvent au couleur de l’automne, et ce sont des robes la plupart du temps. Et j’aime aussi me maquiller en fonction des tenues que je porte. Bien sur, faisant partie de l’armée, je porte un uniforme au couleur de mon roi lorsque le devoir me l’impose »

III -Historique, personnalité, armement :

o Histoire :
« Premier fils de la famille d’Aelfwine, je suis né où se trouve nos vignes. Elles sont assez vieilles, mais sont sans pareil pour donner le plus doux et le meilleur des vins. Je suis né lors d’une très bonne année, d’ailleurs le cru que donnèrent les vignes est aujourd’hui l’un des plus recherchés. J’en possède deux bouteilles. Une que je consommerais lors de mon mariage, l’autre que je garde en cadeau de naissance.
Pour en revenir à mon enfance elle fut plutôt douce. Je courrais dans les vignes, ma mère m’aimait tendrement, mon père voyait en moi un fier et digne héritier. Il me voit toujours ainsi, et je sais que je peux compter sur lui s’il m’arrive d’aventure de m’apporter quelques petits désagréments. Ma mère me choyait pas mal j’avoue, mais après tout n’étais-je pas son précieux petit trésor, et le plus beau du monde ? Puis un jour arriva la séparation de ma mère et de mon père. Elle ne pouvait plus avoir d’enfant, lui en voulait d’autre, et puis, ils ne s’étaient jamais follement aimé. La séparation fut douce. Mère pouvait rester un peu le temps de repartir chez elle, à Celebalda. Mon père trouva rapidement une autre prétendante plus jeune bien sur, qui étais à marier.
Une noble d’un peu rang inférieur au notre, mais elle était éthérie, donc compensait son lignage par ses origines et son sang. De ce remariage, naquit une petite fille, ma chère jeune demi-sœur.
Si au début j’étais indifférent envers elle, finalement ses manières de jeune demoiselle, ses poupées, ses thés et ses robes de bal ne me déplurent pas, et quelques fois je me joignais à elle en tant que cavalier ou invité. Elle finit par céder à la pulsion d’imiter notre ancêtre commun et s’en alla de la maison, réapparaissant de temps à autre. Moi je restais le plus souvent auprès de père et de ma belle-mère, mais quelques voyages chez ma mère m’éloignèrent de nos vignes pendant de longues périodes.
J’ai appris à tenir des comptes, à calculer le meilleur moment pour les vendanges grâce à la lune, à voir la qualité d’une cuvée à travers la robe et la couleur du jus. En plus de toute cette œnologie, j’ai apprit à me défendre grâce aux lames, et aux armes à feu. Il n’a pas été rare que je me serve de ce savoir, à des fins personnels je l’avoue, mais il y a des moments ou je ne supporte pas quand on est insolent envers moi. Sinon j’ai plusieurs proposition de mariage arrangé, mais pour l’instant je n’en ai cure, je suis encore jeune, et m’encombrer d’une femme fixe est le cadet de mes soucis.»


« Je suis la deuxième enfant, née du remariage de mon père avec ma mère, de la famille des Aelfwine. C’est une famille noble aillant tout d’abord commencé simples marchand de vin, puis qui a acheté quelques vignes. Pour devenir de plus en plus riche grâce à leur vin très bon, puis qui furent anoblis lorsqu’un de nos ancêtres rendit un grand service à la couronne de Zeichen.
Il se trouve que c’était mon arrière-arrière grand père, et que mon grand père, n’avait de cesse de me parler de lui tout le temps, enfin quand j’étais avec lui. J’ai grandi durant toute mon enfance avec cette aura de gloire de mon ancêtre Dardes Aelfwine. J’étais bercée le soir par les récits de ses différentes prouesses- sûrement enjolivées par mon grand-père- mais depuis le monde de l’armée m’apparut comme un sentier plein de gloire et de prestance. Ce fut la raison de mon engagement dans l’armée dès mes seize ans, même si mes parents n’étaient pas forcément pour me voir empreinter ce chemin.




Dernière édition par Hélianthe d'Aelfwine le Dim 5 Déc - 16:54, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Doriana d'Aelfwine
Samildanach
avatar

Peuple : Ethérie
Second(s) Métier(s) : Demoiselle de compagnie
Grade : Mage Alpha
Armée/Guilde/Institution : Le Bahram (Cyriaca)
Nombre de messages : 21
Localisation : Loin des vignes de mon enfance...
Date d'inscription : 12/02/2008

MessageSujet: Re: Hélianthe et Doriana d'Aelfwine   Dim 5 Déc - 16:50

Ils auraient préférés me voir faire un joli mariage, avec un homme noble comme moi, et avoir des enfants. Mais les enfants, même si je les aime beaucoup, je ne voulais pas en avoir, et pour le coté jeune homme, je me savais orientée vers d’autre attributs.
Née dans la magie, j’ai intégré tout naturellement les forces des mages. Mais ce ne fut pas aussi idyllique que je l’avais prévu. Mes entraînements étaient surtout fait pour endiguer des attaques magiques, je n’avais pas vraiment de responsabilité au sein du groupe, en plus je n’étais pas indispensable à ce groupe, et surtout… Jamais je n’allais sur le moindre champ de bataille. De ce point de vu là, je fus exhaussée plus rapidement que je l’eu cru, et j’ai surtout pu prendre du recul par rapport à mon excitation première.
La bataille à laquelle j’avais participée avait été assez… Je ne veux pas trop en parler, mais les blessés résultant de l’affrontement l’étaient plus que grièvement. Alors je me suis renforcée mentalement, et ma détermination grandit aussi. De simple Mage de soutiens, je devins Mage d’attaque, puis Mage équilibré, pour enfin passer Mage alpha dans l’unité principale a à peine vingt ans. J’étais la plus jeune de tous, mais en même temps j’étais une éthérie comparée à eux, donc un peu plus avantagée. Ce fut peu de temps après ma montée en grade, que j’ai fais la connaissance de Valora, une jeune femme un poil plus vieille que moi, et d’un grade plus élevé, qui était connue d’un peu tout le monde au château.
Nous sommes devenues amies, et par conséquent J’ai pu rencontrer Khshayarsha et sa tigresse. J’ai liée aussi une amitié avec elles. Bien sur, je connais d’autres personnes, telle qu’Ualan, et je l’apprécie quelque peu, même s’il me fait peur très régulièrement, et que de son coté il n’est pas du genre à aller vers moi. Mais je crois qu’il m’aime bien… Enfin, qu’au moins il ne me déteste pas. Venke, je le trouve plutôt bizarre, et je ne suis ni amie ni en froid avec lui. En fait, nos rapports sont très neutres et se bornent le plus souvent à hocher la tête en guise de bonjour quand on se croise. Et il y en a d’autre, mais tous les citer serait un peu long.
Un jour j’ai été choisie pour garder un œil sur la nouvelle Eire, et lui tenir compagnie. Sûrement à cause de mes aptitudes de mages, mais également grâce à mon éducation au départ. J’ai pu retrouver avec plaisir mes jolies robes brodées, avec un peu de froufrous, et ce qui avait fait ma vie avant d’aller l’armée.
Bien sur, je regrette de ne pouvoir voir Valora aussi souvent qu’avant, mais la jeune souveraine est de très bonne compagnie. Et puis je peux me montrer sous mon meilleur jour quand je croise Valora. »


o Caractère :
« Ma jeune demi-sœur dit de moi que je suis un peu trop narcissique et égoïste pour mon bien. Que puis-je répondre à cela, à part que si je suis beau et que je le sais pertinemment, cela fait-il forcément de moi un narcissique ? Et que si je pense bien souvent à moi en premier c’est que je sais que les autres ne vont pas penser à moi avant eux. Et c’est que je ne suis simplement pas idiot, pour croire que les autres feront tout pour mon bien personnel. Mis à part ma demi-sœur, on dit de moi que j’ai bon goût »

« Eire dit que je suis quelqu’un d’assez léger, et qui ne mettra jamais les sujets qui fâchent en avant. Je préfère largement éviter les conflits, mais s’il n’y a pas d’autre moyens, je sais me montrer sous un aspect peu flatteur de ma personnalité,. Je peu avoir un caractère de cochon, à la limite de la peste même. C’est un descriptif de moi dans ce moments là fait par mon demi-frère. C’est une chose qui semble étrange vu ma douceur habituelle d’ailleurs… »

o Passions, phobies :
« J’aime, le luxe. Oui je l’avoue j’aime avoir un intérieur et des choses suffisamment belles pour me mettre en valeur. Quel homme peut dire sans mentir qu’il ne s’entoure pas de gens, choses ou pensées pour mieux être mit en valeur, que ce soit qu’à ses propres yeux ou à ceux des autres. Sinon, j’aime le vin, un trait héréditaire auquel on n’échappe pas lorsqu’on est un Aelfwine, comme celui d’être un très bon déceleur de futur millésime. Les choses ingrates telles que les tâches ménagères, le travail un peu trop manuel, me répugne. Je n’aime pas salir mes mains, il y a des gens fait pour cela. »

« J’aime beaucoup de choses. Les jolies robes, le maquillage, le parfum. J’adore me faire belle, et qu’on me regarde de manière positive, je me sens toujours flattée et fière de moi. J’aime aussi les conversations avec Eire, celle avec Valora encore plus. Je suis aussi assez gourmande, surtout pour ce qui est des choses chocolatées. Un vrai pêché de fille m’a toujours dit maman. De manière paradoxale presque, j’aime me trouver au devant de l’action et des combats. Défendre Zeichen et ses couleurs me donne plus de fierté en moi que de parader dans ma plus jolie robe, et voir mes adversaires ployer devant mes pouvoirs me fait me sentir incroyablement forte. Oh, j’aime beaucoup le vin familial aussi »

o Armes :
« Sans me vanter, je suis très doué dans le maniement des lames qu’elles soient légères ou lourdes, courtes ou longues, j’ai un don je pense. Les armes à feu me plaisent aussi, surtout les fusils, que je trouve tellement plus maniables et dévastateurs qu’un simple pistolet… »

« En arme de physique, j’ai un bâton, muni d’une pierre de foudre à l’extrémité. J’ai apprit à m’en servir bien sur, et la pierre en bout foudroie toute personne la touchant. »

o Pouvoirs :
« Mes dons d’éthérie bien sur, conjugués à ceux des elfes. Même si la magie n’est pas une chose que je pratique couramment. »

« Je suis une très bonne mage. En même temps, pour être dans l’armée. J’avoue être bien plus douée en défense, mais mes attaques ne sont pas trop mal, et plus tournées vers les éléments aériens, tels que la foudre et le vent. J’utilise plus le mana pur pour la défense, et la télékinésie. »

*Choses particulières à votre personnage : \


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isil
Guérisseur
avatar

Peuple : Humaine. Myope.
Second(s) Métier(s) : Samildanach
Nombre de messages : 594
Localisation : Dans le Sud, avec les psychopathes de l'Arène.
Date d'inscription : 01/10/2006

MessageSujet: Re: Hélianthe et Doriana d'Aelfwine   Dim 5 Déc - 17:11

Bienvenue en Inwilis !

Et surtout bon jeu !
Et merci à Doriana pour faire partie de l'armée.



Skalds and Shadows
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://inwilis.heavenforum.com
Nivarel
Chaman
avatar

Peuple : Elfe blonde.
Nombre de messages : 299
Localisation : Cernée par des fous, et une montagne à clochette borgne et brute.
Date d'inscription : 15/04/2007

MessageSujet: Re: Hélianthe et Doriana d'Aelfwine   Mer 8 Déc - 18:14

Welcome !
Encore un p'tit couple frère-soeur, avec un frère qui ne se prend pas pour de la... Mais j'aime beaucoup !
Je seconde Isil chaudement pour l'engagement de Doriana dans l'armée, merci !

Bon jeu !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tale
Apprenti
avatar

Peuple : Être Artificiel
Nombre de messages : 45
Date d'inscription : 29/05/2009

MessageSujet: Re: Hélianthe et Doriana d'Aelfwine   Jeu 9 Déc - 20:17

Bienvenue en Inwilis. Bonne chance pour l'armée.




Artificial children
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Parthalan
Souverain
avatar

Peuple : Lycanthrope, Maëldanais.
Second(s) Métier(s) : Guerrier, chef de meute et de clan des Fearghas.
Nombre de messages : 44
Localisation : Préoccupé, autant par son royaume, que par son épouse
Date d'inscription : 01/09/2007

MessageSujet: Re: Hélianthe et Doriana d'Aelfwine   Sam 11 Déc - 20:35

Ainsi, c'est à votre famille que l'on doit les meilleurs vins d'Inwilis,
Puisse-t-elle prospérer.

Et surtout, bon jeu à vous deux.



Forme Thérianthrope & Forme Bestiale
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Hélianthe et Doriana d'Aelfwine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Hélianthe et Doriana d'Aelfwine
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Inwilis :: Hors Jeu :: Le Hall de Présentation :: Inwilissiens Initiés-
Sauter vers: